La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Travailler avec des archives audiovisuelles © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Travailler avec des archives audiovisuelles © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme."— Transcription de la présentation:

1 Travailler avec des archives audiovisuelles © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Coordination et conception: PETER STOCKINGER, MSH – INALCO Edition et rédaction : Sophie BAUDELOT, MSH ; Charles Biljetina, MSH; François Cadeau, ICOMTEC Traduction des cours en anglais : Sophie BAUDELOT, MSH Collaborateurs MSH : Camille BONNEMAZOU, Hélène CHALLULEAU, Rami GIDEON, Francis LEMAITRE, Frédéric MANSON Design graphique : Elisabeth DE PABLO, MSH Paris, Maison des Sciences de lHomme,

2 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles Production, édition et publication denregistrements audiovisuels sur le Web

3 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles Auteur(s) : Frédéric MANSON, MSH Relecture : Charles BILJEINA, MSH Narration : Sophie BAUDELOT, MSH Réalisation du contenu : Peter STOCKINGER, MSH Partie technique : Rami GIDEON, MSH ; Frédéric MANSON, MSH François CADEAU, MSH Design graphique : Elisabeth De Pablo, MSH Paris, Maison des Sciences de lHomme, Le streaming audiovisuel COURS 9

4 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles Ce cours consiste en un survol des techniques de diffusion de contenus audiovisuels sur Internet : le streaming. Il repose sur lun des programmes spécifiques de la Maison des Sciences de lHomme de Paris, à savoir les archives audiovisuelles de la recherche en sciences humaines et sociale (vous pouvez retrouver le contenu de ce programme de recherche dans le cours 1 – Présentation du programme des Archives Audiovisuelles, du cycle 1). Les cours 10 et 11 du cycle 1, à savoir « Architecture informatique pour la diffusion en ligne » et « Installation de Windows Media Server 2003 » apportent de plus amples informations sur les technologies employées par lESCoM. ° indique que le terme est expliqué dans le glossaire Contenu général du cours COURS 9 – Le streaming audiovisuel

5 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles Ce cours poursuit trois objectifs principaux : 1. présentation du concept de streaming 2. les diverses méthodes de diffusion sur Internet 3. larchitecture dun studio de diffusion de contenu audiovisuel sur Internet 4.un exemple de coûts pour un projet privé de radio sur Internet Objectifs du cours COURS 9 – Le streaming audiovisuel

6 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 1.Présentation du concept de diffusion sur Internet 2.Les méthodes de diffusion sur Internet 3.Les bases de création de contenu audiovisuel 4.Les structures dun studio de production audiovisuelle pour diffusion sur Internet 5.Larchitecture basique et les coût dun serveur de diffusion audiovisuel sur Internet dans le cadre dun projet privé de radio sur Internet Liste des sujets traités COURS 9 – Le streaming audiovisuel

7 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles Ressources, références et aides pour ce cours Le cours est accompagné de différentes ressources et aides visant à faciliter une connaissance approfondie de son contenu : références bibliographiques documents en ligne sites Web utiles glossaire COURS 9 – Le streaming audiovisuel

8 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 1er sujet - Présentation du concept de streaming : la diffusion de contenu audiovisuel sur Internet - COURS 9 – Le streaming audiovisuel

9 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 1 er sujet Présentation du concept de streaming : la diffusion de contenu audiovisuel sur Internet La Webdiffusion (Webcast) est une émission audio ou vidéo diffusée sur le Web (audio/video streaming), en direct ou en différé (live or on-demand), que l'internaute peut écouter ou visualiser sur l'écran de son ordinateur grâce à un lecteur multimédia. Le streaming est la méthode de diffusion de médias (audio et/ou vidéo) à travers un réseau vers un client en temps réel. Aucun fichier nest téléchargé sur le poste du client. Le média est directement lu par le lecteur multimédia présent sur le poste du client. COURS 9 – Le streaming audiovisuel

10 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 1 er sujet Présentation du concept de streaming : la diffusion de contenu audiovisuel sur Internet Schéma général d'une diffusion sur Internet 1.Un visiteur d'une page Web clique sur un lien pour une diffusion de médias (streaming media). 2.Le serveur de médias crée un petit fichier "metafile" transmis au visiteur de la page Web. 3.Le navigateur télécharge le petit fichier et est transmis à l'application multimédia du client. 4.L'application multimédia client lit le lien du fichier "metafile" et produit une requête directement au serveur de médias. 5.Le serveur de médias déverse en un mode continu (stream) le fichier de la présentation à l'application multimédia du client. COURS 9 – Le streaming audiovisuel

