La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cinéma fran ç ais Filip Lucinkiewicz 3.L. Le contenu 1. Des Frères Lumière à la fin de la Seconde Guerre mondialle 2. De la fondation de CNC aux annés.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cinéma fran ç ais Filip Lucinkiewicz 3.L. Le contenu 1. Des Frères Lumière à la fin de la Seconde Guerre mondialle 2. De la fondation de CNC aux annés."— Transcription de la présentation:

1 Cinéma fran ç ais Filip Lucinkiewicz 3.L

2 Le contenu 1. Des Frères Lumière à la fin de la Seconde Guerre mondialle 2. De la fondation de CNC aux annés De la fin de la Nouvelle Vague jusqu´à présent

3 1. Des Frères Lumière à la fin de la Seconde Guerre mondialle

4 1.1. Le cinématographe des Lumières frères Auguste et Louis Lumière - inventeurs du cinématograph é = l'appareil à la fois caméra de prise de vue et projecteur de cinéma. le 28 décembre la première projection publique et payante à Paris dans le salon indien du Grand Café le genre: surtout le documentaire

5 Auguste et Louis Lumière cinématographe

6 1.2. Les débuts du cinéma français les premiers empires du cinéma : Lumière, Pathé et Gaumont l e cinéma - exclusivement muet l'art cinématographique - Georges Méliès ( le Voyage dans la Lune en 1902 ), Alice Guy ( La Fee aux choux en 1896 ) genres: des courts-métrages et des serials ( Fantômas et les Vampires )

7 Voyage dans la lune de Méliès Georges Méliès

8 1.3. Le sommet du cinéma muet la position de la France menacée par les productions américaines et danoises en une limitation de films de 1:7 de la Grande Guerre, tous les tournages étaient interdits l'arrivée du long métrage l´apparition de la première avant-garde

9 1.4. Les débuts du cinéma parlant conséquences: l a croissance des salles sonorisées ( 20 en 1929, en 1931 et à en 1937 ) et la progression de spectateurs ( 150 millions en 1929, 234 en 1931 puis 453 en 1938 ) une grève au premier semestre 1939 l es premières vedettes du cinéma parlant : Fernandel, Jean Gabin et Michel Simon du côté des acteurs, Jean Renoir et René Clair du côté des réalisateurs

10 Fernandel Jean Gabin Michel Simon

11 1.5 Le cinéma sous l'occupation le cinéma français n´a jamais retrouvé ses niveaux d'avant-guerre pendant le conflit le départ des certains artists à Hollywood et le manque d´argent

12 2. De la fondation de CNC aux annés 1980

13 2.1 Centre national de la cinématographie (CNC) années 1950 et le cinéma américain a connu son âge d'or Centre national de la cinématographie (CNC) – créé en 1948 pour organiser et soutenir le cinéma français placé sous l'autorité du ministère de la Culture les producteurs français - souvent vers des coproductions avec l'Italie

14 Alain Delon Gina Lollobrigida

15 2.2. Le Festival de Cannes créé en 1939, mais première édition en 1946 à cause de la guerre le plus prestigieux des festivals cinématographiques permettre au cinéma français de garder une fenêtre ouverte sur le monde.

16

17 2.3. La qualité française les nouvelles stars: Gérard Philipe, Henri Vidal, Yves Montand, Jean Marais et Brigitte Bardot la qualité française assurée par un cinéma de studio et de scénaristes (des adaptations littéraires et des films en costumes) Dans les années les entrées en salle = des records avec une moyenne de 400 millions pendant toute la decennie

18 Brigitte Bardot Jean Marais Gérard Philipe

19 2.4. La Nouvelle Vague La Nouvelle Vague = un mouvement cinématographique apparu en France à la fin des années 1950 l´histoire de la Nouvelle Vague = l'histoire d'une relation entre réalisateurs et critiques (Cahiers du cinéma ) représentants: François Truffaut, Jean-Luc Godard, Jacques Rivette, Claude Chabrol et Eric Rohmer apparaître une nouvelle façon de produire, de tourner, de fabriquer des films

20 Jean-Paul Belmondo Jean-Luc Godard et François Truffaut

21 3. De la fin de la Nouvelle Vague jusqu´à présent

22 3.1. L´arrivée de la télévision le nombre des ménages équipés de téléviseur augmentait tandis que celui des spectateurs en salle décrossait (le point bas était à 116 millions en 1992 ) Aujourd'hui, les chiffres de la France te de la Grande-Bretagne sont comparables avec un léger avantage à la France (174 contre 167 millions en 2003).

23 3.2. Une nouvelle génération d'acteurs et de réalisateurs présetées surtout par Jean-Jacques Beineix, Luc Besson et Léos Carax: l´inspiration des publicités et des vidéoclips le cinéma français contemporain - toujours ouvert aux influences étrangères (réalisateur polonais Krzysztof Kieślowski - Trois Couleurs) la dernière génération : Mathieu Kassovitz (La Haine et Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain )

24 Luc Besson

25 3.3. Le rebond du cinéma français par le renouvellement des salles - salles classiques multiplexes ( la France = le pays d'Europe le mieux équipé avec plus de salles ) par le secours de CNC (soutenant la réalisation de nombreux films)

26 3.4. Le financement du cinéma français trois modes de financement principaux : le compte spécial du Centre national de la cinématographie (CNC), le paiement d´avance des groupes de télévision et l'investissement des sociétés de production par le CNC: une taxe de solidarité prélevée sur les entrées dans les salles de cinéma et une taxe sur les diffuseurs télévisuels

27 paiement d´avance par les chaînes de télévision: 1/3 du financement d'un film français au début des années 2000 à 1/4 en 2005 autour de 200 en France dans les années 2000 dont environ 160 à majorité de financement français le budget d'un film français entre 4 et 5 millions d'euros En près d'un milliard d'euro a été investi dans le cinéma français dont 370 millions de capitaux étrangers

28 3. 5. Les Cinémas d'Art et d'Essai salles de spectacles cinématographiques dont les programmes sont composés d'œuvres présentant l'une au moins des caractéristiques suivantes : a) œuvres cinématographiques ayant un caractère de recherche ou de nouveautés dans le domaine de la création cinématographique b) œuvres cinématographiques présentant des qualités indiscutables, mais n'ayant pas obtenu l'audience qu'elles méritaient

29 c) œuvres cinématographiques reflétant la vie de pays dont la production cinématographique est assez peu diffusée en France d) œuvres cinématographiques de reprise présentant un intérêt artistique ou historique, et notamment œuvres cinématographiques considérées comme des "classiques de l'écran" e) œuvres cinématographiques de courte durée tendant à renouveler par leur qualité et leur choix le spectacle cinématographique

30


Télécharger ppt "Cinéma fran ç ais Filip Lucinkiewicz 3.L. Le contenu 1. Des Frères Lumière à la fin de la Seconde Guerre mondialle 2. De la fondation de CNC aux annés."

Présentations similaires


Annonces Google