La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 DULBEA Economie politique Robert PLASMAN

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 DULBEA Economie politique Robert PLASMAN"— Transcription de la présentation:

1 1 DULBEA Economie politique Robert PLASMAN

2 2 DULBEA Références et syllabus u Notes de cours sur homepages u Documents projetés au cours : fichiers PDF ou PPT- u Références supplémentaires, documents de réflexion u Syllabus dexercices et résolutions Livre :

3 3 DULBEA Organisation du cours u Théorie : 24 séances u Exercices : 12 séances dont deux interrogations –Partie intégrante du cours –Partie de la note finale

4 4 DULBEA NOTE ECO POL JUINAOUT EXAMEN (th+ex) 4860 INTERROS T.P. INTER. 16 Bonus 3 pts si TP>=7/12 INTER. 26 TOTAL60

5 5 DULBEA Reports et dispenses u Reports –à 10 (de juin à septembre) –À 12 (dune année à lautre) –Une seule note : pas de report partiel, ni TP, ni examen hors TP –aucune dérogation à ces règles u Dispenses –Sur base de dossiers à remettre au plus tard le 28 février à Madame BUZIARSIST, H4215 –Cours suivi, section, année, université/école, note obtenue (cours +épreuve), ECTS, plan du cours u Cours isolés : non

6 6 DULBEA Organisation des TP u 8 séances et deux interrogations u Groupes organisés par les facultés et sections, sans changement possible u Interrogations dans le groupe où lon est inscrit (sinon 0) u Si absence couverte par CM, repasser dans un autre groupe

7 7 DULBEA Organisation du cours u Contenu –Mécanismes économiques –Théories économiques –Indicateurs et grandeurs macroéconomiques u Illustrations, exemples, problèmes, utilisation : ajouts fréquents u Chiffres, tableaux et graphiques

8 8 DULBEA

9 9 Léconomie, cest quoi ? Satisfaire des besoins illimités Sous contrainte de ressources limitées Assurer le pouvoir dachat des ménages en préservant la compétitivité de léconomie Acquérir des biens et services Sous la contrainte du revenu disponible Assurer la croissance et le développement économiques En préservant les ressources naturelles

10 10 DULBEA Léconomie, pourquoi ? u Economie positive –Étude et analyse des structures, mécanismes et comportements économiques –Construction de modèles économiques u Economie normative –Utilisation des outils de léconomie positive –Valeurs, préférences : exemple : distribution des revenus : est-ce quune distribution très égalitaire est préférable à une distribution inégalitaire ?

11 11 DULBEA Léconomie, pour qui ? u La(e) sociologue –GRH : détermination des grilles salariales –Ethnologue : les systèmes économiques –Système de concertation sociale et contraintes économiques u La(e) politologue –Négociations institutionnelles –Un professeur de sciences politiques qui devient ministre de lénergie et du développement durable u La(e) communicatrice(eur) –Analyse du contenu dun média : quantité dinformation de type économique –Journal dentreprise : marché, prix, concurrence, compétitivité –Economie des médias : fusions, concentration, …

12 12 DULBEA Léconomie, comment ? u Outils danalyse économique : –Modélisation mathématique et logique –Analyse statistique et économétrique –Rigueur, précision u Un nombre limité doutils mathématiques et statistiques : logique des mécanismes u Faisons parler les chiffres

13 13 DULBEA Principe globalisant et interdisciplinaire u Sphère économique : facilement identifiable = transactions de marché, prix, demande, offre, transferts, u Sphères juridique, institutionnelle, technologique = léconomique nest pas isolé u Économie politique inscrite dans lensemble des disciplines qui étudient la société u Développe ses outils propres : mais pertinence des outils et des hypothèses, incorporation des résultats des autres disciplines

14 14 DULBEA Principe de réalité u Multiplicité dinformations et de faits économiques u Organiser, comprendre, modéliser ces informations= fonctionnement du système économique u Agir sur le système économique : politique économique u Modéliser : hypothèses simplificatrices : concordance avec le réel u Modèle : reproduction et prédiction du réel, confrontation u Dynamique : remise en question des hypothèses

15 15 DULBEA Histoire et géographie ! u Vision historique des phénomènes économiques : histoire économique, sociale et politique u Évolution contexte et vérification de la pertinence des hypothèses, concepts et théories développées. u Raisonnements économiques et environnement économique et social exemple le libre-échange est-il toujours optimal ?

