La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Année 2010-11 Master 2 PPEP Aide à la construction du mémoire professionnel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Année 2010-11 Master 2 PPEP Aide à la construction du mémoire professionnel."— Transcription de la présentation:

1 Année 2010-11 Master 2 PPEP Aide à la construction du mémoire professionnel

2 Année 2010-11 Avertissement! L objet de ce document (et de ce cours) est de pr é ciser quelques points m é thodologiques pour la construction et la pr é sentation du m é moire. Il est non-exhaustif: il n aborde pas toutes les parties du m é moire. Il est n é cessaire mais pas suffisant: la principale aide pour le m é moire est apport é e par les cours et entretiens avec l enseignant charg é de votre suivi!

3 Année 2010-11 Encadrement du mémoire professionnel et du stage Cf Document cadrage p.2-3 1e présentation orale : 13 et 14/01

4 Année 2010-11 Rappel des attentes générales montrer que vous êtes un intervenant qui – travaille avec une démarche rigoureuse – appuie son intervention sur des connaissances actualiséesconnaissances actualisées – appuie son intervention sur une analyse complète et précise de la situation (contexte, caractéristiques des athlètes, possibilités dintervention…) – met en œuvre des méthodologies valides pour évaluer la situation et son actionméthodologies valides pour évaluer la situation et son action – conçoit et met en œuvre un programme dintervention cohérent et justifié au regard des connaissances actuelles – est capable de modifier son intervention en fonction des résultats observés ou mesurés – est capable de formaliser et dexpliquer son interventionformaliser et dexpliquer son intervention

5 Année 2010-11 Sappuyer sur des références bibliographiques récentes 1.Inventorier les publications récentes en relation avec votre sujet : recherche dans les bases de données, sites internet spécialisés, etc…recherche dans les bases de donnéessites internet spécialisés 2.Prendre des notes de lecture et les organisernotes de lecture les organiser 3.Compléter éventuellement avec des entretiens avec des professionnels expertsentretiens 4.Sélectionner ce qui vous permettra dargumenter vos choix 5.Les utiliser dans les différentes parties du rapport, sans faire de plagiat!plagiat! 6.Citer vos sources en respectant les normes APA.les normes APA http://sup.ups-tlse.fr/abcdoc/rechercher-traiter- information/index.html Ressources biblio

6 Année 2010-11 Principales ressources bibliographiques Revues scientifiques en français ou en anglais – SCD UPS: périodiques électroniques http://www.scd.ups-tlse.fr Accès à distance : DOCADIS http://www.scd.ups-tlse.fr/docadis/docadis.php?page=ssmenu3 Mots clés: Science* sport* 13 journaux accessibles – Science & Motricité http://www.science-motricite.org/ Version papier à la BU Actes de congrès ACAPS http://www.acaps.asso.fr/ Revues des fédérations Pages internet des universitaires

7 Année 2010-11 Références bibliographiques (1) Citation dans le texte Nom de lauteur (année de publication) Williams, Ward, Knowles, & Smeeton (2002). Inutile décrire le nom en lettres capitales!!!

8 Année 2010-11 Références bibliographiques (2) Partie « Références bibliographiques » Après la conclusion et avant les annexes Par ordre alphabétique dauteurs – Article de périodique: Williams, A., Ward, P., Knowles, J. M., & Smeeton, N. J. (2002). Anticipation skill in a real- world task: Measurement, training, and transfer in tennis. Journal of Experimental Psychology: Applied, 8(4), 259-270. – Chapitre douvrage: Cadopi, M., & d'Arripe-Longueville, F. (1998). Relations entre imagerie mentale et performance sportive. In P. Fleurance (Ed.), Entraînement mental et sport de haute performance (pp. 165-193). Paris: INSEP. – Ouvrage: Temprado, J.-J., & Montagne, G. (2001). Les coordinations perceptivo-motrices. Paris: Armand Colin. – Thèse ou mémoire: Farahat, E. (2004). Effets de l'imagerie visuelle et kinesthésique sur la mémorisation et l'apprentissage de différents types de mouvements. Thèse de Doctorat, Université Paul Sabatier, Toulouse. suite

9 Année 2010-11 Pourquoi faire des tests et des mesures ? – ça fait bien, il faut le faire… – On fait passer ces tests dans ma structure de stage – Jaime ça – Je veux me perfectionner, apprendre à les faire – Je dispose du matériel nécessaire – Je veux insérer un volet « recherche » dans mon stage – Je veux savoir ce que ça donne dans ma spécialité – Ça na jamais été fait Cest insuffisant pour justifier de mettre en œuvre tel ou tel test ou mesure cest lutilisation des données pour votre programme dintervention qui justifie sa mise en oeuvre

