La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sylvie Jochems (UQAM) - Namur 2007 1 De Gutenberg à Bill Gates Les enjeux de la société de linformation pour les mouvements sociaux notamment celui des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sylvie Jochems (UQAM) - Namur 2007 1 De Gutenberg à Bill Gates Les enjeux de la société de linformation pour les mouvements sociaux notamment celui des."— Transcription de la présentation:

1 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur De Gutenberg à Bill Gates Les enjeux de la société de linformation pour les mouvements sociaux notamment celui des femmes au Québec «Quelles formations aux métiers du social … pour quel travail social?» Congrès Namur, Belgique

2 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Présentation Sylvie Jochems Professeure à lécole de travail socialProfesseure à lécole de travail social Université du Québec à Montréal (UQAM)Université du Québec à Montréal (UQAM) Membre IREF (Institut de recherches et détudes féministes)Membre IREF (Institut de recherches et détudes féministes)

3 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Plan de la communication Objectif: illustrer les défis auxquels des intervenantes sociales (de groupes et regroupements de femmes du Québec) sont confrontées dans la conjoncture de la société de linformation alors quelles sont peu préparées et outillées pour les affronter. 1. Problématique 2. Présentation de la recherche-action 3. Cadre danalyse et résultats 4. Et pour la formation …

4 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Problématique 1.1 De Gutenberg à Bill Gates 1.2 Questions pour la formation en travail social

5 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur De Gutenberg à Bill Gates De la machine à penser … À la pensée machine (Lafontaine, 2004)

6 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur PARADIGME INFORMATIONNEL SENS Sens philosophique Liberté, sécurité, progrès technologique «pensée machine» MéthodeSignes FORME Pra-TIC Industries culturelles, universités et centres de recherche. Gestionnaires (auteurs) Compétences transversales Utopie cybernétique, société sans idéologie, Village global. SMSI, Agents économiques, Institutions internationales, Pouvoir médiatique, gnvts, … Réseaux/TIC Globalisation Économie de services, relations utilitaristes Sens sociologique rétroaction Développement dune technologie basée sur la prise de décision: Entropie, information, rétroaction Production, gestion, diffusion de linformation et de connaissances Réf.: Boltanski et Chiapello (1999); Castells (1998); Lafontaine (2004); Unesco (2005)

7 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Questions pour la formation en travail social «Le travail social nest pas à lécart des influences de la société de linformation, même sil nen prend pas une conscience nette, même sil nen perçoit pas toutes les interpellations et même sil se positionne encore sur certains sujets de manière défensive. Il doit pourtant sinterroger, de sa place, sur le concept même de société de linformation: Société de linformation pour qui ? Société de linformation pour qui ? Pour servir quelles finalités ? Pour servir quelles finalités ? Avec quels types dappropriation sociale ? Avec quels types dappropriation sociale ? Pour quels usages ? Pour quels usages ? Au service de quels besoins sociaux ? Au service de quels besoins sociaux ? Pour quelles opportunités ? Pour quelles opportunités ? Avec quels dangers et donc quelles précautions à prendre ? Avec quels dangers et donc quelles précautions à prendre ? Avec quels risques en termes dexclusions ou de nouvelles exclusions?». Avec quels risques en termes dexclusions ou de nouvelles exclusions?». Conseil supérieur du travail social français, 2001.

8 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Recherche-action S urfer sur la mer de linformation ou comment garder le cap sans se noyer Recherche-action sur les besoins et les pratiques informationnelles des groupes de femmes membres du CDÉACF 2.1 Présentation du CDÉACF 2.2 Origine de la recherche-action 2.3 Objectifs de la recherche-action 2.4 Partenariat 2.5 Plan daction adopté

9 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Présentation du CDÉACF Centre de documentation sur léducation des adultes et la condition féminine ( ) Visée: « Dans une perspective de démocratisation des connaissances, de reconnaissance du droit à linformation et de valorisation du patrimoine communautaire québécois (…) »« Dans une perspective de démocratisation des connaissances, de reconnaissance du droit à linformation et de valorisation du patrimoine communautaire québécois (…) » Mission: « (…) le CDÉACF est un carrefour déchanges et un espace dexpression qui a pour fonction de collecter, diffuser, promouvoir et rendre accessibles, en français, les savoirs et savoir-faire des différents milieux de léducation des adultes, de lalphabétisation et de la condition féminine du Québec et des communautés francophones du Canada ».« (…) le CDÉACF est un carrefour déchanges et un espace dexpression qui a pour fonction de collecter, diffuser, promouvoir et rendre accessibles, en français, les savoirs et savoir-faire des différents milieux de léducation des adultes, de lalphabétisation et de la condition féminine du Québec et des communautés francophones du Canada ».