16 16 DULBEA Pensée critique u Il ny a pas UNE pensée économique : exemple des débats sur la politique économique en Europe u « Léconomie nest pas une science » François Bourguignon « Léconomie nest pas une science »

17 17 DULBEA Première partie Marché : offre, demande et prix u Biens et services u Le marché : production, finance, commerce u La demande u Loffre u Léquilibre u LEtat

18 18 DULBEA Chapitre 1 : Biens et services 1. Echanges et marché 2. Biens et services 3. Valeurs, prix, coût 4. Chaîne des prix 5. Biens et services : comment mesurer leur prix 6. Indices des prix 7. Indice des prix et salaires 8. Consommation intermédiaire

19 19 DULBEA 1. Echanges et marché u infinité déchanges dune infinité de biens et services, généralement par lintermédiaire de la monnaie –Satisfaction des besoins humains –Echange se fait en fonction de lutilité des biens, de leur valeur dusage u Multiplicité des marchés –Consommation privée –Inter-entreprises –Marché des matières premières : pétrole, métaux précieux –Marché produits agricoles –Marché immobilier –Marché mobilier –Marché monétaire –Marché du travail

20 20 DULBEA 2. Biens et services u BIENS : matériels, mesurables, stockables u SERVICES : immatériels, non- mesurables(?), non stockables u Distinction parfois floue : secteurs primaires, secondaires et tertiaires

21 21 DULBEA 3. Valeur, prix et coût u Valeur dusage –Valeur dusage, définie comme lutilité du bien ou du service. –Satisfaction des besoins t directement : biens de consommation t Indirectement : consommation intermédiaire u Valeur déchange –Pour être une marchandise, B et S doivent être échangeables (=/ air) –Prix = valeur déchange

22 22 DULBEA Formation des prix u Mécanismes des marchés u Prix du pain = Coût farine + Coûts énergétiques +Coût du travail + Amortissements + Profits Prix = Inputs+ E + W + A +

23 23 DULBEA 4. La chaîne des prix EUR/l Application à partir de21/01/2010 Essence 95 oct 10ppm Prix produit ex-raffinerie0,370326,62% Marge de distribution0,1537 Prix hors Taxes0,524037,67% Cotisation APETRA0,00850,61% Cotisation BOFAS0,00320,23% Accises + Cotisation Energie0,613644,11% Prix hors TVA1,149382,62% TVA (21 %)0,241317,35% Prix maximum (TVAC)1,391100,00% Accises + TVA0,854961,46%

24 24 DULBEA Décomposition du prix essence 98 et diesel au 21/01/2010

25 25 DULBEA Evolution des accises

26 26 DULBEA u Prix dextraction et prix du brut u Prix brut Rotterdam = prix extraction+ CIF+T p u Prix dextraction diffèrent fortement (Koweit

27 27 DULBEA

28 28 DULBEA

29 29 DULBEA Evolution du prix du brut

30 30 DULBEA 4.3 Conséquences économiques des fluctuations de prix u Défavorise importateurs : détérioration balance commerciale et des termes déchange u Mouvement inflatoire : les chocs pétroliers (1973 et 1981), inflation de u Profit des compagnies pétrolières mais substituts possibles

31 31 DULBEA Exemple : effets dune hausse du prix du brut

32 32 DULBEA 5. Comment mesurer les prix ? u Prix sont exprimés en unité monétaire par unité de bien (litre, poids, unité…) : pour comparer on construit des indices de prix en ramenant les différents prix à une base commune, généralement 100 pour une année (mois, jour…) donnée u IndicePrix t,année de base=100 =100 * Prix t / Prix année de base

33 33 DULBEA Evolution de lindice des prix du pétrole brut et du charbon ( 2000=100)

34 34 DULBEA Indice composite ou synthétique Indice Px Pr. énergétiques t = Part Pét. brut t x Indice Px Pét. brut t + Part Charbon t x Indice Px Charbon t

35 35 DULBEA Tableau 3

36 36 DULBEA

37 37 DULBEA Utilisation des indices u Mesure sans unité, donc nécessité dune référence : année de base =100 u Indice nest pas un prix u Permet de comparer des évolutions de niveau différent u Permet dagréger des « pommes et des poires »

38 38 DULBEA 6. Lindice des prix à la consommation u Multitude de biens et services de consommation : quest-ce que lévolution des prix, comment la calculer ? 6.1 Historique et evolution de lindice des prix à la consommation Résultat dune pression sociale : assurer le maintien du pouvoir dachat des salariés Wauters, 1920, 56 produits, non pondérés

