La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment larchitecture montre-t-elle lévolution de la foi chrétienne au Moyen-Age ? De lart roman à lart gothique Du Xe au XIIIe siècle Capacités: décrire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment larchitecture montre-t-elle lévolution de la foi chrétienne au Moyen-Age ? De lart roman à lart gothique Du Xe au XIIIe siècle Capacités: décrire."— Transcription de la présentation:

1 Comment larchitecture montre-t-elle lévolution de la foi chrétienne au Moyen-Age ? De lart roman à lart gothique Du Xe au XIIIe siècle Capacités: décrire et reconnaître un monument religieux roman ou gothique P.Mériaux, collège de la Dombes, Saint André de Corcy

2 Lart roman Quelle image de la foi chrétienne aux Xe-XIe s ? Labbaye Sainte Foy de Conques

3 Labbaye Sainte-Foy de Conques sur la route des chemin de Saint Jacques de Compostelle Le site de labbaye fut choisi par un ermite du nom de Dadon. Mais cest vers 819, que labbaye fut dotée par les souverains carolingiens de terres à lorigine de sa puissance. Enfin, larrivée des reliques en 866 de Sainte Foy vont en faire un lieu de pèlerinage sur le chemin de Saint Jacques et assurer la renommée et la richesse de lAbbaye.

4 Qui est Sainte Foy ? Réponds à la question par une recherche sur Internet : - Vérifie la source de ton information - Relève ladresse URL racine du site - La nature du site - Lauteur - La date de mise à jour : - Rédige une courte biographie de Sainte Foy (5 lignes maximum) Ci-contre, La pièce maîtresse du trésor est le reliquaire de Sainte Foy. Ce reliquaire en bois, couvert d'or et de pierre précieuses, représente la sainte sur un trône.

5 Conques : une abbaye romane 1. Le tympan 2. La Nef 3. Les chapiteaux Nord Cliquez sur lun des 3 éléments

6 Lart gothique Quelle image de la foi chrétienne au XIIIe siècle ? Visite virtuelle de la cathédrale de Rouen

7 1. Le tympan

8 Jésus-Christ exerce le jugement dernier : il désigne par sa main droite laccès au paradis et par sa main gauche lenfer.

9 Saint Michel (au pied du Christ) pèse lâme du chrétien. Le diable essaye de tricher avec un doigt sur la balance.

10 Le paradis avec sa porte arrondie, symbole de perfection LEnfer avec sa porte carrée et le Léviathan (monstre marin évoqué dans la Bible, désigne aussi le démon) Mur de séparation

11 Charlemagne qui rappelle les bienfaits des rois carolingien pour Conques Labbé Begon sous lequel sest achevé labbatiale Labbé Dadon, fondateur de labbaye Saint Pierre reconnaissable à ses clefs Marie, mère de Jésus- Christ. A la droite du Christ

12 Sainte Foy intercède auprès de Jésus pour les pêcheurs quelle a libéré (les menottes derrière elle). La main de Dieu montre quelle est exaucée.

13 Les morts sortent de leurs cercueils Abraham au centre de la Jérusalem céleste (ville de Dieu) avec les 6 arcades

14 A la gauche du Christ Des anges tiennent le livre de vie et un encensoir, les deux autres avec leurs boucliers empêchent les damnés daller vers le Christ. - Un évêque et trois religieux qui avaient pillé le trésor de Conques. -Plus à droite, un hérétique allongé à la poitrine écrasée par un livre. -un faux-monnayeur se fait couler de l'or dans la gorge. - Au niveau inférieur, on voit un roi nu et un ivrogne pendu par les pieds. LENFER

15 Dominant la scène le Diable en majesté, un serpent entre les jambes, repose ses pieds sur damné allongé, symbolisant la paresse. Plus loin, un avare est pendu avec sa bourse autour du cou. En-dessous, un homme a la langue arrachée, en punition de ses médisances. Un autre cuit dans une marmite, sanctionné pour sa gourmandise.

16 2. La Nef La nef est très haute (22,10 m) mais étroite (6,80 m). La voûte est en berceau avec six arcs doubleaux. Les tribunes, voûtées en quart de cercle, assurent la stabilité des murs de la nef (elles servent de contrefort). Cest là que les pèlerins sinstallaient pour assister à la messe.

17 3. Les chapiteaux Chapiteaux à entrelacs Chapiteaux historiés : Ici le chapiteau raconte lhistoire biblique du sacrifice du fils dAbraham, Isaac. La plupart des décors étaient peints de couleurs vives et variées. La légende raconte que les grilles romanes en fer forgé du choeur ont été fabriquées avec les fers des captifs délivrés par l'intervention de Sainte Foy.


Télécharger ppt "Comment larchitecture montre-t-elle lévolution de la foi chrétienne au Moyen-Age ? De lart roman à lart gothique Du Xe au XIIIe siècle Capacités: décrire."

Présentations similaires


Annonces Google