10 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Origine de la recherche-action Après 10 ans… Résolution à lAGA du CDÉACF : Après 10 ans… Résolution à lAGA du CDÉACF : «Développer un modèle de service et dintervention en matière dinformation et de documentation qui favorise un espace permanent dexpression pour répondre aux besoins des groupes de femmes» «Développer un modèle de service et dintervention en matière dinformation et de documentation qui favorise un espace permanent dexpression pour répondre aux besoins des groupes de femmes»

11 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Objectifs du projet ( ) 1. Connaître les besoins des groupes de femmes en matière dinformation et de documentation (Aut. 2006) 2. Concevoir collectivement un modèle dintervention répondant aux besoins identifiés( ) 3. Expérimenter ce modèle dintervention en tant que projet-pilote( ) 4. Mettre en œuvre le modèle dintervention

12 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Groupe des 13; Relais-Femmes; Femmes et Pouvoir (MRC du Granit); FRHFVDQ; FQPN. Comité aviseur *Sylvie Jochems, chercheure principale, prof. Ecole de Travail social/ IREF *Marie-Claude Laberge, adjointe de recherche (janv.-déc.06) *Josée Beaulac, assistante (Mai-août-06) * Katherine Macnaughton-Osler, coordonnatrice du projet * Sophie Ambrosi, assistante (juin-août05) * Julie Leclair, responsable du développement des collections IREF (Institut de recherche et détudes féministes) SAC (Service aux collectivités) 2.4 Partenariat

13 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Cette recherche-action est financée par la Faculté des sciences humaines de lUniversité du Québec à Montréal (UQÀM), via le Programme daide financière à la recherche (« Projets ciblés – Démarrage ou transition en cours de carrière »), ainsi que le Service aux collectivités de lUQÀM, par le biais du Protocole UQÀM/Relais-femmes. Un grand merci à ces toutes ces instances pour leur soutien et leur collaboration !

14 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Plan daction adopté Piste #1: Consolider, améliorer, promouvoir et favoriser lappropriation des services existants du CDÉACF en condition féminine auprès de/par les groupes de femmes membres et non membres du CDÉACF Piste #2: Développer des outils en soutien aux groupes de femmes, dans leurs pratiques en matière de gestion de linformation et de la documentation. Piste #3: Mettre en place des lieux déchanges et danalyse: Sur leurs pratiques informationnelles et documentaires;Sur leurs pratiques informationnelles et documentaires; Sur les enjeux pour les groupes de femmes dans la société de linformation.Sur les enjeux pour les groupes de femmes dans la société de linformation.

15 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Cadre danalyse Et résultats

16 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur PARADIGME SENS Sens philosophique Généralisation symbolique MéthodeSignes FORME Conditions de reproduction du sens Dimension métaphysique Production du sens: groupes, écoles Morphologie du mouvement Relation du mouvement avec ses interlocuteurs Sens sociologique Logique pratique, stratégies. Mode de production interne, principes dactions collectives

17 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Cadre danalyse PARADIGMEPARADIGME: «modèle concret devant guider une activité humaine et lui servir de repère» (Universalis, 2000). Une vision du monde qui sarticule aux formes de pratiques sociales. PARADIGME Sens philosophique les solutions concrètes dénigmes qui, employées comme modèles ou exemples, peuvent remplacer les règles explicites qui subsistent dans la science normale» (Kuhn, 1983 :238). Sens philosophique : les solutions concrètes dénigmes qui, employées comme modèles ou exemples, peuvent remplacer les règles explicites qui subsistent dans la science normale» (Kuhn, 1983 :238). Sens sociologique : un paradigme «représente tout lensemble de croyances, de valeurs reconnues et de techniques qui sont communes aux membres dun groupe donné» (Kuhn, 1983 : 238). Méthode : «un chemin tracé à lavance, qui conduit à un résultat [...] comment faire, quoi entreprendre afin datteindre un but donné?» (Universalis, 2000) = logique pratique! Signe: une réalisation particulière et concrète dun fait général, abstrait ou non. Il est un signifiant. Forme Sens

