La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dynamiques socio territoriales et variations paysagères dans le bassin du Bouregreg M. Aderghal 1 Equipe SIGMED population mobilité: M. Chaker (1), S.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dynamiques socio territoriales et variations paysagères dans le bassin du Bouregreg M. Aderghal 1 Equipe SIGMED population mobilité: M. Chaker (1), S."— Transcription de la présentation:

1 Dynamiques socio territoriales et variations paysagères dans le bassin du Bouregreg M. Aderghal 1 Equipe SIGMED population mobilité: M. Chaker (1), S. Coupleux (2), M. Aderghal (1). (1) CERGEO/Université Mohammed, (2) Université dArtois

2 Introduction Les paysages dans une interaction société/ressources naturelles sous tendent des formes danthropisation inscrites dans le temps Quand les systèmes dutilisation des ressources se transforment les paysages changent, imposent de nouvelles structurations du territoire Ce changement met à jour une succession de combinaisons constituées à travers les rapports entre les éléments des systèmes agraires: stock en ressources, distribution des facteurs de production foncier et financiers, organisation sociale, et les acteurs qui par des stratégies de gestion des ressources naturelles mettent en place des pratiques et des techniques de production, produisent du paysage et maitrisent les territoires. Le contexte sociopolitique dans lequel se produisent ces variations compte dans la mesure où il correspond à des projets portés par des individus isolés ou des catégories sociales (stratégies daccès aux ressources naturelles). Il sagit de voir dans une partie du plateau central (intégré au BV du Bouregreg) comment les paysages se transforment à travers: 1. La structure ethnospatiale (ruptures et continuités) 2. Changements des rapports aux ressources : forêt –terre – Eau 3. Une nouvelle économie locale et polarisation par les centres urbains 4. Nouveaux dispositifs paysagers anthropisation, synonyme daction humaine finalisée à lorigine de la différenciation entre les écosystèmes en terme de productivité et de niveaux de stabilité, et à lorigine aussi de la construction des territoires par les sociétés.

3 Le Haut Pays dOulmes :Un bastion pastoral dans Maroc atlantique

4 Des plateaux massifs (à plus de 1000m) dOulmes, Zguit et Telt, et une zone périphérique affouillée constituée de croupes dinterfluves sétendant, au nord et au nord ouest des plateaux, entre les bassins du Bouregreg et du Beht. Cest un milieu marqué par un relief difficile avec des versants en pente dépassant 15%, sauf dans certains cas bien précis de versants à concavité prononcée, de replats topographique dérivé dun plan plioquaternaire (glacis ou terrasse) ou de surface des plateaux. Un pays réputé humide, à Oulmes vers 658,33 mm (période ),, des marques daridité dans les vallées et les expositions chaudes Une région verte Une région forestière, forêt et matorral (CL, CV, thuya, oléolentisque) et de grandes étendues herbacées Létat actuel de la masse forestière est le résultat de laction anthropique: déboisement – introduction de nouvelles espèces par reboisement Le système pastoral sest mis en place au courant du 19 siècle alors que le peuplement du territoire nétait pas totalement achevée. Il est lœuvre des populations semi nomades ayant transitées par le Moyen Atlas et qui ont trouvé dans le massif dOulmes les conditions écologiques optimales pour perpétuer une culture pastorale ancestrale. I. La structure ethno territoriale

5 Lorganisation ethno territoriale du pays dOulmes Ait Amar Ait Said Ztchoun Ait Chart Ait Hadou OuSaid Ait Yahya Ou Aissa Ait Alla Ait Abdeslam A. Ali O Ghanem Ait Affan A. Ichou Ait Aissa ou Hcin Ait Said ouhcin Ighrrabiin Ait Krad A. Hatem Ait Zguit Ait Kessou Le peuplement par des unités infratribales Des coalitions ethniques croisées et allégeance à des chefferies exogènes des confédérations des Zaians (Khénifra) et Ait Sgougou (Mrirt)

