La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RÉSULTATS Karine Chayer Action des femmes handicapées (Montréal) Juin 2012 LA SITUATION, LES PRÉOCCUPATIONS ET LES BESOINS DES FEMMES HANDICAPÉES AU QUÉBEC:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RÉSULTATS Karine Chayer Action des femmes handicapées (Montréal) Juin 2012 LA SITUATION, LES PRÉOCCUPATIONS ET LES BESOINS DES FEMMES HANDICAPÉES AU QUÉBEC:"— Transcription de la présentation:

1

2 RÉSULTATS Karine Chayer Action des femmes handicapées (Montréal) Juin 2012 LA SITUATION, LES PRÉOCCUPATIONS ET LES BESOINS DES FEMMES HANDICAPÉES AU QUÉBEC: CONSTATS, OBSTACLES ET DÉFIS

3 MISE EN CONTEXTE Projet de recherche initié par Action des femmes handicapées (Montréal) (AFHM), en collaboration avec lAlliance des femmes handicapées du Québec (AFHQ). Quelle place occupe les femmes handicapées dans la société québécoise ? Quels sont leurs besoins, leurs préoccupations et leurs rêves ?

4 MISE EN CONTEXTE Décrire et comprendre les besoins réels et les principales préoccupations vécus par les femmes handicapées du Québec. Décrire et comprendre les principaux obstacles auxquels sont confrontés les femmes handicapées. En explorant plusieurs thématiques, décrire et comprendre la situation des femmes handicapées du Québec.

5 CADRE THÉORIQUE Cadre danalyse féministe intersectionnelle. Approche dempowerment. Met lemphase sur lexpérience des femmes, selon leur identité et leur point de vue.

6 MÉTHODOLOGIE Deux stratégies méthodologiques: 1)Création dun questionnaire, collecte des données et analyse des résultats; 2)Groupes de discussion; 27 femmes rencontrées.

7 MÉTHODOLOGIE Questionnaire Comité consultatif (Ginette Bélanger, Wassyla Hadjabi, Selma Kouidri et Karine Chayer). Période de validation (contenu, accessibilité…). Critères de léchantillon: Doit se désigner comme étant une femme handicapée; Être âgée de 15 ans ou plus; Habiter dans une des 17 régions administratives du Québec depuis au moins 3 mois.

8 MÉTHODOLOGIE Contenu des questionnaires 18 thématiques: Sociodémographie; Immigration; Habitation; Famille; Éducation; Revenu et employabilité; Besoins et adaptations; Identité; Relations interpersonnelles; Mobilité et transport; Santé; Bien-être; Sexualité; Maternité; Sécurité et violence; Technologie; Vie communautaire et loisirs; Citoyenneté et engagement social.

9 MÉTHODOLOGIE Collecte des données: questionnaire Diffusion massive: Communiqués de presse, CNW Telbec; Sites spécialisés; Courriels; Partenaires. Questionnaire actif pendant 1 an: Sur Internet via Survey Monkey; Par courriel, fichier Words; Par téléphone, avec des bénévoles formées; En personne; Par la poste.

10 MÉTHODOLOGIE Collecte des données: groupes de discussion Groupes de discussion: Montréal (AFHM); Montérégie (ContactL de Varennes); Chaudière-Appalaches (PHARS). Groupes de 6 à 10 femmes: Total de 27.

11 MÉTHODOLOGIE Données Population Femmes handicapées du Québec (critères) Pluralité des handicaps. Échantillon: 424 questionnaires recueillis; 315 questionnaires retenus (74,3 %).

12 PROFIL DES PARTICIPANTES Régions administratives Bas-Saint-Laurent: 1,7 % Saguenay-Lac-Saint-Jean:1,4 % Capitale-Nationale: 7,2 % Mauricie: 5,0 % Estrie: 4,1 % Montréal: 35,1 % Outaouais: 1,7 % Abitibi-Témiscamingue: 0,3 % Côte-Nord: 2,2 % Nord-du-Québec: 0,3 % Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine: 2,5 % Chaudière-Appalaches: 5,3 % Laval: 6,5 % Lanaudière: 5,2 % Laurentides: 6,9 % Montérégie: 13,2 % Centre-du-Québec: 1,4 %

13 PROFIL DES PARTICIPANTES Âge des participantes:

14 PROFIL DES PARTICIPANTES Langue maternelle: Français: 85,5 %; Anglais: 3,1 %; LSQ: 1,6 %; Arabe: 1,8 %; Espagnol: 2,9 %; Italien: 1,0 %; Langues amérindiennes: 0,3 %.

