La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Saint Augustin – Angers – 14 janvier 2008 NOS ENFANTS A LHEURE DU NUMERIQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Saint Augustin – Angers – 14 janvier 2008 NOS ENFANTS A LHEURE DU NUMERIQUE."— Transcription de la présentation:

1 Saint Augustin – Angers – 14 janvier 2008 NOS ENFANTS A LHEURE DU NUMERIQUE

2 internet P2P chat blog Téléphone portable télévision mdr virus Pédo-pornographie cybermarketing Contrôle parental MSN TICE B2i autonomie filtrage ENT Jeux en réseaux SMS Ipod spam MP3 FAI ADSL Kestufésswar ?

3 Ecrans ? Téléphones portables Baladeurs numériques Jeux vidéo Télévision Internet

4 Téléphone portable En 2006, 92 % des jeunes de ans, 70% des 12 et 13 ans et 23% des enfants de 8 et 9 ans disposaient d'un téléphone portable en Europe Avis de LAFSSE : « Les parents qui décident d'offrir un téléphone mobile à leurs jeunes enfants se doivent de veiller à une utilisation a minima de l'appareil, par exemple en souscrivant des abonnements restreignant la liste d'appels ».

5 Jeux vidéo Ils apportent : Un vrai divertissement Un travail d'équipe et de coopération lorsqu'ils sont joués en groupe ; Une initiation à la technologie (surtout pour les filles) Un accroissement de l'estime et la confiance en soi des enfants lorsqu'ils maîtrisent un jeu donné ; Un développement des habiletés scolaires comme la lecture et les mathématiques ; Une meilleure capacité à résoudre des problèmes, coordination, rapidité d'exécution et mémoire.

6 Jeux vidéo Mais attention à : La violence Les valeurs véhiculées par le jeu Les stéréotypes masculins/féminins La tranche dâge à laquelle sadresse le jeu La cyberdépendance Etablir ensemble un horaire et le faire respecter un site qui récompense les meilleurs jeux pour enfants

7 Télévision La télé regardée quotidiennement a un impact négatif sur les acquisitions scolaires, en particulier la lecture. Privilégier les émissions adaptées à lâge de lenfant - refuser les chaines pour bébés ! (BabyTV – BabyFirst) Si des contenus effrayants ou violents ont été regardés par lenfant, il est important davoir une discussion avec lui pour ne pas le laisser seul avec ses peurs.

8 Internet : Quelques chiffres 1,2 milliard dinternautes dans le monde 30 millions en France (surf quotidien) 60 % des jeunes entre 13 et 17 ans sont des utilisateurs assidus 32 % des enfants surfent seuls… 72 % des parents nutilisent pas de logiciel de protection

9 Le Web offre aux jeunes de multiples avantages : Les sites Web Une véritable mine de ressources et d'informations sur tous les sujets possibles et imaginables Un endroit idéal pour se divertir, qui propose jeux, musique, vidéos et passe-temps divers La possibilité de créer sa propre page Web.

10 Les sites Web – 2 Par contre, les jeunes y sont aussi exposés à de nombreux dangers : informations inexactes ou trompeuses, canulars et arnaques pornographie ou autres contenus sexuellement explicites sites Web qui menacent leur vie privée en sollicitant des informations personnelles contenus haineux, racistes, sexistes ou fascistes sites Web qui encouragent les activités néfastes ou antisociales : cigarette, alcool, jeux de hasard, drogues ou sectes contenus violents, dangereux ou illégaux : comment fabriquer une bombe, s'acheter une arme, se suicider, etc. Ils peuvent eux-mêmes se livrer à des activités dangereuses sur le Web comme : afficher des renseignements personnels ou une photo sur leur propre page Web ; se servir du Web pour propager rumeurs ou menaces.

