La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présentation de la formation sur la trousse d’outils sur l’hygiène des mains Stop! Clean Your Hands | Hand Hygene Toolkit.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présentation de la formation sur la trousse d’outils sur l’hygiène des mains Stop! Clean Your Hands | Hand Hygene Toolkit."— Transcription de la présentation:

1 Présentation de la formation sur la trousse d’outils sur l’hygiène des mains
Stop! Clean Your Hands | Hand Hygene Toolkit

2 Introduction Aimeriez-vous que vos mains symbolisent l’espoir et la guérison? Ou aimeriez-vous que vos mains aident à propager des infections nosocomiales? C’est aussi simple que ça. Et c’est à nous de contribuer à faire du système canadien de soins de santé un endroit plus sécuritaire pour nous tous !

3 Aperçu L’Institut canadien pour la sécurité des patients est fondé en 2005. En 2007, le Canada se joint au Défi mondial pour la sécurité des patients de l’OMS. Lancement de la campagne « Arrêt! Lavez vos mains ». Conception de la trousse d’outils sur les facteurs humains en 2009. Lancement d’une version révisée, remaniée et intégrée à Soins de santé plus sécuritaires - maintenant! en

4 Buts Promouvoir l’importance de l’hygiène des mains dans la réduction du taux d’infections nosocomiales (IN) au Canada. Éduquer les travailleurs en soins de santé, les patients et leur famille quant à l’importance de pratiquer une hygiène optimale des mains. Assister les organismes dans leur objectif de rendre la prestation des soins de santé plus sécuritaire pour tous!

5 Objectifs Répondre aux besoins des organismes de soins de santé en matière de renforcement des capacités, de développement de leadership et/ou de production d’outils servant à promouvoir l’hygiène des mains. Aider les organismes à comprendre comment assurer « les pratiques organisationnelles requises » d’Agrément Canada ayant trait à l’hygiène des mains. Inciter les participants à travers le continuum de soins à comprendre et à pratiquer une hygiène optimale des mains.

6 Documentation disponible
Un site Web conçu pour informer un nombre accru de gens et diffuser l’information le plus rapidement possible. (www.hygienedesmains.ca) Des fiches techniques : la nécessité d’une meilleure hygiène des mains, les techniques optimales ainsi que d’autres documents d’appui sur le sujet. Une gamme d’outils : module d’apprentissage en ligne, formation en vérification, différents types d’outils d’évaluation, un guide pour le patient et sa famille, ainsi que d’autres outils et renseignements à l’intention des patients et de leur famille. Un outil de vérification uniforme à travers le pays qui : aide à établir un rendement de base quant à l’observation des consignes d’hygiène des mains; aide à surveiller et à rendre compte des améliorations au fil du temps.

7 Stratégie multimodale de promotion de l’hygiène des mains de l’OMS
Changement de système Rince-mains à base d’alcool disponible dans les aires de soin + Formation et éducation du personnel Observation de l’hygiène des mains et rétroaction au personnel Aide-mémoire sur les lieux de travail Création d’un climat de sécurité Participation active des individus et soutien de la direction Une approche en 5 étapes clés basée sur des données probantes afin d’améliorer l’hygiène des mains dans les organismes de soins de santé

8 Infections nosocomiales (IN)
Infection survenant chez un patient à l’hôpital ou dans un autre établissement de santé et chez qui cette infection n’était ni présente ni en incubation au moment de l’admission. Cette définition inclut les infections contractées à l’hôpital mais qui se déclarent après la sortie, et également les infections professionnelles contractées par le personnel de l’établissement. Ducel G et coll. Prevention of hospital-acquired infections. A practical guide. WHO, (Version française : Prévention des infections nosocomiales : guide pratique. OMS, 2008.)

