La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Et si le pouvoir était une pulsion ?..... Baudoin 14 mars 2012 / TF.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Et si le pouvoir était une pulsion ?..... Baudoin 14 mars 2012 / TF."— Transcription de la présentation:

1 Et si le pouvoir était une pulsion ?..... Baudoin 14 mars 2012 / TF

2 PLAN I. Pouvoir Définition du pouvoir Le pouvoir sexerce, mais ou sapprend-il? Notre histoire du pouvoir. II. Amour Et lamour alors …. Conjuguons lamour et le pouvoir. III. Pulsion Un peu de psychanalyse: La pulsion. IV. Conclusion: Pouvoir externe ou pouvoir interne « Et si le pouvoir était une pulsion ?» Baudoin 14 mars 2012 / TF

3 Pourquoi mes questions sur le pouvoir? Dans aucun dictionnaire de psychanalyse le terme pouvoir est utilisé. Le pouvoir sexerce, mais ou sapprend-il ? Baudoin 14 mars 2012 / TF

4 Définition du pouvoir: La première étant le pouvoir sur : -Etre maître de… La seconde étant le pouvoir pour: - Avoir la possibilité de (faire quelque chose). - Faculté, possibilité de… La philosophie elle définit le pouvoir comme : - la capacité de transformer...(le monde, la vie..). Baudoin 14 mars 2012 / TF

5 La question du pouvoir comporte donc plusieurs niveaux. Il y a : - le pouvoir de lautre sur soi (soumission), - le pouvoir de soi sur lautre (commander) - le pouvoir sur le monde (puissance de transformations) - le pouvoir sur soi (maîtrise). Baudoin 14 mars 2012 / TF Définition du pouvoir

6 Le pouvoir sexerce, mais ou sapprend-il ? Si lon accepte : « que les individus que nous sommes sont tous issus dun groupe et que nous possédons tous un corps », alors nous ne sommes pas isolés les uns des autres et notre survie, notre identité, notre sentiment dexister dépend aussi des autres. Baudoin 14 mars 2012 / TF

7 Le pouvoir sexerce mais ou sapprend-il ? Baudoin 14 mars 2012 / TF Ancêtres Naissance Enfance Adolescence Adulte Parent Professionnel Citoyen LES AUTRES POUVOIR Notre histoire du pouvoir

8 Ancêtres Nous sommes tous issus dun groupe et nous avons tous un corps. Néoténie Baudoin 14 mars 2012 / TF Notre histoire du pouvoir

9 Naissance Comment avons-nous été accueillis? « Nous ne savions pas que cétait précisément toi que nous attendions, tu est exactement ce que nous voulions, et avant que tu sois là, sans te connaître nous taimions, et maintenant nous taimons en toute connaissance de cause, et après la fin des temps, nous taimerons encore ». « Il ne suffit pas dune chair pour naître. Il y faut aussi cette parole». Christian Bobin : "Le Très-Bas». Baudoin 14 mars 2012 / TF Notre histoire du pouvoir

10 Enfance Le métier des enfants ? : Cest dobéir… …à des adultes respectueux. Baudoin 14 mars 2012 / TF Notre histoire du pouvoir

11 Le respect Le Petit Robert définit le respect par : - le fait de prendre en considération. - A légard de. - Sentiment qui porte à accorder à quelquun une considération admirative, en raison de la valeur quon lui reconnaît, et à se conduire envers lui avec réserve et retenue, par une contrainte acceptée. Le respect suppose donc de légard vis-à-vis de quelquun, de la considération en raison de la valeur quon lui reconnaît. Mais cet égard, cette considération ne sont pas aussi évidents que nous pourrions limaginer. Parce que dans la définition il y a la notion de contrainte acceptée. Baudoin 14 mars 2012 / TF Notre histoire du pouvoir

12 Adolescence Apprentissage du pouvoir Se soumettre Transmission du pouvoir Appropriation du pouvoir Exercice du pouvoir Baudoin 14 mars 2012 / TF Notre histoire du pouvoir

13 Adulte Etre adulte, cest fixer ses propres règles et sy soumettre. Le pouvoir ne se donne pas, il se prend. Baudoin 14 mars 2012 / TF Notre histoire du pouvoir

14 Le mot pouvoir* viendrait donc qualifier le type de rapport que nous établissons les uns avec les autres. *Pouvoir externe Baudoin 14 mars 2012 / TF Notre histoire du pouvoir

