La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lhistoire de latome. Il y a 2500 ans… Democrite …et la théorie élémentale lemporte ! Aristote -300 JC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lhistoire de latome. Il y a 2500 ans… Democrite …et la théorie élémentale lemporte ! Aristote -300 JC."— Transcription de la présentation:

1 Lhistoire de latome

2 Il y a 2500 ans… Democrite

3 …et la théorie élémentale lemporte ! Aristote -300 JC

4 Lalchimie ou la recherche de la pierre philosophale… Soleil - lor (Au) Mercure - le mercure (Hg) Vénus - le cuivre (Cu) la Lune - l'argent (Ag) Mars - le fer (Fe) Jupiter - l'étain (Sn) Saturne - le plomb (Pb)

5 18è siècle : le phlogistique et les gaz. Stahl : dans les matières inflammables existe une entité, le phlogistique qui est libéré lors dune combustion, ou transféré à dautres substances. Ainsi, le charbon est du phlogistique presque pur. air inflammable : H2 air sylvestre : CO2 air nuisible : N2 air vital : O2

6 18è siècle bis : LAVOISIER Il montre que laugmentation de masse pendant une combustion est due à la fixation du dioxygène et non au phlogistique. Leau et lair ne sont pas des éléments ; ils peuvent être recrées et décomposés !

7 Fin 18è et 19è : théorie atomique En 1787, Guyton de Morveau, Lavoisier, Berthollet et Antoine de Fourcroy publieront une méthode de nomenclature chimique, ouvrage considéré comme essentiel pour la clarification et la mise en forme des connaissances en chimie. Un tableau, résumant les 55 substances connues en six catégories, mentionnées et commentées : dune part les oxydes, acides, bases, sels…et dautre part les substances tirées des végétaux et animaux.Guyton de MorveauLavoisierBerthollet Antoine de Fourcroy Proust : loi des proportions définies pour la synthèse de leau. Dalton : relance la théorie atomique et publie les symboles déléments connus. La matière est formée de particules qui sarrangent différemment pendant une transformation chimique.

8 La chimie moderne : 19e et 20e siècles "Nous attachons au nom d'éléments ou de principes des corps l'idée du dernier terme auquel parvient l'analyse ; toutes les substances que nous n'avons encore pu décomposer par aucun moyen sont pour nous des éléments", précisa Antoine- Laurent Lavoisier dans son Traité élémentaire de chimie de : congrès de Karlsruhe : 120 chimistes 1867 : "La question de savoir si les atomes existent ou non a peu de signification du point de vue de la chimie ; sa discussion relève plutôt de la métaphysique. En chimie, nous devons uniquement décider si l'hypothèse des atomes est adaptée à l'explication des phénomènes chimiques". Et elle l'était, comme en atteste ce passage ultérieur : "En tant que chimiste, je considère l'hypothèse des atomes, non seulement comme recommandable mais comme absolument nécessaire en chimie". Auguste Kekulé.

9 Joseph John Thomson : lélectron 1897 Circulation dun courant électrique dans un gaz a basse pression, sans aucune perte de matière. Electricité de type négative (électron = ambre en grec). Déviation du « rayon cathodique » par un champ électrique ou un champ magnétique

10 Atome de Thomson (le pudding)

11 Ernest Rutherford : le noyau 1911 Malgré labsence de « trous » visibles dans la feuille de métal, la majorité des particules dhélium traversent sans problème le métal. Seules certaines sont déviées à cause de chocs…avec le noyau des atomes daprès Rutherford !

12 Le modèle de latome de Rutherford Thomson RutherfordLes atomes possèdent un noyau ! Modèle incompatible avec les observations expérimentales

13 Le modèle de Bohr Les électrons tournent autour du noyau selon des orbites bien définies (quantifiées). Seul un changement dorbite permet à lélectron dabsorber ou démettre de lénergie.


Télécharger ppt "Lhistoire de latome. Il y a 2500 ans… Democrite …et la théorie élémentale lemporte ! Aristote -300 JC."

Présentations similaires


Annonces Google