La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Michel Wienin Chris Philippe Fajon Paul Cluzon Eric Cabrit Nico Boscus Jean Claude Gayet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Michel Wienin Chris Philippe Fajon Paul Cluzon Eric Cabrit Nico Boscus Jean Claude Gayet."— Transcription de la présentation:

1 Michel Wienin Chris Philippe Fajon Paul Cluzon Eric Cabrit Nico Boscus Jean Claude Gayet

2 2 objectifs motivaient ce raid: Le premier jaugeage du rio Irués pour établir à terme la courbe détalonnage du débit du ruisseau selon la hauteur deau sous la passerelle enregistrée par le limnigraphe Effectuer le relevé du limnigraphe en place depuis le 2 mars 2013

3 Cest donc lourdement chargés de sel (il en faudra 45 kg au total) et de bidons de diverses tailles que nous empruntons le sentier vers Fornos. Le soleil est au rendez-vous, mais une légère brise permet de supporter la chaleur. La récente reconnaissance de Toni et Ramon a été capitale pour mieux préparer le raid et nous trouvons comme annoncé, une hauteur deau entre 45 et 50 cm à la règle.

4 Notre première tâche est de mesurer la distance séparant le site de linjection ( le plus en amont possible en longeant la rive gauche de la rivière) et la passerelle où nous effectuerons la série de mesures. Le report de décamètre annonce 175 mètres. 0,7 m/s Nous injectons depuis ce point en amont, 7 ou 8 grammes de fluorescéine à 18:04. Le colorant est décelable 330 plus tard puis visible à son apogée à 430 de linjection. La concentration maximum de colorant a parcouru les 175 m en 270s, soit à une vitesse de 0,7 m/s. En parallèle, une balle jetée du même endroit parcourra la distance en 350 s (0,5 m/s). Grâce au plan en coupe de lIrués réalisée en 2011 à laide du théodolite, nous savons que la section du ruisseau est globalement proportionnelle à sa hauteur à raison de 10 cm de hauteur pour 1 m2 de surface. La hauteur au limnimètre étant de 0,45 cm, nous pouvons estimer le débit du torrent à 3 m3/s. Par chance et grâce aux indications de Ramon, la quantité de sel transportée devrait être suffisante !

5 Nous procédons ensuite aux pesées précises des dilutions deau de lIrués et du sel acheminé, afin détablir la courbe détalonnage du traçage prévu le lendemain Il nest pas facile de réaliser des pesées précises au 1/10 ème de gramme avec la brise au dessus du courant ! Mais le résultat, complété par dautres tests réalisés « en ville » avec des échantillons deau prélevés, est très convenable.

6 Avant de rejoindre le bivouac du Pot au Feu, nous voulons procéder au chargement des enregistrements du limnigraphe, en place depuis 2 mois (2 mars 2013). Mais si la sonde barométrique suspendue en haut du tube est facilement extraite, la sonde deau ne leste plus le bout du filin… Le cordeau est tranché, net ! « Ce nest pas grave, ce problème était prévisible, et javais traversé le tube avec une vis en inox, en bout de tronçon inférieur plongé dans lIrués. »

7 Michel, prévoyant, possède une pontonnière et se propose de déposer lensemble de la gaine pour récupérer la sonde vagabonde, certainement prisonnière du fond du tube… Mais le problème sépaissit quand nous déplorons quil manque le tronçon terminal de la gaine de protection !!! Composée de 2 parties filetées réunies par un manchon en acier, les vibrations provoquées par les crues successives on permis la rotation du tuyau sous le niveau de leau jusquau dévissage complet et à la chute des composants dans la conque sous la règle… Nous navons aucun espoir de les récupérer vu la force du courant à cet endroit !

8 Cest penauds et personnellement très en colère que nous retrouvons labri du Pot au Feu. Cet incident gravissime en rapport de la valeur de la sonde et des données enregistrées a hanté ma nuit bien agitée dans le calme de la grotte …

9 Heureusement, nous sommes renforcés dés samedi matin, par la fine équipe des libéros. Atterrés par la nouvelle, Nico et Eric nhésitent pas à barboter dans leau à 8°. Mais leur ténacité est payante, car le tronçon dacier puis le sonde sont remontés du fond de la conque dont ils navaient pas été éjectés. Nous reprendrons à Alzonne tubes et sondes, afin de prévoir une protection sécuritaire à ces appareils de valeur.

10 Nous ne pouvons résister à découvrir lhydrogramme de lIrués pour ces 2 derniers mois ! Ce diagramme est rectifié des 36 cm de hauteur supplémentaires dus à la chute dans la rivière. Cet incident sest produit le 9 mars entre 18:00 et 19:00. Nous avons saisi, malgré la date tardive de linstallation, le début des crues de fonte et nous sommes impatients à présent de pouvoir les corréler avec le luirographe de Graners et la station dArmeña !

11 Nous pouvons à présent nous concentrer sur lopération de traçage. 1 litre deau à une température de 10°c ne peut diluer que 380 g de sel, cest un minimum de 120 l deau de lIrués quil nous faudra pour diluer nos 45 kg ! Tous les bidons sont réquisitionnés, ceux apportés la veille de 60 l et 120 l, mais également celui gardé au Pot au Feu. Michel nous conseille de déposer le sel dans une passoire fine, et de diluer le sel au passage par un fin filet pour que leau ne se sature pas rapidement. Ainsi, cest presque 2 heures qui sont nécessaires pour dissoudre la quantité précise de sel conditionnée en sacs de 5 et 1 kg.

12 Les 2 équipes se réunissent à la passerelle pour bien exposer les impératifs de chacun. Ce serait idiot gâcher tant de travail de préparation pour un manque de coordination. Michel sera aux photos de linjection, Eric, Chris, Philippe déverseront dun même élan les 3 bidons dans le rio. Nico dictera les valeurs du conductimètre que je transcrirai sur papier pendant que Paul gérera le temps avec montre et chronomètres. Montres et chronomètres sont mis en phase, Eric peut rejoindre le site de linjection.

13 A 11:58 exactement, le contenu des 3 bidons est déversé dans le rio Irués

14 Prés de la passerelle, lambiance est tendue, chacun est conscient quil ne faut rien rater, tout doit se passer comme prévu. Dés que la valeur affichée par le conductimètre commence à monter, Nico égraine les données. Lessai à la fluorescéine de la veille nous permet de prévoir à peu prés larrivée du « nuage ». Les données sont notées pendant 6 minutes et 44 secondes, Paul commande larrêt des mesures pour éviter une queue de traçage parasitaire.

15 Durant 404 s, nous avons relevé 243 données de conductivité, à un pas de temps moyen de 1,66 s. Nous pouvons tracer le diagramme temps/conductivité.

16 Satisfaits du travail accompli, dans une ambiance redevenue sereine, nous pouvons fêter nos bons résultats en trinquant lors dun agréable apéro puis repas sur les rives de lIrués sur lequel nos connaissance évoluent peu à peu, mais sûrement.


Télécharger ppt "Michel Wienin Chris Philippe Fajon Paul Cluzon Eric Cabrit Nico Boscus Jean Claude Gayet."

Présentations similaires


Annonces Google