La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MOUVEMENTS OCULAIRES Notre champ de vision est assez restreint (2° dangle pour une vision fovéale nette). Lœil doit donc constamment bouger afin que les.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MOUVEMENTS OCULAIRES Notre champ de vision est assez restreint (2° dangle pour une vision fovéale nette). Lœil doit donc constamment bouger afin que les."— Transcription de la présentation:

1

2 MOUVEMENTS OCULAIRES Notre champ de vision est assez restreint (2° dangle pour une vision fovéale nette). Lœil doit donc constamment bouger afin que les informations issues de lenvironnement puissent être analysées.

3

4 Etant donné les limites du champ visuel, cette image ne peut pas être analysée dun seul regard…

5 Nous sommes obligés de lexplorer grâce à des fixations successives…et donc en balayant limage grâce à des saccades. Ce qui, au niveau de lacuité visuelle, donne à peu prêt ceci…

6

7 Et en se déplaçant, lœil entraine avec lui lattention. Les zones visuelles regardées font lobjet dun traitement cognitif privilégié. Lanalyse des déplacements oculaires permet donc : De déterminer ce qui a attiré lattention du spectateur De repérer les zones qui nont pas fait lobjet dun traitement cognitif attentionnel

8 Le laboratoire URECA utilise couramment, pour ses recherches, des dispositifs techniques permettant denregistrer les déplacement oculaires. Une caméra spéciale filme lœil puis, grâce à des algorithmes de reconnaissance des formes, on calcule la position du regard en temps réel. La quantité de données enregistrée est importante. Nous utilisons des scripts développés en interne afin danalyser toutes ces informations.

9 The camera The viewer The display for the viewer The control display Un exemple de dispositif utilisé : EYELINK 1000

10 Il est aussi possible denregistrer les déplacements oculaires sans contraindre la tête

11 Démo vidéo

12 Une carte de fixation : représentation visuelle des déplacements oculaires carré = fixation Taille du carré= durée de la fixation Les carrés représentent les zones qui ont fait lobjet dun traitement cognitif carré = fixation Taille du carré= durée de la fixation Les carrés représentent les zones qui ont fait lobjet dun traitement cognitif saccade fixation

13 Déroulement des saccades

14 Lire un texte Regarder une image Lire un texte présenté au sein dune image ?

15 Relations lecture/MO quand le texte est inséré dans une image

16

17 Nous utilisons ces techniques afin détudier les stratégies de décodage en lecture : Pourquoi certains mots sont fixés plus longtemps que dautres Pourquoi certains mots ne sont pas regardés (sans que cela ne nuise à la compréhension du texte) Comment les grandes saccades de retours de ligne sont programmées

18 A gauche, le diamètre pupillaire évolue constamment en fonction du temps, ce qui témoigne dun intérêt croissant des spectateurs pour le film présenté. Il ny a pas de pics suivis de phases en « plateau » qui témoigneraient dune surcharge cognitive, A droite, on nobserve pas cette même configuration pour une autre version du film, moins complexe visuellement.


Télécharger ppt "MOUVEMENTS OCULAIRES Notre champ de vision est assez restreint (2° dangle pour une vision fovéale nette). Lœil doit donc constamment bouger afin que les."

Présentations similaires


Annonces Google