6 Aspatialité du douar I. La structure ethno territoriale Les combinaisons agro-sylvopastorales dautrefois Des finages agro forestiers

7 Forêt domaniale Boisements intégrés à lespace domestique Terres de cultures Haouz Dar (espace domestique) parcours Terroirs imbriqués des douars (à cheval sur la vallée du bouregreg) A. Atta Iaarouch en A. Rhou Ali Bouregreg Plateau Zguit Plateau Oulmes Une organisation à léchelle du micro terroir I. La structure ethno territoriale Les combinaisons agro-sylvopastorales dautrefois - Complémentarité des terroirs -complémentarité élevage agriculture (céréales-jachère, chaume, vaine pâture, amendement des sols par le fumier) -mobilité de la population et du troupeau (semi nomadisme ou transhumance), -La pression sur le milieu était faible, à lexception des lieux de rassemblement (parcours collectifs, lieux de campement….)

8 Changements socio spatiaux et pression sur les ressources Le passage dun système à dominante pastorale à un système agropastoral a engendré une série de ruptures :. rupture avec la gestion communautaire et alternée des espaces de parcours et de culture ;. remplacement des techniques traditionnelles de travail du sol par dautres plus modernes ;. pression accentuée sur les terres favorables à lagriculture ;. concentration foncière et éloignement du troupeau et des foyers les plus démunis vers les zones marginales et séjour prolongé des troupeaux sur les parcours forestiers Ces ruptures se manifestent par de nouveaux rapports société/ressources naturelles 2. Les nouveaux rapports aux ressources

9 Mutations des fondements spatiaux des systèmes de production domanialité de la forêt et mise sous tutelle des terres collectives (plus de 60 % des espaces productifs La forêt continue à assurer 59% des besoins alimentaires du cheptel (200 jrs/an) mutation de la fonction économique et culturelle de la forêt. -entreprises du bois et du liège -association de chasseurs -randonneurs

10 2: nouveaux rapports aux ressources Le tourisme rural et la mise en parc des espaces forestiers Mutations des fondements spatiaux des systèmes de production

11 concentration foncière ( Oulmes (6650 ha) est 5,5% des exploitants ont + 50 ha pour 36 % de la SAU contre 12,8% des superficies (2200ha) pour 44,5 % des exploitants avec moins de 5 ha par exploitation ; Grandes propriétés sur les terres de la parties centrale du plateau, et sur les terres marginales (à vocation pastorale) 2: les nouveaux rapports aux ressources

12 Leau une ressource rare et convoitée -Maitrise difficile des eaux superficielles (encaissement des vallées) -Eaux de sources et ruisseaux qui drainent les vallons captées par les riverains ou les propriétaires des terres à lamont (multiplication du pompage) - compétition autour de la ressource (eau pastorale, eau domestique, eau agricole, eau minérale) -Leau devenue une variable des conflits sociaux 2. Les nouveaux rapports aux ressources

13 Activités agricoles et délevage plus sélectives Si lévolution du système agro-pastoral, a été caractérisée par lextension des terres de culture et la régression de lactivité délevage, sur lensemble du territoire, la diversification et la modernisation des activités de production sest limitée a des micro-espaces distingués par des formes nouvelles dutilisation. Sur le plan agricole -Les terroirs favorables, situés sur les plateaux, ont connu une importante concentration foncière et des investissements financiers ayant permis la formation dîlots dagriculture modernes utilisant des systèmes fondés sur les cultures pérennes et orientés vers le marché. Sur le plan pastoral: - marginalisation du troupeau sur les mauvaises terres soumises à lérosion et/ou en forêt -un élevage bovin et ovin surtout naisseur -perspectives dintensification à caractère sélectif (groupements et associations des éleveurs de bovins et dovins, agrégation dans le cadre du PMV) la dynamique économique engagée a eu pour conséquences: -Au niveau spatial la rupture des anciennes complémentarités et la naissance despaces nouveaux sous forme disolât sur le plan local, reliés par des flux déchanges commerciaux avec les espaces métropolitains - Au niveau social, l élimination de lactivité agropastorale et la marginalisation des catégories vulnérables, souvent acculées à lémigration ou à la clochardisation dans les nouveaux centres 3. Une nouvelle économie locale et polarisation par les centres urbains

