La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Michael HEIZER : Crevasses (Rift) – 1968 158 m X 4,5 m X 3 m au fond dun lac asséché du Nevada – Lœuvre est détériorée. Le travail réalisé veut témoigner.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Michael HEIZER : Crevasses (Rift) – 1968 158 m X 4,5 m X 3 m au fond dun lac asséché du Nevada – Lœuvre est détériorée. Le travail réalisé veut témoigner."— Transcription de la présentation:

1

2 Michael HEIZER : Crevasses (Rift) – m X 4,5 m X 3 m au fond dun lac asséché du Nevada – Lœuvre est détériorée. Le travail réalisé veut témoigner du pouvoir de transformation de la nature; le site est alors repris par la nature. Lartiste crée une relation dynamique entre lespace et le temps; lœuvre vit et se transforme pour finalement disparaître-.

3 Walter de MARIA – Michael HEIZER : Mile Long Drawing (dessin dun mile de longueur) Lœuvre est détruite: il sagit dun dessin à la craie de 2 lignes dun mile de longueur, sur le fond désertique dun lac asséché. Cette œuvre montre la relation de lartiste avec le terrain, le lien symbolique qui lunit à la terre:

4 Denis OPPENHEIM : Annual rings Cette œuvre suit le tracé de la frontière entre les USA et le Canada et dessine dans la neige des cercles inspirés de ceux qui marquent la croissance annuelle des arbres. On soulignera le caractère éphémère de lœuvre qui ne résistera pas au passage des saisons.

5 Robert SMITHSON : Asphalt Rundow (déversement dasphalte) Smithson est une des figures emblématiques du Land Art américain. Cette œuvre a été décriée, notamment par les écologistes, laccusant de faire le contraire de ce quil voulait dénoncer. En déversant lasphalte sur une colline, lasphalte se mélange à la terre et remplit les ravines. Lartiste peint avec lasphalte sur le paysage.

6 Hans HAACKE : Grass Grows (lherbe pousse) Œuvre présentée à Ithaca (état de New-York) Terreau et ray-grass Ithaca est la «terre de naissance » du mouvement du Land Art américain. Le titre de loeuvre indique à lui seul le sujet: voir dans la croissance de lherbe une composante essentielle de lécosystème a été lune des premières propositions de ces artistes.

7 Michael HEIZER : Double négative – 1969/1970. Lartiste a fait creuser au bulldozer deux tranchées de 15 m de profondeur. Une ligne imaginaire (large de 13 m et longue de 457 m) fut ainsi tracée, une partie de labîme remblayée, et plus de tonnes de grès et rhyolithe furent déplacées.. Lampleur de lœuvre rivalise avec limmensité de la nature. La spectateur peut se promener dans la nature comme sil sagissait dun bâtiment.

8 Robert SMITHSON : Spiral Jetty Lac salé, Utah: rochers, terre, cristaux de sel, eau – 450 m X 45 m. Lartiste a été attiré par la couleur rouge du lac Salé et fasciné par les forces de transformation de la nature: en effet lœuvre est modifiée par laction de lenvironnement, elle est submergée par les eaux et, périodiquement, elle émerge à nouveau. Il a fallu remuer 6783 tonnes de pierres et près de 900 heures de travail ont été nécessaires.

9 Robert SMITHSON : Spiral Jetty Lœuvre de Smithson vue davion: on constate que la plus grande partie est immergée, mais on perçoit bien la forme de la spirale et la couleur rouge, caractéristique des cristaux de sel du lac.

10 Nancy HOLT : Buried poems (the last map) – 1969/1971 Carnet contenant un « buried poem »: dessins, annotations, cartes, croquis…

11 Robert MORRIS : Observatory Diamètre: 70 m – Pays- Bas Œuvre majeure du Land art qui ne soit pas installée sur le territoire des USA Lœuvre est constituée de deux anneaux de terre concentriques. Lœuvre est envisagée comme monument et comme positionnement de lhomme dans le cosmos.

12 ANT FARM (Chip Lord, Hudson Marquez, Doug Michels): Cadillac Ranch Installation réalisée au Texas – USA Lœuvre est constituée de 10 Cadillac différentes, à demi enfouies dans un champ de blé. Lœuvre est comme une sorte de cimetière; elle stigmatise les valeurs sociales de lépoque et la manière dont lobjet de consommation pollue définitivement lenvironnement.

