La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED La politique sectorielle du pastoralisme au Tchad: Quelles orientations? Elevage transhumant et dynamique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED La politique sectorielle du pastoralisme au Tchad: Quelles orientations? Elevage transhumant et dynamique."— Transcription de la présentation:

1 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED La politique sectorielle du pastoralisme au Tchad: Quelles orientations? Elevage transhumant et dynamique des marchés à bétail. Enseignements tirés de lexpérience dappui à la commercialisation – PAFIB NDjamena, 1 au 3 Mars 2011

2 Plan de la présentation 1.Complexité de lorganisation de la commercialisation, savoir–faire des éleveurs et des commerçants 2.Contraintes et attentes spécifiques des éleveurs transhumants: acteurs déterminants pour lexportation des bovins 3.Quelle stratégie développer pour renforcer les capacités de commercialisation des pasteurs transhumants au Tchad? MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED

3 1. Complexité de lorganisation de la commercialisation, savoir–faire des éleveurs et des commerçants MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED

4 Une filière dimportance, mal connue Contribution 18% au PIB (300 Milliards); Subsistance de 40% de la population; 80% du cheptel dans systèmes pastoraux; Mais des sources qui diffèrent et difficiles à recouper pour une évaluation: –Du cheptel; –De la productivité; –Des flux commercialisés (fraude importante).

5 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED La commercialisation des bovins Influence forte de lévolution de la consommation au Nigéria (marché, augmentation des prix de la viande, nouvelles pratiques alimentaires,…) =>Majoritairement traduit par une exportation sur pieds Différents types de marchés: collecte, regroupement, relais, terminaux (typologie Koussou et Liagre, 2004) => Une organisation complexe de léleveur aux marchés terminaux

6 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Une grande diversité dacteurs dans la commercialisation Des acteurs essentiels qui prennent les risques: –les éleveurs (6 ans pour élever un animal pour lexportation vendu à Fcfa), –les commerçants (3-4 mois pour acheter, transférer, finir et vendre km plus loin au Nigéria autour de Fcfa), Des acteurs qui apportent une valeur ajoutée et un service: garants, convoyeurs, transitaires, Des acteurs tirant profit de la filière de manière licite et illicite et constituant une charge importante

7 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED

8 Marchés de collecte et de regroupement Plurifonctionnels même si une fonction prédomine qui peut évoluer dans le temps; Prix du bétail formé par O/D, qualité des animaux et saisonnalité ; Evolution de la fréquentation des marchés en fonction: –Des conditions économiques (routes,…); –De la sécurité ou de la pression de services (Massaguet); –De la présence des transhumants (saison): Dourbali: têtes en SP à en SS; Mongo: têtes en SP à 700 en SS; Intérêts des commerçants exportateurs pour les animaux provenant des élevages transhumants: valeur marchande plus importante

9 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Les organisations déleveurs Organisations formelles –Plusieurs milliers présentes surtout dans les zones agricoles et agro-pastorales; –En partie suscitées par les projets et politiques de développement; –Peu de membres engagés et actifs en dehors des responsables; –Fonctions remplies limitées et souvent peu viables sans appuis extérieurs. Des organisations ad hoc plus spécifiques, souples et adaptatives –Gestion de lapprovisionnement en aliment bétail Organisations socio-professionnelles pastorales et transhumantes –Nombre plus restreint, basées sur les liens familiaux et lentretiens de liens sociaux inter-communautaires; –efficaces pour gérer la mobilité, laccès aux ressources partagées, la reconstitution des troupeaux en cas de catastrophe, la commercialisation et la défense des droits et des intérêts.

10 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Les éleveurs et la commercialisation Diversité des systèmes délevage pratiqués qui intègrent les bovins Importance des savoirs faire en matière délevage à voir létat des animaux sur les marchés visités Les plus nombreux, mais souvent moins intégrés dans la commercialisation (intermédiaires) La présence des éleveurs dicte lactivité des marchés : saisonnalité des marchés à bétail

