La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 J-M R. D-BTP LES CANALISATIONS P.V.C. 2006. 2 Différents types de réseaux dévacuation Réseaux dévacuation deaux usées et deaux vannes Les collecteurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 J-M R. D-BTP LES CANALISATIONS P.V.C. 2006. 2 Différents types de réseaux dévacuation Réseaux dévacuation deaux usées et deaux vannes Les collecteurs."— Transcription de la présentation:

1 1 J-M R. D-BTP LES CANALISATIONS P.V.C. 2006

2 2 Différents types de réseaux dévacuation Réseaux dévacuation deaux usées et deaux vannes Les collecteurs généraux Les embranchements sur les collecteurs Les chutes et les descentes Les collecteurs dappareils Diamètres des tubes Utilisations du tube P.V.C. dévacuation Les caractéristiques du P.V.C. dévacuation Identification du P.V.C. dévacuation Outillages pour le P.V.C. Mise en œuvre du P.V.C. Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation Les décapants et les colles Phénomènes de dilatation et retrait

3 3 Réseaux dévacuation deaux usées et deaux vannes

4 4 - actuellement, cest le seul réseau utilisé en France, Réseau unitaire (ancien système) : - les eaux usées, eaux vannes et eaux pluviales étaient collectées ensemble, - les règlements sanitaires départementaux interdisent ce type de réseau. Réseau séparatif : - seules les eaux usées et les eaux vannes sont collectées. - les eaux pluviales nétant pas polluées, le traitement en station dépuration des eaux pluviales ne se justifiait pas, Différents types de réseaux dévacuation Généralités

5 5 - enterrés lorsque le bâtiment est sur terre-plein. Ils collectent les eaux usées et eaux vannes provenant des chutes. Ils ont une allure horizontale. La pente doit être comprise entre 1 % et 5 %. Ils se trouvent au point le plus bas de linstallation sanitaire : - en sous sol, Ils sont en pente descendante vers lévacuation extérieure. La pente recommandée est de 2 % soit 2 cm par mètre. Les collecteurs généraux

6 6 Leau entrant dans les collecteurs doit être dirigée dans le sens de lécoulement ; de ce fait, seuls les culottes ou embranchements à 45° peuvent être retenus. Leur positionnement peut être horizontal, vertical ou oblique. Des tampons de visite doivent être installés au bout du collecteur et sur chaque chute. Lembranchement à 45° permet de diminuer les remontées deau à contre- courant ainsi que les dépôts de matières. Pour favoriser la circulation dair et empêcher les refoulements, les réductions doivent être orientées, augmentation, vers le bas. Les embranchements sur les collecteurs

7 7 Les chutes deau vannes récupèrent les eaux polluées des WC. Les descentes deaux ménagères récupèrent les eaux usées des appareils sanitaires. Leur allure est verticale. Il peut y avoir plusieurs chutes deaux usées et deaux vannes en fonction de limplantation des appareils. Dans la profession, les descentes deaux ménagères sont appelées aussi descentes deaux usées. Elles récupèrent les collecteurs dappareils. Les chutes et les descentes 1/5

8 8 Leur diamètre va être fonction du type et du nombre dappareils. Le diamètre est constant sur toute la colonne y compris sa ventilation primaire. Les chutes et les descentes 2/5 Les diamètres WC Autres appareils sanitaires 1 ou plusieurs 1 à 3 appareils dont 1 baignoire au plus 4 à 10 appareils dont 2 baignoires au plus 11 appareils et au-delà Appareil Int. mini. Int. réel

9 9 Les chutes doivent être prolongées jusquà lextérieur par un évent de égal à la chute. Cet évent sappelle aussi ventilation primaire. Les chutes et les descentes 3/5

10 10 - une chute avec ventilation primaire par groupe de 20 logements. Les ventilations primaires peuvent être remplacées par des dispositifs dentrée dair homologués (clapets anti-vide) sous certaines conditions : - une chute avec ventilation primaire par maison individuelle, Ces dispositifs doivent être posés dans des espaces inhabités et ventilés. Ils peuvent être posés dans des pièces de services munies de ventilation permanente. Les chutes et les descentes 4/5 Les ventilations primaires

11 11 Ces chutes doivent obligatoirement être prolongées par une ventilation primaire sortant à lextérieur. On peut remplacer les chutes deau usée et deau vanne par une chute commune appelée « chutunic ». Le matériel utilisé pour les réaliser est spécifique. Ces chutes se jètent dans le collecteur principal comme les autres chutes. Les chutes et les descentes 5/5 Les chutes et les descentes communes