13 Walter de MARIA: The lighning Field (le champ de foudre) piquets inoxydables plantés sur un terrain de 1mile X 1 Km Linstallation est située dans le centre-ouest du Nouveau Mexique, à 2195 m daltitude et 18,5 Km de la ligne de crête des Rocheuses. Les piquets sont polis et dotés de pointes aiguisées et disposés selon un quadrillage rectangulaire. Faire lexpérience de cette œuvre en relation directe avec la nature- les lumières changeantes, lespace mouvant, la chaleur et lattente de lévènement – exalte les sens et donne au spectateur une perception différente de lespace et du temps.

14 Richard LONG : Ligne dardoises Musée dart Contemporain de Bordeaux Cest en 1967 quil effectue, comme il le dit lui-même « son premier chemin vers nulle part »; son intention était de marcher « en tant quart ». Vers les années 70, il commence à transposer son travail « à lintérieur », dans les galeries et les musées.

15 CHRISTO et JEANNE CLAUDE : Surrunnded islands – 1980/1983 Les îles entourées – m²de tissu flottant autour de 11 îles à Biscayne Bay en Floride Christo et Jeanne-Claude sont mariés et collaborent depuis 1958 sur tous les projets; Christo est lartiste et Jeanne- Claude lorganisatrice. Leur travail est monumental et éphémère. La couleur rose nest pas due au hasard, elle est représentative de la région et évoque la crème glacée, cest la couleur des loisirs, du soleil, de lartifice et de leuphorie. Linstallation évoque les « nimphéas » de Monet et prend toute sa dimension vue davion.

16 CHRISTO et JEANNE CLAUDE : Le Pont Neuf empaqueté – 1985 Christo et Jeanne-Claude ont travaillé sur tous les continents. Pour le couple, lœuvre est faite pour impressionner le public et lui donner une nouvelle vision: en effet, quand un monument est emballé, il recouvre une tout autre forme, une autre identité; on ne le reconnaît plus.

17 CHRISTO et JEANNE CLAUDE : Le Pont Neuf empaqueté – 1985 Le Pont neuf est le plus vieux pont de Paris, il est chargé dhistoire et de culture; de nombreux artistes lon peint. Le projet a été beaucoup controversé, il a fallu 10 ans pour le réaliser: emballé, le pont perd toute son histoire et son ancienneté pour devenir un édifice à larchitecture moderne; Il est empaqueté dans m² de toile de polyamide dorée retenue par m de corde et 12 tonnes de chaînes dacier.

18 Patricia JOHANSON : Fair Park Lagoon – 1981/1986 Dallas – Etats-Unis Béton peint, eau, plantes aquatique Commande du Dallas Museum of Art. A chaque extrémité du parc, un ensemble de sentiers, de passerelles et de bancs en béton peint dont la forme sinspire des plantes aquatiques voisines incitent le spectateur à regarder, explorer, comprendre le lieu.

19 Andy GOLDSWORTHY : « Nid à saumons » bois flotté: 1987 Les œuvres dAndy Golsworthy sinscrivent dans le paysage car, de manière générale, ses créations sont réalisées à partir de matériaux trouvés sur les lieux même où il les installe. Souvent éphémères, elles sont présentées en général sous forme de photos..

20 Andy GOLDSWORTHY : Cairn ou Sentinelle Lœuvre de Goldsworthy est jalonnée de sentinelles qui sont le fruit de ses rencontres avec des territoires et des hommes. On en trouve en Angleterre, mais aussi en France. La forme de la Sentinelle dépend de la nature de la pierre, même si une grande ressemblance existe entre les différents cairns.

21 Andy GOLDSWORTHY : galets autour dun trou Kinagashima-cho – Japon 7 décembre 1987 Plusieurs œuvres sont construites sur ce même principe dun trou entouré de feuilles, de galets, de mousse… Lentassement, lempilement des matériaux renforce le « noir » du trou, donne cette impression de profondeur et semble « aspirer » le regard du spectateur.


Télécharger ppt "Michael HEIZER : Crevasses (Rift) – 1968 158 m X 4,5 m X 3 m au fond dun lac asséché du Nevada – Lœuvre est détériorée. Le travail réalisé veut témoigner."

Présentations similaires


Annonces Google