15 PROFIL DES PARTICIPANTES Appartenance ethnique: Caucasienne (blanche): 79,2 %; Noire : 3,1 %; Latino-Américaine: 3,1 %; Arabe: 2,6 %; Italienne: 2,1 %; Asiatique: 0,8 %; Autres: 0,8 %.

16 PROFIL DES PARTICIPANTES État civil: Célibataire: 42,9 % Conjointe de fait: 16,0 % Mariée: 22,7 % Séparée: 4,2 % Divorcée: 11,5 % Veuve: 2,5 %

17 PROFIL DES PARTICIPANTES Types de handicaps Apprentissage: 4,2 % Cognitif: 6,0 % Douleur chronique: 18,4 % Élocution: 9,1 % Intellectuel: 5,4 % Moteur: 54,4 % Neurologique: 31,4 % Organique: 9,1 % Psychique: 8,8 % Surdité: 9,4 % Trouble du déficit de lattention: 2,1 % Visuel: 14,2 %

18 IMMIGRATION Parmi nos répondantes, 11,7 % sont nées à lextérieur du Canada. Principaux obstacles rencontrés par les participantes lors de leur arrivée au Canada:

19 HABITATION Plus du tiers des femmes handicapées sondées vivent dans une maison, un appartement ou un condominium dont elles sont propriétaires (36,6 %) et 33,6 % dont elles sont locataires. 11,6 % des femmes sont hébergées par un parent ou un ami. 6,9 % vivent dans une habitation à loyer modique (HLM). 4,7 % vivent dans une résidence pour personnes handicapées, personnes âgées ou un centre dhébergement et de soins de longue durée (CHSLD). 4,1 % vivent dans une coopérative dhabitation. Parmi les répondantes de notre échantillon, 2,5 % dentre elles ont déjà vécu dans la rue ou sans domicile fixe pour une durée moyenne de 4 mois.

20 HABITATION Difficile de trouver des logements accessibles à prix abordables. Lorsque les moyens sont présents pour avoir sa propre maison, il est quand même difficile pour les propriétaires de trouver le financement et laide nécessaire pour faire adapter leur propriété: «Les montants qui nous aident à adapter nos maisons sont minimes en comparaison au coût réel. Nous avons besoin daide substantielle.»

21 HABITATION Les raisons mentionnées par celles qui ont déjà pensé déménager (45,2 %) sont variées : superficie inadéquate, manque despace, prix trop élevé, aggravation de létat de santé ou du handicap (ne peut plus vivre seule), services éloignés et insécurité. Linaccessibilité totale ou partielle de la demeure ou le manque dadaptations sont les principales raisons mentionnées.

22 FAMILLE Plus du tiers des femmes handicapées vivent seules (35,3 %). 45,8 % ont des enfants: Moyenne de 2 enfants; 13,0 % dentre elles ont un enfant en situation de handicap; 1,2 % ont plusieurs enfants avec un ou plusieurs handicaps.

23 ÉDUCATION Niveau de scolarité: Primaire ou 1 ère à 7 e année: 6,9 %; Secondaire (DES) ou 8 e à 12 e année: 18,7 %; Secondaire professionnel (DEP): 9,2 %; Collégial (technique): 16,4 %; Collégial (préuniversitaire): 5,2 %; Université (certificat): 9,2 %; Universitaire (baccalauréat): 15,8 %; Université (maîtrise): 8,9 %; Université (doctorat): 2,6 %; Autodidacte: 0,6 %.

24 ÉDUCATION Principaux obstacles rencontrés par les participantes lors de leurs études:

25 REVENU Plus de la moitié des répondantes (58,4 %) ont déclaré un revenu personnel brut annuel moyen de moins de $. 12,2 % des femmes handicapées ont déclaré avoir un revenu personnel brut annuel moyen de plus de $. 5000$ à 9999$: 15,8 % $ à $: 17,9 %. 5 % dentre elles ont déclaré navoir aucun revenu personnel.

