La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bulles circulantes - plongée Font appel aux conséquences pseudo ou para physiologiques dinhalation dair ou de mélanges gazeux (gaz respirables) sous pression.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bulles circulantes - plongée Font appel aux conséquences pseudo ou para physiologiques dinhalation dair ou de mélanges gazeux (gaz respirables) sous pression."— Transcription de la présentation:

1 Bulles circulantes - plongée Font appel aux conséquences pseudo ou para physiologiques dinhalation dair ou de mélanges gazeux (gaz respirables) sous pression soit par appareillages pour incursion sub-aquatique soit par isolement en atmosphère pressurisé (caisson, chambre hyperbare, tourelles – saturation, tubiste, etc.…). Napparaissent quen phase de remontée vers le niveau de pression initiale du début de plongée. Soit de façon plus large,au stade de toute décompression.

2 Bulles circulantes et décompression 4 questions. Pourquoi ? Comment ? Ou ? Devenir ? 4 réponses à la « normande » oui/non.

3 Bulles circulantes – pourquoi ? ¤ variation de pression à loccasion dune décompression.Or la décompression est un passage obligé et incontournable dune remontée en fin de plongée. ¤ plusieurs étapes peuvent être distinguées pour comprendre la formation de bulles après une plongée. - les phénomènes de sursaturation et de désaturation. - la nucléation : commencement de la phase gazeuse au stade de noyaux gazeux. - la croissance et la coalescence des bulles;

4 Bulles circulantes - pourquoi Sursaturation : théorie insuffisante. En effet la sursaturation en gaz inertes semble jouer un rôle important dans la genèse des bulles mais…..expérimentalement la formation de bulles dans leau requiert 120 ATA pour le méthane, 190 ATA pour lazote et 350 ATA pour lhélium. Or chez lhomme et chez lanimal un delta de pression très inférieur engendre la formation de bulles. Tout cela évoque donc lexistence dautres mécanismes.

5 Bulles circulantes - comment Autres mécanismes que la sursaturation. Présence de noyaux gazeux (de très petites dimensions à létat basal chez lhomme ) – starter à la création des bulles. Existent des preuves indirectes (tests expérimentaux de « traitements pressionnels préalables »). Existent des preuves directes : -in vitro.par microscopie optique et électronique: rayon critique de lordre de 1μm à moins de 0,1μm.(travaux de Johnson et Cooke, de Yount-1980). -in vivo.par microscopie optique ou des techniques déchosonographie Doppler (microbulles seulement 40 à 50 μm).

6 Bulles circulantes - comment noyaux gazeux Localisations: - localisation vasculaire. Le sang semble être résistant à la formation de bulle de novo. - localisation tissulaire.Variable en fonction des tissus. - localisation cellulaire.Pas de noyaux gazeux. - localisation intercellulaire. +++ endothéliums des capillaires tissulaires doù la détection de bulles dans la circulation veineuse.

7 Bulles circulantes- comment noyaux gazeux Mécanisme de formation des noyaux gazeux: - la nucléation : ¤ hétérogène. ¤ homogène. - la cavitation : ¤ cavitation vaporeuse. ¤ cavitation gazeuse. - tribonucléation :exemple …frottement des valves cardiaques.Léchodoppler transcranien montre des hits (signaux hautes intensités) en rapport avec des emboles gazeux chez des patients porteurs de valves mécaniques. LETO montre aussi des images de particules bulleuses près des valves ( utilisation des harmoniques). ¤ cavitation acoustique. Ondes sonores, sonar et mammifères marins. ¤ vacuum phenomenum. Vide articulaire – bulles?

8 Bulles circulantes – comment noyaux gazeux Différents facteurs peuvent être à lorigine de la stabilisation des noyaux gazeux. - crevasses hydrophobes de Harvey. - théories des surfaces actives. - facteurs biochimiques. O2, CO2. le modèle de Yount ( le VPM) : modèle qui tient compte des noyaux gazeux avec un « volume critique » et un « diamètre critique ». Cest un modèle qui propose des paliers plus profonds, des temps de décompression plus courts, et qui prend, entre autres, le profil de descente. des applications informatiques existent basées sur le VPM; le modèle RGBM (reduced gradient bubble model) est un modèle de décompression haldanien assez proche du VPM.Les calculs ne se font plus sur lazote dissous dans les tissus(phase dissoute)mais sur le nombre et la croissance des bulles(phase gazeuse).Ordi «DS »( Suunto) pour «deep stop » (pallier profond).But: éliminer une partie des micro bulles naissantes mais au détriment daugmenter la saturation de certains tissus et de rallonger le pallier de 3 mètres….

