La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Guadeloupe. Pays : France Préfecture : Basse-Terre Langue officielle : Français Langue régionale : Créole guadeloupéen Population : 404 394 hab.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Guadeloupe. Pays : France Préfecture : Basse-Terre Langue officielle : Français Langue régionale : Créole guadeloupéen Population : 404 394 hab."— Transcription de la présentation:

1 La Guadeloupe

2

3 Pays : France Préfecture : Basse-Terre Langue officielle : Français Langue régionale : Créole guadeloupéen Population : hab. (2010) Superficie : 1 628,43 km² Monnaie : leuro Capitale(s) : Ponte à Pître (cap. commerciale) et Basse-Terre ( cap. administrative) La Guadeloupe est une département française, donc elle est républicaine et démocratique.

4

5 La Guadeloupe est un territoire de l'hémisphère nord situé en Amérique du Nord, dans les Caraïbes, entre le tropique du cancer et l'équateur. Elle est positionnée à 16°15' de latitude Nord, soit la même latitude que la Thaïlande ou le Honduras, et à 61°35' de longitude Ouest, à peu près celle du Labrador et des îles Malouines. Cette localisation place l'île à km de la France métropolitaine, à km au sud-est de la Floride, à 600 km des côtes de l'Amérique du sud, et plus précisément en plein cœur de larc des petites Antilles.

6 Position de la Guadeloupe dans la mer des Caraïbes.

7 La Guadeloupe est à la fois une région monodépartementale de l'Outre-mer français et une région ultrapériphérique européenne, située dans les Amériques. Drapeau

8 Ce petit territoire des Antilles situé dans la mer des Caraïbes, se trouve à environ km de la France hexagonale, à 600 km au nord des côtes de l'Amérique du Sud, à 700 km à l'est de la République dominicaine et à km au sud-est des États-Unis. En outre, il se compose d'îles et îlets, dont deux majeures habitées : la Grande-Terre, la Basse-Terre formant la Guadeloupe proprement dite. Plusieurs terres voisines, Marie-Galante, l'archipel des Saintes (Terre-de-Haut et Terre-de-Bas) et la Désirade sont rattachées administrativement à ce territoire.

9

10

11 L histoire

12 Selon les connaissances actuelles, les Arawaks, des amérindiens venus du bouclier guyanais, furent les premiers à avoir occupé la Guadeloupe. Ils connaissaient la poterie, practiquaient lagriculture, savaient pêcher et naviguer. Petroglyphe laissé par les Arawaks à Trois-Rivières -> Vers le IXéme siècle ils furent exterminés par la tribu guerrière et cannibale Caraïbes.

13 L'histoire moderne de la Guadeloupe commence en novembre 1493, lorsque Christophe Colomb arrive sur l'île de la Basse-Terre lors de son deuxième voyage. Il la nomme Santa Maria de Guadalupe de Estremadura en hommage au monastère espagnol où Christophe Colomb fit un pèlerinage après son premier voyage au Nouveau Monde en 1492 et vint remercier pour cette découverte. Les débuts de la colonisation sont difficiles, quatre compagnies commerciales font faillite en tentant de coloniser les îles guadeloupéennes. La population augmente cependant rapidement et l'esclavage se développe.

14 <- Proclamation de Victor Hugues, en novembre 1794.

15 Aujourd'hui, la Guadeloupe fait partie de l'Union européenne au sein de laquelle elle constitue une RULP région ultrapériphérique, ce qui lui permet de bénéficier de « mesures spécifiques », consistant à faire des adaptations du droit communautaire en tenant compte des caractéristiques et contraintes particulières de la région. La Guadeloupe moderne, malgré une organisation administrative et une gouvernance lourde, complexe et confuse par le bicaméralisme de son exécutif, mène une politique active utilisant pleinement ses institutions qui l'intègrent au reste du territoire français en application des directives assimilationnistes que prévoient la départementalisation et l'intégration à l'Union Européenne.