18 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur RÉSULTATS Constat danomalies SENS Gr de femmes Sens philosophique philosophique Éthique Éthique: autonomie citoyenne; sécurité et confidentialité MéthodeSignes FORMES pratiques informationnelles ? Société de linformation ? Crédibilité, promouvoir une image positive du mvnt des femmes Sens sociologique: Des anomalies… Stratégie déducation à la citoyenneté et au dév pensée critique Démocratiser : se donner du temps pour analyser, discuter et débattre. Anomalies Anomalies: Manque de temps pour lire, réfléchir et se positionner; sentiment dêtre en retard. Pouvoir des médias et leffet de la désinformation: Homogénéité des infos diffusées par médias de masse et peu danalyse de fond; montée discours masculiniste anti-féministe

19 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur PARADIGMEinformationnel SENS Gr de femmes Sens philosophique Problème de la surabondance de linformation MéthodeSignes FORME Pratiques informationnelles Sens sociologique La confiance envers les «Experts» de la communication (= Autres) Mandater le CDÉACF et/ou des ressources humaines des communications non seulement pour mettre en place des veilles informationnelles mais aussi produire des analyses. Centraliser la production des analyses dans les organisations nationales ou spécialisées

20 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur PARADIGME Savoirs partagés SENS Sens philosophique Citoyenneté, pluralisme, autonomie, solidarité. La communication est un bien public MéthodeSignes FORME Éducation à la citoyenneté/ dév analyse critique. Société de communication basée sur les droits sociaux et culturels Groupes sociaux, citoyens (société civile) Multiples allégeances (par projets) Coalitions, coordination Processus de collaboration, principe de créativité Démocratie: accès et usages des TIC Sens sociologique Dév nvlles formes de solidarité, lien social. TIC ont une fonction politique. Nouvelle gouvernance/ respect des subjectivités, éthique de la responsabilité, partage des savoirs Réf.: Ambrosi, Pimienta et Peugeot (2005); Granjon (2001); Raboy et Landry (2005); Unesco (2005).

21 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur RÉSULTATS Savoirs partagés SENS Gr de femmes Sens philosophique MéthodeSignes FORME Pratiques informationnelles Sens sociologique Stratégie daction Stratégie daction: éducation à la citoyenneté et à la pensée critique. Préalables Préalables: se donner du temps pour analyser, Discuter et débattre; obtenir des ressources humaines et financières pour mieux gérer et traiter linformation. coordonner collectivement Mieux se coordonner collectivement : Créer alliances des alliances entre groupes mixtes et regroupements de femmes du Québec Pour partager et analyser collectivement linformation Sortir des sentiers battus: être proactivesrejoindre proactives et diffuser, rejoindre un public Différent que celui des milieux Communautaires. Appropriation Appropriation : Développer des habiletés de communication. Défis éthiques: Attention à produire et reproduire le contrôle et lexclusion! Être prêtes à argumenter et à simpliquer dans une discussion ou une polémique!

22 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur En conclusion …

23 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Comment garder le cap sans se noyer dans la mer de linformation Les enjeux pour les groupes de femmes Contribuer à lautonomie des citoyens et des citoyennes Et vive la démocratie en ligne… mais pas nimporte comment ! Contrer le sexisme et le discours masculiniste anti-féministe diffusé sur Internet Faire passer nos messages féministes dans les médias Des conditions préalables Exploiter Internet comme moyen de mobilisation féministe Léducation à la citoyenneté et à la pensée critique Se donner du temps pour analyser Des ressources financières et de la formation pour réaliser des analyses collectives Des ressources humaines pour mieux gérer linformation Développer des habiletés de communication pour se donner de la crédibilité Mandater les regroupements nationaux Créer des alliances pour analyser collectivement et diffuser nos positions

24 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Comment garder le cap sans se noyer dans la mer de linformation Des principes daction Être cohérentes : pourquoi et comment utiliser Internet ? Attention au contrôle et à lexclusion Enjeux éthiques et la sécurité liés à laccès à linformation Sortir des sentiers battus : Être proactives pour rejoindre différents publics Porter et promouvoir une image positive des femmes et de leur mouvement Des actions concrètes Financer la mission du CDÉACF, cest aussi financer son champ « condition féminine » Développer un média alternatif Rendre disponibles sur Internet des dossiers de presse thématiques Rendre visibles les nouvelles publications des groupes de femmes Rejoindre différents publics : recruter les retraitées et diffuser auprès des personnes immigrantes Fini la pollution par courriel ! 2 approches : déléguer ou sapproprier lanalyse a) Déléguer la production danalyses à des ressources spécialisées b) Sapproprier lanalyse en se donnant de la formation (sur la société de linformation, sur les usages des TIC et la documentation, sur les médias)