12 12 Sur ces collecteurs peuvent se brancher un ou plusieurs appareils. Ce sont des tuyauteries dallure horizontale. La pente recommandée est de 2 cm / ml vers le point de raccordement aux chutes. Ils sont équipés à leurs extrémités dun bouchon de dégorgement. La réglementation prévoit les différents cas de raccordements. Les collecteurs dappareils 1/6

13 13 Collecteur comportant un seul appareil : Les collecteurs dappareils 2/6 APPAREILS Lavabo Lave-mains Bidet Évier Poste deau Lave linge Lave vaisselle Int. mini. 30 mm 33 mm réel PVC 40 PVC 40 PV C 40

14 14 Collecteur comportant un seul appareil Les collecteurs dappareils 3/6 APPAREILS Baignoire L 1 m Groupe de sécurité LL L Int. Mini. 33 mm 38 mm 20 ou 25 mm réel PVC 40 PVC 50 PVC 32

15 15 Collecteur comportant un seul appareil APPAREILS Int. Mini. réel 80 mm PVC 100 WC à chasse directe Les collecteurs dappareils 4/6

16 16 Collecteur dappareils groupés APPAREILS Int. Mini. réel Lavabo + bidet 30 mm PVC 40 PVC mm 33 mm PVC 40 Bidet + lavabo Lave-vaisselle + évier Les collecteurs dappareils 5/6

17 17 Collecteur dappareils groupés APPAREILS réel Lavabo ou bidet ou lave linge + baignoire choisir au de lappareil le plus important Baignoire + Lavabo ou lave linge Vidanges séparées de chaque appareil Lavabo+ bidet + baignoire (ordre indifférent) Vidanges séparées minimal dépend du nombre dappareils Les collecteurs dappareils 6/6

18 18 Réalisation des réseaux dévacuations Accueil

19 19 Différents types de tube : - le PVC compact moins épais il est utilisé pour récupérer les eaux pluviales (EP), - le PVC cellulaire il est plus épais et est utilisé en installations sanitaires (EU, EV). Ils sont fabriqués en chlorure de polyvinyle. Leur couleur est gris clair ou gris bleuté. Ils sont livrés en longueur de 4 ml avec ou sans emboîture. Les caractéristiques du P.V.C. dévacuation

20 20 Ils ont couramment un marquage indélébile comprenant : - le nom du fabricant, - le type (E pour compact et EL pour cellulaire), - le classement au feu (M1) suivi des lettres PVC, - le diamètre extérieur et lépaisseur, - la date et lheure de fabrication. ALPHACAN ALPHAPRO 22/6 E +E + 40x3 EU10 / 03 / 03 15:30 M1 PVC - le sigle de la norme, Identification du P.V.C. dévacuation

21 21 Les tubes couramment utilisés en installations individuelles existent dans les diamètres suivants : Lépaisseur pour tous ces diamètres est de 3.2 mm. Diamètres des tubes

22 22 Il est utilisé en vidange dans 88 % des installations. Avantages : - résiste aux produits ménagers corrosifs, - mise en œuvre facile, - coût intéressant, - manutention facile, - ne conduit pas les courants vagabonds. Inconvénients : - un fort coefficient de dilatation (0.07 mm/K.m), - cassant par température extérieure basse lors de la mise en œuvre. Utilisations du tube P.V.C. dévacuation

23 23 Ils sont indispensables dans la mise en œuvre dune installation dévacuation deau usée. Ils peuvent être male/femelle ou femelle/femelle dans tous les diamètres de la gamme. Ils permettent des changements de directions, des raboutages de mêmes diamètres ou de diamètres différents (coudes, manchons, réductions coniques). Ils permettent de réaliser des piquages de mêmes diamètres ou de diamètres différents (tés, embranchements). Ils permettent de réaliser des assemblages divers et de pallier les situations de mise en œuvre particulières (les tampons de réduction, les manchons de dilatation, les pipes de WC, les siphons spécifiques, les bouchons de dégorgement, les douilles de raccordement et les clapets anti-vide). Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation 1/11

24 24 Les coudes Les coudes permettent les changements de direction. Coudes à 87°30 MFCoudes à 67°30 FF Coudes à 45° Coudes à 20 et 30° Coudes double à 87°30 Parallèles et équerres Coudes à secteurs 15° Exclusivement MF Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation 2/11

25 25 Manchons et manchons de dilatation Les manchons permettent le raboutage des tubes PVC de même diamètre. Les manchettes de réparation ont la même fonction mais utilisées lorsque lattente dans le sol est male ou que le tube est cassé au ras du sol. Les manchons de dilatation permettent dabsorber lallongement des tubes dû à lélévation de température. Manchon horizontal type « H » Manchon vertical Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation 3/11

