La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES ÉVOLUTIONS DU CONTEXTE NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE DES BÉTONS BETONS : DES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES ÉVOLUTIONS DU CONTEXTE NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE DES BÉTONS BETONS : DES."— Transcription de la présentation:

1 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES ÉVOLUTIONS DU CONTEXTE NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE DES BÉTONS BETONS : DES PERFORMANCES POUR DE NOUVELLES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES

2 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON NORMES CIMENTS NORMES GRANULATS NORMES ADDITIONS NORMES DESSAIS SUR LES CIMENTS NORMES DESSAIS SUR LES BETONS 1 NORMES ADJUVANTS ET PRODUITS DE CURE

3 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES CIMENTS LA NORME NF EN LES AUTRES NORMES CIMENTS LA MARQUE NF CIMENT

4 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN 197-1

5 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES CIMENTS – MARQUAGE CE – MARQUAGE NF En France, la norme de référence pour les ciments courants est la norme NF EN Dautres normes existent concernant : soit des propriétés particulières (prise mer : PM (NF P ), résistance aux eaux sulfatées ES (XP P ), teneur en sulfures limitée CP (NF P ) soit des ciments ayant des normes entièrement spécifiques : ciment alumineux fondu (NF P ), ciment prompt naturel (NF P ). En France, les ciments courants bénéficient dun marquage CE et dune marque NF qui attestent : Pour le marquage CE, que les produits respectent les exigences essentielles européennes en matière de santé, sécurité et respect de lenvironnement. Pour la marque NF associée au marquage CE, que les produits bénéficient de garanties complémentaires sur leur composition, leurs performances et leurs contrôles.

6 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN NF EN Partie 1 : Composition, spécifications et critères de conformité des ciments courants La norme NF EN définit les caractéristiques des CIMENTS COURANTS et de leurs constituants

7 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN SOMMAIRE 1 DOMAINE DAPPLICATION 2 REFERENCES NORMATIVES 3 DEFINITIONS 4 CIMENT 5 CONSTITUANTS 6 COMPOSITION ET NOTATION 7 EXIGENCES MECANIQUES, PHYSIQUES, CHIMIQUES ET DE DURABILITE 8 DESIGNATION NORMALISEE 9 CRITERES DE CONFORMITE ANNEXE ZA

8 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN LA NORME NF EN DEFINIT : 27 CIMENTS COURANTS LES SPECIFICATIONS DES CIMENTS COURANTS ET DE LEURS CONSTITUANTS LES EXIGENCES DE COMPOSITION DES CIMENTS (proportion des différents constituants) EXIGENCES MECANIQUES (6 CLASSES DE RESISTANCE), PHYSIQUES ET CHIMIQUES DES CIMENTS LES CRITERES DE CONFORMITE

9 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN DEFINITIONS CIMENT : Le ciment est un liant hydraulique, cest-à-dire un matériau minéral finement moulu qui, gâché avec de leau, forme une pâte qui fait prise et durcit par suite de réactions et de processus dhydratation et qui, après durcissement, conserve sa résistance et sa stabilité même sous leau CONSTITUANT PRINCIPAL : Matériau minéral spécialement choisi, représentant une proportion supérieure à 5% en masse de la somme de tous les constituants principaux et secondaires CONSTITUANT SECONDAIRE : Matériau minéral spécialement choisi, représentant une proportion inférieure ou égale à 5% en masse de la somme de tous les constituants principaux et secondaires VALEUR CARACTERISTIQUE : Valeur correspondant à une propriété requise en dehors de laquelle se situe un pourcentage spécifié, le percentile P K de toutes les valeurs de la population étudiée VALEUR CARACTERISTIQUE SPECIFIEE : valeur caractéristique dune propriété mécanique, physique ou chimique qui, dans le cas dune limite supérieure, ne peut être dépassée ou, dans le cas dune limite inférieure, doit au moins être atteinte CIMENTS COURANTS

10 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN LES CONSTITUANTS DES CIMENTS CONSTITUANTS PRINCIPAUX : - CLINKER DE PORTLAND : K - LAITIER GRANULÉ DE HAUT FOURNEAU : S - POUZZOLANE NATURELLE : P - POUZZOLANE NATURELLE CALCINÉE : Q - CENDRE VOLANTE SILICEUSE : V CONSTITUANTS SECONDAIRES : - MATERIAUX MINERAUX NATURELS - MATERIAUX MINERAUX DERIVES DU PROCESSUS DE FABRICATION DU CLINKER SULFATE DE CALCIUM : GYPSE-ANHYDRITE CIMENTS COURANTS - CENDRE VOLANTE CALCIQUE : W - SCHISTE CALCINE : T - CALCAIRE : L et LL (L TOC (*) < 0,5 % - LL TOC < 0,2 %) - FUMEES DE SILICE : D (*) TOC : carbone organique totale

11 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN LES CONSTITUANTS DES CIMENTS Les constituants du ciment présentent une ou plusieurs des propriétés suivantes : Des propriétés hydrauliques, cest-à-dire quils forment par réaction avec leau des composés hydratés stables très peu solubles dans leau; Des propriétés pouzzolaniques, cest-à-dire quils ont la faculté de former à température ordinaire, en présence deau, par combinaison avec la chaux, des composés hydratés, stables; Des propriétés physiques qui améliorent certaines qualités du ciment (accroissement de la maniabilité et de la compacité, diminution du ressuage, etc.). CIMENTS COURANTS

12 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN LES CONSTITUANTS DES CIMENTS CIMENTS COURANTS Clinker Portland (K) Le clinker Portland est obtenu après cuisson dun mélange de calcaire et dargile fixé avec précision et contenant des proportions visées de CaO, SiO 2, Al 2 O 3 et F 2 O 3. Le clinker entre dans la composition de tous les ciments courants. Cendres volantes siliceuses (V) ou calciques (W) Les cendres volantes sont des particules pulvérulentes obtenues par dépoussiérage électrostatique ou mécanique des gaz de chaudières alimentées au charbon pulvérisé. Laitier granulé de haut fourneau (S) Le laitier granulé de haut fourneau est obtenu par refroidissement rapide de la scorie fondue provenant de la fusion du minéral de fer dans un haut fourneau. Il doit présenter des propriétés hydrauliques latentes (cest-à-dire qui se manifestent lorsquil a subi une activation convenable) pour convenir à son emploi comme constituant du ciment. Pouzzolanes naturelles (Z) ou naturelles calcinées (Q) Les pouzzolanes naturelles sont des produits essentiellement composés de silice, dalumine et doxyde de fer, présentant soit naturellement (lorsquelles sont dorigine volcanique) soit après activation thermique, des propriétés pouzzolaniques. Schistes calcinés (T) Les schistes acquièrent des propriétés hydrauliques et pouzzolaniques lorsquils sont activés thermiquement. Cest en particulier le cas des schistes houillers brûlés dans les chaudières. Calcaires (L, LL) Les calcaires sont des produits obtenus par broyage fin de roches naturelles présentant une teneur en carbonate de calcium – CaCO 3 – supérieure à 75 %. Fumées de silice (D) Les fumées de silice sont des particules très fines (environ 1 µm) présentant une très forte teneur en silice amorphe. Elles proviennent de la réduction de quartz de grande pureté par du charbon dans des fours à arc électrique utilisés pour la production de silicium et dalliages de ferrosilicium. Sulfate de calcium Le sulfate de calcium, généralement du gypse, doit être ajouté en faible quantité aux autres constituants du ciment au cours de sa fabrication, en vue de réguler la prise.

13 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN LES CINQ PRINCIPAUX TYPES DE CIMENTS COURANTS CEM ICIMENT PORTLAND: 1 CEM ICIMENT PORTLAND: 1 CEM IICIMENT PORTLAND COMPOSE: 19 CEM IICIMENT PORTLAND COMPOSE: 19 CEM IIICIMENT DE HAUT FOURNEAU: 3 CEM IIICIMENT DE HAUT FOURNEAU: 3 CEM IVCIMENT POUZZOLANIQUE: 2 CEM IVCIMENT POUZZOLANIQUE: 2 CEM VCIMENT COMPOSE: 2 CEM VCIMENT COMPOSE: 2 CIMENTS COURANTS

14 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN COMPOSITIONS DES CIMENTS CIMENTS COURANTS TYPES DE CIMENT CLINKER K % AUTRES CONSTITUANTS PRINCIPAUX S/D/P/Q/V/W/T/L/LL % CONSTITUANTS SECONDAIRES % CEM I CIMENT PORTLAND 95 à à 5 CEM II CIMENT PORTLAND COMPOSE 65 à 94 6 à 35 S/D/P/Q/V/W/T/L/LL 0 à 5 CEM III CIMENT DE HAUT FOURNEAU 5 à 64LAITIER : 36 à 950 à 5 CEM IV CIMENT POUZZOLANIQUE 45 à 89D/P/Q/V/W : 11 à 550 à 5 CEM V CIMENT COMPOSE 20 à à 80 S/P/Q/V 0 à 5

15 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN LES DIFFERENTS CEM II (19 types) CIMENT PORTLAND AU LAITIER : CEM II / A ou B – S CIMENT PORTLAND A LA FUMEE DE SILICE : CEM II / A – D CIMENT PORTLAND A LA POUZZOLANE : CEM II / A ou B – P CEM II / A ou B – Q CIMENT PORTLAND AUX CENDRES VOLANTES : CEM II / A ou B – V CEM II / A ou B - W CIMENT PORTLAND AU SCHISTE CALCINE : CEM II / A ou B – T CIMENT PORTLAND AU CALCAIRE : CEM II / A ou B – L CEM II / A ou B – LL CIMENT PORTLAND COMPOSE : CEM II / A ou B - M CIMENTS COURANTS

16 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN EXIGENCES MECANIQUES CIMENTS COURANTS RÉSISTANCES A LA COMPRESSION : norme EN en MPa (1 MPa = 1 N/mm²) Résistances courantes à 28 jours : 3 classes : 32,5 / 42,5 / 52,5 Résistances à court terme : 2 et 7 jours : 2 classes : Résistance à court terme ORDINAIRE : N Résistance à court terme ÉLEVÉE : R NOTA : Les résistances sont exprimées en MPa. Il sagit de la limite inférieure caractéristique.