15 Le pouvoir sexerce mais ou sapprend-il ? Baudoin 14 mars 2012 / TF Ancêtres Naissance Enfance Adolescence Adulte Parent Professionnel Citoyen LES AUTRES POUVOIR

16 Règles du psychagogue ? Baudoin 14 mars 2012 / TF Sans respect – pas damour Le pouvoir est inséparable de la façon dont il est exercé. Lexercice du pouvoir nest légitime que pour se faire respecter. Notre histoire du pouvoir

17 Lamour ? What it is? Une proposition de définition de lamour: Ce serait la capacité de faire attention à lautre, et à soi-même. Capacité: parce quil ne tomberait pas du ciel lamour, il serait le fruit dun effort. Quantité: parce que cest une donnée variable. Donnée: parce quil aurait à voir avec le don, et le contre don. Baudoin 14 mars 2012 / TF

18 Et lamour alors ? Modèle 1 Amour ou pouvoir ! Pouvoir ou amour ! Il faudrait choisir. Baudoin 14 mars 2012 / TF

19 Représentation graphique Amour ou Pouvoir Baudoin 14 mars 2012 / TF Et lamour alors ?

20 Modèle 2 Amour et pouvoir ! Pouvoir et amour ! Il faudrait composer. Baudoin 14 mars 2012 / TF

21 Modèle 2 Amour et Pouvoir Baudoin 14 mars 2012 / TF Transmission du pouvir Et lamour alors ?

22 Alternative Amour et Pouvoir Baudoin 14 mars 2012 / TF Et lamour alors ?

23 Modèle 3 Conjuguons lamour et le pouvoir. Baudoin 14 mars 2012 / TF Et lamour alors ?

24 Conjugaison de lamour et du pouvoir Pouvoir Haine Amour Faiblesse Baudoin 14 mars 2012 / TF

25 Pouvoir Haine Amour ( +) Faiblesse Baudoin 14 mars 2012 / TF «Plus on a damour moins on a de pouvoir» «Plus on a de pouvoir moins on a damour» «Si on attend rien, On est jamais déçu» «Amour et pouvoir, Il y en a qui exagère!» ( +)

26 Pouvoir Haine Amour + Faiblesse Baudoin 14 mars 2012 / TF «Plus on a damour moins on a de pouvoir» Esclave «Plus on a de pouvoir moins on a damour» Maître Une relation amoureuse «classique»… Gentillesse Docilité Soumission Dominateur Méchanceté

27 Pouvoir Haine Amour Faiblesse Baudoin 14 mars 2012 / TF Relation thérapeutique Je laisse à votre imagination le soin de compléter ce schéma

28 Mais faisons un peu de psychanalyse… Et la pulsion alors ? La pulsion pour Freud cest : «Processus dynamique consistant dans une poussée (charge énergétique. Facteur de motricité) qui fait tendre lorganisme vers un but. Selon Freud, une pulsion a sa source dans une excitation corporelle (état de tension) ; son but est de supprimer létat de tension qui règne à la source pulsionnelle; cest dans lobjet ou grâce à lui que la pulsion peut atteindre son but. » Baudoin 14 mars 2012 / TF

29 La pulsion dit Sibony, cest quelque chose quon ne pourra jamais rassasier définitivement. Si on pouvait faire un repas définitif, on sera tranquille avec la pulsion orale. Baudoin 14 mars 2012 / TF

30 Types de pulsion Pulsion de vie : Grande catégorie de pulsions que Freud oppose, dans sa dernière théorie, aux pulsions de mort. Elles tendent à constituer des unités toujours plus grandes et à les maintenir. Les pulsions de vie, qui sont désignées aussi par le terme dEros, recouvrent non seulement les pulsions sexuelles proprement dites mais encore les pulsions d auto- conservation. Pulsion de mort : Dans le cadre de la dernière théorie freudienne des pulsions, désigne une catégorie fondamentale de pulsions qui sopposent aux pulsions de vie et tendent à la réduction complète des tensions, cest-à-dire à ramener lêtre vivant à létat anorganique. Tournées dabord vers lintérieur et tendant à lautodestruction, les pulsions de morts seraient secondairement dirigées vers lextérieur, se manifestant alors sous la forme de la pulsion dagression ou de destruction. Baudoin 14 mars 2012 / TF

