La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le binôme population et environnement (partie 1) Claude Marois © 2012 NB) La plupart des schémas et graphiques sont puisés du site du Population Reference.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le binôme population et environnement (partie 1) Claude Marois © 2012 NB) La plupart des schémas et graphiques sont puisés du site du Population Reference."— Transcription de la présentation:

1 Le binôme population et environnement (partie 1) Claude Marois © 2012 NB) La plupart des schémas et graphiques sont puisés du site du Population Reference Bureau

2 Courants de pensée de la croissance démographique

3 Les contemporains : Michael Thomas Sadler ( ): il a formulé lidée suivante – la loi naturel de lévolution de la population qui postule que plus la densité dun espace est importante plus la croissance de la population va ralentir ou diminuer ; les effectifs de la population dans un territoire donné ne dépassera un seuil qui mettrait en péril le «bonheur» de tous ses habitants ; Herbert Spencer ( ): il a formulé une relation entre la fécondité des femmes et leur désir dépanouissement et individuel ; plus ce désir occupe du temps et de lénergie plus linclination pour la reproduction diminue; David Ricardo ( ): la population augmente ou diminue selon le taux daccumulation du capital ; la population se «régule» en focntion de la demande de main doeuvre stimulé par le capital;

4 Courants de pensée Plusieurs courants de pensée concernant les impacts de la croissance démographique sur la croissance économique. Selon Carpenter ( 1988), quatre courants de pensée caractérisent lhistoire de la pensée économique depuis le XVIIe siècle; À commencer par la «Période populationniste» : caractérisée par une approche politique : une population croissante augmente leffectif militaire, gonfle les ressources fiscales et stimule le prestige national ;

5 Doctrine malthusienne: Caractérisée par une approche économique : les théoriciens préoccupés par la pauvreté croient régler le sort de lhomme en lui apprenant à contrôler sa procréation; Malthus a tenté de mettre en évidence la relation entre laccroissement de la population et les ressources : Postulat : la population tend à croître en progression géométrique ( 1,2,4,8,16,…) tandis que la production des ressources alimentaires tend à croître selon une progression atithmétique ( 1,2,3,4,5,…); La production des ressources ne permettent pas de satisfaire aux besoins vitaux de la population dont la croissance est géométrique;

6

7 Période anti-malthusienne: Se caractérise par ladoption dune approche sociologique : on suppose que la civilisation et la structure de la société sont du nombre des facteurs explicatifs de la croissance démographique;

8 En milliards Croissance : pays plus et moins avancés Pays moins avancés Pays plus avancés Source : Nations Unies, Perspectives de la population dans le monde, Edition 2002 (scénario moyen), 2003.

9 Tendances de la croissance démographique à léchelle mondiale Croissance de la population et taux de croissance démographique, périodes de 5 ans Millions Pourcentage daugmentation par an Source : Nations Unies, Perspectives de la population dans le monde, Edition 2002 (scénario moyen), 2003.

10 Relations population-ressources: Quelques notions...

11 Loptimum de la population Les problèmes posés par laccroissement démographique réfèrent souvent à la question de la détermination du volume ou seuil de population; Cette question se pose à cause de lépuisement des ressources ou au rythme de consommation des ressources : abattage des forêts ou déforestation, épuisement des terres agricoles etc.; Cette notion était fréquemment associée au concept de surpeuplement, concept pouvant comporter plusieurs significations ( Noin, 1986), par exemple : 1. que la population est trop nombreuse pour être nourrie sans importations de denrées alimentaires; 2. que la population dun pays est si importante par rapport aux ressources quun changement démographique naurait aucun effet sur la population globale; 3. quun pays consomme des ressources irremplaçables à un rythme excessif;

12 Loptimum de population Le niveau optimal de population est celui qui permet le niveau de qualité de vie le plus élevé ; La qualité de vie dans le cas de loptimum de population : chaque habitant reçoit les quantités requises de nourriture, deau, dénergie et dair de bonne qualité ; quil puisse à partir de ressources brutes fabriquer tous les objets ou outils nécessaires ; de profiter de soins médicaux adéquats, de services culturels et de loisirs ;

