La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Michel-Ange : un artiste dans la société de son temps. Justifiez en quelques phrases, en confrontant les deux chronologies : Michel- Ange, près dun siècle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Michel-Ange : un artiste dans la société de son temps. Justifiez en quelques phrases, en confrontant les deux chronologies : Michel- Ange, près dun siècle."— Transcription de la présentation:

1 Michel-Ange : un artiste dans la société de son temps. Justifiez en quelques phrases, en confrontant les deux chronologies : Michel- Ange, près dun siècle de vie dans une ère entre renouveau et crises. Chronologie générale : Charles VIII roi de France : découverte de lAmérique : Savonarole, moine qui a instauré une dictature théocratique à Florence est condamné au bûcher : François 1 er roi de France : Charles Quint roi dEspagne : Luther rédige ses 95 Thèses : Charles Quint empereur. Mort de Léonard de Vinci à Amboise : Luther est excommunié : sac de Rome par les soldats de lempereur : Charles Quint couronné empereur et roi dItalie par le pape : concile de Trente, Contre Réforme catholique : Henri II roi de France : Charles Quint abdique : début des guerres de religion en France. Portrait de Michel-Ange, Marcello Venusti, Michel-Ange : vie et œuvres marquantes : naissance à Caprese en Toscane : apprenti dans latelier de Ghirlandaio : première œuvre renommée, « La Vierge à lEscalier » : assiste à des dissections à lhôpital San Spirito de Florence : la Piéta : David : confrontation avec Léonard de Vinci pour le décors de la Salle du Conseil de la Seigneurie à Florence : plafond de la Chapelle Sixtine : Moïse, tombeau de Jules II : ingénieur militaire de la République de Florence : le Jugement Dernier, mur de la Chapelle Sixtine : fréquente un groupe dhumanistes favorables à une réforme du catholicisme : élabore les plans de Saint-Pierre de Rome : meurt le 18 février. 1

2 La Piéta. En vous aidant des textes, dites pourquoi cette œuvre est à la fois signe dune foi profonde, mais aussi un exemple de lesprit humaniste. Piéta : la Vierge recueille le corps du Christ après la crucifixion Cest la seule œuvre signée de lartiste (bandeau sur la poitrine de la Vierge). 1 = Michel-Ange, Enrica Crispino ; Gründ = Michel-Ange, Nadine Sautel ; Folio biographie « … Michel-Ange se forme alors que la Renaissance a mûri, dans une cité où la philosophie […] remet au premier plan une approche de la réalité de type spirituel et religieux. » 1 p. 25 « Le biographe de lartiste, Condivi, commente : « la Vierge est assise sur le rocher où la Croix avait été dressée, avec son fils mort sur les genoux. La beauté en est si grande et si rare quon ne peut la contempler sans se sentir profondément ému de pitié. » 1 p. 40. « Dans ce groupe, Michel-Ange a cependant subi des influences. Celle de la première Renaissance ; pour le rôle primordial donné à la beauté. Celle de Della Quercia pour limportance accordée aux drapés. Celle de Léonard de Vinci pour la relation entre personnages…. Cest lénigme de la vie nouée à la mort…. » 2 p. 61. « Devant cette femme imposante dont les traits délicats sont dénués dépouvante[…], Michel-Ange aurait eu le sentiment, pour une fois, davoir atteint à léternelle pureté. » 2 p

3 Le David Quelle impression de dégage de cette statue du héros biblique David ? Quelle est selon les deux textes la double symbolique de cette œuvre majeure ? David, ; commande de la cité de Florence, placée à lorigine sur la grande place de la Seigneurie. 1 = Michel-Ange une vie inquiète ; Antonio Forcellino ; Seuil, = Michel-Ange, Nadine Sautel ; Folio biographie « David qui résiste à Goliath était le symbole parfait de la Florence républicaine, qui dans ces années-là, précisément, se trouva protégée dune invasion de laffreux César Borgia grâce à laccord conclu avec le roi de France. » 1 p. 93. « Homme dans la force de lâge, il est (David), il est plus quhomme par lindicible qui sen dégage : il est « lhomme idéal », ou, pour reprendre les termes platoniciens, la pure « Idée » de lhomme…. Cette alliance du visible et de linvisible qui fait le génie de Michel-Ange suppose un retour précis sur la philosophie platonicienne qui sera sienne jusquau au bout. La réalité sensible provient dun pur intelligible dont nous avons gardé confusément le souvenir. La vie consiste à retrouver cette « Idée » à travers le Beau, le Bien, et le Vrai. Les trois étapes sont à franchir dans cet ordre : trois étapes dont le catalyseur est lamour, à rapprocher de létymologie d « âme » (ce qui meut ».[…] le beau corps doit éveiller non à la sensualité, mais à lappel de lau-delà. » 2 p