26 REVENU Sources de revenus:

27 EMPLOYABILITÉ Le tiers des répondantes occupent un emploi (35,4%). De ce nombre, 39,8 % travaillent dans le milieu communautaire, 17,9 % au sein du gouvernement provincial et 17,1 % dans des entreprises privées. Plus du quart des femmes occupent un emploi à temps partiel (30,1 %), 59,3 % un emploi à temps plein et 4,1 % sont sur appel.

28 EMPLOYABILITÉ Les résultats de notre recherche montrent que la moitié (49,0 %) des femmes handicapées ignorent ce que cest un contrat dintégration au travail (CIT). Principaux obstacles rencontrés par les participantes lors de la recherche dun emploi ou dun stage:

29 EMPLOYABILITÉ Principaux obstacles rencontrés par nos répondantes lors dun emploi ou dun stage: « « Je vous présente notre éclopée ». Je me suis déjà fait présenter de cette façon à des clients par mon employeur. »

30 BESOINS ET ADAPTATIONS En lien avec le handicap Durée de la situation de handicap des répondantes:

31 BESOINS ET ADAPTATIONS En lien avec le handicap Besoins et aides techniques les plus souvent utilisés par les répondantes lors de leurs déplacements:

32 BESOINS ET ADAPTATIONS En lien avec le handicap Au quotidien, 60,7 % des répondantes ont besoin daide pour accomplir leurs tâches. Parmi les personnes qui les aide, notons les parents (33,5 %), des préposées (33,0 %), des amis (29,0 %), le mari (21,0 %), divers professionnels (20,0 %) le conjoint de fait (16,5 %) et les enfants (14,0 %).

33 BESOINS ET ADAPTATIONS En lien avec le handicap Besoins les plus fréquemment mentionnés par les répondantes pour accomplir leurs tâches:

34 BESOINS ET ADAPTATIONS En lien avec le handicap 32,5 % des participantes considèrent quon ne répond pas à tous leurs besoins:

35 BESOINS ET ADAPTATIONS En lien avec le handicap Il y a tout de même 63,0 % des répondantes qui considèrent quon répond à tous leurs besoins et qui sont satisfaites: « Jai la chance davoir un mari et des enfants très présents pour moi. » « En ce moment, je peux me payer les services nécessaires à mes besoins, car mes finances me le permettent. » « Je ne suis pas exigeante, je me débrouille avec ce que jai. » « Jai les mêmes préposées depuis des années. Donc, je suis en confiance. »

36 BESOINS ET ADAPTATIONS En lien avec le handicap 59,5 % des répondantes ont des besoins dadaptation à leur domicile:

37 IDENTITÉ La notion didentité est-elle la même chez toutes les femmes handicapées ? À quelles expressions sidentifient-elles?

38 IDENTITÉ « Souvent, je trouve que je suis doublement handicapée, car je suis une femme et handicapée. » « Je suis une femme avant dêtre une femme handicapée. Mon handicap, ce nest quune partie de moi. Je préfère que lon dise « femme handicapée ou personne handicapée » plutôt que « lhandicapée », car cest toute une différence ! Souvent, les gens voient le handicap avant autre chose…cest bien dommage. »

39 IDENTITÉ 70,1 % des participantes ont déjà subi de la discrimination ou senti le jugement des autres à leur égard. Pire encore, parmi celles-ci, 90,3 % ont subi de la discrimination spécifiquement à cause du handicap: « Je suis malvoyante et ce que je trouve le plus difficile c'est que mon handicap est invisible. Lors de mes déplacements, les gens se permettent de me lancer toutes sortes de remarques comme « Tu fourres le gouvernement » ou « tu nes même pas aveugle, espèce de profiteuse du système ». Je tente d'oublier ses remarques, mais elles blessent toujours. »

40 IDENTITÉ 15,9 % des répondantes ont subi de la discrimination à cause de leur poids : « En tant que personne obèse, je me sens plus ostracisée, comparativement à ma situation de handicap. Quand je sens que je suis perçue comme une personne à mobilité réduite, le contact avec les étrangers me semble plus bienveillant que lorsque je sens que je suis perçue comme une grosse personne. » 15,4 % des répondantes ont subi de la discrimination à cause de leur âge: « Jai accès au stationnement pour les personnes handicapées. Je me suis souvent fait dire que ces stationnements étaient réservés aux personnes âgées... et comme je suis plus jeune on m'a souvent parlé durement et impoliment en lien avec ce stationnement. »