39 39 DULBEA Composition de lindice des prix à la consommation privée - Evolution

40 40 DULBEA

41 41 DULBEA Actualisation de 2008 : 518 produits

42 42 DULBEA Evolution des prix par type de produits

43 43 DULBEA

44 44 DULBEA Suggestion dexercice u Prix des produits alimentaires et du logement : + 5% u Prix des autres biens et services : + 1.5% u Quelle est laugmentation du prix des paniers de consommation du 1 er et 5 e quintile ? u Quelle est la perte de pouvoir dachat en supposant que les revenus ont été indexés sur lindice santé-lissé soit +2.78%

45 45 DULBEA Taux dinflation et indice des prix à la consommation privée

46 46 DULBEA Taux dinflation en Belgique

47 47 DULBEA Utilisation de lindice des prix u Taux dinflation : passage des prix aux quantités = des valeurs aux volumes u Indices des prix de gros, des biens d équipement..permet de passer du PIB à prix courant au PIB à prix constant(base:1996=100) u Evolution du prix du brut en Euro courant et Euro constant

48 48 DULBEA Exemple : salaire nominal et salaire réel u Salaire nominal –en 1971 : 1000 –en 2004 : 3000 –Taux de croissance du salaire NOMINAL : 200 % u Salaire réel –IPC en 1971 : 100 –IPC en 2004 : 400 –Salaire réel 1971 aux prix de 1971 : 1000 –Salaire réel de 2004 aux prix de 1971 : t 3000 * (100/400) = 750

49 49 DULBEA Evolution du prix du brut en Euro courant et en Euro aux prix de 1979

50 50 DULBEA 7. Liaison des salaires à lindices des prix u Depuis 1919, quelques secteurs, puis extension à tous les secteurs, publics et privés et allocations sociales Idée générale : x% de Indice x% de salaire u Indice-pivot : IP 2 = IP 1 * (1+0.02) u Indice des prix et mécanisme dindexation : deux choses différentes

51 51 DULBEA Indice des prix et indexation des salaires u Suspension temporaire de certains produits u Lissage : moyenne mobile

52 52 DULBEA Indice santé : retrait du calcul pour lindexa- tion

53 53 DULBEA Indice général, santé et santé-lissé

54 54 DULBEA Evolution différenciée de lindice santé et lindice général

55 55 DULBEA

56 56 DULBEA 8. Biens et services de production

57 57 DULBEA Biens intermédiaires

58 58 DULBEA Le marché : confrontation de loffre et de la demande

59 59 DULBEA 1. Sphère de production u Sphère de production : …P… u Produit : M u Sphère commerciale : M-A

60 60 DULBEA Sphère de production et sphère commerciale u Sphère de production exclut A-M et M-A u Distinction parfois difficile entre …P… et M-A : exemple externalisation des activités commerciales de lentreprise u …P… inclut biens et (certains) services

61 61 DULBEA Sphère de production u Valeur dusage de M est différente VU de M u Valeur ajoutée dans le processus de production : VA = M- K c VA = Output –Inputs matériels

62 62 DULBEA La fonction de production

63 63 DULBEA Les isoquants O1O1 O2O2 O3O3 K L A B D K2K2 K1K1 L2L2 L1L1 0 Output=p*quantité=300quintaux*25=7500 lieu des combinaisons de K F et de L permettant de produire une même quantité O (output)

64 64 DULBEA 1.2. Composition organique du capital et Capital Output Ratio u r : composition organique du capital proportion relative du capital et du travail mis en mouvement dans le processus de production (en valeur) : r = K/L u COR : étant donné une technique de production, quelle quantité de capital nécessaire pour produire output O : COR=K/O

65 65 DULBEA 2 combinaisons différentes u Récolte manuelle :20 hommes u K f1 =20faux*25 u W 1 =1250/mois*0.5 u L 1 =20*1250*0.5=12500 u r 1 = K f1 / L 1 =500/12500=0.04 u COR 1 = K f1 / O 1 =500/7500=0.066 u Récolte mécanisée : 2 hommes u K f 2 =1 mois.bat.* u W 2 =2500/mois*0.5 u L 2 =2*2500*0.5=2500 u r 2 = K f2 / L 2 =100000/2500=40 u COR 2 = K f2 / O 2 =100000/7500=13.33 u 1 quintal de blé=25 et O1=O2=7500 O1= O2 O3 O4 K L A B D K2K2 K1K1 L2L2 L1L1 0