4 La main droite de David. Que peut-on dire du travail de Michel-Ange en observant cette main ? Quel aspect de la Renaissance évoque ce détail de la main de David, autre que le domaine artistique ? Détails de la main droite du David, la statue est depuis la fin du XIXème siècle dans la Galerie de lAcadémie de Florence, celle de la place de la Seigneurie est une copie. 1 = Michel-Ange, Enrica Crispino ; Gründ; 2010; « Comme toutes les sculptures de lartiste, la connaissance du corps humain est très approfondie, et le rendu des détails anatomiques impeccable. Létude anatomique poussée est en effet lune des innovations qui marquent un tournant décisif dans lart renaissant. Il sagit là dune exigence que Michel-Ange a en commun avec un autre génie, Léonard de Vinci. […] Dans ce chef-dœuvre, admiré depuis cinq siècles, la présence dune erreur (parmi les rares commises par lartiste dans ces œuvres) dans lun des poignets du David - où il ajoute un muscle qui nexiste pas – savère fonctionnelle dun point de vue artistique, car elle contribue à accroître la beauté plastique du personnage. » 1 p. 54. NB : La statue de 4 m 34 a été sculptée dans un seul bloc de marbre. 4

5 Confrontation, émulation entre génies. Quels éléments des documents peuvent expliquer la floraison dœuvres dart dans lItalie de cette période ? Portrait de Michel-Ange attribué à Baccio Bandinelli vers Autoportrait de Léonard de Vinci, vers = Une vie inquiète ; Antonio Forcellino ; Seuil, LItalie de la Renaissance est composée de 14 principautés et Républiques ; enrichies par le commerce et la finance, elles rivalisent sur le plan politique mais aussi artistique. Les artistes désormais reconnus deviennent des gloires qui sinspirent du travail des autres, mais entrent aussi en compétition pour recevoir des commandes et être considérés comme le plus grand. Témoin, cette estime tintée de jalousie entre Michel-Ange et Léonard de Vinci : « … agacé quil (Léonard) était par la manie quavaient ses contemporains de vouloir gonfler la musculature des hommes représentés. Mais les corps de Michel-Ange noutrepassent jamais les limites dune vitalité plaisante et puissante et demeurent parfaitement harmonieux.[…]. Ainsi le jeune artiste mettait-il hors jeu le vieux savant, rendant brutalement obsolète son langage raffiné. Léonard de Vinci lui-même consacrera la victoire de Michel-Ange quand, après 1504, il reprendra ses études danatomie en dessinant des corps masculins tout en muscles. » 1 p

6 La création dAdam. Pourquoi peut-on dire que cette représentation de la création de lhomme est un vrai manifeste humaniste ? La création dAdam, ; fresque voûte de la Chapelle Sixtine Rome. 1 = Une vie inquiète, Antonio Forcellino Seuil, = Michel-Ange, Nadine Sautel, Folio 2006 « Dans la chapelle la plus importante de la chrétienté, Michel-Ange décida de donner vie à un récit entièrement centré sur la figure humaine tout en réduisant au minimum la place de larchitecture et les éléments du paysage. » 1 p Dialogue imaginé entre Michel-Ange et son biographe Condivi : « Michel-Ange peint le geste sublime dAdam, les doigts à tout jamais séparés de la main divine, et Jules (Jules II) ne voit rien. Michel-Ange sépuise dans le mouvement tournant des trois étapes de la création du monde, il ose enfanter Dieu émergeant du fond de lespace et du fond des temps… et Jules ne voit rien. Michel-Ange a baissé le ton, il parle à loreille de Condivi en lui faisant promettre de ne pas ébruiter ce quil murmure: _ « Dieu a créé lhomme à son image », me disait Marcile Ficin … Si tu réfléchis bien, petit, tu comprendras le sens profond de la formule biblique : « LHomme est Dieu », voilà ce quelle nous dit. » 2 p

