La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Analyse de lexistant : Rouen est desservi par trois axes autoroutiers qui sont lA13 au sud, reliant Paris à Caen,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Analyse de lexistant : Rouen est desservi par trois axes autoroutiers qui sont lA13 au sud, reliant Paris à Caen,"— Transcription de la présentation:

1 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Analyse de lexistant : Rouen est desservi par trois axes autoroutiers qui sont lA13 au sud, reliant Paris à Caen, lA150 et lA28 au nord, permettant de rejoindre lA29, axe principal reliant Le Havre à Amiens. Pour rejoindre lA150 à partir de lA13, les usagers de la route doivent passer par le centre ville en empruntant la N338 et traverser la Seine par le pont Guillaume le Conquérant. FIN

2 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen FIN

3 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Clique sur limage pour suivre le parcours. FIN Le clique fonctionne sur le diaporama intégré au DVD

4 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Le trafic entre les deux rives de lagglomération rouennaise est de lordre de véhicules par jour et faute de liaison directe entre lA13 et lA150, les véhicules doivent prendre des voies au cœur de la ville. Ces voies se retrouvent donc saturées aux heures de pointe et une solution de liaison Nord/Sud savère nécessaire. FIN

5 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Détourner le trafic nord-sud du centre-ville de Rouen Faciliter la desserte de lensemble des activités économiques et portuaires de louest de Rouen Améliorer lenvironnement et favoriser le développement urbain des quartiers ouest de lagglomération en déchargeant les voies urbaines existantes dune part importante de leur trafic actuel. Pour effectuer la liaison entre lA13 et lA150, la problématique est la suivante : En tenant compte de ces différents points et des voies existantes, plusieurs possibilités de liaisons entre lA13 et lA150 sont envisageables. Sur la page suivante recherche ces liaisons possibles et clique sur limage pour voir la solution. FIN

6 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen FIN Tracé possible 1Tracé possible 2

7 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Le tracé 1 consiste en laménagement denviron 12 km de voies express et dun pont afin de traverser la Seine. Cette solution permet de détourner totalement le trafic routier de Rouen. Ce tracé nest pas retenu du fait de dénivelées importantes dans la zone et du souci de préserver le domaine forestier. Dautre part lactivité de la zone portuaire nest pas valorisée par ce tracé. FIN

8 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Cest donc le tracé 2 qui est retenu et qui répond au mieux aux différentes contraintes : Le trafic est allégé concernant le centre ville, et la zone portuaire est parfaitement desservie. Un pont est à réaliser ainsi que des voies daccès à cet ouvrage. Les berges seront aménagées en zone de loisirs piétonne afin den améliorer le cadre. FIN

9 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen La circulation fluviale est possible sous tous les ponts de Rouen, mais la circulation maritime nest permise que jusquau pont Guillaume le Conquérant, la hauteur libre (tirant dair) nétant plus suffisante. Le nouveau pont ne devra pas réduire la zone portuaire. Les navires de croisières doivent pouvoir accoster au plus près du centre-ville. Pont Guillaume le Conquérant Arrivée des navires maritimes FIN Contraintes liées au site de franchissement

10 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Port maritime Port fluvial Pont Guillaume le Conquérant Pont Jeanne dArc Pont Boieldieu La voie maritime est fermée par le pont Guillaume le Conquérant, celui-ci noffrant pas un tirant dair suffisant pour le passage des navires maritimes. Pont Pierre Corneille Pont Guillaume le Conquérant FIN Contraintes liées au site de franchissement

11 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen VOIES NAVIGABLES CONCERNÉESLONGUEUR de bout en bout (gouvernail replié). LARGEUR hors tout ENFONCEMENT ou tirant deau au repos. HAUTEUR au-dessus du plan de flottaison ou tirant dair. 1. Seine De Rouen (pont Guillaume-le-Conquérant – P.K. 242,800) à Saint-Denis (aval pont de LIle Saint-Denis –P.K.28,300)……….…………………………………………………………………………………….…12015,503,50 (1)8,75 (1) De Saint-Denis (pont de lIle Saint-Denis) à Saint-Cloud (aval passerelle de lAvre – P.K. 14,800)……12015,503,508,20 De Saint-Cloud (aval passerelle de lAvre) à Paris (pont du périphérique aval)……..………….…..……12015,503,507,00 De Paris (pont du périphérique amont) au confluent de la Marne et de la Seine…………………………12011,403,006,00 Du confluent de la Marne et de la Seine à Melun (aval pont Leclerc – P.K. 109,600)……………..……12011,402,806,00 De Melun (pont Leclerc) à Montereau (darse port – P.K. 67,300)……..………………………..…………12011,402,805,50 2. Oise Du confluent de la Seine et de lOise (pont de Conflans fin dOise) à Pontoise (aval pont ferroviaire – P.K. 14,600)……………………………………………………………………………….………………..………12011,403,008,25 De Pontoise (pont ferroviaire) à Persans (aval pont ferroviaire de Mours – P.K. 33,300)……………….12011,403,005,70 De Persans (pont ferroviaire de Mours) à Creil (port P.K. 58,300)…………………………………………12011,403,005,25 (1) La marée se faisant sentir dans la section Rouen-Ecluse dAmfreville, le tirant deau de 3,50m nest pas assuré pendant la période de trois heures qui précèdent et suivent létale de basse mer. De même, le tirant dair peut être inférieur à 8,75m sous certains ponts au moment des hautes mers. Pont Guillaume le Conquérant Arrêté fixant le règlement particulier de police de la navigation sur les canaux, rivières, cours deau domaniaux : canal de la Haute-Seine, Seine, Yonne, Marne et Oise, dimensions des bâtiments de mer (caboteurs) (art. 1.06, ch. 2, du R.G.P.) : FIN Contraintes liées au site de franchissement

