La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Couplage recherche publique – innovation industrielle : a-t-on besoin dacteurs à cheval ? Marc ISABELLE IMRI (Université Paris-Dauphine) & CEA Rencontres.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Couplage recherche publique – innovation industrielle : a-t-on besoin dacteurs à cheval ? Marc ISABELLE IMRI (Université Paris-Dauphine) & CEA Rencontres."— Transcription de la présentation:

1 Couplage recherche publique – innovation industrielle : a-t-on besoin dacteurs à cheval ? Marc ISABELLE IMRI (Université Paris-Dauphine) & CEA Rencontres de Cargèse juin 2003

2 Système social Organisation Scientifique & Technique Industriel Institution de recherche publique Grande entreprise IRP Modèle intégré de la grande entreprise du XX e siècle Une nouvelle division du travail en matière dinnovation : lexternalisation de la recher- che par les grands groupes industriels La science et la technique comme input de linnovation technologique complémentarité du système scientifique & technique et du système industriel Besoin dune coordination « Kiss Cool » : entre organisations et entre systèmes © Marc ISABELLE Nouveau modèle spécialisé & externalisé

3 Les grands mécanismes de coordination : lhistoire de lhuile et de leau Ce qui permet de faire quun projet va (à peu près) où on veut quil aille : Les objectifs Les délais Les financements La propriété (industrielle) des inputs et des outputs Lutilisation des résultats Des objectifs différents a priori (S = faire avancer les connaissances ; I = vendre du neuf et/ou du moins cher) et difficiles à connecter (gap connaissances scientifiques et techniques innovations technologiques ) ; enfin, S sengage sur des moyens, I veut des résultats Des délais a priori inconciliables (3 ans = horizon de I mais pas de temps de S ; 6 mois = pas de temps de I, S en est à faire des hypothèses ; 10 ans = horizon de S, I planifie à long terme…) Des financements (argent médium clef de S, contrainte de I) I propriétaire (droit dutilisation, de vente, dexclusion), S non-propriétaire Lutilisation des résultats : S efficace sil diffuse, I peut au contraire choisir le secret (vs. brevet) voire la non-exploitation (opposition) © Marc ISABELLE

4 Linteraction « face-to-face » Un montage de projet caricatural (et fictif) : © Marc ISABELLE Les objectifs = S : « je suis sur le point de découvrir un procédé délectro-greffage de polymères sur des métaux » I : « super ! mettez-moi au point un truc pour protéger les carrosseries automobiles de la corrosion » Les délais = S : (à part) « aïe ! » (puis) « il faut que jaméliore un peu le procédé parce quen létat, ça fonctionne à –130° C ; on se retrouve dans un an et on fait le point ? » I : (à part) « aïe ! » (puis) « ben cest que moi, dans un an, jai mon véhicule qui doit être produit en grande série… » Les financements = S : « il va me falloir une petite rallonge financière, parce quon est en juin et jai déjà grignoté 70% de mon budget » I : « eh ! doucement, votre budget cest déjà mes impôts » La propriété industrielle = S : « au fait, jai publié mes travaux dans Mondial Journal of Electro-greffage ! » I : (à part) « et m… ! » (puis) « cest foutu pour le brevet, alors… » Lutilisation des résultats = S : « et dire que mon procédé va être utilisé sur six cents nouvelles voitures par jour !!! » I : (à part) « aucune envie de dépendre de ce S… » (puis) « attendez, vous allez commencer par diffuser votre invention à tous les constructeurs de carrosseries, on verra ensuite… »

5 La start-up technologique : un acteur à cheval Organisation : StupT = entreprises issues des laboratoires publics de recherche ou des départements de R&D des grandes entreprises © Marc ISABELLE 2003 Système social Organisation Scientifique & Technique Industriel Institution de recherche publique Grande entreprise Laboratoire de recherche Ensemblier, architecte Start-up technologiqu e 4 Système : rôle clef du chercheur-créateur science entrepreneuriale ; StupT (i) ont obligation de vendre la technologie pour vivre (ii) ont obligation de renouveler leur portefeuille de PI (actif clef à dépréciation ultra-rapide) et savent dialoguer avec les chercheurs

6 Les politiques publiques vont-elles dans le bon sens ? Problème spécifiquement français ? poids de la recherche publique déficit culturel au niveau de lentrepreneuriat faiblesse de la R&D des entreprises © Marc ISABELLE Quid pour améliorer le « face-to-face » ? Besoin dinstitutionnalisation : du métier de manager / gestionnaire de la recherche des activités de recherche contractuelle (+ problème de la fiscalisation) aux États-Unis = Bayh-Dole act (1980) clarifie les règles de partenariat Des mesures en faveur des start-up technologiques = loi Allègre de 1999 a créé une émulation de bon aloi autour de la création dentreprises par les chercheurs ; incubateurs, fonds amorçage projet de loi pour lautomne 2003 = exonération de charges sociales pour les start-up sur les emplois de R&D aux États-Unis = financement massif à travers les contrats de R&D militaire « Le mammouth » : un troisième système (le politique) et une troisième organisation (ladministration)


Télécharger ppt "Couplage recherche publique – innovation industrielle : a-t-on besoin dacteurs à cheval ? Marc ISABELLE IMRI (Université Paris-Dauphine) & CEA Rencontres."

Présentations similaires


Annonces Google