La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Navigation aérienne François RICHARD-BÔLE (DSNA)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Navigation aérienne François RICHARD-BÔLE (DSNA)"— Transcription de la présentation:

1 1 Navigation aérienne François RICHARD-BÔLE (DSNA)

2 2 Partie 2 Linformation aéronautique La communication –Les publications de la DSNA –La communication de crise Le projet « Ciel unique européen » –SESAR (Single European Sky ATM Research) –FABEC (Functional Airspace Block Europe Central) Principaux développements techniques en cours –AIRE –Séquencement des vols au départ de Paris-CDG –EGNOS

3 Linformation aéronautique permanente : AIP temporaire : SUP AIP, NOTAM, AIC

4 4 LAIP (Aeronautical Information Publication) Le Supplément à lAIP Publications de modifications temporaires qui contiennent un texte long et/ou des éléments graphiques ne pouvant être publiés par NOTAM.

5 5 Le NOTAM (Notice to Airmen) Un NOTAM est émis pour toute information ayant un impact sur la sécurité. Les items faisant lobjet dun NOTAM sont listés dans lannexe 15 de lOACI. Quand linformation est diffusée moins de 12h avant sa mise en vigueur, le contrôleur aérien doit la communiquer au pilote. Une publication dinformation temporaire comporte une date de début et une date de fin de validité.

6 6 LAIC (Aeronautical Information Circular) Renseignements concernant la sécurité des vols, la navigation aérienne mais aussi dautres sujets techniques et administratifs qui ne satisfont pas aux conditions démission dun NOTAM. Il existe donc des AIC à caractère opérationnel et à caractère réglementaire. Publication : chaque semaine.

7 7 Règles internationales de publications Les informations à caractère « AIRAC » sont des informations « opérationnelles » qui doivent être diffusées avec un préavis. Ce préavis est défini internationalement et constitue « le cycle AIRAC ». Dates de publication (toujours un jeudi) : Cycle AIRAC : 28 jours Double cycle AIRAC : 56 jours (opérations majeures de restructuration de lespace aérien) Dates de mise en vigueur : J + 14 pour une publication au jour J sans préavis J + 42 pour une publication au jour J nécessitant un préavis AIRAC

8 LA COMMUNICATION

9 9 LA COMMUNICATION

10 10 LA COMMUNICATION : quelques éléments-clés La communication, ça se prépare. Eviter dimproviser. La seule compétence technique ne suffit plus (se mettre à porter de son auditoire, éviter les acronymes…) Adopter le concept KISS (Keep It Short and Simple) Bien gérer le contexte de lactualité : situations « pro-actives » et situations « réactives » Relations avec les médias : pas toujours la maîtrise de ce qui sera restitué et de limpact généré

11 11 LA COMMUNICATION EVENEMENTIELLE Salon du Bourget (Paris Air Show) : L20 au D26 juin 2011

12 12 LA COMMUNICATION DE CRISE … et non la crise de la communication !

13 13 Etude de cas : accident du vol 604 Flash Airlines le 3 janvier 2004 en Egypte.

14 14 Etudes de cas : analyser le traitement de linformation Etude de cas n° 1 : quel angle les médias vont-ils retenir ? « Bilan 2007 des retards et de lenquête sur limage du transport aérien » Etude de cas n° 2 : quel angle les médias vont-ils retenir ? « Ponctualité du transport aérien : bilan du 1 er semestre 2006 »

15 Le projet « Ciel unique européen » (Single European Sky)

16 16 Le Ciel unique européen : une réalité tant sur le plan technique quopérationnel avec une implication forte de la Commission européenne

17 17 Ciel unique européen : des objectifs de performance pour 2020 (par rapport à 2005) très ambitieux Un niveau de sécurité équivalent à celui de 2005 En-route : des routes raccourcies Approche : des trajectoires moindre bruit Des redevances de route diminuées de 17% Un retard moyen ATFM au plus de 1 par vol

18 18 SESAR

19 19 SESAR

20 20 SESAR

21 21 SESAR

22 22 SESAR

23 23 SESAR

24 24 SESAR Film

25 25 FABEC

26 26 FABEC

27 27 Une licence communautaire de contrôleur aérien mise en place depuis mai 2008 Elle est délivrée par lautorité nationale de surveillance (la DSAC pour la DSNA). Pour la renouveler (tous les 3 ans), le contrôleur doit démontrer sa réussite au maintien des compétences, un nombre dheures de contrôle en exercice suffisant et son aptitude médicale)

28 PRINCIPAUX DEVELOPPEMENTS TECHNIQUES

29 29 AIRE (Atlantic Initiative to Reduce Emissions)

30 30 Séquencement des vols au départ

31 31 Séquencement des vols au départ Outil DMAN GLD : gestion locale des départs CDM : Collaborative Decision Making CFMU Label « Aéroport-CDM »

32 32 Séquencement des vols au départ Cellule CDM à Paris-CDG labellisé « A-CDM » depuis le 16 novembre 2010

33 33 Principales applications des techniques satellitaires

34 34 Principales applications des techniques satellitaires Communication Echanges de données dans les zones continentales à forte densité en complément des systèmes terrestres Navigation EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay System) - Navigation de surface : en-route (B-RNAV étendue < FL 115) ; en TMA (P-RNAV) - Procédures dapproche avec guidage dans le plan vertical (APV : Approach Procedure with Vertical guidance) : des performances analogues à lILS de catégorie 1 LAutorité de surveillance va certifier le signal dici décembre Objectif de la DSNA : 200 procédures publiées dici 2016.

35 35 Navigation : ILS (Instrument Landing System) Moyen datterrissage IFR le plus précis basé sur : - un localizer (écart par rapport à la piste) - un glide path (écart par rapport à la pente dapproche de 3°)

36 36 Navigation : ILS (utilisation par le pilote)

37 37 Navigation : ILS Inconvénients de lILS Sensible aux perturbations des faisceaux électriques Faisceaux étroits pour la capture Coûts dentretien élevés (sol et vols de calibrage) Coût dachat (renouvellement environ tous les 12 ans)

38 38 Principales applications des techniques satellitaires Surveillance ADS : Automatic Dependant Surveillance (Broadcast ou Contract) CPDLC : communications air-sol plus sûres que les liaisons HF (Controller Pilot Data-Link Communication) Intérêt : une gestion du trafic aérien plus sécuritaire et plus capacitive à un coût compétitif A-SMGCS : surveillance avancée des mouvements au sol sur les aéroports (Advanced-Surface Movement Guidance and Control System) Recherche et Sauvetage Enregistrement des données de vol : la fin des boîtes « noires » ?


Télécharger ppt "1 Navigation aérienne François RICHARD-BÔLE (DSNA)"

Présentations similaires


Annonces Google