7 Le mécénat. En vous appuyant sur lexemple de Jules II, dites quelles peuvent être les motivations des mécènes. Tombeau de Jules II, « achevé » en 1547 ; le Moïse date de San Pietro in Vincoli, Rome. 1 = Michel-Ange ; Nadine Sautel, Folio = Michel-Ange ; Enrica Crispino, Gründ Jules II : Giuliano della Rovere ( ) ; pape de 1503 à Son pontificat est marqué par une volonté dimposer la puissance de la papauté, sur le plan spirituel, mais aussi sur le plan temporel. Cest un homme dEglise tout autant quun politique et quun homme de guerre. Admirateur entre autre de Michel-Ange, à qui il commande la fresque du plafond de la Chapelle Sixtine et son tombeau (jamais achevé), il fit œuvre de mécène pour embellir Saint-Pierre de Rome en développant à lexcès la vente dIndulgences. « Exemple de contrat : « Ce jour, 10 mai 1508, moi, Michel-Ange, sculpteur, ai reçu de Sa Sainteté le pape Jules II la somme de cinq cents ducats à valoir sur la peinture de la voûte de la chapelle Sixtine dont jentreprends la réalisation. » 1 p « En qualité de commanditaire, Jules II entreprend des œuvres grandioses comme le réédification de Saint-Pierre, ambitieux projet confié à Bramante. A lintérieur de la nouvelle basilique, le pape veut installer un imposant monument funéraire à sa mémoire. Il pense à Michel-Ange, avec qui il prend contact pour la première fois en » 2 p

8 Lartiste, la beauté, la matière. Pour Michel-Ange, quel est le rôle de lartiste confronté à la matière brute ? Esclave qui se réveille, = Histoire de la beauté, Umberto Eco ; Flammarion, = Michel-Ange ; Enrica Crispino, Gründ « Michel-Ange soutenait que la sculpture se présentait à lui comme déjà contenue virtuellement dans le marbre original, si bien quil ne lui restait plus quà ôter le surplus, pour mettre au jour la forme renfermée dans les nervures du matériau. Ainsi, racontent ses biographes, il envoyait « un de ses hommes chercher ses statues dans la roche. » 1 p Sonnet de Michel-Ange : « Le meilleur artiste na jamais rien conçu Quun bloc de marbre en lui-même nenserre De son excès, auquel seule parvient La main obéissant à lintellect. » 1 p « Mais la fascination du non finito émane impérieusement des nus des prisonniers (que lon appelle également Esclaves) sortant de la pierre comme si cette dernière les retenait, à juste titre « prisonniers ». Cet inachevé, ce caractère incomplet – volontaire ou non – reflètent lidée que Michel-Ange se fait de la sculpture. Il voit son art comme le processus qui libère la forme de la matière, comme lénucléation dune idée déjà présente dans le bloc de marbre. » 2 p

9 Un artiste, un poète. Michel-Ange sest-il limité aux arts plastiques ? Est-ce commun à cette époque ? En vous aidant de la vue n° 3, complétez le nom du philosophe qui inspire Michel-Ange. La Nuit, Tombeau de Julien de Médicis. Nouvelle Sacristie San Lorenzo, Florence. Poèmes : Site : nicolai/overblog.com Vers écrits pour la sculpture, la Nuit, élevée dans la chapelle Médicis San Lorenzo, à Florence : Dormir mest cher et plus encore dêtre de pierre Aussi longtemps que linjure et la honte durent Ce mest un grand bonheur de ne rien voir, de ne rien sentir : Ne pas méveiller, de grâce parle bas. Vers, hymne à la beauté, imprégnés de la philosophie de ??? Si lâme nétait pas créée à limage de Dieu, Elle ne poursuivrait que la beauté extérieure qui plaît aux yeux, Mais trouvant celle-ci trompeuse, elle la dépasse pour atteindre Le beau universel. 9