11 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 1 er sujet Présentation du concept de streaming : la diffusion de contenu audiovisuel sur Internet Afin denvoyer des médias sur Internet vers des clients, il faut un serveur de streaming. Le serveur de streaming diffuse les flux audio et vidéos en réponse à des requêtes de lecteurs de contenus multimédias hébergés sur les postes des clients. Les requêtes sont effectuées en utilisant le Real-Time Streaming Protocol (RTSP). Ce protocole est optimisé pour diffuser du contenu multimédia en temps réel. Les flux sont envoyés en utilisant le Real-Time Transport Protocol (RTP). Ce protocole est optimisé pour le transport de contenus multimédias en temps réel sur les réseaux. Un serveur de streaming diffuse à la fois des fichiers multimédias hébergés sur des disques ainsi que des copies de fichiers multimédias en temps réel vers nimporte quel client. Pour une audience réduite, le serveur peut à la fois être le serveur Web et le serveur de streaming. Pour une plus large audience, un ou plusieurs serveurs sont nécessaires afin de compenser la charge dutilisation du réseau requise. COURS 9 – Le streaming audiovisuel

12 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 2ème sujet - les diverses méthodes de diffusion sur Internet - COURS 9 – Le streaming audiovisuel

13 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 2ème sujet les diverses méthodes de diffusion sur Internet Live versus On-Demand Il existe deux façons de diffuser du contenus multimédias sur le réseau. Le « live» (en temps réel) et « on-demand » (à la demande). Ces deux méthodes de diffusion peuvent être exécutées en même temps sur le serveur de streaming. Les évènements « live », tels que concerts, manifestations, lectures sont communément diffusés sur Internet. Pour produire ce type de diffusion, lintervention dun logiciel servant de broadcaster est requis. Ce logiciel encode la source « live », telle que limage vidéo dune caméra, en temps réel et délivre le flux résultant sur le serveur de streaming. Le serveur de streaming diffuse alors sur Internet, ou « reflète » sur Internet, le flux en temps réel auprès des clients. Quel que soit le moment auquel les différents clients se connectent sur le flux, chacun voit ou entend le même point du flux diffusé en même temps. COURS 9 – Le streaming audiovisuel

14 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 2ème sujet les diverses méthodes de diffusion sur Internet Concernant la diffusion « on-demand », tels que des films ou des archives audiovisuelles, chaque client initie la diffusion du flux depuis le début. Ainsi, chaque client est assuré davoir le contenu complet du fichier audiovisuel. Aucun logiciel supplémentaire, de type broadcast, nest requis. On peut remarquer sur la figure 1, de la première partie, que l'on retrouve un serveur encodeur qui transmet l'information encodée du multimédia sur le serveur de médias. Si l'enregistrement est en différé, l'enregistrement de la vidéo et de l'audio est emmagasiné dans des fichiers sur le disque de l'encodeur puis, dans une deuxième étape, les données sont retransmises sur le serveur de médias. Si en revanche, l'enregistrement est en direct, la vidéo et l'audio sont transmis immédiatement sur l'ordinateur qui est utilisé pour le serveur sans être conservé sur disque. COURS 9 – Le streaming audiovisuel

15 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 2ème sujet les diverses méthodes de diffusion sur Internet Unicast Unicast est un protocole de connexion point à point entre le client et le serveur. Tel qu'illustré ci-dessous, une connexion existe entre chaque poste et le serveur. Pour calculer la bande passante nécessaire, on additionne le total des bandes utilisées. Dans l'exemple suivant (figure 2), 5 connexions à 28Ko, correspondent donc à 28Ko x 5 = 140 Ko de bande passante nécessaire. La Webdiffusion en Unicast est le début de «la programmation sur demande», qui consiste en ce que chaque individu de la planète puisse écouter n'importe quel programme audio et vidéo en différé. COURS 9 – Le streaming audiovisuel

16 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 2ème sujet les diverses méthodes de diffusion sur Internet Figure 2 – Unicast COURS 9 – Le streaming audiovisuel