12 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Avec un tirant dair autorisé de 8,75 mètres, les grands voiliers ou navires marchands maritimes ne peuvent donc passer ce pont. Exemple de voilier : le CHRISTIAN RADICH, dont les caractéristiques sont les suivantes : Longueur hors-tout : 73 mètres Tirant deau : 4,70 mètres Tirant dair : 38 mètres Masse totale : 1050 tonnes 27 voiles avec une voilure de m² FIN Contraintes liées au site de franchissement Pont Guillaume le Conquérant

13 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Dautre part, la ville accueille tous les quatre à cinq ans les plus grands voiliers du monde, lors de lArmada. Cette manifestation amène plusieurs millions de visiteurs et contribue au prestige de la ville et de la région, et donc à son économie. Le passage de ces grands voiliers impose un gabarit de 55 mètres au-dessus des plus hautes eaux navigables (tirant dair). Contraintes liées au site de franchissement FIN

14 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Comment faire passer les véhicules du point A au point B et inversement, tout en ne bloquant pas la voie navigable aux navires ayant un grand tirant dair ? A B Plusieurs réponses sont possibles ……. FIN Solutions possibles

15 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Le tunnel : la première solution étudiée fût celle dun tunnel sous la Seine. Cela permettait de réaliser un raccordement routier complètement invisible et répondant parfaitement aux contraintes. Toutefois ce projet fut abandonné car beaucoup trop coûteux. De plus la profondeur importante de la Seine posait des problèmes de raccordement à la voirie existante. Passage des véhicules par barges : la solution de passage des véhicules par bateaux nétait pas envisageable du fait dun trafic trop important. Le pont fixe à gabarit maritime, nécessitant des rampes daccès très importantes, posait des difficultés dintégration harmonieuse au milieu urbain environnant. Le pont mobile a donc été la solution de compromis qui permettait, pour un coût nettement inférieur à celui dun tunnel, de laisser passer des navires à grand gabarit. Solutions possibles FIN

16 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Les contraintes à respecter sont donc : La largeur de la Seine denviron 170 mètres. Le gabarit de navigation dune largeur droite de 86 mètres. Le pont ayant la possibilité de dégager un gabarit (tirant dair) de 55 mètres de hauteur. Les piles en rivière devant résister à un choc de 4000 tonnes exercé à 7 mètres au-dessus de leau. A partir de ces informations, imagine le pont respectant ces contraintes et sintégrant au mieux à lenvironnement, en noubliant pas que lon est situé en milieu urbain comme le montre le plan ci-après. Contraintes liées au site de franchissement FIN

17 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Pour étudier le plan, clique ici Emplacement du 6 ème pont de Rouen Intégration dans le milieu urbain FIN

18 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Pour le franchissement de la Seine, toutes les solutions ont été envisagées, y compris la solution tunnel, qui fut très vite abandonnée pour des raisons de coûts trop élevés, et de difficultés de raccordement aux voies existantes. Il ne restait donc que la solution de franchissement par un pont. Le pont fixe à gabarit maritime (dans notre cas, 55 mètres de hauteur) nécessite des rampes daccès très importantes difficiles à mettre en œuvre en milieu urbain. Il reste donc la solution du pont mobile qui a été adopté. Il faut alors effectuer un choix entre : le pont basculantLe pont tournant Le pont levant Après avoir lu le texte et découvert le fonctionnement de ces trois ponts, demande la fiche 2 à ton professeur. FIN Solution choisie

19 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Étant donnée la portée relativement importante, ainsi que les aménagements divers des quais en espaces de loisirs, la solution du pont levant est retenue. Solution choisie FIN

20 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen FIN Ce quiz fonctionne dans le diaporama intégré au DVD

21 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Aménagement des berges FIN Intégration dans lenvironnement par images de synthèse

22 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen FIN Intégration dans lenvironnement par images de synthèse

23 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen FIN Intégration dans lenvironnement par images de synthèse

24 Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Intégration dans lenvironnement par images de synthèse FIN


Télécharger ppt "Étude de cas : Le nouveau pont de Rouen Analyse de lexistant : Rouen est desservi par trois axes autoroutiers qui sont lA13 au sud, reliant Paris à Caen,"

Présentations similaires


Annonces Google