La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le réseautage social pour favoriser la collaboration en formation à distance Bruno Poellhuber Terry Anderson

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le réseautage social pour favoriser la collaboration en formation à distance Bruno Poellhuber Terry Anderson"— Transcription de la présentation:

1 Le réseautage social pour favoriser la collaboration en formation à distance Bruno Poellhuber Terry Anderson Martine Chomienne

2 Réseautage social Interactions Web 2.0 Apprentissage social 2.0 Encadrement Collaboration entre pairs Self-paced Visioconférence Web Persévérance Présence transactionnelle Distance Education

3 Self-paced Programming – Final frontier in e-learning Most models of distance and campus based education assume fixed start and stop dates This constrains individual freedom of learners Assumes that learners all learn at the same pace Over 85,000 postsecondary students enrolled in Canada in self-paced study Self paced programming is associated with lack of interaction, loneliness and lower completion rates (Misko, 2000, Anderson, Annand & Wark, 2005)

4 Self Pacing - major factor in student choice Flexibility offered by this model is associated with the absence of scheduling, commuting, meetings and other constraints Major reason students choose to take courses at a distance (Poellhuber, 2005) Paulsen (1995) Theory of Cooperative Freedom

5 Social Software Solutions Use social software to afford : –Presence: students find each other for study buddy, peer instruction and study groups (Profiles, date systems) –Transparency: students artifacts and activity remain visible as models to other students (social tagging, e-portfolios, blogs, twitter) –Opportunities for collaborative and cooperative learning (Huddle, wiggio) –Help giving and requesting (43 things, aardVark) –Social and community support among learners (Facebook groups,NING Meetup) –Multimedia asnch coversation (voicethread

6 Self-paced learning activities Create compelling, but not compulsary learning activities Use tools that allow students contributions to knowledge to be persistent collaborative activities reflect growing awareness of the socio-constructivist learning paradigms that currently dominate research design and practice in both formal education and informal learning (Lave, 1996; Brown, 2005). Can mix student and teacher directed activities

7 Design-based Research Designs Amiel, T., & Reeves, T. C. (2008).

8 Measuring Learning in Self Paced Transactional presence the degree to which a distance student perceives the availability of, and connectedness with, teachers, peer students, and institution Shin 2002 Learning Preferences Scale for students (with scores on individual and cooperative, and competitive preference) (Owens & Stratton 1980) Technical proficiency scale (TSROL - online readiness) Transactional presence scales (learner-teacher; learner- learner and learner-institutional Shin (2001) Self-reported use of tools and collaborative learning activities, the perception of value of participation ) Eccles et al Persistence, satisfaction and achievement

9 Le projet + =

10 Visioconférence Web + Réseautage social = Présence transactionnelle Collaboration entre pairs Persévérance

11 Réseautage social à des fins éducatives ELGG: Utilisation de ELGG liée à –Motivation accrue –Perception de la présence sociale (Garrett, Thomas, Soffer & Ryan, 2007) Installations actuelles Université de Montréal:

12 Les objectifs 1) Décrire les usages que les étudiants font des logiciels sociaux, de la visioconférence et des activités dapprentissage collaboratives ; 2) Déterminer la perception de la valeur accordée à ces activités 3) Explorer les effets de ces usages sur la présence transactionnelle, la persévérance et la satisfaction 4) Déterminer les impacts de ces usages sur le design des cours, les systèmes dencadrement et le système administratif.

13 Méthodologie Design-based research Étude de cas multi-sites –Athabasca –Université de Montréal –Autres Collecte de données –Questionnaires (initial, final) –Entrevues de groupe –Artefacts de la collaboration

14 Les questionnaires Questionnaire 1 Données sociodémographiques Variables en lien avec la persévérance Expérience avec les logiciels sociaux Préférences pour apprentissage collaboratif vs individuel (Owens) SAFAD TSROL (online readiness) Questionnaire 2 Présence transactionnelle (Shin, 2003) TAM appliqué à ELGG Sociability (Kreijn, 2007) Préférences pour apprentissage collaboratif vs individuel (Owens) Perception de la valeur des activités Satisfaction

15 Plus précisément Activités de réseautage social –Profils personnalisés Avec un design « social » favorisant les interactions –Partage de ressources –Design dactivités de collaboration Activité daccueil dans VIA ou Elluminate pouvant être revisionnées –Orientation ds le cours –Familiarisation avec les outils technologiques –Favoriser le dév. de la présence sociale

16 Projet au

17 Démarche Appropriation de la plateforme et des ses fonctionnalités (de base et ajoutées) Conception de scénarios pédagogiques Médiatisation Préparation de la mise à lessai Recrutement des participants

18 Des scénarios pédagogiques Une préparation : développer un sentiment de présence sociale Une approche socioconstructiviste : inciter les étudiants à être « auteur » dans leur environnement à laide doutils dexpression: - outil pour faire des vidéos, - pages collaboratives ( style Wiki) - salon de clavardage concevoir des activités à réaliser en collaboration - activités structurées - cible commune - « imputabilité » réciproque des membres des équipes

19 Développement dune présence transactionnelle Se présenter en établissant son profil « pour les autres » Mettre sa photo (son avatar) Se présenter en créant un clip vidéo Faire connaissance avec ses pairs –Consulter le profil de ses pairs –Rechercher ses « semblables » ou ceux qui nous intéressent à laide des mots-clés Échanger: ses intérêts, ses goûts, ses impressions, etc. Donner des accès ciblés et « intentionnels »

20 Les cours choisis Vision globale de lentreprise ( FD) Anglais-communication 1 (604-FPE-FD) Littérature québécoise ( )

21 Vision globale de lentreprise Une étude de cas Une discussion en équipe pour rassembler ses idées, ses connaissances antérieures sur le sujet Un partage du travail pour faire une cyberquête Une mise en commun des résultats de la cyberquête

22 Anglais Intégration dun logiciel dentraînement à la prononciation Activité de questionnement réciproque Activité de clavardage

23 Sur la plateforme


Télécharger ppt "Le réseautage social pour favoriser la collaboration en formation à distance Bruno Poellhuber Terry Anderson"

Présentations similaires


Annonces Google