17 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN LES CLASSES DE RÉSISTANCE CIMENTS COURANTS Classe de résistance Résistance à la compression MPa Résistance à court termeRésistance courante 2 jours7 jours28 jours 32,5 N- 16,0 32,5 52,5 32,5 R 10,0- 42,5 N 10,0- 42,5 62,5 42,5 R 20,0- 52,5 N 20,0- 52,5- 52,5 R 30,0-

18 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN VALEURS LIMITES ABSOLUES DE RESISTANCE A LA COMPRESSION CIMENTS COURANTS Échéances Classe de résistance 32,5 N32,5 R42,5 N42,5 R52,5 N52,5 R 2 jours-8,0 18,0 28,0 7 jours14, jours30,0 40,0 50,0 NOTA : La conformité dun lot de ciment est appréciée pour ce qui concerne la résistance à la compression en fonction des valeurs qui sont des limites absolues applicables à chaque résultat dessai.

19 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN EXIGENCES PHYSIQUES CIMENTS COURANTS TEMPS DE DÉBUT DE PRISE STABILITÉ Classes de résistance Temps de début de prise min Stabilité (expansion) mm 32,5 N ,5 R 42,5 N 60 42,5 R 52,5 N 45 52,5 R

20 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN EXIGENCES CHIMIQUES CIMENTS COURANTS PERTE AU FEU : 5 %NORME NF EN 196-2CEM I / CEM III RÉSIDU INSOLUBLE : 5 %NORME NF EN 196-2CEM I / CEM III SULFATE : 3,5 % / 4 %NORME NF EN 196-2Tous types CHLORURE : 0,10 %NORME NF EN Tous types

21 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN CARACTERISTIQUES COMPLEMENTAIRES DES CIMENTS CIMENTS COURANTS Ciments pour travaux à la mer Norme NF P Ciments pour travaux en eaux à haute teneur en sulfates Norme NF P Ciments à teneur en sulfures limitée pour béton précontraint Norme NF P PM ES CP1 ou CP2

22 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN CARACTERISTIQUES COMPLEMENTAIRES DES CIMENTS CIMENTS COURANTS Ciments pour travaux à la mer et pour travaux en eaux à haute teneur en sulfates Ciments pour travaux à la mer et à teneur en sulfures limitée pour béton précontraint Ciments pour travaux à la mer, pour travaux en eaux à haute teneur en sulfates et à teneur en sulfures limitée pour béton précontraint PM-ES PM-CP2 PM-ES-CP2

23 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN LA DÉSIGNATION DUN CIMENT COURANT CE + NF CIMENTS COURANTS CEM II / A – LL 32,5 R CE CP2 NF Famille de ciment courant Nature des constituants autres que le clinker Les 2 classes de résistance à court terme (2 ou 7 jours) R ou N Caractéristiques complémentaires PM/ES/CP1/CP2 Les classes de composition (les lettres A/B ou C précisent la teneur en clinker) Les 3 classes de résistance courante (28 jours) 32,5 / 42,5 / 52,5 Notation CE Notation NF précisant que ce ciment est certifié conforme à la marque NF L/LL (CALCAIRE) – S (LAITIER DE HAUT FOURNEAU) – D (FUMEES DE SILICE) – V (CENDRES SILICEUSES) – W (CENDRES CALCIQUES) – Z (POUZZOLANES) – T (SCHISTES CALCINES)

24 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN MARQUAGE CE CIMENTS COURANTS ANNEXE ZA EXIGENCES ET CARACTÉRISTIQUES HARMONISÉES Constituants et composition Résistance à la compression Temps de prise Résidus insolubles Perte au feu Stabilité Teneur en chlorure Pouzzolanicité NOTA : Dans le cas particulier des ciments courants, toutes les dispositions de la norme sont harmonisées. La composition fait partie de la définition du produit et les performances sont toutes reliées aux exigences essentielles qui sappliquent aux ouvrages réalisés avec le ciment.

25 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN MARQUAGE CE CIMENTS COURANTS ANNEXE ZA INFORMATIONS POUR LE MARQUAGE CE Marquage de conformité : CE Numéro didentification de lorganisme de certification Nom ou marque didentification du fabricant Adresse enregistrée du fabricant Nom de lusine où le ciment a été produit Les deux derniers chiffres de lannée dans laquelle le marquage a été apposé Numéro du certificat de conformité CE Numéro de la norme européenne : EN Informations complémentaires :- Teneur limite en chlorure, en % - Valeur limite pour la perte au feu des cendres volantes, en % - Notation normalisée de ladjuvant

26 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LAMENDEMENT A1 A LA NORME NF EN Cette AMENDEMENT davril 2004 à la norme NF EN concerne la CHALEUR DHYDRATATION des ciments. Il spécifie des exigences relatives à la chaleur dhydratation pour les 27 ciments courants définit dans la norme NF EN 197-1, y compris les ciments courants à faible chaleur dhydratation.

27 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LAMENDEMENT A1 A LA NORME NF EN CHALEUR DHYDRATATION Quantité de chaleur développée par lhydratation dun ciment en un temps donné. CIMENTS A FAIBLE CHALEUR DHYDRATATION Ciment courant caractérisé par une chaleur dhydratation limitée. La chaleur dhydratation des ciments courants à faible chaleur dhydratation ne doit pas dépasser la valeur caractéristique de 270 J/g, déterminée selon lEN après 7 jours ou selon lEN après 41 h. Les ciments courants à faible chaleur dhydratation sont désignés par les lettres LH.

28 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON MARQUAGE CE DES CIMENTS Les ciments courants doivent être marqués CE. Ce marquage obligatoire atteste de leur conformité à la norme harmonisée EN et permet à ces ciments de circuler librement au sein de lespace économique européen. Le marquage CE exprime que le produit satisfait aux règlementations en matière de santé, sécurité et respect de lenvironnement (exigences essentielles de la Directive des Produits de Construction) et quen conséquence il est règlementairement apte à lusage. Les ciments courants ont été les premiers produits de construction normalisés bénéficiant du marquage CE.

29 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA MARQUE NF CIMENT MARQUE FRANCAISE DE QUALITE, NF. Elle nest pas obligatoire pour les ciments courants : – démarche volontaire du fabricant. Le droit dusage de la marque est donné après certification de la conformité à la norme *, sur la base dun référentiel plus contraignant (que le marquage CE) en termes dexigences et de contrôles. * NF EN NF P NF P XP P

30 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA MARQUE NF CIMENT La marque de qualité NF. volontaire et complémentaire du marquage CE (certification de niveau 1 + ), atteste que le ciment (qui la porte) est conforme au niveau de qualité requis par le marché français en fonction des conditions climatiques et environnementales ainsi que des techniques de mise en œuvre. LAFNOR, a confié au Laboratoire dEssais des Matériaux de la Ville de Paris (LEMVP) les missions de secrétariat technique, de laboratoire de contrôle, et dorganisme dinspection pour la marque NF-LH (liant hydraulique). La certification est réalisée sur la base de la norme EN ciment partie 2 « Évaluation de la conformité ».