11 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Les éleveurs et la commercialisation Plus spécifiquement pour les transhumants: –Combinaison mobilité et forte connexion aux marchés grâce à une organisation sociale et des réseaux dinformations informels mais fonctionnels: Pour organiser les déplacements en fonction des ressources, des problèmes sanitaires,…(rôle central des Khalifas); Rapide sur la commercialisation: prix et types danimaux recherchés, présence des commerçants, prix des céréales,…(rôle central Khalifas); => Ajustement de la décision de vente par rapport aux informations –Système de garantie de la provenance des animaux (damin) Les éleveurs sédentaires ne bénéficient généralement pas de ce type dappui par leurs organisations

12 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Les stratégies de commercialisation des éleveurs Des stratégies de commercialisation souvent méconnues en rupture avec les clichés sur le pastoralisme hors marché Tirer aux mieux partie des échanges entre bétail et céréales Valorisation des mâles de 5-6 ans en bon état, Réforme des femelles improductives, Achat de génisses de reconstitution après les crises, Achat daliment du bétail individuellement et collectivement quand il est disponible Contrats de vente anticipée auprès de commerçants de confiance pour prévenir les pertes Contournement de certains marchés jugés trop prédateurs

13 2. Contraintes et attentes spécifiques des éleveurs transhumants: acteurs déterminants pour lexportation des bovins MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED

14 Les contraintes des éleveurs Position parfois marginale dans les marchés et nécessité de vendre pour repartir au campement avec les produits achetés à partir de la vente des animaux; « arnaques »: anafogas, paiement forcé de taxes; Absence de services en période de crise (aliments bétail, produits vétérinaires) Difficultés dans laccès à leau (manque de points deau) Conflits dans laccès aux ressources pastorales: Dourbali, Guelengdeng Tracasseries par les hommes en uniformes; Beaucoup de promesses (projets) non tenues vis à vis des éleveurs

15 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Les contraintes plus particulières des éleveurs dans les marchés Baisse des prix: les acheteurs insistant sur les contraintes coûts des multiples prédations et tracasseries, Sur le marché on a même pas un endroit où se mettre à lombre dans la journée, on doit marcher une journée pour retourner au campement le lendemain On doit toujours acheter du fourrage et de leau sur le marché,

16 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Les contraintes pour les commerçants Certaines se répercutent sur le prix dachat à léleveur et participent à la baisse des prix: –Une augmentation des taxes (licites et illicites); –Des textes non adaptés ou non appliqués par les acteurs institutionnels; –Une insécurité extrême dans les transferts de bétail; –Une insécurité dans les transferts dargent et non convertibilité de la naïra; –Impossibilité dacheter de laliment bétail au Tchad impliquant une embouche au Nigéria, lembouche au Tchad étant plus coûteuse et le transfert à pieds faisant perdre du poids aux animaux; –Absence daménagement des marchés

17 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED

18 Les contraintes plus spécifiques aux éleveurs transhumants Absence de reconnaissance des formes dorganisations socio-professionnelles qui les caractérisent; Peu appuyés par les interventions classiques limitées par leurs modes dintervention « on entend parler de beaucoup de projets mais ils ne nous appuient pas ».

19 3. Quelle stratégie développer pour renforcer les capacités de commercialisation des pasteurs transhumants au Tchad? MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED

20 Lobjectif du PAFIB Lobjectif général du PAFIB vise à améliorer les conditions de vie des populations tchadiennes, à lutter contre la pauvreté et linsécurité alimentaire, à travers la création demploi dans le secteur de la transformation, et à augmenter les revenus des acteurs de la filière, de léleveur jusquaux commerçants exportateurs; Le projet sinscrit: –dans le partenariat Tchad-UE définissant le développement rural comme secteur de concentration du 10ème FED; –dans la poursuite des actions de lUE en matière de lutte contre les épizooties à travers le PARC1 et 2 et le PACE; –Dans le PNDE en matière damélioration de la commercialisation et de renforcement de capacités des services techniques et des professionnels du secteur de lélevage

21 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Le PAFIB et sa stratégie Convention signée le 25 février 2009 Montant total : euros (financement UE) Maitre douvrage : MEP / ON du FED Maître dœuvre : MERA Maitrise dœuvre déléguée : DGDE 3 composantes: –Améliorer la qualité et les conditions de vente formelle du bétail sur pied; –Appuyer lindustrie de la transformation et du conditionnement de la viande; –Appuyer durablement la qualité des sous produits (cuirs et peaux)