11 Conseils pour une meilleure utilisation des sites Web Créez votre propre liste de sites intéressants Apprenez les bonnes techniques de navigation et servez-vous des moteurs de recherche Apprenez à sortir d'une « boucle porno » (CTRL + W ou Alt + F4) Soyez conscients que, malgré tous vos efforts, les adolescents peuvent avoir accès à des contenus inappropriés Apprenez à vos enfants à ne jamais donner d'informations personnelles sur un site Web sans votre autorisation Enseignez à vos jeunes à ne pas voler de contenu sur le Web Apprenez à vos enfants à respecter les règles de politesse sur leur propre site Web Installez un logiciel de filtrage, un antivirus, un pare-feu.

12 Le courriel - 1 Bien utilisé, le courrier électronique, ou courriel, (ou encore ) peut être un excellent moyen d'encourager vos enfants à s'exprimer par écrit. Le courriel offre une certaine autonomie aux jeunes et leur permet de : Rester facilement en contact avec famille et amis ; Se faire des amis par correspondance dans le monde entier ; Obtenir l'aide de leurs enseignants ou de leurs camarades de classe pour faire leurs travaux scolaires ; Travailler avec un tuteur.

13 Le courriel – 2 Toutefois, le courriel ouvre la porte à quelques inconvénients ou dangers : Messages inutiles et non sollicités, appelés « spams » ou « pourriels ». Propagation de virus (cest la principale source dinfection)

14 Le courriel – 3 Conseils pour lutilisation du courrier électronique Utilisez ladresse familiale et non une adresse personnelle jusquà lentrée au collège Apprenez à vos enfants à protéger leur adresse de courriel Dites à vos jeunes de ne jamais ouvrir des documents inconnus ni répondre à du courriel non sollicité Rapportez tout courriel offensant ou illégal à votre fournisseur de services Internet ou à la police Utilisez les filtres offerts par les services de courrier électronique Sachez avec qui vos enfants correspondent en ligne

15 La messagerie instantanée (MSN…) est une forme de communication sur Internet qui combine la conversation en temps réel du chat à la nature privée du courriel. Les logiciels de MI permettent à leurs usagers de se créer leur propre réseau de correspondants. Les messageries instantanées offrent plusieurs avantages : La possibilité de discuter en temps réel avec famille et amis Un environnement beaucoup moins dangereux que celui des « chats », à condition de connaître personnellement tous les membres de votre liste Un outil de communication merveilleux pour les enfants timides ou mal à l'aise en société. La messagerie instantanée – 1

16 La messagerie instantanée – 2 Les messageries instantanées comportent aussi certains dangers : Certains programmes de MI offrent l'option de se joindre à des étrangers dans des chats Les MI peuvent encourager une forme négative d'interaction entre jeunes, comme l'intimidation ou la propagation de rumeurs Les jeunes peuvent être exposés à du pourriel par le biais de leur MI A défaut de remplir prudemment le formulaire d'inscription, un jeune peut être contacté par n'importe qui.

17 La Messagerie Instantanée – 3 Conseils pour l'utilisation de la messagerie instantanée (MI) Assurez-vous que vos enfants protègent leur identité Les jeunes devraient être supervisés par un adulte quand ils remplissent un formulaire d'inscription à un logiciel de messagerie instantanée comme ICQ ou MSN Aidez vos enfants à créer leur liste de correspondants Assurez-vous que leur messagerie instantanée n'offre pas accès à des chats Dites à vos enfants de ne jamais divulguer leur mot de passe Recommandez-leur de faire attention à ce qu'ils écrivent Vos enfants doivent comprendre que des remarques qui peuvent être drôles dans la vie réelle risquent d'avoir l'effet contraire sur Internet. La raison en est que 90 % de nos conversations dans la « vraie » vie s'appuient sur un langage non verbal et une gestuelle impossibles à rendre par écrit. En conséquence, mieux vaut toujours rester poli.