31 PULSION SEXUELLE: Poussée interne que la psychanalyse voit à lœuvre dans un champ beaucoup plus vaste que celui des activités sexuelles au sens courant du terme. En elle se vérifient éminemment certains des caractères de la pulsion qui différencient celle-ci dun instinct : son objet nest pas biologiquement prédéterminé, ses modalités de satisfaction (buts) sont variables, plus particulièrement liées au fonctionnement de zones corporelles déterminées (zones érogènes) mais susceptibles daccompagner les activités les plus diverses sur lesquelles elles sétayent. Cette diversité des sources somatiques de lexcitation sexuelle implique que la pulsion sexuelle nest pas demblée unifiée, mais quelle est dabord morcelée en pulsions partielles dont la satisfaction est locale (plaisir dorgane). La psychanalyse montre que la pulsion sexuelle chez lhomme est étroitement liée à un jeu de représentations ou fantasmes qui viennent la spécifier. Ce nest quau terme dune évolution complexe et aléatoire quelle sorganise sous le primat de la génitalité et retrouve alors la fixité et la et la finalité apparentes de linstinct. Du point de vue économique, Freud postule lexistence unique dans les vicissitudes de la pulsion sexuelle : la libido. Du point de vue dynamique, Freud voit dans la pulsion sexuelle un pôle nécessairement présent du conflit psychique : elle est lobjet privilégié du refoulement dans linconscient. Baudoin 14 mars 2012 / TF PULSION DE VIE

32 PULSION DAUTO-CONSERVATION. Terme par lequel Freud désigne lensemble des besoins liés aux fonctions corporelles nécessaires à la conservation de la vie de lindividu ; la faim en constitue le prototype. PULSION DU MOI : Dans le cadre de la première théorie des pulsions (telle quelle est formulée par Freud dans les années ), les pulsions du moi désignent un type spécifique de pulsions dont lénergie est placée au service du moi dans le conflit défensif ; elles sont assimilées aux pulsions dauto-conservation et opposées aux pulsions sexuelles. Baudoin 14 mars 2012 / TF PULSION DE VIE

33 PULSION DAGRESSION: Désigne pour Freud les pulsions de mort en tant quelles sont tournées vers lextérieur. Le but de la pulsion dagression est la destruction de lobjet. PULSION DE DESTRUCTION: Terme employé par Freud pour désigner les pulsions de mort, dans une perspective plus proche de lexpérience biologique psychologique. Parfois son extension est la même que celle du terme pulsion de mort, mais plus souvent, il qualifie la pulsion de mort en tant quelle est orientée vers le monde extérieur. Dans ce sens plus spécifique, Freud emploie aussi le terme : pulsion dagression PULSION DEMPRISE: Terme utilisé en quelques occasions par Freud sans que son usage puisse être codifié avec précision. Freud entend par là une pulsion non sexuelle, qui ne sunit que secondairement à la sexualité et dont le but est de dominer lobjet par la force. Baudoin 14 mars 2012 / TF PULSION DE MORT

34 Première modélisation du pouvoir Baudoin 14 mars 2012 / TF AUTRES Celui qui peut satisfaire ma demande Pouvoir Le pouvoir externe

35 Première modélisation du pouvoir Baudoin 14 mars 2012 / TF AUTRES Solutions Pouvoir Contre -pouvoir Le pouvoir externe

36 Deuxième modélisation du pouvoir Le pouvoir interne Baudoin 14 mars 2012 / TF MOI AmourPouvoir AUTRE Pulsions

37 Alors si la pulsion est… La psychanalyse montre que la pulsion sexuelle chez lhomme est étroitement liée à un jeu de représentations ou fantasmes qui viennent la spécifier. Ce nest quau terme dune évolution complexe et aléatoire quelle sorganise sous le primat de la génitalité et retrouve alors la fixité et la et la finalité apparentes de linstinct. Baudoin 14 mars 2012 / TF

38 et si le pouvoir est une pulsion… Il nous faudrait alors nous pencher sur cette question du pouvoir et de son évolution. Baudoin 14 mars 2012 / TF

39 Citations «La valeur ou l'importance d'un homme, c'est comme pour tout autre objet, son prix, c'est-à-dire ce qu'on donnerait pour disposer de son pouvoir. » «Lobjet du désir d'un humain n'est pas de jouir une fois seulement, et pendant un instant, mais de ménager pour toujours la voie de son désir futur.» Léviathan (1651) Thomas Hobbes. Baudoin 14 mars 2012 / TF

40 Alors, le pouvoir est-il une pulsion? Bonnes réflexions à tous… Baudoin 14 mars 2012 / TF


Télécharger ppt "Et si le pouvoir était une pulsion ?..... Baudoin 14 mars 2012 / TF."

Présentations similaires


Annonces Google