41 IDENTITÉ Plusieurs femmes handicapées ont vécu des situations où elles se sentaient exclues, différentes ou marginalisées:

42 RELATIONS INTERPERSONNELLES La majorité des répondantes ont des ami (es) avec des handicaps (84,0 %) et sans handicaps (94,4 %). 60,2 % des répondantes se sont déjà senties isolées sans en avoir fait le choix. Pour certaines, il est difficile délargir leur réseau social : « L'isolement demeure ma principale préoccupation. Souvent relié à des préjugés, il mest difficile d'établir de nouvelles connaissances. » Pour dautres, faire partie dun réseau social, dun cercle damis, nest pas synonyme dinclusion : « Il marrive de me sentir exclue quand les gens prévoient des activités à la dernière minute. »

43 MOBILITÉ ET TRANSPORT Parmi nos répondantes, 46,6 % se déplacent en transport adapté. « Aux Îles-de-la-Madeleine, le transport adapté est très limité. Pour les clients, il est très difficile d'avoir le transport aux heures désirées. Le transport adapté n'est pas disponible après 17 heures la semaine et la fin de semaine. La fin de semaine, il est seulement en fonction le samedi de 14 heures à 17 heures. En soirée et le dimanche, nous sommes complètement isolées, nous n'avons pas de transport adapté. »

44 MOBILITÉ ET TRANSPORT 28,6 % des répondantes à létude prennent lautobus lors de leurs déplacements habituels et 15,2 % utilisent le métro. «C'est inacceptable qu'une ville qui se considère développée ne possède pas dautobus et un service de métro accessible. Les rampes d'accès des autobus ne fonctionnent pas, sont brisées ou les chauffeurs ne savent pas comment les utiliser.»

45 MOBILITÉ ET TRANSPORT Les femmes se déplaçant en voiture adaptée (17,4 %) ont aussi leurs lots de problèmes. Elles ont souvent de la difficulté à accéder à un stationnement accessible : « Plusieurs stationnements pour les personnes handicapées ne sont pas adaptés correctement. Très souvent, lespace est trop petit pour que lon puisse sortir de notre voiture avec notre fauteuil roulant. Et ça, cest quand ils ne sont pas occupés par des livreurs ou des personnes sans vignette. »

46 MOBILITÉ ET TRANSPORT Principaux obstacles auxquels les femmes handicapées ont été confrontées lors de leurs déplacements:

47 SANTÉ Accès à un médecin de famille (83,9%). Accès à des ressources adaptées pour les soins de santé (70,2 %). « Dans ma région [Côte-Nord], je nai pas accès à un centre de réadaptation pour mes besoins. Je nai pas de médecin de famille, donc je dois aller à des cliniques sans rendez-vous et attendre des heures. Quand cest urgent, je dois faire 2 heures de route pour me rendre à lhôpital le plus près. »

48 SANTÉ Accès à des examens gynécologiques adaptés à vos besoins: non à 54,7 %. Accès à des examens adaptés à vos besoins pour la mammographie: non à 56,5 %. Expérience lors dun examen gynécologique : « Le spéculum est souvent trop gros pour moi et le médecin doit embarquer sur la table dexamen pour m'examiner. Les appuis-pieds sont trop loin et je dois m'avancer davantage du bord de la table pour me faire examiner. Cest très inconfortable et embarrassant comme situation. »

49 BIEN-ÊTRE Certains jours, je suis bien dans ma peau. D'autres jours, pas du tout. Dans certains domaines de ma vie, j'ai une grande confiance en moi, alors que pour dautres, ce n'est pas du tout le cas. »

50 BIEN-ÊTRE

51 SEXUALITÉ 41,4 % des répondantes sont actives sexuellement. 89,9 % des participantes sont hétérosexuelles, 2,3 % sont lesbiennes/homosexuelles et 2,1 % sont bisexuelles. 71,8 % des participantes trouvent cela important davoir du plaisir sexuel.

52 MATERNITÉ Avez-vous vécu une grossesse? Oui, en situation de handicap (17,9%). Oui, sans être en situation de handicap (24,5%). Oui, 2 situations précédentes (3,4%).

