La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etienne, Jean-Claude et Olivier sont agriculteurs. En 1997 ils ont décidé de convertir leur exploitation de 120 ha à lagriculture biologique. Conviction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etienne, Jean-Claude et Olivier sont agriculteurs. En 1997 ils ont décidé de convertir leur exploitation de 120 ha à lagriculture biologique. Conviction."— Transcription de la présentation:

1

2 Etienne, Jean-Claude et Olivier sont agriculteurs. En 1997 ils ont décidé de convertir leur exploitation de 120 ha à lagriculture biologique. Conviction personnelle, calculs économiques et malaise physique en utilisant des désherbants, sont un ensemble de raisons qui les ont poussés à faire ce choix. Et en accord avec leur mode dexploitation non intensif, ils militent à la confédération Paysanne pour que leur modèle de développement combatte limage de lagriculteur toujours à se plaindre de son sort… RESUMME DU LIVRE :

3 Pendant un an, Etienne Davodeau a suivi les trois associés dans leurs travaux, leurs discussions et surtout leur désarroi face au passage de lA87. Car en 2000, lautoroute Angers-Cholet quils ont combattu de toutes leurs forces va couper leur exploitation en deux et même détruire la maison de leur plus proche voisin.

4 Etienne Davodeau est né dans les Mauges le 19 octobre Etienne Davodeau est né dans les Mauges le 19 octobre En 1984, après son bac, il commence à Rennes des études d'arts plastiques. C'est là qu'il rencontre les cinq amis avec lesquels il fonde le studio BD PSURDE. Cette association leur permet d'éditer leurs travaux et surtout de confronter en permanence leurs conceptions de la bande dessinée. En 1984, après son bac, il commence à Rennes des études d'arts plastiques. C'est là qu'il rencontre les cinq amis avec lesquels il fonde le studio BD PSURDE. Cette association leur permet d'éditer leurs travaux et surtout de confronter en permanence leurs conceptions de la bande dessinée. Parallèlement, il décroche une licence d'Arts Plastiques puis élabore un projet d'album. Parallèlement, il décroche une licence d'Arts Plastiques puis élabore un projet d'album. En 1992, Etienne est un des trois jeunes auteurs qui inaugurent la nouvelle collection "Génération Dargaud" avec l'album L'homme qui n'aimait pas les arbres, En 1992, Etienne est un des trois jeunes auteurs qui inaugurent la nouvelle collection "Génération Dargaud" avec l'album L'homme qui n'aimait pas les arbres, 1er tome d'une série de 3 titres : Les amis de Saltiel. Il reçoit le prix de l'album le plus original de l'année au Festival de Koksijde (Belgique). En janvier 1993, sort le 2ème tome Les naufrageurs, puis en 1994, Faux Frères.

5 Dans ce « reportage » nous pouvons observer quOlivier, Etienne et Jean-Claude, trois agriculteurs associés luttent contre la construction de lautoroute Angers-Cholet qui va couper leur exploitation en deux, et en conséquence polluer leurs terres quils avaient converties à lagriculture biologique. Dans ce « reportage » nous pouvons observer quOlivier, Etienne et Jean-Claude, trois agriculteurs associés luttent contre la construction de lautoroute Angers-Cholet qui va couper leur exploitation en deux, et en conséquence polluer leurs terres quils avaient converties à lagriculture biologique.

6 Catherine et Philippe Soresi Catherine et Philippe Soresi sont un couple vivant à la campagne, « chez qui » lautoroute passera désormais, après destruction totale de leur maison, de leurs souvenirs,… de leurs souvenirs,… On observe que leur expropriation ne se passera pas comme la loi laurait voulu, puisque malgré le temps de travail quils auront consacré à la construction de leur maison, ils ne seront Remboursés quà 60%.

7 Le fait d'être exproprié vous donne droit Le fait d'être exproprié vous donne droit à une indemnisation dite « juste et préalable ». à une indemnisation dite « juste et préalable ». Larticle L du code dit que l'indemnité Larticle L du code dit que l'indemnité que le juge allouera doit couvrir que le juge allouera doit couvrir « l'intégralité du préjudice direct, « l'intégralité du préjudice direct, matériel et certain causé par l'expropriation » matériel et certain causé par l'expropriation » et que lon doit pouvoir se retrouver dans un et que lon doit pouvoir se retrouver dans un état matériel semblable. Une estimation est faite par le Service des Domaines, non opposable aux expropriés, non opposable aux expropriés, notamment sil savère que cette estimation est largement inférieure aux prix du marché. source: Hakim BERRAH, avocat au barreau de Paris, expert en source: Hakim BERRAH, avocat au barreau de Paris, expert en droit immobilier. droit immobilier. Or, on peut observer dans cette bande- dessinée, que la loi nest pas du tout appliquée… Or, on peut observer dans cette bande- dessinée, que la loi nest pas du tout appliquée… LOI SUR LEXPROPRIATION

8 PRESENTATION DU TROISIEME AVIS : LES ELUS LOCAUX On peut en conclure que les élus locaux disent préférer la construction de lautoroute plutôt que celle de la nationale, puisque lautoroute, détournant une partie du trafic, dégraderait moins la nationale. Cela reviendrait donc moins cher aux collectivités territoriales, en terme dentretien. Or, on apprend dans la dernière vignette que non seulement lautoroute détruira les exploitations agricoles, mais quelle reste en partie à la charge des contribuables, lEtat en étant actionnaire à 45,22%.

9 On comprends donc que lauteur a mené ici un réel travail de reporter. Etienne Davodeau prend ici le parti des « victimes » de cette histoire, en espérant faire réagir ceux qui empruntent lautoroute habituellement, sans forcément être au courant des dégradations causées par de la construction de ce moyen de communication pourtant si utilisé… Ecrire un livre est-ce peut-être une des meilleures solutions, pour faire parvenir un opinion et défendre des droits. Ecrire un livre est-ce peut-être une des meilleures solutions, pour faire parvenir un opinion et défendre des droits. CONCLUSION


Télécharger ppt "Etienne, Jean-Claude et Olivier sont agriculteurs. En 1997 ils ont décidé de convertir leur exploitation de 120 ha à lagriculture biologique. Conviction."

Présentations similaires


Annonces Google