14 3. Une nouvelle économie locale et polarisation par les centres urbains. Hiérarchies fonctionnelles (démographie 2004) Urbanisation diffuse et faibles opportunités demploi Une dispersion de la population plus nuancées Dominance de lemploi dans lagriculture

15 3. Une nouvelle économie locale et polarisation par les centres urbains Une polarisation par les centres Excentricité et structuration de bassins de vie excentricité géographique: contrainte du milieu et pesanteurs historiques empêchent lintégration à lespace régional commandé à partir des agglomérations 3 niveaux de structuration de lespace: - niveau du territoire des fractions où le centre est localisé (administration, commerce, récréation) - niveau des territoires des autres communes du haut pays: Administration, Souk hebdomadaire, scolarisation - niveau du territoire du cercle: communes du palier intermédiaire et inférieur (dépendance administrative)

16 Paysage rural composite: surface du plateau dOulmes et cuvette de Tiddas Cultures industrielles Réserve foncière SAM Paysage agro sylvopastral: céréaliculture, -matorral oléolentisque dégradé Habitat dispersé Douar ouvrie r 4. De nouveaux dispositifs paysagers Plantations arboricoles Cultures de lavandes/céréaliculture:fourrage: arboriculture Unité industrielle Centre urbain Céréaliculture, fourrage, plantation oliviers Forêts et matorral/ parcours /chasse Unité agro industrielle

17 Champ de lavande Arboriculture 4. De nouveaux dispositifs paysagers

18 Grande exploitation moderne 4. De nouveaux dispositifs paysagers

19 Extension urbaine sur les terres de parcours 4. De nouveaux dispositifs paysagers

20 Paysage agroforestier Parcellaire de culture et habitat 4. De nouveaux dispositifs paysagers La clairière de Tiliouine

21 Paysage agro forestier dégradé sur les marges 4. De nouveaux dispositifs paysagers

22 Recomposition des paysages sur les marges Investissement des migrants, intervention de lEtat

23 La dynamique du territoire, recomposition des paysages produits de laction des acteurs Pour conclure on peut dire que la dynamique du territoire est le produit de laction des acteurs qui représentent autant de vecteurs du changement et qui procèdent de 3 champs différents: 2/ Le champ du système social local marqué par laction des notables et des nouveaux acteurs composés de jeunes au passé scolaire et démigrés revenus au pays après la retraite. Ces derniers constituent le ferment dun changement socio-culturel au niveau des douars quon peur retrouver dans de nouveaux paysages recomposés 1/ le champs économique dont les acteurs ont une perception de lespace fondée sur la rentabilité capitaliste des investissements et qui déploient des stratégies utilitaristes pour sapproprier à titre privé des ressources communes. Il en résulte des paysages cloisonnées et inaccessibles 3/ Le champ politique de lEtat. Limpact des outils de régulation pour une gestion concertée des ressources naturelles communes, nont pas donné lieu à lémergence de cadres dorganisation qui permettent lintégration des individus et la reproduction des systèmes de production dans une harmonie avec la nouveau contexte environnemental. Ce qui rend souvent inefficaces les actions isolés des nouveaux acteurs du paysage. Conclusion

24 MERCI


Télécharger ppt "Dynamiques socio territoriales et variations paysagères dans le bassin du Bouregreg M. Aderghal 1 Equipe SIGMED population mobilité: M. Chaker (1), S."

Présentations similaires


Annonces Google