La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Collectif « Zone Agricole à conserver » ZAC ou pas ZAC? Un choix de société pour le Pays de DAOULAS DEBAT CITOYEN DU 22 MARS 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Collectif « Zone Agricole à conserver » ZAC ou pas ZAC? Un choix de société pour le Pays de DAOULAS DEBAT CITOYEN DU 22 MARS 2013."— Transcription de la présentation:

1 Collectif « Zone Agricole à conserver » ZAC ou pas ZAC? Un choix de société pour le Pays de DAOULAS DEBAT CITOYEN DU 22 MARS 2013

2 Sommaire Qui sommes-nous et pourquoi ce débat? Notre analyse du projet de la municipalité de Daoulas et de la CCPLD La prochaine étape: lenquête publique

3 Qui sommes-nous? Des citoyens du Pays de Daoulas, Des agriculteurs, Des associations : ADEL Eau et rivières de Bretagne SEPNB - Bretagne vivante UADL - Union des associations de Défense du Littoral Hanvec 21 AE2D -Agir pour un Environnement et un Développement Durables ACR29 m/

4 Pourquoi ce débat? La chronologie: achat des terrains en 2011 autorisation dinstallation commerciale anticipée, mentionnant « la future ZAC » avant que celle-ci ne soit validée par les pouvoirs publics sentiment que le processus de révision du PLU échappe à la population Intérêt général ou intérêts commerciaux? Réunions publiques insatisfaisantes Échéance: lenquête publique (13 avril - 15 mai)

5 Nous ne pouvons pas accepter que disparaissent hectares de terres agricoles tous les ans. La lutte contre le gaspillage qu'accentue l'étalement urbain sera menée avec tous les moyens juridiques nécessaires. F. Hollande, Conférence Environnementale, sept Lartificialisation des terres, qui sest traduite par le gaspillage des terres, et en particulier des terres agricoles depuis des années, doit être arrêtée. S. Le Foll, Ministre de l Agriculture, 30 oct Le SCoT se propose de réduire de 25 % par rapport a la décennie 2000, la consommation despaces agricoles pour les besoins durbanisation et de maintenir de grands espaces cohérents propres a lactivité agricole (…) de freiner laugmentation de limperméabilisation des sols dans les bassins versants. Des paroles...

6 …et des ZAC Imperméabilisation et terrassement de 20 hectares de terres agricoles Ex-urbanisation et agrandissement des deux moyennes surfaces implantées en centre bourg Quels impacts?

7 France = pays d'Europe qui compte le plus grand nombre d'hyper et de supermarchés par habitant ZAC sur mesure pour la grande distribution: - production de masse, délocalisation - modèle agricole productiviste, baisse de la qualité, problèmes de santé publique Des créations demplois? - prix bas = salaires bas, protection sociale moindre - emplois partiels souvent subis, précarité - chaque emploi créé dans la grande distribution détruit 3 à 5 emplois dans le secteur des PME et du commerce de proximité Source: « Comment des hypers détruisent des emplois », Christian Jacquiau, Marianne, nº 400, décembre Chiffres confirmés par la Chambre de commerce et dindustrie de Paris (CCIP). Un choix de société?

8 Notre analyse du projet 1 – Consommation effrénée despaces agricoles Pourquoi sauvegarder la ferme du Vern? 2 - Imperméabilisation et étalement urbain 3 - Faune et flore à protéger 4 - Concession faite à la grande distribution avec destruction du petit commerce et de lemploi de proximité 5 – Projet non conforme à la loi Littoral et au SCoT du Pays de Brest

9 1 – Une consommation effrénée des espaces agricoles

10 « An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ » « La terre est trop vieille pour quon se moque delle » Charte du Parc Naturel Régional dArmorique, p.1

11 2 - Faune et flore Etude floristique SETUR : 26 taxons SEPNB Bretagne Vivante : 96 taxons sur la seule parcelle destinée à accueillir les moyennes surfaces 157 sur les parcelles d Irvillac (printemps 2012) Etude faunistique SETUR : 16 taxons (avifaune) Mammifères: lapins de garenne, mulot, renard SEPNB Bretagne Vivante :...chevreuils, blaireaux, rongeurs, batraciens, gastéropodes …?

12 3 - Concession faite à la grande distribution avec destruction du petit commerce et de lemploi Offre commerciale déjà saturée autour de Daoulas: Plougastel, Le Faou, Landerneau… Petite commune, Daoulas na pas besoin dune zone commerciale aussi importante Demande de qualité et de circuits courts de la part des consommateurs Rôle social du commerce de proximité

13 Un projet à lécart du bourg et à lopposé de léchangeur

14 Largument de la création demploi est invérifiable Les pouvoirs publics ne pourront pas imposer à une entreprise privée la création demploi promise. Emplois à temps partiel, robotisation des drive (article Télégramme du 19/03/2013) En résumé, lintérêt public nest pas respecté Projet inutile qui ne répond pas aux besoins de la population et génère de nombreux désagréments: éloignement des surfaces commerciales et perte du dynamisme du bourg augmentation du trafic automobile, artificialisation de terres agricoles, appauvrissement de la biodiversité et de la qualité environnementale et paysagère de la commune

15 4 – Projet de PLU non conforme au ScoT du Pays de Brest, à la loi Littoral et à la charte du PNRA Le SCoT du pays de Brest prescrit une réduction de la consommation de terres agricoles de 25% : projet sur 20 ans: ouverture à lurbanisation de 35 ha. vitesse durbanisation = le double de ce qui est autorisé par le SCoT: 1,75ha /an prévus à Daoulas contre 0,825 ha selon le SCoT densité durbanisation, 12 logements /ha à Daoulas contre 15/ha selon le SCoT pour un pôle déquilibre projections démographiques à 20 ans: fiabilité?

16 Daoulas, commune littorale : Loi Littoral : « lurbanisation dun espace proche du rivage doit être limitée » (art 2 de la loi 86-2) terrains du Vern visibles depuis le rivage: ils doivent à ce titre être préservés (page 299 du rapport de présentation du PLU) le SUPER U aura vue sur mer !! Abbaye: contraintes réglementaires protection des paysages visibles depuis labbaye (ZPPAU signée en 1989)

17 Charte du Parc Naturel Régional d Armorique : « Toute extension durbanisation devra rechercher léconomie des sols, pour préserver entre autres les potentiels agricoles et le patrimoine naturel » (p.97 de la charte)

18 ZAC Vue prise depuis COAT MEZ

19 ZAC Vue prise depuis la mairie

20 ZAC Vue prise depuis la chapelle Saint-Roch

21 La prochaine étape Avril-Mai 2013 : Enquête publique : Elle dure un mois Des permanences sont assurées par le commissaire-enquêteur pour recevoir la population


Télécharger ppt "Collectif « Zone Agricole à conserver » ZAC ou pas ZAC? Un choix de société pour le Pays de DAOULAS DEBAT CITOYEN DU 22 MARS 2013."

Présentations similaires


Annonces Google