9 Bulles circulantes – comment évolution du noyau gazeux vers la bulle circulante ¤ croissance. ¤ croissance. - en rapport avec le gradient de pression. - dépend plus de la solubilité des gaz que de leurs pressions partielles. - lazote, loxygène, et le dioxyde dazote entreraient dans la bulle proportionnellement à leur concentration et à un taux dépendant de leur diffusibilité. - ce qui explique que les bulles formées dans lorganisme ont une composition qui ne correspond pas aux pressions partielles en N2,O2 et CO2 sanguine. De plus cette composition gazeuse peut fluctuer de façon rapide. - le CO2 qui a une forte solubilité peut être un facteur déterminant dans linitialisation et le développement primaire des bulles. - à conditions comparables le dioxyde de carbone entrera et sortira du noyau gazeux 38 fois plus vite que lazote.

10 Bulles circulantes – comment évolution du noyau gazeux vers la bulle circulante.. ¤ coalescence - le délai entre le décompression et lapparition des symptômes de type bends peut être expliqué ( Hills) par la coalescence des microbulles de gaz initialement formées. Cette fusion des bulles (aléatoires dans le temps) semblent être accélérée par le mouvement, la contraction musculaire.(un exercice pendant ou après la décompression pouvant aggraver les symptômes). - ce phénomène de coalescence est discuté dans le système intra vasculaire (sauf dans les artérioles de faible diamètre).

11 Bulles circulantes – comment évolution du noyau gazeux vers la bulle circulante. ¤ théorie dévolution du noyau gazeux à la bulle. - mécanisme(s) de nucléation -> noyau gazeux -> stabilisé sur paroi endothéliale-> puis croissance dans lumière vasculaire si :. Sursaturation (dépend des tissus avec toute une gamme de valeurs de saturation)(tissu lent : muscle, tissu rapide système nerveux central).. Cavitation (cavitation cardiaque)

12 Bulles circulantes – où ¤ retour veineux: - gaz inerte des tissus sursaturés. - CO2 ( métabolisme cellulaire). - basse pression. - milieu favorable pour croissance des bulles. - lieu de fusion entre elles par coalescence.

13 Bulles circulantes – devenir. - détachement des noyaux gazeux ( de lendothélium vasculaire ) quand ils atteignent la taille de 1 micron. - taille inférieure à 20 microns : pourront réaliser plusieurs boucles artério-veineuses et tissulaires sans être arrêtés par le filtre pulmonaire. - taille supérieure à 20 microns : détectables par Doppler simple au niveau du retour veineux. Une partie des bulles circulantes sera captée dans certains tissus. Les autres gagneront le cœur droit puis les capillaires pulmonaires pour y être bloquées ( diamètre du capillaire pulmonaire estimé à 20 microns). - filtre pulmonaire : manchon gazeux avec passage des gaz sous forme dissoute avant dêtre libérés dans lespace alvéolaire.

14 Bulles circulantes - conclusions Existence des micronoyaux gazeux : OK. Leur formation : théories diverses encore débattues. - nucléation hétérogène : probable base chez lhomme dans le mécanisme de base de formation. - puis cavitation engendrée par lactivité musculo - squelettique. - qui amplifie la formation et la croissance des noyaux gazeux. - stabilisation au niveau capillaire des tissus. - notion de demi – vie, de starter à la formation de bulles lors de la décompression. - « modélisation » in vitro, extrapolation chez lhomme, validations de ces modèles possible si lon accepte et si lon retient que la charge de bulles circulantes est un marqueur fiable du stress décompressif.


Télécharger ppt "Bulles circulantes - plongée Font appel aux conséquences pseudo ou para physiologiques dinhalation dair ou de mélanges gazeux (gaz respirables) sous pression."

Présentations similaires


Annonces Google