26 26 Réductions Les réductions permettent le raboutage des tubes PVC de diamètres différents. Réduction conique centrée Tampon de réduction Réduction conique excentrée Réduction centrée incorporée Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation 4/11

27 27 Tés et croix « pied de biche » Les tés et croix permettent deffectuer des piquages de mêmes diamètres ou de diamètres différents. Té pied de biche Ils peuvent être male/femelle ou femelle/femelle. Ils sont de type « pied de biche ». Ils sont systématiquement à 87°30. La gamme des diamètres de tés et croix, varie en fonction des fabricants (se reporter à la documentation des fabricants). Croix pied de biche Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation 5/11

28 28 Culottes et embranchements Les embranchements permettent deffectuer des piquages de diamètres différents. Les embranchements sont males/femelles au dessus du diamètre 50, en dessous ils peuvent être aussi femelles/femelles. Les culottes permettent deffectuer des piquages de même diamètre. Culotte à 87°30 Culotte à 67°30 Culotte à 45° Embranchement à 87°30Embranchement à 67°30 Embranchement à 45° Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation 6/11

29 29 Culotte oblongue La culotte oblongue se compose : - de 3 tampons de réduction operculables en néoprène permettant un raccordement du Ø 32 au Ø dun fut en Ø 100, emboîtures femelle/femelle à coller, Les avantages de cette culotte spécifique sont : - économie de jeux de coudes, - la pose peut se faire à droite, à gauche, verticalement ou horizontalement, - elle peut recevoir 1, 2 ou 3 canalisations, - elle supprime des collages. Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation 7/11

30 30 Les pipes de WC sont en diamètre 100, elles peuvent être males ou femelles. Les pipes de WC Les pipes de WC sont destinées à raccorder la tuyauterie aux appareils sanitaires. Pipe orientable Pipe droite Pipe extensible de réparationPipe coudée longue ou courte Pipe sortie verticale Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation 8/11

31 31 Siphons spécifiques Siphons de machines à laver : Siphon simple Siphon de groupe de sécurité à clipser ou à visser Siphon double Siphon de tuyauterie Siphons pour groupes de sécurité ou chaudières murales : Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation 9/11

32 32 Les bouchons et les douilles Les bouchons de dégorgement sont placés le plus souvent à lextrémité des collecteurs, ils sont toujours males. Douille à écrou prisonnier Les douilles permettent le raccordement des siphons dappareils au réseau dévacuation en PVC : Ils permettent de visiter et de déboucher les canalisations obstruées. Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation 10/11

33 33 Les aérateurs Les aérateurs ou clapets anti-vide font office de ventilation primaire ou secondaire. Clapet anti-vide Coude de sortie de lavabo Ils sont posés près des appareils sanitaires en cas de besoin de ventilation secondaire. Ils sont posés en bout de chute, dans le cas dune ventilation primaire. Les raccords et accessoires du P.V.C. dévacuation 11/11

34 34 La colle sert à effectuer létanchéité par collage entre un tube et un raccord PVC. Le décapant est utilisé comme dégraissant en amont de lopération de collage. Colle standard en tube Colle standard en bidon Les décapants et les colles

35 35 Accueil Outillages pour le P.V.C.

36 36 Poignée de lame de scie. Il est préférable de tracer la coupe sur toute la circonférence du tube si on veut réaliser une coupe droite. Scie à métaux équipée dune lame 8 dents. Elle est suffisante pour réaliser les coupes sur le tube PVC. Elle permet de réaliser des coupes dans des endroits inaccessibles. Outillages pour le P.V.C. 1/4 Outillages de coupe

37 37 Coupe tubes plastique à avance irréversible. Coupe tube à mollettes. Il permet de réaliser des coupes parfaitement droites sur des tubes PVC de diamètres 32 et 40. Il possède un chanfreineur intégré à la poignée. Il permet de réaliser des coupes parfaitement droites sur des tubes PVC de diamètres 32 à 110 suivant le modèle. Outillages pour le P.V.C. 2/4 Outillages de coupe

38 38 Lébavureur permet denlever les bavures intérieures liées à la coupe. Certains outils, polyvalents, permettent de réaliser plusieurs opérations. Le chanfreineur permet dexécuter un chanfrein extérieur de 15° comme le prévoit lavis technique de mise en œuvre du PVC. Ébavureur crayon Cône à chanfreinerLime ½ rondeCoupe tube chanfreineur Outillages pour le P.V.C. 3/4 Chanfreineurs et ébavureurs