31 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA MARQUE NF CIMENT Les ciments courants à caractéristiques complémentaires PM, ES ou CP, portent le marquage CE comme tous les ciments courants, mais celui-ci ne couvre pas les caractéristiques complémentaires qui font lobjet des normes françaises NF P , XP P et NF P La conformité à ces normes est attestée par la marque NF. CIMENTS PM – ES - CP

32 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA MARQUE NF CIMENT COMPOSITION – PERFORMANCES – CONTRÔLE DES PRODUITS GARANTIES COMPLEMENTAIRES ASSOCIEES A LA MARQUE NF TEMPS DE DEBUT DE PRISE PLUS LONGS 32,5 N 32,5 R – 90 min 42,5 N60 min 52,5 N52,5 R – 60 min RESISTANCES A COURT TERME PLUS ELEVEES 32,5 N - 32,5 R – 42,5 N CRITERES DE REGULARITE DE COMPOSITION PLUS STRICTS DEUX FOIS PLUS DE CONTROLES PAR LE LABORATOIRE EXTERIEUR

33 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES AUTRES NORMES CIMENTS

34 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES AUTRES NORMES CIMENTS Pour certaines classes dexpositions ou certains ouvrages particuliers, des exigences relatives aux caractéristiques des ciments peuvent être requises. Les ciments possédant ces caractéristiques font lobjet de normes spécifiques : CIMENTS POUR TRAVAUX A LA MERNF P CIMENTS A TENEUR EN SULFURE LIMITEENF P POUR BETON PRECONTRAINT CIMENTS POUR TRAVAUX EN EAUX XP P A HAUTE TENEUR EN SULFATES CIMENT PROMPT NATUREL NF P CIMENT ALUMINEUX FONDU NF P CIMENTS DE HAUT FOURNEAU ET NF EN A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME

35 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENTS POUR TRAVAUX A LA MER SOMMAIRE 1DOMAINE DAPPLICATION 2RÉFÉRENCES NORMATIVES 3 DÉFINITION 4SPÉCIFICATIONS 5DÉSIGNATION

36 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENTS POUR TRAVAUX A LA MER DEFINITION Les ciments pour travaux à la mer ont une composition minéralogique qui leur permet de conférer au béton une résistance accrue à lagression des ions sulfate en présence dions chlorure, au cours de la prise et ultérieurement. Ils présentent des teneurs limitées en aluminate tricalcique C3A. Ces ciments sont : Des CEM I, CEM II/A, CEM III/A, B ou C, CEM V/A et B, conformes à la norme NF EN 197-1; Des ciments prompts naturels (CNP), conformes à la norme NF P ; Des ciments alumineux fondus (CA), conformes à la norme NF P Cette norme définit des prescriptions de composition et de caractéristiques physiques et chimiques complémentaires à la norme NF EN

37 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENTS POUR TRAVAUX A LA MER COMPOSITION CEM I : proportion de constituants secondaires limitée à 3 % CEM II/A : proportion des constituants secondaires limitée à 3 % S – V – Z limités à 20 % D – L limités à 10 % CEM III/Aproportion de S limitée à 60 % DESIGNATION - PM : Prise Mer

38 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENTS A TENEUR EN SULFURES LIMITEE SOMMAIRE 1DOMAINE DAPPLICATION 2RÉFÉRENCES NORMATIVES 3DÉFINITION 4SPÉCIFICATIONS 5DÉSIGNATION ANNEXE

39 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENTS A TENEUR EN SULFURES LIMITEE DEFINITION Les ciments à teneur en sulfures limitée pour béton précontraint sont : - des CEM I, CEM II/A et B, CEM III/A et B, CEM IV/A et B, CEM V/A et B, conformes à la norme NF EN qui présentent, en outre, une teneur en ions sulfure limitée. TENEUR EN IONS SULFURES 2 classes de ciments - classe CP 1 : ions sulfures S 2- < 0,7 % - classe CP 2 : ions sulfures S 2- < 0,2 %

40 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENTS A TENEUR EN SULFURES LIMITEE DESIGNATION CP 1 ou CP 2 selon la teneur en ions sulfure RECOMMANDATIONS DUTILISATION CP 1 : Précontrainte par post-tension CP 2 : Précontrainte par pré-tension

41 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENTS POUR TRAVAUX EN EAUX A HAUTE TENEUR EN SULFATES SOMMAIRE 1DOMAINE DAPPLICATION 2RÉFÉRENCES NORMATIVES 3DÉFINITION 4SPÉCIFICATIONS 5DÉSIGNATION

42 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENTS POUR TRAVAUX EN EAUX A HAUTE TENEUR EN SULFATES Cette norme définit les ciments pour travaux en eaux à haute teneur en sulfates. Elle spécifie les types de ciment pouvant être ainsi désignés et prescrit des limites de composition ainsi que des spécifications physiques et chimiques complémentaires de la norme NF EN DEFINITION Les ciments pour travaux en eaux à haute teneur en sulfates ont une composition minéralogique qui leur permet de conférer au béton une résistance accrue à lagression des ions sulfate au cours de la prise et ultérieurement. Ils présentent des teneurs limitées en aluminate tricalcique C3A. NOTE : Selon le fascicule de documentation P , sont considérées comme eaux à haute teneur en sulfates, les solutions présentant une concentration en ions SO 4 2– 1500 mg/l. Ces ciments sont : - des CEM I, CEM II/A et B, CEM III/A et B, CEM III/C, CEM V/A et B, conformes à la norme NF EN des ciments alumineux fondus (CA), conformes à la norme NF P

43 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENTS POUR TRAVAUX EN EAUX A HAUTE TENEUR EN SULFATES COMPOSITION CEM I : proportion de constituants secondaires limitée à 3 % proportion dadditifs limitée à 0,1 % CEM II :proportion de constituants secondaires limitée à 3 % proportion dadditifs limitée à 0,1 % S – V – Z limités à 20 % CEM II/A :proportion de S limitée à 60 % CEM III/B et C - CEM V/A et B : proportion dadditifs limitée à 0,1 % DESIGNATION - ES : Eaux Sulfatées

44 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENT PROMPT NATUREL SOMMAIRE 1 DOMAINE DAPPLICATION 2RÉFÉRENCES NORMATIVES 3 DÉFINITION DU PRODUIT 4CARACTERISTIQUES 5DÉSIGNATION DU PRODUIT 6EMBALLAGE, MARQUAGE ANNEXES

45 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENT PROMPT NATUREL DEFINITION Le ciment prompt naturel, à prise et durcissement rapides, résulte de la cuisson à température modérée, dun calcaire argileux de composition régulière, extrait de bancs homogènes, suivie dun broyage très fin. CONSTITUANTS Le ciment prompt naturel est caractérisé par la présence de silicate de calcium, essentiellement sous forme de silicate bicalcique actif, daluminate de calcium riche en alumine et de sulfo-aluminate de calcium DESIGNATION CIMENT PROMPT NATUREL CNP, NF P

46 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENT PROMPT NATUREL PRINCIPALES CARACTERISTIQUES TEMPS DE PRISE - Début de prise sur pâte normale inférieur à 4 minutes RESISTANCES A LA COMPRESSION - Développement rapide des résistances Valeurs minimales garanties Age15 min1 h3 h24 h7 j28 j MPa

47 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENT ALUMINEUX FONDU SOMMAIRE 1 OBJET 2RÉFÉRENCE 3 DÉFINITION DU PRODUIT 4CARACTERISTIQUES 5DÉSIGNATION DU PRODUIT 6EMBALLAGE, MARQUAGE ANNEXES

48 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENT ALUMINEUX FONDU DEFINITION Le ciment alumineux fondu est un liant hydraulique qui résulte de la mouture, après cuisson jusquà fusion, dun mélange composé principalement dalumine, de chaux, doxydes de fer et de silice, dans des proportions telles que le ciment obtenu renferme au moins 30 % de sa masse dalumine. CONSTITUANTS Aluminates de calcium Silicates et silico-aluminates de calcium Aluminoferrites de calcium DESIGNATION - Ciment alumineux fondu CA, NF P

49 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P CIMENT ALUMINEUX FONDU PRINCIPALES CARACTERISTIQUES Caractéristiques mécaniques : Valeurs minimales garanties Age6 h24 h28 j Compression (MPa) Flexion (MPa)4,05,56,5

50 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN CIMENTS DE HAUT FOURNEAU A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME SOMMAIRE 1 DOMAINE DAPPLICATION 2REFERENCES NORMATIVES 3 TERMES ET DEFINITIONS 4CIMENT DE HAUT FOURNEAU A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME 5CONSTITUANTS 6COMPOSITION ET NOTATION 7EXIGENCES MECANIQUES, PHYSIQUES, CHIMIQUES ET DE DURABILITE 8DESIGNATION NORMALISEE 9CRITERES DE CONFORMITE ANNEXE A (informative) CHROME HEXAVALENT SOLUBLE DANS LEAU ANNEXE ZA (informative) DISPOSITIONS DE LA DIRECTIVE UE PRODUITS DE CONSTRUCTION POUR LE MARQUAGE CE

51 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN CIMENTS DE HAUT FOURNEAU A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME Cette norme fournit les compositions, les spécifications et les critères de conformité, ainsi que les exigences physiques, mécaniques et chimiques, de 3 ciments de haut fourneau à faible résistance à court terme et à faible chaleur dhydratation et de leurs constituants. DEFINITION Le ciment de haut fourneau à faible résistance à court terme est un liant hydraulique dont les réactions et le processus dhydratation sont identiques à ceux des ciments courants mais le processus dhydratation est ralenti à court terme du fait de la composition, la finesse ou la réactivité des constituants.