17 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 2ème sujet les diverses méthodes de diffusion sur Internet Broadcast Unicast (ou enregistrement en direct) Un "Broadcast Unicast" est habituellement conçu pour l'écoute d'un poste d'un radio, de télévision ou d'un évènement en direct. L'enregistrement de la vidéo et de l'audio sont transmises immédiatement sur le serveur sans être conservé sur disque (voir figure 3). Les clients utilisent une connexion point à point entre leur ordinateur et le serveur, ce qui implique, encore une fois, une connexion entre chaque poste et le serveur. Pour obtenir le total de la bande passante, on additionne le total des bandes utilisées pour les connexions. COURS 9 – Le streaming audiovisuel

18 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 2ème sujet les diverses méthodes de diffusion sur Internet Figure 3 – Broadcast Unicast COURS 9 – Le streaming audiovisuel

19 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 2ème sujet les diverses méthodes de diffusion sur Internet Multicast (Multi transmission) La multi transmission (multicast) est un procédé de routage des données qui consiste à envoyer un même paquet de données à plusieurs personnes simultanément, allégeant ainsi de beaucoup la charge sur le réseau. Elle permet d'envoyer les paquets sans nécessairement connaître les adresses réceptrices; les données étant diffusées à quiconque veut bien les recevoir. Par contre, cela implique la modification des routeurs sur le réseau pour pouvoir accéder à la multi transmission. Car ce ne sont pas toutes les cartes réseaux qui supportent la multi transmission. Un exemple d'application : un professeur donnant un cours magistral. n'a pas besoin, pour sa conférence Multi transmission unidirectionnelle (Multicast Cybercast), que le nombre d'usagers soit limité. Le serveur encodeur transmet l'information multimédia stream sur le serveur de médias, qui, lui, transmet l'information en mode Multicast (figure 4). COURS 9 – Le streaming audiovisuel

20 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 2ème sujet les diverses méthodes de diffusion sur Internet Figure 4 – Multicast COURS 9 – Le streaming audiovisuel

21 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 3ème sujet - Structure dun studio de diffusion sur Internet - COURS 9 – Le streaming audiovisuel

22 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 3ème sujet Structure dun studio de diffusion sur Internet Le serveur de streaming Le serveur de streaming se doit de répondre à un fort trafic de données multimédias. Il se doit donc dêtre optimisé tant au niveau de la puissance pure, de la rapidité et de la sécurité des transmissions. Afin doffrir en permanence une qualité de service de diffusion, le serveur de streaming est généralement hébergé chez un fournisseur daccès à Internet (FAI), relié à une ligne de transmission de très hauts débits (appelée backbone). Dans ce cas, le studio de production peut se trouver soit dans les locaux du FAI, soit en dehors de celui-ci mais avec un accès Internet rapide sur le serveur de streaming. Dans le cas où le serveur est hébergé au sein du studio de production, celui-ci se doit dêtre connecté sur une bande passante la plus large possible afin de permettre le maximum de connexions clients sur ce serveur. De plus, le serveur de streaming se doit dêtre contacté sans problèmes. Il lui faut donc une adresse IP fixe, option généralement présentée lors de la création dun site Internet (notamment lors de lenregistrement du nom de domaine Internet). COURS 9 – Le streaming audiovisuel

23 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles Les serveurs de streaming relais Afin de « soulager » la bande passante nécessaire ou de diffuser un flux audiovisuel au plus grand nombre de clients, il existe la possibilité de mettre en place des serveurs de streaming en relais. De cette façon, le fait davoir uniquement une bande passante réduite nest plus un obstacle infranchissable et permet de réduire les coûts. Pour chaque serveur de streaming relais estimé, il faut obligatoirement un serveur dédié et hébergé soit chez un FAI, soit au sein du studio de production mais avec une ligne haut débit ainsi quune ligne téléphonique dédiées pour chacun afin doptimiser les transmissions de flux audiovisuels vers de nombreux clients. Par exemple, un serveur diffusant sur une ligne ADSL 1024 optimisée en up-stream, peut atteindre sans problèmes majeurs 80 à 100 clients à 11 k0/s (équivalent à du AM mono). Il suffit de multiplier le nombre de serveurs pour obtenir le nombre de clients souhaités. Laccès à une ligne ADSL haut débit de type 2004 ou 5120 augment le nombre de connexions clients possibles par serveur de streaming. 3ème sujet Structure dun studio de diffusion sur Internet COURS 9 – Le streaming audiovisuel