39 39 Le pinceau plat permet denduire de colle le tube et les raccords. La toile émeri et le papier de verre n° 80, permettent de dépolir les parties à assembler. Outillages pour le P.V.C. 4/4

40 40 Mise en œuvre du P.V.C. Accueil

41 41 Les pentes minimales à respecter. Les conditions de pose dans les locaux spécifiques. Phénomènes de dilatation. Conditions de mise en œuvre liées à lavis technique. Sécurité liée au façonnage du PVC. Le respect du D.T.U. Les critères de mise en œuvre du PVC

42 42 Sous leffet des variations thermiques du fluide à évacuer, le tube va subir un allongement et un retrait sur sa longueur. Pour absorber ce phénomène il est nécessaire de poser des manchons de dilatation. La dilatation et le retrait du PVC sont de 0.07 mm / K.m. Deux cas de figures vont se présenter : - tuyauteries dallure verticale, - tuyauteries dallure horizontale. ALPHACAN ALPHAPRO 22/6 E +E + 40x3 EU 10 / 03 / 03 15:30 M1 PVC Phénomènes de dilatation et retrait 1/6

43 43 Linterposition dun manchon de dilatation est obligatoire à chaque niveau dont les éléments sont : - bloqués dans le plancher, - maintenus par un piquage. Pour les chutes ou descentes ne comportant de piquage un manchon de dilatation est obligatoire tous les 3 niveaux. Chaque pièce de dilatation constituera un point fixe. Le manchon utilisé sera de type vertical. Le manchon peut être incorporé à la culotte ou à lembranchement. Phénomènes de dilatation et retrait 2/6 Tuyauteries horizontales

44 44 Linterposition dun manchon de dilatation est obligatoire sur toute longueur droite de plus dun mètre comprise entre deux points fixes. Les coudes ne doivent pas être bridés par des fixations. Lensemble des canalisations doit pouvoir bouger sans aucune contrainte (attention au choix des colliers). La distance entre deux points fixes ne dépassera jamais 8 mètres. Lorsque une traversée de mur ne constitue pas un point fixe, la canalisation doit pouvoir coulisser librement dans un fourreau. Le manchon utilisé sera horizontal de type (H). Phénomènes de dilatation et retrait 3/6 Tuyauterie dallure horizontale

45 45 Dans le collectif, le matériau résiliant aura un classement au feu M1. Lorsque une traversée de mur constitue un point fixe, la canalisation doit être protégée par un matériau résiliant collé sur celle-ci. Les supports doivent permettre la libre dilatation de la canalisation. La pénétration des tubes dans les manchons doit correspondre aux repères gravés sur lextérieur des pièces. Phénomènes de dilatation et retrait 4/6 Conditions de mise en œuvre des manchons de dilatation

46 46 En fonction du réseau dévacuation : Implanter les manchons de dilatation en respectant la distance maximum de 8 mètres. Créer des points fixes dans les murs si possible. Mettre en place les points fixes sous les tés et embranchements. Mettre en place les points fixes des parties droites à proximité des manchons de dilatation. Poser des fourreaux dans les murs ne faisant pas office de point fixe. Si la distance entre 2 points est < à 1 m un manchon de dilatation nest pas obligatoire. Phénomènes de dilatation et retrait 5/6 Emplacement des manchons de dilatation et des points fixes

47 47 En résumé, Les points fixes sont constitués par un encastrement, un scellement ou un collier serré sur le tube. Les embranchement situés à plus de deux mètres dun point fixe doivent être réalisés de façon à constituer eux même un point fixe. 3 m pour les vidanges individuelles ou collecteurs dappareils. La distance entre 2 points fixes ne sera jamais supérieur à : 4 m pour les canalisations verticales (ex : gaines techniques). 8 m pour les canalisations ou collecteurs généraux dallure horizontales. Le tracé du réseau doit être tel que les éléments soient à une distance suffisante des sources de chaleur pour quils naient pas à souffrir dune élévation de température nuisible à leur tenue. On entend par « sources de chaleur », toute source susceptible de porter en permanence la température ambiante à plus de 50°C. Phénomènes de dilatation et retrait 6/6 Points fixes

48 48 Les supports ou colliers entre deux points fixes doivent guider le tube sans sopposer à son coulissement afin de permettre une libre dilatation. Les supports ou colliers, à lexception de points fixes volontaires seront disposés sur les parties droites, à une distance supérieur ou égale à 20 cm dun coude ou dun té. Ils ne doivent pas abîmer la canalisation. Les colliers métalliques simples de type « Atlas » sont bloquants, ils sont à proscrire. Lutilisation de colliers métalliques isophoniques de type « Atlas » est envisageable car ils ne bloquent pas et ne blessent pas le tube PVC. Supports et colliers 1/2