13 Loptimum de population En somme, loptimum est à la fois : 1) le nombre maximum permettant la réalisation le potentiel de la créativité humaine et la meilleure qualité de vie pour tous les habitants; 2) mais qui ne dépasse un seuil qui menace la qualité de vie ou le potentiel des individus ou la gestion dun ou des écosystèmes; Cest un équilibre entre la population et les ressources qui satisfait les besoins de chaque membre dune communauté : cet équilibre varie dans le temps et dans lespace;

14 Deux concepts sont inhérents à cette notion : Le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient daccorder la plus grande priorité, et Lidée de limitations que létat de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de lenvironnement à répondre aux besoins actuels et à venir. Ainsi, les objectifs du développement économique et social sont définis en fonction de la durée, et ce dans tous les pays – développés ou en développement, à économie de marché ou à économie planifiée. Les interprétations pourront varier dun pays à lautre, mais elles devront comporter certains éléments communs et saccorder sur la notion fondamentale de développement durable et sur un cadre stratégique permettant dy parvenir. Le développement implique une transformation progressive de léconomie et de la société. Cette transformation, au sens le plus concret du terme, peut, théoriquement, intervenir même dans un cadre sociopolitique rigide. Cela dit, il ne peut être assuré si on ne tient pas compte, dans les politiques de développement, de considérations telles que laccès aux ressources ou la distribution des coûts et des avantages. Même au sens le plus étroit du terme, le développement durable présuppose un souci déquité sociale entre les générations, souci qui doit sétendre, en toute logique, à lintérieur dune même génération. » Notre avenir à tous, 1987

15 Surpopulation: Concept ayant un sens relatif : comment définir un seuil de population distinguant un espace surpeuplé dun espace qui ne lest pas ? Théoriquement, il y a surpopulation lorsque cette population ne peut correctement vivre ou bien que la santé publique est un danger ou quil y a un problème potentiel de lespace disponible pour les générations futures;

16 Une réalité plurielle: Lexistence de plusieurs réalités; Par exemple, une vie décente intègre le logement, les denrées alimentaires, lemploi etc.; Quels sont les critères qui définissent une vie décente ? Est-ce que ces critères varient selon la culture du groupe? Il en est de même pour la santé : quels sont les normes de santé ? Pour ce qui est de lespace disponible : le problème est le même.

17 Capacité daccueil: Définition : …est le nombre de personnes que peut accueillir une région ( dans le sens géographique) étant donné ses ressources économiques, sociales, infrastructures de toute sorte, géographiques etc.; Plusieurs facteurs : climat, morphologie physique, disponibilité des ressources, le niveau technologique, les niveaux de production et de consommation, limpact des ressources sur lenvironnement, système social etc.

18 Le concept dinvestissement démographique: Concept introduit par Alfred Sauvy pour comprendre la relation entre la croissance démographique et la croissance des ressources; Postulat : que tout accroissement de la population exige un accroissement parallèle des productions de services de base, déquipement, dencadrement et de créations demplois pour maintenir seulement le niveau moyen et les besoins essentiels; La croissance démographique est indissociable de questions aussi importantes que laffectation de biens et de services;

19 Le concept dinvestissement démographique: Quel est le rapport entre laccroissement naturel et la production ? Quel est le niveau de mobilisation des ressources ( production agricole, production industrielle et manufacturière etc.) requis pour répondre à laccroissement naturel ? Quel est le niveau de mobilisation des ressources requis pour répondre à la demande actuelle de la population ? Quel est le niveau requis pour répondre aux nouveaux arrivants ? Selon le niveau économique du pays, la mobilisation des ressources varient ; par exemple, linvestissement en ressources de base dun pays pauvre ou en voie de développement sera importante comparativement à un pays développés. Pourquoi? À cause entre autres du rattrapage pour satisfaire les besoins élémentaires ;

20 Capacité de charge: Population qu'une superficie donnée peut accueillir sans qu'il en résulte une dégradation de l'environnement Carrying capacity is the number of people that can be supported in an area, given its physical resource base and the way that base is used. When contemplating potential carrying capacity, it is important to consider climate, landforms, resource availability, technological imputs, the number of people, levels of production and consumption, the impact on the resources and the environment, as well as other social and economic criteria. Also, bear in mind that carrying capacity is constantly changing as technology changes, values change, cultures change, resource availability changes. (PRB)