66 66 DULBEA Marginal Capital Output Ratio MCOR = O = I/ O –Exemple secteur de la bière : MCOR = 1.2 : pour accroître output de 1 il faut 1.2 dinvestissement Incremental Capital Output Ratio u ICOR = 1/ MCOR u Rapport entre le taux de croissance économique et le taux dinvestissement : u Diminution du ICOR : p-ê surinvestissement, comme ce fut le cas pdt crise asiatique 95-96

67 67 DULBEA 1.3. Evolution historique du COR

68 68 DULBEA

69 69 DULBEA 1.5. Intensité capitalistique et intensité du facteur travail u Définitions u Les technologies p-ê capital intensive ou labor intensive

70 70 DULBEA

71 71 DULBEA Evolution historique de la variante labour intensive vers capital intensive Le progrès technique est INCORPORE dans K f si le progrès augmente rapidement, COR croît u Exemple lagriculture : passage de lagriculture extensive, avec fort travail humain à lagriculture mécanisée et chimique (utilisation massive des engrais et pesticides) : accroissement du COR u Exemple des services : bureautisation et informatisation ; passage de la plume, à la Remington+carbone, à la machine électrique, au traitement de texte et photocopieuse, au PC + imprimante u Secteur automobile : de lartisanat à la chaîne (Fordisme), du fordisme à la lean production : accroissement des investissements et des coûts dinnovation, restructuration, regroupements, absorption

72 72 DULBEA Moteurs de lévolution technologique et de linnovation (exemple dans le secteur automobile) u Types de marché –Marchés acheteurs (buyers market : offre excédentaire ) les acheteurs décident et peuvent imposer leurs conditions aux vendeurs : innovation est un facteur de concurrence –Marchés vendeurs (sellers market) : les producteurs écoulent tous leurs produits : frein à linnovation car produits moins sophistiqués seront vendus de toutes façons.

73 73 DULBEA Moteurs de lévolution technologique et de linnovation (2) u Rôle des pouvoirs publics (Etat, Commission européenne…) : dépenses de Ret D u Normes : exemple pollution, sécurité u Nouvelles technologies, nouveaux matériaux dans dautres secteurs : électronique embarquée u Progrès sciences fondamentales et appliquées

74 74 DULBEA Les variantes de la croissance K4K4 K3K3 K2K2 L4L4 L2L2 L1L1

75 75 DULBEA Différents types de croissance Type 1 : K cst et L : rare, exemple construction dun barrage avec méthode ancienne Type 2 : K et L typique de la croissance des années post WW2 Type 3 : K et L cst : progrès + substitution K/L (cf élasticité et coût du travail) Type 4 : K et L : agriculture belge secondaire UE 60-86, tertiaire UE 86-00

76 76 DULBEA 3. Sphére financière : A-M u Rôle de lintermédiation financière : attirer et centraliser les surplus monétaires des agents économiques « en excédent » pour les distribuer aux agents économiques « en déficit »

77 77 DULBEA Intermédiation financière : quelques exemples Banque

78 78 DULBEA Etat en « déficit » u Recettes de lEtat – Dépenses de lEtat –Si >0 : épargne de lEtat –Si <0 : déficit de lEtat (déficit public) u Pourquoi un déficit ? –Dépenses dinvestissement publics –Dépenses courantes –Dépenses publiques et relance économique : crise de u Financement du déficit : emprunt (obligations, bons dEtat…) : –accumulation des emprunts : dette publique : Grèce, Belgique … –Coût : charges dintérêt (augmente les dépenses) u Diminution du déficit : recettes accrues, dépenses en baisse

79 79 DULBEA Financement des activités économiques u Production u Consommation u Activités commerciales u Etat

80 80 DULBEA Chapitre 3 : La demande

81 81 DULBEA 1.Déterminants de la demande- les paramètres u 1.1 Structure de la consommation : –Goûts des consommateurs –Unités de consommation u 1.2. Population –Croissance démographique et croissance économique –Croissance de la production u 1.3 Revenu moyen –Y h faible ou élevé : évolution de la demande de certains biens avec lévolution u revenu moyen

82 82 DULBEA

83 83 DULBEA Déterminants de la demande u 1.4 Distribution du revenu national –Structure de la demande –Loi dEngel