52 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN CIMENTS DE HAUT FOURNEAU A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME COMPOSITION 3 TYPES DE CIMENT Notation des 3 produits Composition Constituants principaux Constituants secondaires Clinker Laitier de haut fourneau KS Ciment de haut fourneau CEM III/A 35 à 6436 à 650 à 5 CEM III/B 20 à 3466 à 800 à 5 CEM III/C 5 à 1981 à 950 à 5

53 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN CIMENTS DE HAUT FOURNEAU A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME EXIGENCES MECANIQUES ET PHYSIQUES CLASSE DE RESISTANCE NOTEE L Classe de résistance Résistance à la compression - MPa Temps de début de prise min Stabilité (expansion) mm Résistance à court termeRésistance courante 2 jours7 jours28 jours 32,5 L 12,0 32,5 52, ,5 L 16,0 42,5 62, ,5 L 10,0 52,5 45

54 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN CIMENTS DE HAUT FOURNEAU A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME CHALEUR DHYDRATATION Quantité de chaleur développée par hydratation dun ciment en un temps donné Déterminée selon lEN à 7 jours ou lEN à 41 heures Valeur inférieure à 270 J/g

55 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN CIMENTS DE HAUT FOURNEAU A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME EXIGENCES CHIMIQUES PERTE AU FEU 5 % RESIDU INSOLUBLE 5 % TENEUR EN SULFATE (SO3) 4 % TENEUR EN CHLORURE 0,1 %

56 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN CIMENTS DE HAUT FOURNEAU A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME DESIGNATIONS CIMENT A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME ex : CEM II/B 32,5 L CIMENT A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME ET A FAIBLE CHALEUR DHYDRATATION ex : CEM II/C 32,5 L - LH

57 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN CIMENTS DE HAUT FOURNEAU A FAIBLE RESISTANCE A COURT TERME MARQUAGE CE Les informations suivantes doivent accompagner le marquage CE : - le numéro didentification de lorganisme de certification, - le nom ou la marque et ladresse légale du fabricant, - les deux derniers chiffres de lannée de marquage, - le numéro du certificat de conformité CE ou du certificat de contrôle de la production en usine, - la référence à la Norme européenne : EN 197-4, - la description du produit : la dénomination générique, … et lusage prévu, ex : CEM III/A 42,5 L, - les informations concernant les caractéristiques essentielles pertinentes énumérées dans le tableau ZA.1, ex : teneur limite en chlorure.

58 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON NORMES DESSAIS DES CIMENTS

59 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES DESSAIS DES CIMENTS MÉTHODES DESSAIS DES CIMENTS EN 196-1, Méthodes dessais des ciments – Partie 1 : Détermination des résistances mécaniques EN 196-2, Méthodes dessais des ciments – Partie 2 : Analyse chimique des ciments EN 196-3, Méthodes dessais des ciments – Partie 3 : Détermination du temps de prise et de la stabilité EN 196-4, Méthodes dessais des ciments – Partie 4 :Détermination quantitative des constituants EN 196-5, Méthodes dessais des ciments – Partie 5 : Essai de pouzzolanicité des ciments pouzzolaniques EN 196-6, Méthodes dessais des ciments – Partie 6 : Détermination de la finesse EN 196-7, Méthodes dessais des ciments – Partie 7 : Méthodes de prélèvement et déchantillonnage du ciment EN 196-8, Méthodes dessais des ciments – Partie 8 :Chaleur dhydratation – Méthode par dissolution EN 196-9, Méthodes dessais des ciments – Partie 9 :Chaleur dhydratation – Méthode semi-adiabatique EN , Méthodes dessais des ciments – Partie 21 : Détermination de la teneur en chlorures, en dioxyde de carbone et en alcalis dans les ciments EN 197-2, Ciment – Partie 2 : Évaluation de la conformité

60 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN DETERMINATION DES RESISTANCES MECANIQUES SOMMAIRE 1 DOMAINE DAPPLICATION 2REFERENCES NORMATIVES 3 PRINCIPES 4LABORATOIRE ET EQUIPEMENT 5CONSTITUANTS DU MORTIER 6PREPARATION DU MORTIER 7PREPARATION DES EPROUVETTES 8CONSERVATION DES EPROUVETTES 9ESSAI DES EPROUVETTES 10ESSAIS DE CONFORMITE DU CIMENT 11ESSAIS DACCEPTATION DU SABLE ET DAUTRES EQUIPEMENTS

61 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN DETERMINATION DES RESISTANCES MECANIQUES DOMAINE DAPPLICATION Cette norme européenne décrit une méthode de détermination des résistances à la compression et à la flexion dun mortier de ciment. La méthode est applicable aux types de ciment définis dans la norme NF EN Elle peut ne pas être applicable à dautres types de ciment, par exemple par suite de leur temps de début de prise.

62 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON DETERMINATION DES RESISTANCES MECANIQUES EPROUVETTES Forme prismatique 40 mm x 40 mm x 160 mm MORTIER POUR ESSAIS 1 partie (en masse) de CIMENT + 3 parties (en masse) de SABLE NORMALISE (CEN) + EAU : Rapport EAU/CIMENT = 0,5 PREPARATION DU MORTIER Mélange mécanique dans un malaxeur (5 litres) TEMPERATURE DESSAI - HUMIDITE 20°C ± 2°C – humidité relative supérieure à 50 % LA NORME NF EN 196-1

63 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON DETERMINATION DES RESISTANCES MECANIQUES MOULAGE DES EPROUVETTES Mortier serré dans un moule avec un appareil à choc CONSERVATION DES EPROUVETTES Éprouvettes en moule : 24 heures en atmosphère humide (humidité relative supérieure à 90 %) Éprouvettes démoulées : jusquau jour de lessai, conservation sous leau (20°C ± 1°C) ESSAIS DE RESISTANCE Éprouvette brisée en 2 moitiés par flexion (2 rouleaux dappuis, espacement de 100 mm, un rouleau de chargement) Essai de compression sur chaque moitié LA NORME NF EN 196-1

64 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN DETERMINATION DES RESISTANCES MECANIQUES RESISTANCE EN FLEXION avec : R f : résistance à la flexion, en newtons par millimètre carré; b: côté de la section carrée du prisme, en millimètres; F f : charge appliquée au milieu du prisme à la rupture, en newtons; l : distance entre les appuis, en millimètres. RESISTANCE EN COMPRESSION Où : Rc: résistance à la compression, en newtons par millimètre carré; Fc: charge maximale à la rupture, en newtons. R f = 1,5 x F f x l b 3 R c = F c 1 600

65 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN DETERMINATION DU TEMPS DE PRISE ET DE LA STABILITE SOMMAIRE 1 DOMAINE DAPPLICATION 2REFERENCES NORMATIVES 3 PRINCIPE 4EXIGENCES GENERALES POUR LES ESSAIS 5DETERMINATION DE LA CONSISTANCE NORMALISEE 6DETERMINATION DU TEMPS DE PRISE 7DETERMINATION DE LA STABILITE

66 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN DETERMINATION DU TEMPS DE PRISE ET DE LA STABILITE DOMAINE DAPPLICATION Cette norme européenne décrit les méthodes de détermination du temps de prise et de la stabilité des ciments. Elle est applicable à tous les ciments faisant lobjet de la norme NF EN PRINCIPE Le TEMPS DE PRISE est déterminé par lobservation de la pénétration dune aiguille dans une pâte de ciment de consistance normalisée jusquau moment où elle atteint une valeur spécifiée. La STABILITE est déterminée par lobservation de lexpansion volumique dune pâte de ciment de consistance normalisée, mesurée par un mouvement relatif de deux aiguilles. Température dessai : 20°C ± 2°C

67 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN DETERMINATION DU TEMPS DE PRISE ET DE LA STABILITE DETERMINATION DE LA CONSISTANCE NORMALISEE Appareil de VICAT : avec sonde Pâte de ciment : ciment + eau Leau nécessaire est déterminée par des essais de pénétration successifs sur pâtes à quantités deau différentes. La teneur en eau correspondant à une pénétration de la sonde de 6 ± 1 mm est celle de la consistance normalisée.