10 Pour Michel-Ange : la reconnaissance de son génie par la « Cité ». Par quels moyens, malgré ses dimensions, la coupole de Saint-Pierre donne-t-elle une impression de légèreté ? Justifiez le titre ci-dessus en vous aidant des documents. Coupole de la basilique Saint-Pierre de Rome. 43,3 mètres de diamètre. 1 = Michel-Ange ; Enrica Crispino, Gründ = Michel-Ange ; Nadine Sautel, Folio « Sculpteur dans lâme, peintre à contrecœur, au temps du pape Léon X, Michel-Ange sessaie […] à larchitecture. Il confirme ainsi son talent éclectique, en harmonie avec le personnage idéal de « lartiste complet » qui semble relativement répandu à la Renaissance[…]. » 1 p « Le plus prestigieux engagement romain de Michel-Ange est la poursuite des travaux de restructuration de Saint-Pierre de Rome. […]. Pour le couronnement de lédifice, il prévoit une majestueuse coupole inspirée de celle conçue par Brunelleschi pour la cathédrale de Florence, de dimensions beaucoup plus imposantes. Michel-Ange meurt alors que la coupole nest érigée quà hauteur du tambour. » 1 p « - Buonarroti, un sculpteur est aussi un ingénieur. Nous avons pensé à toi pour les fortifications. Ingénieur militaire, comme Léonard de Vinci ! Dégouté des Médicis et fervent républicain, Michel-Ange accepte. Sous sa direction, maçons et paysans vont consolider le mur branlant, et lélever de plusieurs mètres. » 2 p

11 Au cœur du tumulte religieux du XVIème siècle. En quoi cette fresque montre-t-elle linquiétude de Michel-Ange mais aussi le désarroi collectif dans le contexte de grave crise religieuse ? Dans quel domaine la Contre-Réforme revient-t-elle sur un caractère important de lart de la Renaissance? Le Jugement dernier, mur de la chapelle Sixtine = Une vie inquiète ; Antonio Forcellino, Seuil = Michel-Ange ; Enrica Crespino, Gründ « Il nest pas douteux que la personnalité contournée et conflictuelle de Michel-Ange,[…] la méfiance qui se transformait en délire de persécution à la moindre difficulté le maintenait dans un état de culpabilité permanent, le rendant particulièrement ouvert au thème du salut qui agitait la conscience de tous les hommes et femmes de sa génération. » 1 p « …En lui croît une inquiétude religieuse qui reflète la crise de lEglise catholique après le traumatisme de la Réforme : angoisses dune nouvelle spiritualité, qui se répandent dans le monde catholique et perdurent après le concile de Trente et la mise en œuvre de la Contre-Réforme. » 2 p « Michel-Ange avait suivi une conviction précise évoquée au fil des conversation […] ; la beauté de lhomme, soutenait-il dans ces entretiens, est le fruit de la grandeur de Dieu, et lon ne saurait glorifier ce dernier sans la montrer. La vêtir serait célébrer la supériorité de la peau dun chevreau ou la toison dun mouton sur les membres de lhomme. » 1 p « Parmi les mesures prises par le concile clos en 1563, figure la censure des nus du Jugement Dernier, jugés obscènes. La décision est prise en janvier 1564, Michel-Ange meurt un mois après, le 18 février. » 2 p

12 La crainte de lau-delà. Comment se manifestent la ferveur religieuse et les doutes de Michel-Ange devant la mort ? Détail du Jugement Dernier, mur de la chapelle Sixtine. Lécorché nest autre quun autoportrait de Michel-Ange. Sonnet de Michel-Ange cité p. 149 par Enrica Crispino. 12


Télécharger ppt "Michel-Ange : un artiste dans la société de son temps. Justifiez en quelques phrases, en confrontant les deux chronologies : Michel- Ange, près dun siècle."

Présentations similaires


Annonces Google