21 Relations population, ville et environnement: Par exemple : quels sont les effets dune forte migration vers la ville ? ( exode rural) 1. Exode rural : 2. Migration vers la ville : 3. Des logements plus encombrés et des services daqueducs, dégouts et denfouissement des déchets croulant sous le poids de la demande : 4. Répercussions sur la santé et la qualité de vie des citadins: 5. De nouveaux besoins surgiront en matière dhygiène, de lutte contre certaines maladies, de prévention contre le crime et de protection contre lenvironnement;

22 Relations «population, ville et environnement» Leffet disponible pour les générations futures soulève plusieurs questions : Peut-on présumer que les générations futures disposeront des mêmes ressources limitées ? Est-ce que les dommages causés par la pollution, la désertification, la déforestation etc. sont réversibles ? À quel prix ? Quelle technologie?

23 Autres notions associées, source : Banque mondiale Développement durable: Développement qui permet de satisfaire les besoins de la population aujourd'hui sans compromettre les perspectives de satisfaction des besoins des générations futures. Préservation de la Biodiversité: Variété des organismes vivants de toutes origines, notamment dans les écosystèmes terrestres et aquatiques, et les écosystèmes dont ils font partie. Cela inclut la diversité à l'intérieur des espèces, entre les espèces, et entre les écosystèmes ; La diversité est indispensable au maintien de la vie sur terre : une condition fondamentale d'adaptation, de survie et d'évolution des espèces. < Capacité de charge: Population qu'une superficie donnée peut accueillir sans qu'il en résulte une dégradation de l'environnement

24 Écosystème: Association d'une communauté d'espèces vivantes et d'un environnement physique qui fournit l'eau, l'air et les autres éléments dont elles ont besoin pour vivre. Intégrité des écosystèmes: Mesure dans laquelle les relations entre écosystèmes et à l'intérieur des écosystèmes restent intactes, de manière à préserver le nombre et la variété des espèces vivantes.

25 Autres notions associées, source : Banque mondiale Accès à l'eau salubre : Nombre de personnes qui peuvent obtenir de l'eau propre en quantité suffisante et sans difficultés excessives, en pourcentage de la population totale. Il dénote la santé des habitants du pays et l'aptitude du pays à collecter, traiter et distribuer de l'eau; En milieu urbain, « sans difficultés excessives » veut dire qu'il existe une fontaine ou un robinet publics situés dans un rayon de 200 m autour du logement; En milieu rural, cela veut dire que les membres de la famille n'ont pas à passer trop de temps chaque jour à aller chercher de l'eau; L'eau est salubre ou insalubre selon la quantité de bactéries qu'elle contient: une quantité suffisante d'eau est celle qui suffit pour les besoins métaboliques, hygiéniques et domestiques, généralement une vingtaine de litres par personne et par jour.

26 Assainissement: Maintien des conditions de propreté et d'hygiène pour prévenir les maladies, au moyen de services tels que l'enlèvement des ordures et l'évacuation des eaux usées. Déboisement. Abattage des forêts. Comme les racines des arbres sont indispensables pour fixer la couche arable, le déboisement peut provoquer l'érosion du sol. En outre, on soupçonne que la disparition des arbres contribue au réchauffement de la planète puisque les arbres absorbent les gaz à effet de serre et fournissent de l'ombre. Déchets industriels. Résidus de procédés de production -- par exemple, certains produits chimiques ou même l'eau à très haute température. Ils sont parfois nocifs et peuvent polluer l'eau et l'environnement s'ils ne sont pas convenablement traités et/ou éliminés. Désertification. Transformation en désert (par suite de la gestion des sols ou des changements climatiques).

27 Élan démographique: Tendance de la population à continuer de s'accroître après que le taux de fécondité eut été ramené au niveau de remplacement, du fait que la proportion d'habitants en âge d'avoir des enfants est relativement élevée; Par exemple, le nombre d'habitants des pays en développement continuera d'augmenter en chiffres absolus pendant les prochaines décennies malgré la baisse des taux d'accroissement de la population ; Ce phénomène est dû aux taux de fécondité élevés des périodes antérieures, qui font qu'il existe un grand nombre de jeunes. À mesure que ces jeunes grandissent et ont l'âge d'avoir des enfants, le nombre de naissances s'accroît et dépasse celui des décès de personnes âgées.