9 Les dommages que causent les IN
Au Canada, plus de patients contractent des infections nosocomiales (IN) chaque année, occasionnant de à décès.1 À tout instant, plus de 1,4 million de personnes dans le monde souffrent d’infections contractées à l’hôpital.2 Jusqu’à 50 % des IN auraient pu être évitées.3,4 Zoutman, Dr Dick, FRCPC, B. Douglas Ford, CM, Dre Elizabeth Bryce, Dre Marie Gourdeau, Ginette Hébert, IA, Elizabeth Henderson, Ph. D. et Shirley Paton, MN, le Comité canadien d'épidémiologistes hospitaliers, le Programme canadien de surveillance des infections nosocomiales et Santé Canada. Zoutman et coll. « The state of infection surveillance and control at Canadian acute care hospitals », American Journal of Infection Control, 2003:31, pp Fiche technique # 1 de l’OMS, défi « Un soin propre est un soin plus sûr ». Pittet, D., S. Hugonnet, S. Harbarth, P. Mourouga, V. Sauvan, S. Touveneau et T.V. Perneger. Effectiveness of a hospital-wide programme to improve compliance with hand hygiene. Infection Control Programme. Lancet, 14 oct. 2000,;356(9238): Patient Safety and Hand Hygiene Matter! – brochure CPSW Week (2006)

10 En faveur d’une bonne hygiène des mains
L’hygiène des mains est l’un des meilleurs moyens de réduire le taux d’infections nosocomiales. Une bonne hygiène des mains sauve des vies et réduit la pression exercée sur notre système de soins de santé. 1 Se laver les mains adéquatement avec de l’eau et du savon prend moins d’une minute et le faire avec un rince-mains à base d’alcool, moins de 30 secondes. Les deux méthodes sont efficaces. 1 Dre Virginia Roth, FRCPC Hands that harm, hands that heal, présentation PowerPoint, nov. 2006, diapositive 31

11 En faveur d’une bonne hygiène des mains (suite)
En qualité de travailleur en soins de santé, vous devriez savoir que... vous êtes également susceptible de porter des organismes contagieux. 80 % des membres du personnel qui ont pansé des blessures liées au SARM ont porté cet organisme sur leurs mains pendant 3 heures suivant le contact. dans la demi-heure suivant un contact avec des patients atteints de Clostridium difficile, 60 % des mains du personnel en étaient contaminées sans même avoir touché au patient. Et dire que, dans ces cas, se laver les mains avec du savon et de l’eau éliminait à toutes fins utiles ces organismes! Stone, S.P. JR Soc Medicine 2001: 94(6), pp Cité dans Mitka, M. JAMA 2009: 302(17) réimprimé.

12 Avant de toucher quelque chose ou quelqu’un...
Qu’ont fait vos mains? Au cours des 3 heures après avoir changé le pansement d’un patient atteint du SARM ou dans la demi-heure suivant tout contact dans la chambre d’un patient atteint du C. difficile… avez-vous mangé? avez-vous pris un café? avez-vous toussé? Vous êtes-vous frotté le nez ou les yeux? êtes-vous allé voir un autre patient ou un membre de sa famille et l’avez-vous touché? Avant de toucher quelque chose ou quelqu’un... Arrêt! Lavez vos mains!

13 Les obstacles à l’hygiène des mains
Je suis trop occupé(e) – Il est essentiel de prendre le temps d’observer les pratiques d’hygiène des mains. J’ai une irritation cutanée – Faites un usage approprié des lotions et du rince-mains à base d’alcool. Je porte des gants – Le port de gants ne remplace pas l’hygiène des mains. J’oublie d’y penser – L’hygiène des mains doit devenir une pratique aussi spontanée que la technique aseptique et toute autre stratégie de sécurité.

14 Pourquoi se laver les mains, alors?
1) Pour protéger le patient contre des organismes pathogènes nuisibles présents sur vos mains ou sur la peau même du patient. 2) Pour vous protéger vous-même et l’environnement de soins de santé contre des organismes pathogènes nuisibles.

15 Concepts clés On doit pratiquer l’hygiène des mains dans l’aire de soins. Durant la prestation de soins de santé, il y a quatre moments où il est essentiel que vous pratiquiezl’hygiène des mains. La friction hydro-alcoolique est souvent préférable au lavage des mains. Si des précautions d’isolement sont en vigueur, il faut toujours se conformer aux mesures d’hygiène des mains décrites dans ces précautions. Il est essentiel que tout le monde se lave les mains en utilisant la technique et la durée appropriées pour que les résultats soient efficaces.