68 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN DETERMINATION DU TEMPS DE PRISE ET DE LA STABILITE DETERMINATION DU TEMPS DE PRISE Appareil VICAT avec aiguille Pâte de ciment avec consistance normalisée TEMPS DE DEBUT DE PRISE Fin de pénétration ou 30 secondes TEMPS DE FIN DE PRISE Pénétration inférieure à 0,5 mm

69 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN DETERMINATION DU TEMPS DE PRISE ET DE LA STABILITE DETERMINATION DE LA STABILITE Appareil le CHATELLIER : aiguilles Pâte de ciment avec consistance normalisée Moule le CHATELLIER Mesure de lécartement (A) entre les pointes des aiguilles à 24 heures Moule chauffé dans leau jusquà ébullition et maintenu à ébullition 3 heures Mesure de lécartement (B) Mesure de lécartement après refroidissement (C) Expansion : C - A

70 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES ADJUVANTS ET PRODUITS DE CURE

71 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES ADJUVANTS ET PRODUITS DE CURE NORME ADJUVANTS : NF EN NORME PRODUITS DE CURE : NF P

72 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN ADJUVANTS POUR BETON, MORTIER ET COULIS SOMMAIRE DEFINITIONS, EXIGENCES, CONFORMITE, MARQUAGE ET ETIQUETAGE 1 DOMAINE DAPPLICATION 2REFERENCE NORMATIVE 3TERMES ET DEFINITION 4 EXIGENCES 5ECHANTILLONNAGE 6CONTRÔLE DE CONFORMITE 7EVALUATION DE LA CONFORMITE 8MARQUAGE ET ETIQUETAGE ANNEXES ANNEXE ZA – Dispositions pour le MARQUAGE CE des adjuvants pour béton selon la Directive Produits de construction de lUnion Européenne

73 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN ADJUVANTS POUR BETON, MORTIER ET COULIS DOMAINE DAPPLICATION Cette norme fixe les définitions et les exigences pour les adjuvants utilisés dans les bétons et spécifie les caractéristiques et les critères de conformité. Elle sapplique aux bétons de consistance normale : non armés prêts à lemploi armés préfabriqués précontraints fabriqués sur chantier Elle ne traite pas des dispositions relatives à lutilisation pratique des adjuvants pour la production du béton : composition, malaxage, conditions de mise en œuvre…

74 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN ADJUVANTS POUR BETON, MORTIER ET COULIS AUTRES NORMES DE LA SERIE EN 934 Partie 3 : Adjuvants pour mortier de montage – Définitions, exigences et conformité Partie 4 : Adjuvants pour coulis pour câbles de précontrainte – Définitions, exigences, conformité, marquage et étiquetage Partie 5 : Adjuvants pour bétons projetés – Définitions, spécifications et critères de conformité Partie 6 : Echantillonnage, contrôle et évaluation de la conformité AUTRES NORMES RELATIVES AUX ADJUVANTS EN 480 – Méthodes dessai pour adjuvants (partie 1 à 12)

75 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN ADJUVANTS POUR BETON, MORTIER ET COULIS DEFINITIONS : 11 TYPES DADJUVANTS Adjuvant pour bétons : produit incorporé au moment du malaxage du béton à une dose inférieure ou égale à 5 % en masse de la teneur en ciment du béton, pour modifier les propriétés du mélange à létat frais et/ou durci Plastifiant/réducteur deau : adjuvant qui, sans modifier la consistance, permet de réduire la teneur en eau dun béton donné, ou qui, sans modifier la teneur en eau, en augmente laffaissement / létalement, ou qui produit les deux effets à la fois Superplastifiant / haut réducteur deau : adjuvant qui, sans modifier la consistance, permet de réduire fortement la teneur en eau dun béton donné, ou qui, sans modifier la teneur en eau, en augmente considérablement laffaissement / létalement, ou qui produit les deux effets à la fois Rétenteur deau : adjuvant qui réduit la perte deau en diminuant le ressuage Entraîneur dair : adjuvant qui permet dincorporer pendant le malaxage, une quantité contrôlée de fines bulles dair uniformément réparties et qui subsistent après durcissement

76 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN ADJUVANTS POUR BETON, MORTIER ET COULIS DEFINITIONS (SUITE) Accélérateur de prise : adjuvant qui diminue le temps de début de transition du mélange, pour passer de létat plastique à létat rigide Accélérateur de durcissement : adjuvant qui augmente la vitesse de développement des résistances initiales du béton, avec ou sans modification du temps de prise Retardateur de prise : adjuvant qui augmente le temps de début de transition du mélange, pour passer de létat plastique à létat rigide Hydrofuge de masse : adjuvant qui réduit labsorption capillaire du béton durci Plastifiant / réducteur deau / retardateur de prise : adjuvant qui combine les effets dadjuvants plastifiant / réducteur deau (fonction principale) et ceux dadjuvants retardateur de prise (fonction secondaire) Superplastifiants / haut réducteur deau / retardateur de prise : adjuvant qui combine les effets dadjuvant superplastifiants / haut réducteur deau (fonction principale) et ceux dadjuvant retardateur de prise (fonction secondaire) Plastifiant / réducteur deau / accélérateur de prise : adjuvant qui combine les effets dadjuvant plastifiant / réducteur deau (fonction principale) et ceux dadjuvant accélérateur de prise (fonction secondaire)

77 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN ADJUVANTS POUR BETON, MORTIER ET COULIS CLASSIFICATION DES ADJUVANTS 3 GRANDES CATEGORIES ADJUVANTS MODIFIANT LOUVRABILITE DU BETON - Plastifiant / Réducteur deau - Superplastifiant / Haut réducteur deau ADJUVANTS MODIFIANT LA PRISE ET LE DURCISSEMENT - Accélérateur de prise - Accélérateur de durcissement - Retardateur de prise ADJUVANTS MODIFIANT DES PROPRIETES PARTICULIERES - Entraîneur dair - Hydrofuges de masse - Rétenteur deau

78 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN ADJUVANTS POUR BETON, MORTIER ET COULIS EXIGENCES EXIGENCES GENERALES - Homogénéité- Effet sur le temps de prise au dosage maximal - Couleur recommandé - Teneur en chlore total- Composant actif - Densité relative (liquide)- Teneur en chlorure soluble dans leau - Teneur en alcalins- Extrait sec conventionnel - Comportement à la corrosion- Valeur du pH EXIGENCES COMPLEMENTAIRES - Chaque type dadjuvant fait lobjet dexigences complémentaires

79 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN ADJUVANTS POUR BETON, MORTIER ET COULIS EXIGENCES EXEMPLES DEXIGENCES COMPLEMENTAIRES - PLASTIFIANTS / REDUCTEUR DEAU * Réduction deau * Résistance à la compression * Teneur en air du béton frais - ENTRAINEURS DAIR * Teneur en air du béton frais * Caractéristiques des vides dair dans le béton durci * Résistance à la compression - RETARDATEURS DE PRISE * Temps de prise * Résistance à la compression * Teneur en air du béton frais

80 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN ADJUVANTS POUR BETON, MORTIER ET COULIS ANNEXE ZA : DISPOSITIONS POUR LE MARQUAGE CE CARACTERISTIQUES ESSENTIELLES - Teneur en ions chlorures- Réduction deau - Teneur en alcalins- Temps de prise - Effet sur la corrosion- Temps de durcissement - Résistance à la compression- Absorption capillaire - Teneur en air- Consistance - Caractéristique des vides dair- Substances dangereuses - Effet sur la corrosion SYSTEME DATTESTATION DE CONFORMITE : SYSTEME 2+

81 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN ADJUVANTS POUR BETON, MORTIER ET COULIS INFORMATION POUR LE MARQUAGE CE Les informations suivantes doivent accompagner le marquage CE : - numéro didentification de lorganisme notifié; - nom, ou identifiant et adresse du procureur; - les deux derniers chiffres de lannée dapposition du marquage; - numéro du certificat de contrôle de production en usine; - référence de la Norme européenne; - description du produit : nom générique, matériau, dimensions, … et usage prévu; - informations sur les caractéristiques essentielles applicables listées dans lannexe ZA (tableau ZA.1) ex : Teneur maximale en chlorure Effet sur la corrosion Teneur maximale en alcalinsSubstances dangereuses

82 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P PRODUITS DE CURE POUR BETONS ET MORTIERS SOMMAIRE DEFINITIONS, SPECIFICATIONS ET MARQUAGE 1 DOMAINE DAPPLICATION 2REFERENCES NORMATIVES 3DEFINITIONS 4 SPECIFICATIONS 5ECHANTILLONNAGE 6VERIFICATION DE LA CONFORMITE 7CONDITIONNEMENT ET MARQUAGE ANNEXES

83 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P PRODUITS DE CURE POUR BETONS ET MORTIERS DOMAINES DAPPLICATION Cette norme a pour objet de définir les produits de cure pour bétons et mortiers et de spécifier les performances exigées. DEFINITION DUN PRODUIT DE CURE Produit dont lapplication sur les surfaces de béton ou de mortier exposées aux agents atmosphériques permet de sopposer à lévaporation de leau contenue dans le béton ou mortier pendant la phase de prise et de durcissement NOTE : Un produit de cure est généralement composé dun solvant organique ou deau (sil sagit dune émulsion) appelé véhicule, dun liant (résine ou polymère formulé, en général), et éventuellement de charges minérales (dioxydes de titane, par exemple). Lefficacité dun produit de cure se mesure par la détermination de son coefficient de protection (norme NF P ).