28 Les enjeux: Pollution et changements climatiques : effets de la pollution de l'air sur les forêts, des gaz à effet de serre sur le climat, au danger des insecticides ainsi qu'aux polluants qui flottent sur les rivières. Écosystèmes et protection de la nature: l'étude d'écosystèmes marins, de la forêt et du désert et sur les méthodes de protection des mammifères, des insectes et des oiseaux. Ressources naturelles : la gestion des forêts, des eaux et des combustibles fossiles ainsi que l'exploitation des ressources forestières, minières et du saumon et la consommation d'énergie.

29

30

31 Objectifs Repenser les rapports quentretiennent les êtres humains entre eux et avec la nature est une aspiration que partage un nombre grandissant de femmes et dhommes. Le développement durable implique quil faut remédier aux insuffisances dun modèle de développement axé sur la seule croissance économique en reconsidérant nos façons de faire compte tenu de nouvelles priorités. Maintenir l'intégrité de l'environnement pour assurer la santé et la sécurité des communautés humaines et préserver les écosystèmes qui entretiennent la vie; Assurer l'équité sociale pour permettre le plein épanouissement de toutes les femmes et de tous les hommes, lessor des communautés et le respect de la diversité; Viser l'efficience économique pour créer une économie innovante et prospère, écologiquement et socialement responsable.

32 ONU: Action Action 21 aborde les problèmes urgents d'aujourd'hui et cherche aussi à préparer le monde aux tâches qui l'attendent au cours du siècle prochain. C'est un programme qui reflète un consensus mondial et un engagement politique au niveau le plus élevé sur la coopération en matière de développement et d'environnement; Les stratégies, plans, politiques et processus nationaux sont vitaux pour ce faire : la coopération internationale doit venir appuyer et compléter les efforts nationaux. D'autres organisations internationales, régionales et sous- régionales devront également contribuer à cet effort - il faudrait de même encourager la participation du public la plus large possible et la contribution active des organisations non gouvernementales et d'autres groupes.

33 DYNAMIQUE DEMOGRAPHIQUE ET DURABILITE 5.3 La croissance de la population et de la production mondiales, jointe à des modes de consommation non viables, impose des contraintes de plus en plus lourdes aux capacités nourricières de notre planète. Ces processus interactifs ont des incidences sur l'utilisation des sols, de l'eau, de l'air, de l'énergie et d'autres ressources. Les villes à croissance rapide se heurtent à de très graves problèmes écologiques: la croissance des villes oblige à une plus grande attention aux questions d'administration locale et de gestion municipale; Ces politiques doivent tenir compte des liens entre les tendances et facteurs démographiques, l'utilisation des ressources, la diffusion des techniques appropriées et le développement. La politique démographique devrait également reconnaître le rôle des êtres humains dans les problèmes écologiques et de développement; Il faudrait que les décideurs à tous les niveaux soient davantage conscients de cet aspect du problème et disposent de meilleures informations sur lesquelles fonder leurs politiques nationales et internationales, ainsi que d'une grille de lecture qui leur permette d'interpréter ces informations.

34 Objectifs 5.5 Les objectifs suivants devraient être atteints aussi rapidement que faire se pourra : a) Intégration des tendances et des facteurs démographiques à l'analyse globale des questions d'environnement et de développement; b) Meilleure compréhension des liens entre dynamique démographique, technologie, comportement culturel, ressources naturelles et systèmes d'entretien de la vie; c) Analyse de la vulnérabilité humaine dans les zones écologiquement sensibles ou fortement peuplées afin de définir les priorités d'action à tous les niveaux, en tenant pleinement compte des besoins définis au niveau communautaire.

35 Pyramides de population par âge et par sexe, 2005 En millions Régions moins avancéesRégions plus avancées HommesFemmesHommesFemmes Age Répartition de la population mondiale par âge Source : Nations Unies, Perspectives de la population dans le monde, Edition 2002 (scénario moyen), 2003.