16 Aire de soins L’endroit où les trois éléments suivants sont réunis :
le patient le personnel soignant les soins donnant lieu à un contact physique avec le patient ou son environnement. Le personnel soignant doit avoir accès à un produit d’hygiène à l’endroit où le contact avec un patient ou son environnement s’effectue. Organisation mondiale de la santé. A WHO Guidelines on Hand Hygiene in Health Care. Août (En français, on peut consulter : Recommandations OMS pour l’hygiène des mains au cours des soins (version avancée) : synthèse. 2005).

17 Quatre moments pour l’hygiène des mains
Nous avons identifié QUATRE moments pour l’hygiène des mains au cours des soins et ces moments jouent un rôle crucial dans la prévention de transmission d’infections par les mains. Avant de toucher un patient ou son environnement Avant une intervention aseptique Après un risque d’exposition à un liquide organique Après avoir touché un patient ou son environnement Ces moments ont été adaptés des 5 indications de l’hygiène des mains de l’OMS (Ministère de la santé et des soins de longue durée de l’Ontario).

18

19 Durée Une hygiène des mains optimale par la friction hydro-alcoolique prend de 20 à 30 secondes. Une hygiène des mains optimale avec du savon et de l’eau prend de 40 à 60 secondes. Les deux méthodes sont efficaces.

20 La friction hydro-alcoolique
Remplir la paume d’une main avec le produit hydro-alcoolique et enduire toutes les surfaces des mains; frictionner jusqu’à ce que vos mains soient sèches.

21 La friction hydro-alcoolique des mains
Afin de réduire efficacement la prolifération de germes sur les mains, la friction des mains doit être exécutée en suivant chacune des étapes illustrées ci-dessous. Ce procédé ne prend que de 20 à 30 secondes!

22 Savon et eau Mouillez-vous tout d’abord les mains et appliquez suffisamment de savon pour recouvrir toutes les surfaces des mains. Assurez-vous que vos mains sont sèches et que tout essuie-mains n’est utilisé qu’une seule fois et que par une seule personne. Un séchage complet des mains après un lavage présente d’importants avantages de protection et aide à éliminer davantage d’organismes pathogènes de vos mains.

23 Le lavage des mains Afin de réduire efficacement la prolifération d’organismes pathogènes sur les mains, il faut se laver les mains pendant 40 à 60 secondes et suivre chacune des étapes illustrées ci-contre.

24 Port de gants et soins de la peau
Le port de gants ne remplace pas la pratique d’une hygiène des mains optimale. Évitez de vous laver les mains tout de suite avant ou après l’usage d’un rince-mains à base d’alcool. Évitez l’eau chaude. Séchez-vous les mains complètement avant d’enfiler des gants. Utilisez des lotions et des crèmes pour les mains. En cas d’allergie ou de réaction indésirable, utilisez des produits substituts. Ne portez pas de faux ongles ou de rallonges. Gardez vos ongles naturels courts (0,5 cm). Enlevez vos bijoux.

25 Ressources World Health Organization: Guidelines on Hand Hygiene in Health Care. First Global Patient Safety Challenge, Clean Care is Safer Care. Août 2009. En français : Recommandations OMS pour l’hygiène des mains au cours des soins (version avancée) : synthèse. Des mains propres sont des mains sûres. 2005 Un soin propre est un soin plus sûr. Outils et ressources du site Web de l’OMS : Institut canadien pour la sécurité des patients : Association pour la prévention des infections à l’hôpital et dans la communauté – Canada :

26 Ressources Agence de la santé publique du Canada : Recommandations sur l’hygiène des mains pour les milieux communautaires éloignés et isolés : Santé Canada : Le lavage des mains et ses bienfaits : Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail : The Art of Washing Hands :

27 Des questions?


Télécharger ppt "Présentation de la formation sur la trousse d’outils sur l’hygiène des mains Stop! Clean Your Hands | Hand Hygene Toolkit."

Présentations similaires


Annonces Google