84 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P PRODUITS DE CURE POUR BETONS ET MORTIERS SPECIFICATIONS EXTRAIT SEC TAUX DE CENDRES VISCOSITE CRITERES DEFFICACITE -Les seuils dacceptation pour le coefficient de protection, mesuré conformément à la norme NF P , avec le dosage de référence indiqué par le fournisseur, sont les valeurs minimales suivantes : * 6 h : 90 % * 24 h : 85 % NOTA : Plage de dosage usuel : 100 à 200 g/m²

85 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES GRANULATS

86 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES GRANULATS LA NORME NF EN LA NORME XP P

87 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES GRANULATS Les granulats comme la grande majorité des matériaux de construction doivent être conformes à des normes. Les granulats constituent le squelette du béton, la régularité de leurs caractéristiques conditionne donc celles du béton. La nature des liaisons qui se créent à linterface granulat / pâte de ciment favorise les résistances mécaniques et les performances du béton. Les granulats pour bétons dont lobjet de deux principales normes de références : LA NORME NF EN LA NORME XP P

88 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES GRANULATS DEFINITIONS DES GRANULATS Les définitions sont des grains minéraux appelés fillers, sablons, sables, graves ou gravillons suivant leurs dimensions. Le granulat est désigné par sa classe granulaire d/D ou O/D avec : d : dimension inférieure du granulat D : dimension supérieure du granulat FamillesDimensionsCaractéristiques Fillers0/DD< 2 mm avec au moins 85 % de passant à 1,25 mm et 70 % de passant à 0,063 mm Sables0/Dd = 0 et D 4 mm Graves0/DD 6,3 mm Gravillonsd/Dd 2 mm et D 63 mm Ballastsd/Dd = 31,5 mm et D = 50 ou 63 mm NOTA : Les granulats les plus usuels pour la fabrication des mortiers et des bétons sont élaborés à partir de roches dorigines alluvionnaires (granulats roulés ou semi concassés) ou à partir de roches massives (granulats concassés).

89 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES GRANULATS DIFFERENTS TYPES DE GRANULATS Un granulat, en fonction de sa nature et de son origine, peut être : Naturel : dorigine minérale, issus de roches meubles (alluvions) ou de roches massives, nayant subi aucune transformation autre que mécanique (tels que concassage, broyage criblage, lavage). Artificiel : dorigine minérale résultant dun procédé industriel comprenant des transformations thermiques ou autres. Recyclé : obtenu par traitement dune matière inorganique utilisée précédemment dans la construction, tels que des bétons de démolition de bâtiments.

90 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES GRANULATS PRINCIPALES CARACTERISTIQUES ESSENTIELLES1/2 SUR LES GRANULATS Forme, dimension des grains et masse volumique réelle - Classes granulaires - Granularité - Forme des gravillons - Masse volumique réelle et coefficient dabsorption deau Propreté - Teneur en éléments coquilliers des gravillons - Fines Résistance à la fragmentation ou à lécrasement - Résistance à la fragmentation des gravillons Résistance au polissage, à labrasion et à lusure - Résistance à lusure des gravillons - Résistance au polissage - Résistance à labrasion

91 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES GRANULATS PRINCIPALES CARACTERISTIQUES ESSENTIELLES2/2 SUR LES GRANULATS Composition / teneur - Chlorures - Sulfates solubles dans lacide - Soufre total - Constituants réduisant le temps de prise et la résistance du béton Stabilité volumique- Stabilité volumique – Retrait au séchage Absorption deau - Masse volumique réelle et coefficient dabsorption deau Durabilité face au gel / dégel- Sensibilité des gravillons au gel/dégel Durabilité face à la réaction alcali-silice- Réaction alcali-silice

92 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES GRANULATS PRINCIPALES CARACTERISTIQUES ESSENTIELLES SUR LES FILLERS Finesse / granularité et masse volumique réelle - Fillers - Masse volumique réelle et coefficient dabsorption deau Composition / Teneur - Chlorures - Sulfates solubles dans lacide - Soufre total - Constituants réduisant le temps de prise et la résistance du béton Propreté- Fines Stabilité volumique- Stabilité volumique – Retrait au séchage Durabilité face au gel / dégel- Sensibilité des gravillons au gel/dégel

93 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN GRANULATS POUR BETON Cette norme définit les termes relatifs aux granulats pour béton relevant de la Directive des Produits de Construction (DPC 89/106/CE). Elle définit des catégories pour chaque caractéristique des granulats et des fillers utilisés dans la fabrication des bétons. Les constituants du béton peuvent être élaborés à partir de matériaux naturels, artificiels ou recyclés. Elle concerne en particulier les bétons conformes à la norme NF EN 206-1, les granulats entrant dans la composition des produits préfabriqués en béton et les bétons routiers. Elle spécifie les caractéristiques (physiques et chimiques) relatives à lévaluation de la conformité des granulats et au système de maîtrise de la production.

94 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN GRANULATS POUR BETON SOMMAIRE 1 DOMAINE DAPPLICATION 2REFERENCES NORMATIVES 3TERMES ET DEFINITIONS 4 CARACTERISTQUES GEOMETRIQUES 5CARACTERISTIQUES PHYSIQUES 6CARACTERISTIQUES CHIMIQUES 7EVALUATION DE LA CONFORMITE 8DESIGNATION 9MARQUAGE ET ETIQUETAGE ANNEXES

95 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN GRANULATS POUR BETON Cette norme spécifie les caractéristiques des granulats et des fillers élaborés à partir de matériaux naturels, artificiels ou recyclés et des mélanges de ces granulats qui sont utilisés dans la fabrication du béton. Elle sapplique aux granulats dont la masse volumique réelle est supérieure à kg/m3 pour tous bétons : les bétons conformes à lEN 206-1, les bétons utilisés dans la fabrication des routes ainsi que les granulats entrant dans la composition des produits préfabriqués en béton. Elle spécifie également les caractéristiques relatives à un système de maîtrise de la production de granulats et à lévaluation de la conformité des produits. Elle définit pour chaque caractéristique physique ou mécanique spécifiant les granulats, des catégories de valeurs maximales.

96 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN GRANULATS POUR BETON GRANULARITE La granularité représente la distribution dimensionnelle des grains contenus dans un granulat. Elle est déterminée par tamisage (avec une série de tamis, de dimensions d ouvertures décroissantes) et exprime le pourcentage massique de matériau passant au travers dun ensemble spécifié de tamis. La proportion de particules retenues par un tamis sappelle le refus, son complément le passant. Elle est représentée par une courbe granulométrique représentant les dimensions de tamis en abscisses et en ordonnées les pourcentages de passants cumulés à travers les tamis successifs (en poids de grains)

97 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN GRANULATS POUR BETON CLASSES GRANULAIRES Les granulats sont désignés en terme de classe granulaire O/D ou d/D. Les classes granulaires sont spécifiées en utilisant des séries de dimensions de tamis (en mm). Série de base : 1/2/4/8/16/31.5/63 Série de base + série 1 : 1/2/4/5.6/8/11.2/16/22.4/31.5/45/63 Série de base + série 2 : 1/2/4/6.3/8/10/12.5/14/16/20/31.5/40/63

98 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN GRANULATS POUR BETON CARACTERISTIQUES GEOMETRIQUES GRANULARITE FORME DES GRAVILLONS : coefficient dAplatissement (A) TENEURS EN ELEMENTS COQUILLIERS DES GRANULATS TENEURS EN FINES QUALITE DES FINES

99 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN GRANULATS POUR BETON CARACTERISTIQUES PHYSIQUES RESISTANCE A LA FRAGMENTATION - Coefficient LOS ANGELES : LA - Résistance au choc RESISTANCE A LUSURE DES GRAVILLONS - Coefficient MICRO-DEVAL : M DE RESISTANCE AU POLISSAGE ET A LABRASION DES GRAVILLONS POUR COUCHE DE ROULEMENT - Coefficient de polissage accélérée : CPA MASSE VOLUMIQUE REELLE ET COEFFICIENT DABSORPTION DEAU MASSE VOLUMIQUE EN VRAC DURABILITE - Résistance des gravillons au gel-dégel - Réaction alcali-silice

100 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN GRANULATS POUR BETON CARACTERISTIQUES CHIMIQUES TENEUR EN CHLORURES COMPOSES CONTENANT DU SOUFRE - Sulfates solubles dans lacide - Soufre total AUTRES CONSTITUANTS - Constituants réduisant le temps de prise et la résistance du béton TENEUR EN CARBONATE DES SABLES REACTIVITE AUX ALCALIS

101 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON CARACTERISTIQUES ESSENTIELLESSPECIFICATIONS Forme, dimension des grains et masse volumique réelle - Classes granulaires - Granularité - Forme des gravillons - Masse volumique réelle et coefficient dabsorption deau Propreté - Teneur en éléments coquilliers des gravillons - Fines Résistance à la fragmentation ou à lécrasement - Résistance à la fragmentation des gravillons Résistance au polissage, à labrasion et à lusure - Résistance à lusure des gravillons - Résistance au polissage - Résistance à labrasion - Résistance à labrasion provoquée par les pneus à crampons GRANULATS POUR BETON ANNEXE ZA1/2 LA NORME NF EN 12620

102 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON CARACTERISTIQUES ESSENTIELLESSPECIFICATIONS Composition / Teneur - Chlorures - Sulfates solubles dans lacide - Soufre total - Constituants réduisant le temps de prise et la résistance du béton - Teneur en carbonate des sables pour couches de roulement des chaussées en béton Stabilité volumique - Stabilité volumique – Retrait au séchage - Constituants affectant la stabilité volumique des laitiers de haut fourneau refroidi par air Absorption deau - Masse volumique réelle et coefficient dabsorption deau Durabilité face au gel / dégel - Sensibilité des gravillons au gel / dégel Durabilité face à la réaction alcali-silice - Réaction alcali-silice GRANULATS POUR BETON ANNEXE ZA2/2 LA NORME NF EN 12620