36 Notes sur les tendances au vieillissement de la population, par région du monde Dici à 2025, plus de 20 % de la population dans les régions plus avancées aura au moins 65 ans. Dici à 2025, un dixième de la population mondiale aura plus de 65 ans. LAsie verra presque doubler sa proportion de personnes âgées, de 6 % en 2000 à 10 % en En termes absolus, ceci représente une augmentation radicale en à peine 25 ans : de 216 millions à presque 475 millions de personnes âgées.

37 Population et environnement Source: UNESCO, Banque Mondiale Partie 2 Claude Marois 2012

38 L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) : la première carte mondiale des réserves d'eaux souterraines transfrontalières; Près de 96% de l'eau douce de la planète se trouve dans les aquifères souterrains, dont une grande majorité est transfrontalière (UNESCO ) : il n'existe aucun inventaire mondial; Les aquifères, qui représentent un volume 100 fois supérieur à l'eau douce de surface, assurent déjà une bonne part de nos besoins : l'augmentation de la demande en eau s'est traduite depuis la deuxième moitié du XXème siècle par un recours croissant à ces bassins souterrains - à l'échelle mondiale, cette ressource est utilisée à 65% pour l'irrigation, 25% pour l'alimentation en eau potable et 10% pour l'industrie;

39 Ils constituent plus de 70% de l'eau utilisée dans l'Union européenne et sont souvent une des seules, voire l'unique, source d'approvisionnement dans les régions arides ou semi-arides (100% en Arabie saoudite ou à Malte, 95% en Tunisie, 75% au Maroc); Pour de nombreux pays, les systèmes d'irrigation reposent très largement sur les nappes souterraines (90% dans la Jamahiriya arabe libyenne, 89% en Inde, 84% en Afrique du Sud, 80% en Espagne);

40 Si les systèmes aquifères existent sur tous les continents, tous ne sont pas renouvelables : ceux de l'Afrique du Nord et de la péninsule arabique, qui se sont constitués il y a de plus de ans alors que le climat était plus humide, ne sont pas rechargés - même lorsqu'ils sont renouvelables, c'est-à-dire alimentés régulièrement par les précipitations, les aquifères sont dans certaines régions menacés par la surexploitation ou la pollution - dans les petites îles et les zones côtières de la Méditerranée, les populations exploitent souvent l'eau souterraine à un rythme supérieur à sa capacité de renouvellement. En Afrique, les aquifères, qui sont parmi les plus grands au monde, restent largement sous-exploités - ils constituent un potentiel considérable, à condition que soit adoptée une gestion durable de ces ressources - comme ils s'étendent généralement sur plusieurs États, leur exploitation suppose des mécanismes de gestion concertée pour éviter par exemple que les nappes ne soient polluées ou ne fassent l'objet d'une exploitation trop intensive par l'un des pays riverains. Source : UNESCO, ONU

41

42 Selon la Banque mondiale, 74% des populations pauvres dans le monde vivent du produit de terres agricoles arides à faible rendement ;Banque mondiale D'après les prévisions des chercheurs, d'ici l'an 2050, la moitié des terres arables deviendront inutilisables à cause de la désertification et de la dégradation des terres; La gestion durable des terres est nécessaire pour préserver le plus possible de superficie de zones agricoles touchées par la désertification, la dégradation des terres et la sécheresse;

43

44 Climat : 250 millions de nouveaux déplacés d'ici à 2050 Le changement climatique pourrait causer à l'avenir des déplacements de populations à grande échelle, a prévenu cette semaine le Haut commissaire adjoint de l'ONU pour les réfugiés, L. Craig Johnstone, lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques qui se sont déroulés à Poznan (Pologne) ; Selon les prévisions les plus optimistes, près de 250 millions de personnes seront déplacées au milieu de ce siècle à cause de conditions météorologiques extrêmes, de la baisse des réserves d'eau et d'une dégradation des terres agricoles, a-t-il précisé; Cela signifie que le nombre de personnes déplacées augmentera de six millions au minimum par an à cause du changement climatique;


Télécharger ppt "Le binôme population et environnement (partie 1) Claude Marois © 2012 NB) La plupart des schémas et graphiques sont puisés du site du Population Reference."

Présentations similaires


Annonces Google