18 Le partage de fichiers (p2p) - 1 Le partage de fichiers, ou technologie d'égal à égal (p2p), permet de télécharger directement des fichiers depuis l'ordinateur de quelqu'un d'autre. Son application la plus fréquente est l'échange de fichiers de musique compressés, dits MP3. Mais… Du point de vue de la loi, les utilisateurs de logiciels de partage de fichiers sont coupables de violation du droit d'auteur quand ils s'échangent de la musique protégée par un copyright. Les logiciels de partage de fichiers qui ne se limitent pas aux fichiers MP3 exposent votre ordinateur à un grand nombre de virus et espiogiciels

19 Le partage de fichiers (p2p) – 2 Conseils de sécurité pour le partage de fichiers Déconseillez à vos enfants de partager des fichiers ! Demandez à vos enfants de vous expliquer ce qu'ils font lorsqu'ils partagent des fichiers Dans ce domaine, il y de grandes chances qu'ils s'y connaissent mieux que vous ! Demandez-leur de vous montrer les logiciels. Protégez votre ordinateur Abordez la question du droit d'auteur avec vos enfants Faites-les réfléchir sur le problème que soulève le partage de fichiers : Est-il honnête de télécharger gratuitement de la musique protégée par un copyright ? Les artistes qui ont créé cette musique ne devraient-ils pas recevoir une compensation ?

20 Les blogs Un journal intime pas intime Un espace pour que n'importe qui puisse s'exprimer publiquement sur Internet sans aucune connaissance technique, et que cette expression puisse faire l'objet d'échanges avec un lectorat potentiel. « … Des écoles envisagent d'en faire un carnet de bord ou un portfolio, d'autres en font un espace de parole collaborative, et d'autres enfin en font un cahier de texte. … » B Devauchelle Blog de prof :

21 Les blogs– 2 Responsabilité du blogueur. Ce sont les parents qui assument la responsabilité du contenu du blog de leurs enfants mineurs… Il est donc important den parler avec eux et de leur rappeler, entre autre que : Aucune photo ne peut être prise ni diffusée sans laccord de la personne photographiée La protection de la vie privée est un droit de tout citoyen Le harcèlement, la violence ou lincitation à la violence, la diffamation, lappel au boycott, lusurpation didentité, latteinte aux bonnes mœurs, le racisme et la xénophobie sont punissables par la loi.

22 Naviguer en toute sécurité : former de jeunes internautes prudents et responsables Paradoxalement, le fait de donner la possibilité d'accéder à Internet à la maison ou à l'école est certainement une des meilleures façons de protéger l'enfant. Un jour ou l'autre, ce dernier ressentira le besoin ou l'envie de se connecter, à ce moment-là il est important qu'il ne soit pas complètement livré à lui-même. Naviguez avec vos enfants Créez votre propre liste de bons sites web à l'aide de signets Installez l'ordinateur dans la salle de séjour ou la salle familiale. Créez une entente familiale pour l'utilisation d'Internet. Fixez des limites de temps dutilisation Enseignez leur à ne jamais divulguer de renseignements personnels.

23 Sites de référence e-parent (Canada)http://www.media-awareness.ca/eparent/francais/ (espace juniors)www.cnil.fr réponses à vos questions juridiqueswww.droitdunet.fr pour signaler un site qui porte atteinte à la dignité de la personnewww.pointdecontact.net Un colloque récent : Enfants – écrans : qui dévore qui ?

24 Linformatique à lécole : socle commun, B2i, chartes dutilisation Les 7 piliers du socle commun : la maîtrise de la langue française ; la pratique d'une langue vivante étrangère ; les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique ; la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication ; la culture humaniste ; les compétences sociales et civiques ; l'autonomie et initiative.

25 Le B2i : 1 : Sapproprier un environnement informatique de travail ; 2 : adopter une attitude responsable ; 3 : Créer, produire, traiter, exploiter des données ; 4 : s'informer, se documenter ; 5 : Communiquer, échanger.

26 Lenseignement catholique (dossier « nos enfants à lheure du numérique »)www.apel.asso.fr

27 Vos questions…


Télécharger ppt "Saint Augustin – Angers – 14 janvier 2008 NOS ENFANTS A LHEURE DU NUMERIQUE."

Présentations similaires


Annonces Google