La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RÉUNION SCIENTIFIQUE DU SERVICE DE GÉRIATRIE MARIE-JEANNE KERGOAT MD, FRCPC,LAUSANNE, 01 MAI 2012 APPROCHE ADAPTÉE À LA PERSONNE ÂGÉE EN MILIEU HOSPITALIER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RÉUNION SCIENTIFIQUE DU SERVICE DE GÉRIATRIE MARIE-JEANNE KERGOAT MD, FRCPC,LAUSANNE, 01 MAI 2012 APPROCHE ADAPTÉE À LA PERSONNE ÂGÉE EN MILIEU HOSPITALIER."— Transcription de la présentation:

1 RÉUNION SCIENTIFIQUE DU SERVICE DE GÉRIATRIE MARIE-JEANNE KERGOAT MD, FRCPC,LAUSANNE, 01 MAI 2012 APPROCHE ADAPTÉE À LA PERSONNE ÂGÉE EN MILIEU HOSPITALIER

2 PLAN Contexte Stratégies Outils Implantation

3 CONTEXTE DU PROJET Élaboration du cadre de référence Conception doutils organisationnels et cliniques pour soutenir la démarche dimplantation Élaborer un programme de sensibilisation et de formation pour les intervenants: professionnels et gestionnaires

4 SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX QUÉBEC APPROCHE DE SOINS ADAPTÉE À LA PERSONNE ÂGÉE EN CENTRE HOSPITALIER

5 SITUATION AU QUÉBEC Tendances démographiques et utilisation des services 14,4 % de la population >65 ans; 6.6% >75ans 45 % des journées dhospitalisation >65 ans; 31% >75ans Séjour plus long à lurgence et aux unités Population vulnérable: profil de santé complexe Risque dévénements indésirables déclin fonctionnel, delirium, chutes, immobilisation, médication inappropriée, morbidité, hébergement Interventions efficaces de prévention non appliquées Préoccupation des patients, des familles, des …

6 Personne âgée valide Maladie aiguë Incapacités fonctionnelles possibles Hospitalisation Environnement hostile Dépersonnalisation Alitement Malnutrition Médicaments Procédures Humeur dépressive Expectatives négatives Atteinte physique Personne âgée avec incapacités fonctionnelles INDUCTION DU DÉCLIN FONCTIONNEL *Source : Cette figure a été reproduite et traduite de langlais avec la permission de léditeur Elsevier Inc. à partir de larticle. Publié dans Clinics in Geriatric Medicine, 14(4), Palmer, R. M., Counsell, S., & Landefeld, C. S., Clinical intervention trials : the ACE unit, , Copyright Elsevier (1998).

7 FACTEURS DE RISQUE, CAUSES OU CONSÉQUENCES DU DÉCLIN FONCTIONNEL DELIRIUM --- Syndrome dimmobilisation Désordres métaboliques Carence sensorielle Trouble de la mobilité Médication Déshydratation et malnutrition Douleur Troubles du sommeil Chutes Infections nosocomiales Fécalome, rétention urinaire, incontinence

8 DES CHIFFRES TROUBLANTS… CHEZ LES AÎNÉS… Delirium: 10% se présentent à lurgence en delirium. Prévalence du delirium à ladmission: 10 à 31%. Incidence durant lhospitalisation en soins généraux: 3 à 29%. Post chirurgie: fréquence jusquà 74%. Soins intensifs: fréquence jusquà 87%. Syndrome dimmobilisation: Perte de mobilité suite à hospitalisation: jusquà 66% Perte fonctionnelle, dès le 2ième jour dhospitalisation, jusquà 77%. Assistance à la marche après lhospitalisation: 17%

9 Démence Comorbités Désafférentation Cognitivement intact Autonome Facteurs précipitants Facteurs prédisposants Carence de sommeil Infection urinaire Séjour Soins Intensifs Chirurgie majeure PolyRx psychoactifs Delirium Agression Vulnérabilité Source : Cette figure a été reproduite, adaptée et traduite de langlais par le Dr F. Massoud, avec la permission de léditeur American Medical Association, à partir du modèle situé en page 853 de larticle publié dans JAMA, 275 (11), Inouye, S. K. and Charpentier, P.A., Precipitating factors for delirium in hospitalized elderly persons. Predictive model and interrelationship with baseline vulnerability, , Copyright © (1996) American Medical Association. Tous droits réservés..Toute reproduction ultérieure est interdite sans la permission de lAmerican Medical Association. DELIRIUM

10 LE SYNDROME DIMMOBILISATION: CONSTATS La prescription du repos au lit: un archaïsme clinique encore bien ancré chez les aînés et les intervenants Le repos au lit et toutes les modalités réduisant lactivité sont néfastes pour tous les patients âgés Une des plus grandes problématiques menant à la perte dautonomie chez la clientèle vieillissante

11 SYNDROME DIMMOBILISATION: CONSÉQUENCES *Source : Cette figure a été reproduite et traduite de langlais avec la permission de léditeur American College of Physicians, à partir de larticle publié dans Annals of Internal Medicine, 118(3), Creditor, M. C., Hazards of hospitalization of the elderly, , Copyright American College of Physicians (1993). Toute reproduction ultérieure est interdite sans la permission de lAmerican College of physicians.