16

17 D'une superficie de km 2, la "Guadeloupe proprement dite" se compose de deux terres distinctes, qui sont séparées par un fin bras de mer n'excédant pas 200 mètres de large, appelé « la Rivière Salée ». Photo satellite de la Guadeloupe, les Saintes, Marie- Galante et la Désirade ->

18 La Basse-Terre à louest, 848 km 2 (massif ovale de 45 km sur 20), est montagneuse et recouverte d'une forêt tropicale très dense du nord au sud, où abondent de nombreuses rivières et cascades. La Grande-Terre à lest, 586 km 2 (triangle denviron 40 km de côté), est plate et aride. Leau douce de consommation y est amenée de lîle de Basse-Terre par des canalisations sous le pont traversant la Rivière Salée qui sépare les deux terres.

19 <- La Basse-Terre La Grande Terre ->

20 Le climat

21 La Guadeloupe bénéficie dun climat tropical tempéré par les influences maritimes et les alizés. On distingue deux saisons en Guadeloupe et dans les îles voisines : une saison sèche appelée « carême » qui va de janvier à juin une saison humide dite « hivernage », qui s'étale de juillet à décembre

22 Les îles des Caraïbes, sur le trajet des ouragans tropicaux

23 La Guadeloupe était autrefois très riche en biodiversité, en paysages à forte naturalité et en espèces endémiques.

24 Depuis le XVI e siècle, elle a beaucoup perdu de son patrimoine naturel originel, à cause des prélèvements (chasse et pêche en particulier), du recul de la forêt, de l'urbanisation, d'une périurbanisation accélérée ces dernières décennies, ainsi que du fait du développement des cultures, en particulier, celles, intensives, de (banane et canne à sucre surtout).

25 L économie zone industrielle de Jarry

26 L agrigulture, la pêche, lindustrie agroalimentaire (rhum) sont des facteurs importants pour lactivité économique de la Goudaloupe. La Guadeloupe est un gros producteur de canne à sucre qui concerne environ 50% de la production agricole et occupe 25% des terres. Le département est un grande exportateur de sucre et rhum. Vient ensuite la production de banane fort concurrencé ces dernières années par les bananes venues de lAmerique latine. L ananas, le café, le cacao et la vanille sont égalemement produits, mais de façon plus restreinte. On poduits aussi des melons pour lexportation, de la noix de coco, des avocats.

27 La richesse économique de la Goudaloupe est donc le tourisme, qui a connu un fort développement depuis plusieurs années. Profitant de la déréglementation du transport aérien, le département développé lélargissement de la clientèle touristique. Toutesfois, depuis quelques années, le secteur souffre de la concurrence de ses voisins antillais, et linsuffisance de la clientèle française. L industrie guadeloupéenne est extrêmement réduite et limitée à la transformation de la canne en sucre et en rhum. Il existe aussi la fabrication de diverses liqueurs obtenues par la transformation de la banane, des agrumes oranges citrons, ananas.

28

29 Vue sur les quais de Pointe-à-Pitre, la plus grande agglomération.

30

31 La culture

32 La culture de la Guadeloupe suit depuis l'esclavage avec le Gwo Ka. C'est une musique simple jouée avec un instrument à percussion appelé le « Ka ». Le Gwo- Ka permettait aux esclaves noirs de communiquer pour les hommes de brousse.

33 En matière de gastronomie, la Guadeloupe se sert surtout de ses produits agricoles, comme le poyo (de la famille de bananes plus communément appelées bananes vertes ou ti-nain), du fruit de l'arbre-à-pain, de gombos, de choux, de cresson et des produits de la mer. <- Fruits de l'arbre- à-pain

34 Après les périodes de fêtes de fin d'année débutent les répétitions du Carnaval. Les groupes de carnaval défilent tous les dimanches soir, dans les rues jusqu'au vacances de Carnaval qui arrivent en février.

35 Bibliographie wiki/Guadeloupe /guadeloupe/guadeloupe.htm Élève: Onel Nicoleta


Télécharger ppt "La Guadeloupe. Pays : France Préfecture : Basse-Terre Langue officielle : Français Langue régionale : Créole guadeloupéen Population : 404 394 hab."

Présentations similaires


Annonces Google