24 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 3ème sujet Structure dun studio de production Les logiciels serveurs de streaming et lecteurs multimédias Afin de lire des flux audio ou vidéos sur Internet, plusieurs logiciels sont nécessaires tant à la production et diffusion de ces flux quà lécoute de ceux-ci. Concernant la production, un logiciel de broadcast est nécessaire car il est compatible techniquement avec le format de diffusion délivré par le serveur de streaming. Chacun des serveurs utilisent leurs propres codeurs/décodeurs. De même, les lecteurs multimédias sont optimisés en fonction des serveurs utilisés. Il faut noter, que bon nombre de lecteurs, soit dérivés des serveurs de streaming, soit développés indépendamment peuvent lire les flux autres que les leurs du moment que les décodeurs nécessaires soient disponibles en options ou intégrés dorigine dans le lecteur multimédia. 3ème sujet Structure dun studio de diffusion sur Internet COURS 9 – Le streaming audiovisuel

25 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 3ème sujet Structure dun studio de production Il existe quatre principaux systèmes de serveur de streaming Windows Media Server est intégré dans les logiciels serveurs Microsoft Windows Server 2000 et Il diffuse son propre standard, WMA (audio) et WMV (vidéo), ainsi que dautre dont le MP3. Cest le serveur de diffusion retenu par lESCoM. Apple Quicktime est intégré dans la version logicielle serveur de Mac OS X (à partir de la version 10). Il est le seul serveur de streaming répondant aux normes sévères de diffusion de flux de type MPEG-4, et est reconnu ISO par la commission MPEG-4. En revanche, le poste servant de broadcast doit être obligatoirement un Macintosh. RealNetworks est le serveur de webdiffusion concurrentiel de Microsoft. Son défaut est dêtre payant en fonction du nombre de connexions client. Son format est de type Real bien que certaines extensions peuvent lui faire diffuser dautre type de format. ShoutCast DNAS est le serveur de webdiffusion développé par NullSoft. Ce logiciel serveur est gratuit. Il diffuse surtout du MP3. Il est multiplateformes (Windows, Linux, BSD sur PC, Solaris sur SPARC). Le poste servant de broadcast doit être un PC équipé de Windows, de WinAmp DSP et dun codeur MP3 pour Windows. 3ème sujet Structure dun studio de diffusion sur Internet COURS 9 – Le streaming audiovisuel

26 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 3ème sujet Structure dun studio de production Le logiciel de broadcast Le logiciel de broadcast sert à coder et à compresser le flux audiovisuel de façon à soit lenregistrer afin de le diffuser en différé (« on-demand »), soit à le diffuser en temps réel (« live »). Suivant le type de serveur utilisé, ce logiciel impose une plate forme technique spécifique. Pour Windows Media Server, le logiciel de broadcast est obligatoirement Windows Media Encoder, disponible uniquement sur PC et Windows. Pour QuickTime/Darwin, le broadcast est obligatoirement un Macintosh, le serveur étant hébergé soit sur du Mac OS X Server (QuickTime), soit sur du Windows 2000/2003 ou Linux Red Hat (plate forme INTEL), soit sur du Solaris (plate forme SPARC). Les deux autres serveurs, Real et SoundCast, impose que le logiciel soit installé sur une plate forme Windows. 3ème sujet Structure dun studio de diffusion sur Internet COURS 9 – Le streaming audiovisuel

27 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 3ème sujet Structure dun studio de production Le lecteur multimédia Quelque soit la plate forme technique utilisée par le client, du moment que le lecteur multimédia possède les décodeurs logiciels soit disponibles en options, soit intégrés dorigine, le lecteur multimédia peut lire et exécuter tout les formats audiovisuels reconnus par le système dexploitation. 3ème sujet Structure dun studio de diffusion sur Internet COURS 9 – Le streaming audiovisuel

28 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 4ème sujet - Exemple de coûts pour une station de radio sur Internet - COURS 9 – Le streaming audiovisuel

29 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 4ème sujet Exemple de coûts pour une station de radio sur Internet En prenant comme base une connexion de 100 clients simultanés sur une chaîne de radio de qualité FM stéréo, les coûts peuvent être estimés suivant deux solutions : une solution dhébergement chez un FAI (solution A), une solution dhébergement en local (solution B). Remarque : cette estimation est basée sur des devis officiels demandés dans le cadre dun projet privé de radio sur Internet par ligne ADSL haut/très haut débit. Besoins matériels informatiques de diffusion (A/B) 1 * serveur de streaming ~ euros HT (A/B) 1 * poste broadcast~ euros HT (A/B) 1 * modem ADSL Ethernet~ 150 euros HT (B) 1 * switch réseau 10/100 Mo/s~ 150 euros HT COURS 9 – Le streaming audiovisuel

