La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Interfaces spécialisées

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Interfaces spécialisées"— Transcription de la présentation:

1 Interfaces spécialisées
Interfaces et Scénarisation (COM2571) 10 décembre 2013 Grégory Petit

2 On rend les TP2!!!

3 Évaluation de vos maquettes
La semaine dernière Évaluation de vos maquettes

4 Et donc on fait quoi aujourd’hui?
Interfaces haptiques Réalité augmentée Accessibilité Retour sur l’examen

5 Interfaces haptiques

6 Haptique = Sens du toucher
Le sens du toucher est le seul qui est bidirectionnel. On ne peux pas toucher sans ressentir un retour tactile et inversement Interaction haptique = interaction tactile entre le système et l’usager, basé sur un retour tactile du système. ≠ Interaction tactile (interaction tactile entre le système et l’usage, sans retour tactile du système)

7 Types de retour haptique
Le plus basique  Vibration Contrôleurs de jeux Retour d’effort sur 2 dimensions Aide à l’écriture, la géométrie Retour d’effort sur 3 dimensions Exploration d’objets virtuels en 3D

8 Saitek X52 Flight Control System
Appareils haptiques Sony DualShock Géomatic Touch Saitek X52 Flight Control System CyberGrasp Novint XOI

9 Application Simulation Réadaptation Réalisme augmentée
Domaine médical  Télé-opération Pilotage (sports, armée) Réadaptation Après paralysie Réalisme augmentée Jeux

10 Démo - CyberGrasp

11 Réalité augmentée

12 Réalité augmentée Réalité augmentée = superposition d’une couche virtuelle au monde réel. L’accès à la réalité se fait via une interface « transparente »  écran avec une caméra à l’arrière. La caméra doit être fixe par rapport à l’interface. La couche virtuelle s’adapte en direct au monde réel en suivant le mouvement de la caméra. Lunettes, lentilles, directement sur la lentille

13 Applications Artshttp://www.psfk.com/2013/04/augmented-reality-street-art.html Formation Commerce Divertissement colAR:

14 Applications Éducation Jeux http://www.youtube.com/watch?v=j4qgT2QJUFA
EyeToy, Wii, Kinect Lego (http://www.youtube.com/watch?v=PGu0N3eL2D0) Billard (http://www.youtube.com/watch?v=8Y8Cr5Ja-RM)

15 Interfaces tangibles Interaction avec un système via des éléments de notre environnement physique Exemples:

16 Accessibilité

17 Différents types déficiences
Déficience visuelle Déficience motrice Déficience auditive Déficience cognitive

18 Déficience visuelle Causes principales:
Diabète Glaucome Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) Deux de ces trois causes interviennent avec l’âge  Majorité de personnes non-voyantes tardives

19 Déficience visuelle Outil de réadaptation  Lecteurs d’écran
Linéarisation de la page Web Sortie de l’information via : Synthèse vocale Plage Braille JAWS : le plus utilisé dans le monde Démo!

20 Limitations des lecteurs d’écran
Frustration lors de leur utilisation due à : Mauvaise mise en page troublant la lecture Conflit entre l’application et le lecteur d’écran Formulaires mal conçus et mal libellés Absence de texte alternatif pour les images Liens et boutons ambigus PDFs inaccessibles Plantage du lecteur d’écran  Absence de représentation de la structure de la page due à la linéarisation de l’information  Un seul chemin de navigation possible

21 Graphismes tactiles numériques
Cat Virtual Tactile Display Tablette avec picots

22 Le Tactograph

23 Illustrations de manuels scolaires

24 Illustrations de manuels scolaires

25 Illustrations de manuels scolaires

26 TactoWeb Accès au Web pour les personnes non-voyantes
Supprimer la frustration provoquée par les lecteurs d’écran frustration liée à la linéarisation de la information linéarisation de l’information due à une seule modalité de sortie Donc utiliser une navigation spatiale plutôt qu’une navigation séquentielle  Comme pour les graphismes tactiles alors?

27 TactoWeb Exploration multimodale du Web via le Tactograph
Création d’un fureteur tactile et sonore Prendre en compte les différents éléments Web: en-têtes liens paragraphes menus listes numérotées et à puce Formulaires  Associer les bons retours tactiles et sonores aux éléments Web

28 TactoWeb

29 Déficience motrice – causes
Maladies ou autre cause organique Encéphalopathie et paralysie cérébrale (DMC) Pathologie du système locomoteur Sclérose en plaque et autres maladies évolutives Accident Traumatisme cranio-cérébral Lésion musculo-squelettique Blessure médullaire (colonne vertébrale) Amputation Source: Jean-Marie d’Amour (IDV6019 – Accessibilité du Web et du Multimédia)

30 Technologie de réadaptation
Claviers adaptés

31 Technologie de réadaptation
Contrôle de la souris adapté

32 Contrôle oculaire – Dasher

33 Déficience auditive Surdité à la naissance Incapacité auditive acquise
Langue des signes comme langue maternelle Oraliste (langue des signes comme complément) Incapacité auditive acquise Incapacité légère ou modérée (personne malentendante) Incapacité moyenne ou sévère (personne sourde) Source: Jean-Marie d’Amour (IDV6019 – Accessibilité du Web et du Multimédia)

34 Principaux obstacles sur le Web
Difficulté de compréhension du langage parlé à l’écrit Contraction des mots Accent parlés mis à l’écrit Langage SMS Clips audio ou vidéo sans équivalent textuel Sous-titre Résumé textuel

35 Solutions à ces problèmes
Langage plus simple Information clé donnée au début Illustration visuelle Transcription en langue des signes Contraste de la parole avec le fond sonore Transcription textuelle Sous-titrage Youtube Source: Jean-Marie d’Amour (IDV6019 – Accessibilité du Web et du Multimédia)

36 Déficience cognitive Limitations liées à : Exemples de trouble :
à la compréhension à la concentration à la mémorisation au raisonnement Exemples de trouble : Dyslexie (lecture) Dyscalculie (calcul et chiffres) Dysgraphie (écriture) Troubles d’interprétation des stimuli visuels et auditifs Troubles d’interprétation des indices non verbaux Source: Jean-Marie d’Amour (IDV6019 – Accessibilité du Web et du Multimédia)

37 Principaux obstacles sur le Web
Difficulté de compréhension du langage écrit Phrases trop longues Paragraphes trop longs Colonnes de texte trop large Tailles de polices trop petites Texte en italique Interligne simple Texte sans illustrations Images en mouvement distrayantes Navigation offrant trop de choix sur la même page Source: Jean-Marie d’Amour (IDV6019 – Accessibilité du Web et du Multimédia)

38 Solutions à ces problèmes
Utiliser un langage simple Découper le contenu Phrases courtes Courts paragraphe Listes plutôt que paragraphes plein texte Colonnes moins larges Taille du texte suffisante Éviter l’italique plus difficile à lire et les polices sérif Interligne agrandi (1,5) Illustrer le texte avec des images ou des vidéo Éviter le mouvement Navigation scénarisée réduisant la charge cognitive Source: Jean-Marie d’Amour (IDV6019 – Accessibilité du Web et du Multimédia)

39 Examen

40 Examen 17 décembre de 13h à 16h Salle D440
Documents du cours autorisés Ordinateurs non-autorisés Des questions sur l’examen?

41


Télécharger ppt "Interfaces spécialisées"

Présentations similaires


Annonces Google