49 49 Collier à vis Lyre Collier à clipser Les colliers en PVC sont parfaitement adaptés à la réalisation de réseaux dévacuation en tube PVC. Il existe différents types de colliers : Supports et colliers 2/2 2,70 ml 160 et plus ESPACEMENT DES COLLIERS Diamètre Horizontal Vertical 32, 40, 50, 63 0,50 ml 75 à 140 0,80 ml 1,00 ml

50 50 Le façonnage et le formage des éléments en PVC sont interdits sur les chantiers. Le formage des emboîtures pour des parties apparentes ou dissimulées et accessibles des réseaux reste permis en atelier de chantier déclaré comme atelier de préfabrication. Ces emboîtures réalisées par formage doivent satisfaire aux spécifications suivantes : - respect de la longueur et de la concentricité de lemboîture, - absence de traces de carbonisation. Lutilisation des manchons est préférable. Toutes les opérations dusinage sont interdites, sauf la confection de chanfreins sur lextrémité des tubes à laide dune lime, de la meule ou dun outil spécial. Les soudures sur tubes PVC sont interdites, toutefois certaines pièces fabriquées en usine peuvent comporter des soudures. Façonnage, formage, usinage et soudage du PVC

51 51 Les réseaux dévacuations ne doivent être la cause, ni de production, ni de propagation de bruits dans un bâtiment. Dans les structures accueillant du public, les canalisations PVC doivent emprunter de préférence un tracé tel que les risques de détériorations dues aux chocs soient réduits. Les parties qui seraient néanmoins exposées aux chocs doivent être protégées par des dispositifs résistants (ex : arceaux métalliques ou dans le cas dun parc de stationnement, poser les tubes PVC entre les poutres en bétons) Lemploi des canalisations PVC pour les eaux usées des laveries et cuisines industrielles ou collectives est interdit. Cette interdiction ne vise pas les parties de canalisations situées en aval du bac dégraisseur ou dispositif analogue. Conditions de mise en œuvre spécifiques

52 52 Les coupes sur le tube PVC doivent être parfaitement droites, elles seront effectuées avec le plus grand soin. Lutilisation dun coupe tube à molette, dun coupe tube à avance irréversible ou dun coupe tube chanfreineur permet un travail de qualité. Afin deffectuer des coupes droites, la scie à métaux ou la poignée à lames seront utilisées en association avec une bande à tracer. Lextrémité du tube coupé devra être ébavurée intérieurement et chanfreinée à 15° sur lextérieur avant lopération de collage. La coupe des tubes PVC

53 53 La réalisation dun assemblage par collage nécessite la propreté des éléments à coller et le respect des précautions suivantes : La jonction par collage de deux pièces bout à bout est interdite. - il est indispensable de réaliser lassemblage à labri de la pluie, - respecter les limites de températures indiquées dans lavis technique relatif à ladhésif, en général de - 5°C à + 30°C. Le temps de séchage à respecter avant la mise en eau est de 24 heures selon les avis techniques relatifs à ladhésif. Assemblage par collage (PVC-PVC) 1/3

54 54 1.Après une coupe éventuelle, ébavurer et chanfreiner lextrémité de la partie mâle du tube PVC. 6.Attendre lévaporation complète du décapant. 2.Repérer avec un crayon lorientation du collage et la longueur demboîture. 3.Dépolir complètement les parties mâle et femelle destinées à être collées à laide de toile émeri fine (80 grammes), lusage de la râpe ou de la scie à métaux est interdite pour cette opération. 4.Essuyer soigneusement ces surfaces avec un chiffon sec et propre. 5.Dégraisser les surfaces à assembler avec un décapant (dégraissant) associé à ladhésif. Assemblage par collage (PVC-PVC) 2/3

55 55 7.A laide dun pinceau, appliquer ladhésif en 30 à 60 secondes dans les deux sens en terminant par le sens longitudinal, sur lentrée de lemboîture et sur toute la longueur de lextrémité mâle. 8.Immédiatement après lapplication de la colle, emboîter les 2 éléments jusquaux repères de profondeur et dorientation en poussant longitudinalement sans mouvement de torsion. 9.Oter lexcédent de colle avec un chiffon. 10.Eviter de manipuler ou de forcer lassemblage par collage pendant quelques minutes. Assemblage par collage (PVC-PVC) 3/3


Télécharger ppt "1 J-M R. D-BTP LES CANALISATIONS P.V.C. 2006. 2 Différents types de réseaux dévacuation Réseaux dévacuation deaux usées et deaux vannes Les collecteurs."

Présentations similaires


Annonces Google