25 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Questions pour les étudiantEs en travail social et citoyenNES «Le travail social nest pas à lécart des influences de la société de linformation, même sil nen prend pas une conscience nette, même sil nen perçoit pas toutes les interpellations et même sil se positionne encore sur certains sujets de manière défensive. Il doit pourtant sinterroger, de sa place, sur le concept même de société de linformation: Société de linformation pour qui ? Société de linformation pour qui ? Pour servir quelles finalités ? Pour servir quelles finalités ? Avec quels types dappropriation sociale ? Avec quels types dappropriation sociale ? Pour quels usages ? Pour quels usages ? Au service de quels besoins sociaux ? Au service de quels besoins sociaux ? Pour quelles opportunités ? Pour quelles opportunités ? Avec quels dangers et donc quelles précautions à prendre ? Avec quels dangers et donc quelles précautions à prendre ? Avec quels risques en termes dexclusions ou de nouvelles exclusions?». Avec quels risques en termes dexclusions ou de nouvelles exclusions?». Conseil supérieur du travail social français, 2001.

26 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Bibliographie AMBROSI, A., PIMIENTA, D. et V. PEUGEOT (dir.) (2005). Enjeux de mots : regards multiculturels sur les sociétés de linformation,, C et F Éditions. Disponible en ligne à : (consulté en juin 2006). CASTELLS, M. (1998), La société en réseaux : l'ère de l'information, Éditions Fayard, Edition, Tome I, Paris. HUOT, François et Yves COUTURIER (sous la direction de) (2004). Dossier : «Une pragmatique de la théorie», dans la revue Nouvelles Pratiques Sociales, 16(2) : 241 pages. JOCHEMS, Sylvie, MACNAUGTHON-OSLER, Katherine et Marie-Claude LABERGE (2006). Quel avenir pour les groupes de femmes dans la société du savoir?, communication présentée dans le cadre de luniversité féministe dété, Université Laval. Disponible en ligne à : (consulté en juin 2006). KARSZ, Saül (2004). Pourquoi le travail social : Définition, figures, clinique, éditions Dunod, 161 pages. KUHN, Thomas (1983). La structure des révolutions scientifiques, coll. Champs aux éditions Flammarion, 1ère édition en 1960, 284 pages. LAFONTAINE, Céline (2004). Lempire cybernétique. Des machines à penser à la pensée machine, Seuil, 236 pages. MILLERAND, Florence (1998). Les usages des NTIC: Approches de la diffusion, de linnovation et de lappropriation, Essai synthèse de doctorat en communication, UdeM. Disponible sur le site de la revue COMMposite: RABOY, Marc et Normand LANDRY (2004). La communication au cœur de la gouvernance globale. Enjeux et perspectives de la société civile au Sommet mondial sur la société de linformation, Département de communication, université d Montréal, 204 pages. UNESCO (2005). Vers les sociétés du savoir, rapport mondial de lOrganisation des Nations Unies pour lKéducation, la science et la culture, Editions UNESCO, 221 pages.

27 Sylvie Jochems (UQAM) - Namur Recherche-action sur les pratiques informationnelles de groupes de femmes membres du CDÉACF Licence Creative Commons : Paternité – Pas de modificationCreative Commons Coordonnatrice du projet: Katherine Macnaughton-Osler, agente de développement, projets Internet au féminin Centre de documentation sur léducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF) 110, rue Ste-Thérèse, bureau 205 Montréal (Québec) H2Y 1E6 Tél.: Chercheure principale : ylvie Jochems, professeure en travail social à lUQAM, Chercheure principale : S ylvie Jochems, professeure en travail social à lUQAM, membre de lIREF et collaboratrice au Réseau NetFemmes membre de lIREF et collaboratrice au Réseau NetFemmes Université du Québec à Montréal (UQAM)Case postale 8888, succursale Centre-ville Montréal (Québec) H3C 3P poste 3702 Courriel:


Télécharger ppt "Sylvie Jochems (UQAM) - Namur 2007 1 De Gutenberg à Bill Gates Les enjeux de la société de linformation pour les mouvements sociaux notamment celui des."

Présentations similaires


Annonces Google