30 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 4ème sujet Exemple de coûts pour une station de radio sur Internet Besoins logistiques de diffusion (A) 1 * hébergement serveur FAI~ euros HT/mois (A/B) 1 * nom de domaine~ euros HT/an (A/B) 1 * ligne téléphonique analogique (France Télécom) ~ 15 euros HT/mois (A/B) 1 * abnt FAI ADSL 2048~ euros HT/mois (hors coûts dinstallation – si installation, forfait de ~69 euros HT) Besoins matériels dun poste client (A/B) 1 * poste informatique (PC Windows/Linux, Macintosh) avec un lecteur multimédia contenant le décodeur requis à lexécution de la lecture du flux audiovisuel. (A/B) 1 * connexion Internet (A/B) 1 * système de diffusion audio dans le magasin COURS 9 – Le streaming audiovisuel

31 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 4ème sujet Exemple de coûts pour une station de radio sur Internet Avantages principaux de la solution hébergement FAI Présence de ligne à très hauts débits (backbone), sécurité du serveur (firewall, panne électrique, coupure réseau…), maintenance matérielle possible (contrat), optimisation du service de diffusion (contrat), sécurisation du transfert du flux audiovisuel du studio de production vers le serveur de streaming (VPN – contrat). Avantages principaux de la solution hébergement local Maîtrise des composants de larchitecture et de son évolution, réactivité face à la demande de la clientèle, proximité immédiate du studio de production, liberté de mouvement (exemple : interview locale), sécurisation et optimisation du transfert du flux audiovisuel sur le serveur de streaming. COURS 9 – Le streaming audiovisuel

32 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 4ème sujet Exemple de coûts pour une station de radio sur Internet Remarque concernant le poste client Une connexion Internet haut débit (ADSL) est préférable afin de profiter des avantages de cette technologie, à savoir un haut débit de transfert de données, la possibilité de téléphoner en même temps sans bloquer sa ligne Internet, et suivant les offres des FAI, de téléphoner gratuitement en local/national, ainsi que de recevoir des bouquets de chaînes de télévisions gratuites ou payantes. Les offres des FAI sont sous la forme de forfaits mensuels, de lordre de 15 à 45 euros par mois (suivant la vitesse demandée, les options choisies), en temps illimités. ATTENTION : toutes les villes ne possèdent pas les mêmes caractéristiques de vitesse. COURS 9 – Le streaming audiovisuel

33 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles 4ème sujet Exemple de coûts pour une station de radio sur Internet Remarque concernant le poste client (suite) Une connexion ADSL à 128 Ko (obsolète aujourdhui) est suffisante pour se connecter et écouter les programmes diffusés sur le serveur de streaming. Il est fortement déconseillé de se connecter sur Internet avec une connexion analogique ou Numéris, cela en fonction des coûts de connexion élevés et de restrictions techniques imposées par ces types de technologies. COURS 9 – Le streaming audiovisuel

34 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles - Résumé et annexes - COURS 9 – Le streaming audiovisuel

35 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles Résumé Dans ce cours, nous avons présenté : les concepts de diffusion de contenu audiovisuel sur Internet; les principales méthodes de diffusion de contenu audiovisuel et leur utilisation recommandée; les différents matériels informatiques et logiciels existant sur le marché; un exemple de coûts pour un projet de radio sur Internet. COURS 9 – Le streaming audiovisuel

36 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles Bibliographie Microsoft Windows Media Team (éd. Microsoft), Windows Media Ressource Kit. Redmond, Microsoft Press 2003 Cliquer ici pour revenir à lécran précédent COURS 9 – Le streaming audiovisuel

37 © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme européen Leonardo da Vinci Leonardo da Vinci Travailler avec des Archives Audiovisuelles Windows Media Server, section « Serveur dapplication »http://www.microsoft.fr Apple QuickTime / Darwin, section « QuicTime / Darwin »http://www.apple.fr Real Producer, ShoutCast, Cliquer ici pour revenir à lécran précédent Liens Web utiles COURS 9 – Le streaming audiovisuel


Télécharger ppt "Travailler avec des archives audiovisuelles © Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (Escom) – ParisEscom Cours réalisé avec laide du Programme."

Présentations similaires


Annonces Google