La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les carrières de CRAZANNES en Saintonge (17).

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les carrières de CRAZANNES en Saintonge (17)."— Transcription de la présentation:

1 Les carrières de CRAZANNES en Saintonge (17)

2

3

4

5

6

7 La pierre de taille Les carrières à ciel ouvert existaient à lépoque gallo- romaine aux endroits ou la couche superficielle est la moins épaisse. Lexploitation se faisait en extrayant de plus en plus profondément jusquà atteindre la meilleure qualité. De là on creusait des galeries en suivant les meilleurs bancs. Les carriers laissaient des piliers aux endroits fissurés plus que par raison de sécurité. Les salles souterraines pouvaient atteindre plusieurs mètres de profondeur. Les enfants avaient la charge dévacuer les débris invendables en les entassant à lintérieur de la carrière. Les blocs étaient inspectés et vendus sur place puis évacués par des chevaux ou des bœufs attelés jusquau port ou ils étaient chargés sur les embarcations à voile et à fond plat.

8

9

10 Le carrier utilisait des outils différents selon la dureté de la pierre. Il réalise des tranchées verticales (2) autour du bloc à extraire (1) avec un pic à trancher. La longueur du pic varie de 1 à 2 pieds et la longueur du manche de 1.5 à 5 pieds. Le tranchant est perpendiculaire au manche et doit permettre le passage du bras dans la saignée. Ce travail est souvent dévolu aux enfants. Le fer devra passer à la forge de temps en temps pour lui refaire le tranchant. Le pic à brocher sera utilisé pour les saignées horizontales dessus et dessous (3) le bloc. Il est aussi utilisé pour aplanir (5) les surfaces du bloc une fois extrait à laide de coins en bois que lon entoure dun chiffon mouillé.

11

12 Le carrier tenait sa comptabilité sur place. Pics à trancher

13

14

15 Le travail des jeunes enfants…

16 Extraction à Crazannes à lépoque dite « moderne »

17

18

19 De la Grèce & Rome antique jusquen 1916 les techniques des pics et coin de bois ont peu évoluées … Le manque de main dœuvre puis le béton ont fait évoluer le métier par lutilisation de haveuses et machines à fil qui ont permis dabaisser les coûts tout en diminuant la peine au travail. Au XVIII è les carriers étaient des ouvriers libres travaillant pour leur compte. Un ouvrier abattait en moyenne 34 de mètre cube par jour découpés sur place. Les marchands achetaient sur place et transportaient les blocs depuis le fond de la carrière jusquà lentrée. Là des rouliers aidés de femmes et enfants transportaient jusquà la barque les blocs de pierre …. A présent les carrières offrent une végétation luxuriante….

20

21 Le livre référence sur les carrières de CRAZANNES Le site des carrières se visite avec un guide pendant environ 2 heures dans une atmosphère de fraicheur très agréable lété. A proximité des sculpteurs ont pris posséssion de parois pour y dégager des sculptures monumentales: « les lapidiales » Photos: Alain Deliquet


Télécharger ppt "Les carrières de CRAZANNES en Saintonge (17)."

Présentations similaires


Annonces Google