53 MATERNITÉ Principaux obstacles rencontrés par les participantes lors de leur grossesse:

54 MATERNITÉ « Lors de ma deuxième grossesse, jai senti une nonchalance de la part de mon médecin. Cette grossesse a été particulièrement difficile. Lorsque jai voulu lui faire part de mes malaises, il ma répondu : écoutez madame, vous connaissiez votre situation, vous saviez dans quoi vous mettiez les pieds, je ne peux rien pour vous… »

55 SÉCURITÉ ET VIOLENCE Sentiment de sécurité Se sentent très en sécurité: Résidence: 81,8 %; Travail: 85,7 %; Lieux publics: 50,3 %; Lors de leurs déplacements: 53,8 %. Près de la moitié des répondantes ne sortent pas seules le soir venu (43,7 %).

56 SÉCURITÉ ET VIOLENCE La moitié des participantes (50,3 %) ont déjà vécu une ou plusieurs expériences de violence en étant en situation de handicap. Parmi celles ayant vécu de la violence, 75,6 % ont reconnu avoir vécu de la violence psychologique.

57 SÉCURITÉ ET VIOLENCE Types de violence vécus par les répondantes: Parmi les femmes handicapées victimisées (50,3 %), 60,0 % ont fait des démarches pour trouver de laide.

58 TECHNOLOGIE 91,5 % des répondantes utilisent régulièrement Internet: Loisir (84,5 %); Socialiser (72,9 %). « La réduction de ma mobilité a sensiblement atténué mes activités sociales extérieures. Je peux compenser en utilisant la technologie maintenant à notre disposition. À titre d'exemple, il m'arrive de prendre rendez-vous avec des amies et nous soupons chacun chez soi en compagnie de Skype. Le courriel permet aussi des communications tant utiles qu'agréables. »

59 TECHNOLOGIE 43,0 % des femmes ont besoin doutils ou dadaptations. Besoins les plus mentionnés par les répondantes afin de faciliter leur communication ou leurs tâches à lordinateur:

60 VIE COMMUNAUTAIRE ET LOISIRS Activités et loisirs 57,9 % font du bénévolat. 34,6 % des participantes ont besoin daccompagnement lorsquelles font des activités.

61 VIE COMMUNAUTAIRE ET LOISIRS Activités et loisirs « Je désire quil y ait beaucoup plus dactivités de sports et de loisirs pour les personnes handicapées de ma région. Nous avons très peu de choix qui nous sont offerts. » « La vie est plus chère ici [Côte-Nord]. Les loisirs, les repas au restaurant, léquipement de sport nen sont que quelques exemples. Il y a peu de magasins, donc peu de compétition dans les prix. »

62 VIE COMMUNAUTAIRE ET LOISIRS Sujets dintérêt Quels sont les sujets qui intéressent le plus les femmes handicapées ?

63 CITOYENNETÉ ET ENGAGEMENT SOCIAL Politique 87,1 % des répondantes exercent leur droit de vote. 21,7 % des femmes affirment avoir déjà pensé à sengager politiquement.

64 CITOYENNETÉ ET ENGAGEMENT SOCIAL Ressources communautaires 65,4 % des femmes de notre échantillon sont membres dun organisme communautaire: 42,3 % sont membres dun organisme communautaire mixte; 76,4 % dun organisme pour les personnes handicapées; 25,5 % dun organisme pour les femmes handicapées.

65 CITOYENNETÉ ET ENGAGEMENT SOCIAL Ressources communautaires 30,5 % des femmes pensent quen terme de ressources communautaires, elles sont beaucoup desservies dans leur région.

66 LIMITES ET OBSTACLES Certains thèmes nont pas été abordés. Questionnaire long à remplir. Questionnaire en français seulement. Difficile de rejoindre les femmes les plus isolées. Moyens pour mettre en place toutes les pratiques daccessibilité universelle.

67 RETOMBÉES Nous avons fait parler des chiffres, mais aussi des femmes. Ce portrait résume la réalité des femmes handicapées: des femmes dans toutes leur diversité, leurs différences, et pourtant, avec une réalité presque commune! Permettre de créer des outils, des programmes et des services sur mesure pour les femmes handicapées.

68


Télécharger ppt "RÉSULTATS Karine Chayer Action des femmes handicapées (Montréal) Juin 2012 LA SITUATION, LES PRÉOCCUPATIONS ET LES BESOINS DES FEMMES HANDICAPÉES AU QUÉBEC:"

Présentations similaires


Annonces Google