10 Année 2010-11 Différents types dutilisation des tests et mesures pour lentraînement faire un diagnostic à partir duquel fixer des objectifs évaluer les effets du programme dentraînement donner des feed-backs, des repères aux athlètes …

11 Année 2010-11 Protocole dévaluation des effets dun programme dintervention La démarche: 1.Définir les objectifs du programme de façon opérationnelle: Observables Si possible mesures Résultats attendus (= hypothèses opérationnelles) 2.Définir la durée sur laquelle on veut évaluer les effets du programme 3.Définir le protocole dévaluation lui-même: En même temps que le contenu du programme Avant de commencer celui-ci!

12 Année 2010-11 Protocole type avantaprèspendant le programmePré-testPost-testrétention À court termeÀ long terme Mesures identiques Conditions identiques durées à définir

13 Année 2010-11 Les limites de ce type de protocole dans lentraînement En g é n é ral pas de comparaison inter-groupes possible, donc … Attention à linterprétation des résultats!

14 Année 2010-11 A propos des hypothèses, des tests et de leur interprétation… Une hypothèse est un résultat attendu donc une affirmation Une affirmation nest une hypothèse que si elle peut être invalidée par lexpérience… Ex. relevés dans les mémoires 2008-09 … sinon cest un postulat.

15 Année 2010-11 Les affirmations ci-dessous sont-elles des hypothèses ? Comment les testeriez-vous ? 1.« la tactique, parce quelle donne du sens à laction, est le fondement de la formation du joueur » 2.« la formation par des situations tactiques permet dobtenir des progrès sur le développement des autres ressources »

16 Année 2010-11 Choisir/concevoir les tests Pour quils mesurent ce quon veut mesurer (cf. définition des objectifs) Dans les conditions dans lesquelles on veut/peut les utiliser: – Sassurer de réunir les conditions nécessaires à leur validité Ex: âge des athl è tes, conditions de passation … – Attention au respect des r è gles d é ontologiques! Eviter les biais qui rendent les resultats ininterpretables! Retour attentes

17 Année 2010-11 Présentation du mémoire Couverture : charte graphique UPS Intranet > charte graphique > autres supports Couverture de dossier > Prestige 2 > gris

18 Année 2010-11 Présenter son travail à loral: quelques recommandations Respecter le temps imparti, donc: – Privilégier la qualité à la quantité! – Savoir exactement ce quon va dire – Sentra î ner et minuter la pr é sentation. Présenter lessentiel, en montrant que le travail répond aux attentes, donc: – la présentation nest pas une redite du rapport – Cest une sélection organisée pour souligner la démarche Soigner la forme pour faire passer le message de façon agréable et claire: – Texte – Transitions – Support visuel.

19 Année 2010-11 Sappuyer sur un support visuel efficace (1) Le diaporama (ou autre support) aide lauditeur à suivre et comprendre votre discours.diaporama Lisible et sobre: – Choix des couleurs: vérifier que cest lisible une fois projet é ! – Police de caractère « sans serif », telle que Arial, plus lisible à lécran que Times par ex.

20 Année 2010-11 Sappuyer sur un support visuel efficace (2) Concis et non-redondant avec votre discours: – inutile de dire exactement ce que lauditeur peut lire! – moins de diapos que de minutes de présentation 15 minutes: max 15 diapos!

21 Année 2010-11 Sappuyer sur un support visuel efficace (3) Complémentaire : il permet de présenter des schémas, des images, des graphiques… Mais pas pour faire joli!

22 Année 2010-11 La vidéo comme support visuel (1) Cest possible mais avec prudence! Les risques: – Prend du temps – Ne fonctionne pas toujours: selon les formats de fichiers, les versions de powerpoint, etc… – Nest pas aussi efficace que ce que lon pensait (peu visible à la projection, …)

23 Année 2010-11 Les conditions pour une utilisation efficace: – Être s û r que cela apporte un r é el « plus » – Sélectionner une ou plusieurs très courtes séquences – pour illustrer ou expliquer un point précis – Sassurer que ce quon veut montrer sera visible! La vidéo comme support visuel (2)


Télécharger ppt "Année 2010-11 Master 2 PPEP Aide à la construction du mémoire professionnel."

Présentations similaires


Annonces Google