103 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN MARQUAGE CE DES GRANULATS Le marquage CE des granulats est obligatoire pour leur mise sur le marché depuis le 1 er juin Par le marquage CE, le producteur de granulat déclare quil a mis en place un système de maîtrise de la production des granulats, lui permettant de respecter la nouvelle norme NF EN avec des essais normalisés à réaliser avec des fréquences précises. Le système dattestation de conformité recommandé par lUNPG (Union Nationale des Producteurs de Granulats) est de niveau 2 +. La déclaration du producteur sappuie sur un audit réalisé par un organisme notifié. Les exigences essentielles relatives aux marquages des granulats et les informations à mentionner sur la déclaration de conformité sont spécifiées dans lannexe ZA de la norme NF EN Elles portent sur les granulats (tableau ZA, 1a) et les fillers (tableau ZA, 1b) obtenus par traitement de matériaux naturels, artificiels ou recyclés et mélanges de ces granulats. Le marquage CE permet de garantir aux utilisateurs le respect des exigences relatives à la sécurité et à la protection de lenvironnement vis-à-vis dun usage donné.

104 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS Cette norme définit les règles générales permettant deffectuer les contrôles des granulats. Elle regroupe en codes les catégories définies dans la norme NF EN pour les divers usages possibles : Granulats pour chaussées : couches de fondation, de base et de liaison, couche de roulement utilisant des liants hydrocarbonés bétons de ciment Granulats pour bétons hydrauliques et mortiers Granulats pour voies ferrées : assises, ballast, enrochements

105 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS ELEMENTS DE DEFINITION, CONFORMITE ET CODIFICATION Cette norme dapplication volontaire, a pour objet : De définir les termes relatifs aux granulats relevant de la Directive Produits de Construction (DPC) De définir les règles générales permettant deffectuer le contrôle des granulats De préciser les spécifications mentionnées aux normes NF EN Produits auxquelles doivent répondre les granulats pour certains usages.

106 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS SOMMAIRE 1 DOMAINE DAPPLICATION 2REFERENCES NORMATIVES 3TERMES ET DEFINITIONS 4 SYMBOLES UTILISES DANS LES NF EN PRODUITS ET DANS CE DOCUMENT 5ESSAIS DE REFERENCES, AUTRES ESSAIS ET DISPOSITIONS PARTICULIERES DE CARACTERISATION DES GRANULATS 6CRITERES DE CONFORMITE ET DACCEPTATION 7GRANULATS POUR CHAUSSEES : COUCHES DE FONDATION, DE BASE ET DE LIAISON 8GRANULATS POUR CHAUSSEES : COUCHES DE ROULEMENT UTILISANT DES LIANTS HYDROCARBONES 9GRANULATS POUR CHAUSSEES : BETONS DE CIMENT 10GRANULATS POUR BETONS HYDRAULIQUES ET MORTIER 11GRANULATS POUR VOIES FERREES – ASSISES 12GRANULATS POUR VOIES FERREES : BALLASTS ET GRAVILLONS DE SOUFFLAGE 13GRANULATS LEGERS POUR BETONS HYDRAULIQUES ET MORTIERS 14ENROCHEMENTS ANNEXE A : FICHE TECHNIQUE PRODUIT

107 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS NORMES DESSAI ESSAI POUR DETERMINER LES PROPRIETES GENERALES DES GRANULATS NF EN 932-1Partie 1Méthodes déchantillonnage NF EN 932-2Partie 2Méthodes de réduction dun échantillon en laboratoire NF EN 932-3Partie 3Procédures et terminologie pour une description pétrographique simplifiée NF EN 932-5Partie 5Équipements communs et étalonnage NF EN 932-6Partie 6Définition de la répétabilité et de la reproductibilité

108 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS NORMES DESSAI ESSAI POUR DETERMINER LES PROPRIETES GENERALES DES GRANULATS NF EN 933-1Partie 1Détermination de la granularité – Analyse par tamisage NF EN 933-2Partie 2Détermination de la granularité – Tamis de contrôle NF EN 933-3Partie 3Détermination de la forme des granulats – Coefficient daplatissement NF EN 933-5Partie 5Détermination du pourcentage de surfaces cassées dans les gravillons NF EN 933-6Partie 6Évaluation des caractéristiques de surface – Coefficient découlement des granulats NF EN 933-7Partie 7Détermination de la teneur en éléments coquilliers NF EN 933-8Partie 8Évaluation des fines – Équivalent de sable NF EN 933-9Partie 9Évaluation des fines – Essai au bleu de méthylène NF EN Partie 10Détermination des fines – Granularité des fillers (tamisage dans un jet dair)

109 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS NORMES DESSAI ESSAI POUR DETERMINER LES CARACTERISTIQUES MECANIQUES ET PHYSIQUES DES GRANULATS NF EN Partie 1Détermination de la résistance à lusure (Micro-Deval) NF EN Partie 2Méthodes pour la détermination de la résistance à la fragmentation NF EN Partie 3Méthodes pour la détermination de la masse volumique en vrac et de la porosité inter-glanulaire NF EN Partie 5Détermination de la teneur en eau par séchage en étuve ventilée NF EN Partie 4Détermination de la porosité du filler sec compacté NF EN Partie 6Détermination de la masse volumique réelle et de labsorption deau NF EN Partie 7Détermination de la masse volumique réelle du filler – Méthode au pycnomètre NF EN 933-8Partie 8Détermination du coefficient de polissage accéléré

110 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS NORMES DESSAI ESSAI POUR DETERMINER LES PROPRIETES THERMIQUES ET LALTERABILITE DES GRANULATS NF EN Partie 1Détermination de la résistance au gel / dégel NF EN Partie 2Essai au sulfate de magnésium ESSAIS POUR DETERMINER LES PROPRIETES CHIMIQUES DES GRANULATS NF EN Partie 1Analyse chimique NF EN Partie 3Essai de lixiviation dans leau

111 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS NORMES DESSAI FD P , Granulats naturels courants pour bétons hydrauliques – Critères de qualification des granulats vis-à-vis de lalcali réaction XP P , Granulats – Analyse granulométrique, aplatissement et allongement – Essai à laide dun appareil dombroscopie NF P , Mesure du coefficient de friabilité des sables XP P , Granulats – Mesure de la résistance au polissage accéléré des gravillons – Méthode par projection XP P , Granulats – Dosage rapide des sulfates solubles dans leau – Méthode par spectrophotométrie XP P , Méthodes dessai de réactivité aux alcalins

112 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS DEFINITIONS GranulatMatériau granulaire utilisé dans la construction. Un granulat peut être naturel, artificiel ou recyclé Granulat naturel Granulat dorigine minéral nayant subi aucune transformation autre que mécanique Granulat artificielGranulat dorigine minérale résultant dun procédé industriel comprenant des transformations thermiques ou autres Granulat recycléGranulat obtenu par traitement dune matière inorganique précédemment utilisée dans la construction

113 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS DEFINITIONS FillerGranulat dont la plupart des grains passe au tamis de 0,063 mm et qui peut être ajouté aux matériaux de construction pour leur conférer certaines propriétés FinesFraction granulaire dun granulat qui passe au tamis de 0,063 mm Classe granulaireDésignation des granulats en termes de dimensions inférieure (d) et supérieure (D) de tamis, exprimée en d/D GranularitéDistribution dimensionnelle des grains, exprimée comme un pourcentage massique de matériau, passant au travers dun ensemble spécifié de tamis

114 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS ARTICLE 6 : CRITERES DE CONFORMITE ET DACCEPTATION La norme XP P définit pour contrôler les caractéristiques de fabrication des granulats des fuseaux de spécifications encadrés par : - la limite inférieure : Li - la limite supérieure : Ls et des fuseaux de régularité limités par : - la valeur spécifiée inférieure : Vsi - la valeur spécifiée supérieure : Vss ainsi que des fuseaux de fabrication. Les fuseaux de régularité (Vsi et Vss, associés à des valeurs dincertitudes dessais dépendant de sa répétabilité et de sa reproductibilité) permettent de définir des critères de conformité.