12 31% des hospitalisations chez une population âgée fragile sont reliées à un problème associé à la pharmacothérapie 57% de ces complications sont jugées évitables Au congé: 57% des personnes âgées ne prennent pas lun des médicaments prescrits 41% prennent un médicament non prescrit De plus, les erreurs de médicaments: touchent de 27 à 54 % des patients admis en soins aigus surviennent principalement lors des transitions (urgence-unité-congé) LA MÉDICATION: CONSTATS

13 Principes généraux Approche globale Considération particulière pour lenvironnement physique Objectifs centrés sur lamélioration fonctionnelle De la gestion médicale à la gestion déquipe Lhôpital: une étape dans le continuum de soins En partenariat avec la personne âgée, En partenariat avec la personne âgée, des traitements individualisés, proportionnés et qui reposent sur les données probantes LES BONNES PRATIQUES

14 STRATÉGIES DINTERVENTIONS ORGANISATIONNELLES 5 PRINCIPES Lorganisation : favorise une transformation soutenue des pratiques de soins et services adaptées à la personne âgée en centre hospitalier; appuie le développement dune culture adaptée à la personne âgée; reconnaît limportance de léquipe soignante et investit dans celle-ci pour la soutenir dans le changement; Lorganisation intègre une approche de collaboration interprofessionnelle adaptée à la personne âgée; tient compte de la grande sensibilité des personnes âgées à la continuité des soins.

15 PRINCIPE 1: Lorganisation favorise une transformation soutenue des pratiques de soins et services adaptées à la personne âgée Démarche damélioration continue Planification sur plusieurs années Le conseil dadministration, la direction et tous les gestionnaires jouent un rôle déterminant dans le maintien des orientations choisies

16 PRINCIPE 2: Lorganisation appuie le développement dune culture adaptée à la personne âgée Implanter un changement en tenant compte: Des données probantes De la nature du contexte Limplication de tous les acteurs Lengagement du CA et de la direction La décentralisation des décisions Le leadership transformationnel Des éléments facilitateurs La présence dun mentor sur le terrain La mise en place dune équipe de gestion de projet représentatif de tous les groupes impliqués Un plan de communication sensible aux intérêts et aux préoccupations des acteurs

17 PRINCIPE 3: Toute lorganisation reconnaît limportance de léquipe soignante et investit dans celle-ci pour la soutenir dans le changement Léquipe soignante de base: médecin, soins infirmiers et dassistance La formation: à améliorer Perfectionnement professionnel: continu et encadré Le soutien clinique au sein de léquipe soignante: un gage de réussite

18 PRINCIPE 4: Lorganisation intègre une approche de collaboration interprofessionnelle adaptée à la personne âgée Équipe interprofessionnelle: selon le palier Présence de la personne âgée/proche aidant Travailler en équipe Travailler sur léquipe Limplication des médecins

19 PRINCIPE 5: Lorganisation tient compte de la grande sensibilité des personnes âgées à la continuité des soins Pré hospitalisation: limportance de prévenir et de voir venir. Pendant lhospitalisation: limportance de suivre Post hospitalisation: limportance de poursuivre Communication

20 ALGORITHME DE SOINS CLINIQUES À LA PERSONNE ÂGÉE EN CHSGS

21 ALGORITHME DE SOINS CLINIQUES À LA PERSONNE ÂGÉE Dépistage

22 Évaluation, surveillance

23 Interventions

24 Bilan, préparation du congé, continuité

25 STRATÉGIES DINTERVENTION CLINIQUE: PRÉVENIR LE DÉCLIN FONCTIONNEL

26 PALIER 1: INTERVENTIONS PRÉVENTIVES SYSTÉMATIQUES Questionner à larrivée Évaluer Intervenir*: A mesures favorisant lautonomie fonctionnelle I mesures favorisant lintégrité cutanée N mesures favorisant la santé nutritionnelle É mesures favorisant lélimination E mesures favorisant le maintien de létat cognitif et affectif S mesures favorisant le sommeil Surveiller Alerter Inspiré des travaux de lÉquipe du Projet OTIMAH, Centre Hospitalier Universitaire de Montréal, 2008