22 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Aider les professionnels à lever les contraintes majeures à la commercialisation au profit des éleveurs et des commerçants Agir sur lamélioration des infrastructures de commercialisation : marchés, points deau le long des pistes de convoyage Renforcer les capacités des acteurs clefs dans la défense de leurs droits face aux entraves et taxes illicites pour favoriser les condition dun système dexportation plus équitable pour les éleveurs, les commerçants, les collectivités et lEtat Renforcer la capacité des éleveurs à accéder aux ressources stratégiques pour la sécurisation des troupeaux en période de crise (aliments du bétail)

23 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED lever les contraintes majeures à la commercialisation au profit des éleveurs et des commerçants Lanimation dun espace de concertation national entre les OP de la filière et la mise en œuvre de services aux éleveurs et aux commerçants pour la défense de leurs droits et de leurs intérêts; Lexpérimentation et le développement sur lAxe Nord de commercialisation dune stratégie de structuration, de suivi et daménagement avec les acteurs et dans une logique de croisement des routes commerciales et de transhumance; La construction de systèmes de gestion des marchés à bétail et des axes de déplacement sécurisés en eau et en pâturage impliquant fortement les organisations déleveurs.

24 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED A travers des activités Dappui à la commercialisation et de transformation de la viande: –Aménagement de marchés à bétail (6) et daires dabattage (5) et accompagnement de leur système de gestion; –Aménagement de points deau le long des tronçons de commercialisation (23); Dappui aux OP formelles (appui-conseil, formation,…) pour répondre aux besoins de leurs membres; Dorganisation de rencontres intercommunautaires afin de définir, avec les transhumants, une approche visant à répondre à leurs besoins De mise en place dun système dappui juridique et de défense des droits; De diffusion dinformations sur la filière

25 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Localisation des points deaux

26 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Localisation des marchés à bétail et AB

27 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Innover pour appuyer les éleveurs et les transhumants Mieux appréhender et faire connaître les savoirs faire et modes dorganisation de ces éleveurs dans la commercialisation; Daméliorer leur participation à la définition et à la mise en œuvre de la politique de lElevage; Mettre sur pied, avec eux, des solutions adaptées à leurs contraintes: soutien en période de crise pastorale, accès aux aliments de bétail et produits vétérinaires, réduction des taxes illicites, défense des droits, amélioration des infrastructures pastorales,…

28 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Conclusion Enjeu fort dappuyer lélevage pastoral extensif à jouer son rôle de levier socio- économique au Tchad Recherche, pour le PAFIB, dans le cadre du partenariat Tchad-UE, des voies de sécurisation des acteurs de la filière à travers la pérennisation et la poursuite des actions engagées.

29 MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED Bibliographie AUBAGUE S., SALEH O. M., KOUSSOU M. O., 2009, Note de synthèse sur lexportation du bétail sur pieds au Tchad, NDjamena, DOPSSP/MERA, 24p.; BONNET B., MASARELLI A., MOUSSA H., ADAM A.B., 2010, Etude de faisabilité pour la définition dune zone de transit et de services aux acteurs de la filière dexportation de bétail et dun cadre général de certification et de traçabilité, NDjamena, Tchad, Rapport PAFIB, 116p. ; BONNET B., CORONEL C., KHAMIS Y., DJOBGUET S., 2010, Amélioration des capacités de la Direction des Statistiques du MERA (DSA/MERA) et de la Direction de lOrganisation Pastorale et de la Sécurisation des Systèmes Pastoraux (DOPSSP) en matière de systèmes dinformations et dappui aux organisations professionnelles, NDjamena, Tchad, Rapport PAFIB, 85p. ; INFIESTA J.T., 2000, Un cas dintégration de marché: la filière dexportation bovine du tchad vers le Cameroun et le Nigéria,NDjamena, PRASAC/CIRAD, LIAGRE L., KOUSSOU M.O., 2004, le commerce de bétail entre le Nigéria et le Tchad: évolution de la demande Nigériane et impact sur lorganisation des circuits de commercialisation Tchadiens, Iram, MAEEF, 97p.;


Télécharger ppt "MERA Projet dAppui à la Filière Bovine UE - FED La politique sectorielle du pastoralisme au Tchad: Quelles orientations? Elevage transhumant et dynamique."

Présentations similaires


Annonces Google