115 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P ARTICLE 10 : GRANULATS POUR BETONS HYDRAULIQUES La norme XP P précise dans larticle 10 : Granulats pour bétons hydrauliques et mortiers, les spécifications (valeurs limites, valeurs spécifiées et tolérances) sur les granulats destinés à constituer des bétons. Les spécifications sont désignées par de codes : A, B, C ou D. Elles concernent les caractéristiques suivantes : Caractéristiques applicables aux gravillons Los Angeles : LA Sensibilité au gel – dégel : G Granularité et teneur en fines des gravillons : Gr Aplatissement : A Éléments coquilliers des gravillons dorigine marine : Cq Boulettes dargiles

116 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS ARTICLE 10 : GRANULATS POUR BETONS HYDRAULIQUES EXEMPLES DE SPECIFICATIONS CODECATEGORIE EN LA A LA 30 LA B et LA C LA 40 LA D LA 30

117 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P ARTICLE 10 : GRANULATS POUR BETONS HYDRAULIQUES Caractéristiques applicables aux sables et graves Granularité et teneur en fines : Gr Module de finesse : FM Propreté : P Polluants organiques Caractéristiques applicables aux sables, graves et gravillons Absorption deau Impureté prohibées Alcali-réaction Soufre total : S Sulfates solubles dans lacide : AS Chlorures Caractéristiques applicables aux fillers Granularité

118 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS ARTICLE 10 : GRANULATS POUR BETONS HYDRAULIQUES La norme XP P définit à laide de cette codification, les valeurs des spécifications adaptées à certains types douvrages. Bétons courants Les granulats de code C et ceux dont deux caractéristiques au plus sont de code D conviennent. Bétons de structure de génie civil ou de bâtiments de classe de résistance supérieure à C35/45 Les granulats de code A conviennent. Certains caractéristiques peuvent être de code B. Bétons soumis à des classes dexposition particulières Les granulats de code B conviennent si labsorption est de catégorie A. NOTA : Cette spécification concerne les bétons soumis à des classes dexposition XF4 (forte saturation en eau avec agent de déverglaçage) ou XA3 (environnement à forte agressivité chimique).

119 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS ARTICLE 9 : GRANULATS POUR CHAUSSEES EN BETON DE CIMENT La norme XP P précise dans larticle 9, les spécifications sur les granulats destinées à réaliser des bétons de chaussées. Les spécifications concernent les caractéristiques suivantes : Caractéristiques applicables aux gravillons Caractéristiques intrinsèques Micro deval - Los Angeles : LA et Micro deval : M DE Sensibilité au gel Caractéristiques de fabrication Boulette dargile

120 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P Caractéristiques applicables aux sables, aux graves et aux gravillons Absorption deau : WA Impuretés prohibées : ImP Souffre total : S Sulfates solubles dans lacide : SA Chlorures GRANULATS ARTICLE 9 : GRANULATS POUR CHAUSSEES EN BETON DE CIMENT Caractéristiques applicables aux sables et graves Friabilité des sables : FS Caractéristiques de fabrication Polluants organiques Teneur en carbonate

121 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME XP P GRANULATS FICHE TECHNIQUE PRODUIT La norme XP P définit dans lannexe A le cadre dune Fiche Technique Produit. Les FTP sont renseignées par le fournisseur. Elles précisent les valeurs spécifiées des caractéristiques normalisées que le fournisseur sengage à respecter et la synthèse des principaux résultats dessais tels que : la granularité des sables et gravillons la teneur en fines des gravillons la qualité des fines

122 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES ADDITIONS

123 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES ADDITIONS LAITIER DE HAUT FOURNEAU : NF P FUMEE DE SILICE : NF P AUTRES NORMES ADDITIONS : CENTRES VOLANTES : NF EN 450 ADDITIONS CALCAIRES : NF P ADDITIONS SILICIEUSES : NF P

124 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES ADDITIONS Les ADDITIONS pour béton sont définies dans la norme EN : matériau minéral finement divisé et pouvant être ajouté au béton pour améliorer certaines de ses propriétés, ou pour lui conférer des propriétés particulières. Il existe deux types dadditions : Les additions quasiment inertes (type I); Les pouzzolanes ou les additions à caractère hydraulique latent (type II).

125 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES ADDITIONS Chaque NORME ADDITION définit leurs caractéristiques physiques et chimiques. LES FILLERS : Les fillers sont des produits obtenus par broyage fin de roches naturelles. Ils peuvent être : - dorigine siliceuse : NF P dorigine calcaire : NF P LES FUMEES DE SILICE : NF P / PR EN Les fumées de silice sont des particules très fines (environ 1 µm) présentant une très forte teneur en silice amorphe. Elles proviennent de la réduction de quartz de grande pureté par du charbon dans des fours à arc électrique utilisés pour la production de silicium. LES CENDRES VOLANTES : NF EN 450 / NF P Les cendres volantes sont des particules pulvérulentes obtenues par dépoussiérage électrostatique ou mécanique des gaz de chaudières alimentées au charbon pulvérisé.

126 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES NORMES ADDITIONS LES LAITIERS VITRIFIÉS MOULUS DE HAUT FOURNEAU : NF P Le laitier vitrifié moulu provient du broyage du laitier vitrifié (granulé ou bouleté) coproduit de la fabrication de la fonte, obtenu par trempe du laitier de haut fourneau en fusion. LES PIGMENTS : NF EN La coloration du béton dans la masse est obtenue avec des pigments, minéraux ou de synthèse. La combinaison des teintes avec les granulats et les ciments nécessite des essais préalables permettant de choisir le colorant approprié et son dosage (généralement compris entre 1 et 3 % du poids de ciment).

127 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P LAITIER VITRIFIÉ MOULU DE HAUT FOURNEAU SOMMAIRE 1 DOMAINE DAPPLICATION 2RÉFÉRENCES NORMATIVES 3 DÉFINITIONS 4CARACTÉRISTIQUES 5DÉSIGNATION DUN LAITIER 6MARQUAGE

128 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P LAITIER VITRIFIÉ MOULU DE HAUT FOURNEAU DOMAINE DAPPLICATION Cette norme fixe les spécifications des laitiers vitrifiés moulus utilisés comme addition dans le béton, et qui sont destinés à modifier certaines de ses propriétés comme : le comportement aux milieux agressifs et à lalcali-réaction, lexothermicité, la porosité. Ces modifications sont fonction du taux daddition et de la finesse de mouture du laitier. DÉFINITION Le laitier vitrifié moulu est une addition de type II. Il provient du broyage du laitier vitrifié (granulé ou bouleté), coproduit de la fabrication de la fonte, obtenu par trempe du laitier de haut-fourneau en fusion.

129 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P LAITIER VITRIFIÉ MOULU DE HAUT FOURNEAU CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES Granularité et surface massique Blaine Masse volumique absolue : à kg/m 3 CARACTÉRISTIQUES CHIMIQUES Module chimique : I = CxA : produit de la teneur en chaux par la teneur en alumine Trois catégories de laitier : I1 : CxA 550 Perte au feu Teneur en chlorures Teneurs en alcalins, sulfates, sulfures

130 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P LAITIER VITRIFIÉ MOULU DE HAUT FOURNEAU POUVOIR HYDRAULIQUE R (mortier 50/50) R (mortier témoin) avec mortier 50/50 : 50 % de laitier et 50 % de ciment mortier témoin : 100 % de ciment Trois classes de pouvoir hydraulique : h = 7 j28 j h1h2h3h1h2h3 0,60 0,70 0,60 0,75 0,85

131 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P FUMEES DE SILICE SOMMAIRE 1 DOMAINE DAPPLICATION 2REFERENCES NORMATIVES 3DEFINITIONS 4 CARACTERISTIQUES NORMALISEES 5CARACTERISTIQUES COMPLEMENTAIRES 6DESIGNATION 7MARQUAGE

132 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P FUMEES DE SILICE DOMAINE DAPPLICATION Cette norme fixe les spécifications auxquelles doivent satisfaire les fumées de silice destinées à la confection des bétons. Elle sapplique aux produits obtenus dans lélectrométallurgie du silicium et de ses alliages, par condensation et filtration des fumées. Leur masse volumique absolue est comprise entre et kg/m3. Les fumées de silice sont utilisées pour leur rôle correcteur de composition granulaire, pour optimiser la compacité par remplissage des vides du béton en complément des autres composants et pour leurs qualités pouzzolaniques. Les fumées de silice sont des additions de type II.

133 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P FUMEES DE SILICE CARACTERISTIQUES PHYSICO-CHIMIQUES 2 CLASSES DE FUMEES DE SILICE Composant Classe % A B SiO 2 > à 85 CaO< 1,2 20 Humidité par étuve à 105°C< 1 SO 3 Sulfate< 2,5 Na 2 OK 2 O< 4 Cl - Chlorures< 0,2 Carbone libre< 4

134 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF P FUMEES DE SILICE CARACTERISTIQUES CHIMIQUES AIRE MASSIQUE MASSE VOLUMIQUE ABSOLUE DESIGNATION Fumée de silice, NF P , classe A, usine de… Classe Aire massique m²/kg A à B à Classe Masse volumique Kg/m 3 A2 100 à B2 100 à 2 400

135 NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LA NORME NF EN 1008 EAUX DE GACHAGE Cette norme : Définit les prescriptions pour leau convenant à la production de béton Décrit les méthodes permettant dapprécier son aptitude à lemploi Définit les différents types deaux et leur aptitude à lemploi


Télécharger ppt "NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON NORMES SUR LES CONSTITUANTS DU BETON LES ÉVOLUTIONS DU CONTEXTE NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE DES BÉTONS BETONS : DES."

Présentations similaires


Annonces Google