27 PALIER 2: INTERVENTIONS SPÉCIFIQUES DE PRÉVENTION ET DE TRAITEMENT A autonomie/mobilité I intégrité cutanée N nutrition/hydratation É élimination E état cognitif et comportement S sommeil

28 PALIER 3: INTERVENTIONS SPÉCIALISÉES DE TRAITEMENT En cas dalitement obligatoire… En cas de delirium… En cas de dénutrition…

29 STRATÉGIES POUR MIEUX GÉRER LA MÉDICATION: LE BILAN COMPARATIF Le bilan comparatif (réconciliation médicamenteuse): documente une histoire médicamenteuse complète et précise vérifie lutilisation des médicaments identifie les écarts rectifie les erreurs de médication à linterface des soins

30 LENVIRONNEMENT PHYSIQUE corridors encombrés bruits incessants signalisation chaises, fauteuils inexistants eau disponible? Prendre soin Sy perdre

31 SOUTIEN À LIMPLANTATION Outils cliniques Outils organisationnels

32 OUTILS CLINIQUES: 10 FICHES THÉORIQUES ET PRATIQUES A Déclin fonctionnel dans les AVQ Syndrome dimmobilisation I Plaie de pression N Dénutrition Déshydratation É Incontinence urinaire Constipation / fécalome E Delirium Agitation dans les démences S Insomnie

33

34

35

36 OUTILS ORGANISATIONNELS Diagnostic organisationnel: première étape dune démarche de transformation Éléments à considérer pour débuter limplantation de lAAPA Guide de soutien à lélaboration dun plan de communication Outils complémentaires spécifiques pour une unité de soins

37

38

39

40

41

42 SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES Un soutien à DEUX VOLETS indissociables Consolidation des connaissances Outils cliniques et organisationnels Formation en ligne interactive Développement de la compétence dans laction Coaching sur les unités de soins (guide pratique)

43

44

45 STRUCTURE DE SOUTIEN À LIMPLANTATION DE LAAPA Lobligation dimplanter lAAPA fait partie de l entente de gestion des établissements Chargé de projet au MSSS qui préside un comité provincial des répondants régionaux Chargé de projet dans chaque région qui préside un comité régional des répondants locaux Chargé de projet dans chaque hôpital FORUM SUR LIMPLANTATION MAI 2012

46 MERCI Google Approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier

47 ORGANISER LES SUITES DE LÉPISODE DE SOINS

48 INTÉGRATION DES SERVICES Concept complexe et multidimensionnel Définition: Processus qui consiste à créer et à maintenir, au cours du temps, une gouverne commune entre des acteurs (et des organisations) autonomes pour coordonner leurs interdépendances dans le but de réaliser un projet collectif.* Deux principes fondamentaux retenus par le MSSS - responsabilité populationnelle (CSSS) - hiérarchisation des services Viser latteinte dun niveau optimal daccessibilité, de continuité et de qualité des services offerts à la population dun territoire donné. *Constandriopoulos et Denis, 2001

49 R ÉSEAU S ERVICES I NTÉGRÉS POUR LES P ERSONNES A GÉES DÉFINITION DU RSIPA « Le réseau de services intégrés se définit comme un ensemble de partenaires publics, privés et communautaires qui dispensent un continuum de services coordonnés à une population définie dun territoire circonscrit et qui est tenu responsable financièrement et cliniquement des effets du réseau sur le système ainsi que sur la santé et le bien-être de la population desservie ».* *Adaptation de Shortell SM, Gillies RR, Anderson DA. The new world of managed care : creating organized delivery systems. Health Affairs 1994; 13(5) : Gillies RR, Shortell SM, Anderson DA, et al. Conceptualizing and measuring integration : Finding from the Health Systems Integration Study. Hospital & health services.

50 PRINCIPES DIRECTEURS COMMUNS Accessibilité Continuité Qualité Et… Balises liées Aux usagers et aux proches À la pratique clinique À lorganisation des services

51 MÉCANISMES DE CONCERTATION


Télécharger ppt "RÉUNION SCIENTIFIQUE DU SERVICE DE GÉRIATRIE MARIE-JEANNE KERGOAT MD, FRCPC,LAUSANNE, 01 MAI 2012 APPROCHE ADAPTÉE À LA PERSONNE ÂGÉE EN MILIEU HOSPITALIER."

Présentations similaires


Annonces Google