La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les déchets à Buenos Aires A partir de larticle « Buenos Aires, ou les territoires de la récupér-action » Marie-Noëlle Carré – Site de Géoconfluences.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les déchets à Buenos Aires A partir de larticle « Buenos Aires, ou les territoires de la récupér-action » Marie-Noëlle Carré – Site de Géoconfluences."— Transcription de la présentation:

1 Les déchets à Buenos Aires A partir de larticle « Buenos Aires, ou les territoires de la récupér-action » Marie-Noëlle Carré – Site de Géoconfluences.

2 Buenos Aires: on jette différemment selon son niveau social. "quatre classes générales de déchets (…) signalent laccès au seuil supérieur de consommation : les déchets animaux, les déchets cellulosiques, les déchets de verre, les déchets plastiques." (Gouhier Jean in Bertrand Jean-René, 2003) Géoconfluences.

3 Différenciation spatiale et influence de la conjoncture sur les volumes de déchets. Crise économique de 2001 – 2003 en Argentine

4 Proximité de leau. Plaine de la Pampa, nappes phréatiques proches = pbs avec sites denfouissement. Ruisseau devenu égout à ciel ouvert + rejets industriels.

5

6 Une gestion différenciée selon les quartiers. Amoncellement des déchets dans la décharge contrôlée de Norte III. Les déchets de la Ville autonome sont acheminés vers lunique décharge contrôlée de Norte III dans les périphéries pauvres et mal desservies du nord de la ville. Dun côté de la décharge contrôlée se trouve le terrain militaire de Campo de Mayo, de lautre les bidonvilles et leurs maisonnettes en adobe (brique de terre argileuse séchée), construites au bord de lautoroute, sur des décharges sauvages de rejets dangereux. - à droite, une décharge sauvage dans le municipe Almirante Brown Située dans lun des municipes les plus pauvres du sud de lagglomération, cette décharge à ciel ouvert se situe à côté de zones dhabitat précaires.

7 Le déchet est devenu dans Buenos Aires une valeur économique Le prix du carton est multiplié par 1 000, celui du cuivre par 3 entre 1998 et 2003 Le marché informel du déchet et les grandes entreprises de recyclage restent particulièrement obscures et peuvent relever de la mafia. Le déchet recyclable devient donc aussi le faire-valoir politique dune initiative audacieuse et controversée : diminuer de 50%, en 2012, la quantité de déchets recyclables enfouis en décharge. Privatisation croissante des services liés aux déchets.

8 Lactivité des pauvres remise en question … « La Direction de lhygiène urbaine étudie actuellement un nouveau modèle de couvercle de conteneur : verrouillé et percé de petites ouvertures laissant passer une bouteille ou un journal, il serait destiné à limiter le mélange des déchets mais aussi à éviter que les cartoneros puissent se servir dans les conteneurs destinés aux centres verts. » M.N Carré – Géoconfluences.

9 Le déchet: une valeur économique croissante et disputée. Enjeu pour les entreprises privées. Enjeu pour les mafias locales. Enjeu pour les cartoneros. Le déchet: miroir de la société et des classes sociales. Enjeu dintégration sociale: recherche des solutions sociales alternatives pour la survie par les coopératives de recyclage. Le déchet: un enjeu environnemental: Régulation des décharges autour de la ville. Gestion des pollutions que les enfouissements et déchets industriels peuvent entraîner. Enjeu politique: les déchets sont un enjeu pour la municipalité de Buenos Aires qui veut développer limage dune ville durable. Les déchets: des enjeux divers et parfois contradictoires.


Télécharger ppt "Les déchets à Buenos Aires A partir de larticle « Buenos Aires, ou les territoires de la récupér-action » Marie-Noëlle Carré – Site de Géoconfluences."

Présentations similaires


Annonces Google