84 84 DULBEA Courbe dEngel

85 85 DULBEA Graphe 12 : Effet de substitution et de revenu sur la demande y1y1 y2y2 y3y3 y4y4 Q1Q1 Q2Q2 Q4Q4 Q3Q3 revenu Quantités

86 86 DULBEA u 1.5 Le prix des autres biens (p1 à pn) –Biens de substitution –Biens complémentaires u 1.6 Taux dintérêt (i) –Biens de consommation durable –Substitution épargne/consommation u 1.7 Utilité (U)

87 87 DULBEA Fonction dutilité et utilité marginale décroissante U 1 > U 2 Q 1 = Q 2 mais Tg Tg U= f(Q) C D U Q A U 1 U 2 Q 1 0 B Q 2

88 88 DULBEA La fonction de demande

89 89 DULBEA Relation prix –quantité : pas toujours vérifiée u Effet Veblen –Consommation ostentatoire –relation inverse prix quantité u Effet Giffen –Famine irlandaise de 1840 – prix pdt quantités u Effet de Duesenberry (de démonstration) u Effet de dépendance : consommation avec addiction: tabac, alcool, drogues…

90 90 DULBEA 2 Les variables 2.1 Déplacement de la courbe de demande u Modification dun des paramètres (cad dune variable autre que le p i ) u Déplacement vers le haut ou vers le bas

91 91 DULBEA 2.2 Elasticité de la demande Mesure de la sensibilité de la variation dune variable lorsquune autre variable est modifiée Rapport des variations relatives

92 92 DULBEA Prix Quantités demandées P1 P2 Q1Q2 P Q

93 93 DULBEA Prix Quantités demandées P1 P2 Q1

94 94 DULBEA Valeurs de lélasticité | >1 : élastique | <1 : inélastique | =1 : unitaire | =0 : parfaitement inélastique | = infinie : parfaitement élastique

95 95 DULBEA Demande parfaitement élastique ou inélastique PiPi QidQid P i 2 P i 1 Q i 1

96 96 DULBEA Déterminants de lélasticité u Nature des biens –Biens de première nécessité et biens de très grand luxe : fortement inélastiques u Part du revenu consacrée au bien u Biens avec assuétude : tabac, alcool u Existence de biens substituts : élasticité forte u Catégorie de bien

97 97 DULBEA Estimation de lélasticité de certains biens

98 98 DULBEA Elasticité croisée Biens substituts : élasticité positiveBiens substituts : élasticité positive Biens substituts : élasticité positive Biens complémentaires : élasticité négative

99 99 DULBEA Elasticité au revenu p Déplacements de la courbe de demande suite à une augmentation du revenu

100 10 0 DULBEA Elasticité (suite) u Intérêt de la connaissance des élasticités : effet sur la balance commerciale dune augmentation du prix du pétrole u Déterminer hausse des accises nécessaire pour avoir un effet de découragement sur la prise de tabac par les jeunes u Négociations sur la réforme de la loi de financement : élasticité des recettes fiscales au PIB

101 10 1 DULBEA

102 10 2 DULBEA

103 10 3 DULBEA Demande de travail et salaire W l lala lblb WbWb WaWa A B

104 10 4 DULBEA Elasticité de la demande de travail u Mesure la sensibilité de la demande de travail à une variation du salaire u Définition: rapport des variations relatives

105 10 5 DULBEA Calcul de lélasticité W l A B

106 10 6 DULBEA Elasticités croisées u Mesurent les variations de quantité dun facteur induite par une variation de prix dun autre facteur de production u Fonctions de production –à deux facteurs (K et L) : deux élasticités croisées –À trois facteurs : 6 élasticités croisées t (K, L, Energie) t K, L qual, L NQual

107 10 7 DULBEA Elasticités croisées u Si les facteurs de production sont substituables, la demande dun facteur de production augmente (diminue) lorsque le prix de lautre facteur de production augmente (diminue) exemple : K et L u Si les facteurs de production sont complémentaires, la demande dun facteur de production diminue (augmente) lorsque le prix de lautre facteur de production augmente (diminue) exemple : K et l qualifié

108 10 8 DULBEA Elasticités directes et croisées de la demande travail KL qualL nqual PKPK directe croisée W qual croisée directe croisée W nqual croisée directe

109 10 9 DULBEA Les accises : un instrument fiscal


Télécharger ppt "1 DULBEA Economie politique Robert PLASMAN"

Présentations similaires


Annonces Google