La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

En France, lorganisation et la gestion de lenseignement sont confiées : * au ministère de lÉducation nationaleministère de lÉducation nationale * au ministère.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "En France, lorganisation et la gestion de lenseignement sont confiées : * au ministère de lÉducation nationaleministère de lÉducation nationale * au ministère."— Transcription de la présentation:

1

2 En France, lorganisation et la gestion de lenseignement sont confiées : * au ministère de lÉducation nationaleministère de lÉducation nationale * au ministère de lEnseignement supérieur et de la Recherche. Ceux-ci ont la responsabilité de lorganisation et de ladministration de lensemble du système éducatif, et ce, de lécole maternelle à lenseignement supérieur.ministère de lEnseignement supérieur et de la Rechercheécole maternelleenseignement supérieur Toutefois, dautres ministères complètent son action, notamment le ministère de lAgriculture, pour l'enseignement agricole.ministère de lAgricultureenseignement agricole Système éducatif français

3 Les compétences des collectivités territoriales Les communes sont – depuis les lois de 1879 et 1889 – propriétaires des locaux et assurent la construction, la reconstruction, lextension, les grosses réparations, léquipement et le fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires, communes écoles maternellesélémentaires Les conseils généraux se sont vu attribuer la construction, la rénovation, les dépenses dentretien et de fonctionnement (hébergement, restauration scolaire, fournitures, ameublement…) des collèges. Ils ont en charge lorganisation et le financement du transport scolaire. conseils généraux collèges Les conseils régionaux ont en charge les mêmes attributions que les départements, mais pour les lycées denseignement général et technologique, les lycées professionnels, les établissements denseignement spécial et denseignement agricole, les écoles de formation maritime ainsi que pour les Centres de formation dapprentis (CFA conseils régionauxlycées denseignement général et technologiquelycées professionnelsCentres de formation dapprentis

4 Les compétences de lÉtat LÉtat est responsable : - du recrutement, de la rémunération et de la gestion de la carrière de lensemble des personnels enseignants ; - de la définition des programmes scolaires et de leur contenu ; - de la collation des grades et de la délivrance des diplômes nationaux; - de lorganisation des cursus scolaires et universitaires ; des dépenses pédagogiques ; - de la planification, de lévaluation et de linspection ; - de la réglementation en matière éducative (réglementation publiée au Bulletin officiel de lÉducation nationale) ; - du recrutement, de la rémunération et de la gestion des personnels chargés de ladministration et du bon fonctionnement du service public éducatif et des établissements y concourant (personnels de direction et dencadrement, personnels administratifs et financiers…).

5 Lenseignement privé La loi Falloux de 1850 permet l'ouverture d'une école par un directeur sur simple déclaration. La congrégation ou le particulier qui ouvre l'école doit tout de même présenter un certificat de stage et doit posséder le baccalauréat.1850 La France reconnaît la liberté d'enseignement, il existe donc des établissements privés qui scolarisent environ 20 % des élèves du primaire et du secondaire. La majeure partie de ces établissements dispense l'enseignement par un contrat d'association avec l'État régi par la loi Debré de 1959.liberté d'enseignementloi Debré de 1959 Dans le primaire et le secondaire, la plupart sont confessionnels et financés par lÉtat ou les collectivités jusqu'à hauteur de 10 % environ des frais généraux. Il existe toutefois des écoles privées hors contrat : elles sont totalement à la charge des familles. Les établissements privés denseignement supérieur, très nombreux et souvent spécialisés, sont rarement confessionnels mais plutôt consulaires.

6 L'alternance peut être associée à un Contrat de travail spécifique, soit :Contrat de travail le contrat d'apprentissage;contrat d'apprentissage le contrat de professionnalisationcontrat de professionnalisation Elle peut aussi se faire sous statut scolaire comme dans les Maisons familiales rurales qui ont un contrat de participation au service public d'éducation avec le ministère de l'agriculture. Une loi de 1984 (dite loi Rocard) permet aux Maisons Familiales rurales de mettre en œuvre des formations scolaires selon un « rythme approprié ». Elles sont les seules dans ce cas là en France.1984Rocard

7

8 Lenseignement secondaire

9 L'enseignement supérieur Ingénieur

10

11

12 Élèves, apprentis et étudiants (nombre total d'inscrits ) Nombre d'élèves des premier et second degrés (EN) dont public dont écoliers dont collégiens (1 er cycle et SEGPA) dont lycéens (2nd cycle général et technologique) dont lycéens professionnels (2nd cycle professionnel) Nombre détudiants dont universités (IUT compris) classes préparatoires aux grandes écoles Nombre dapprentis (y compris CPA) Autres (second degré agriculture et spécial santé) Elèves et étudiants scolarisés

13 Les établissements (Second degré et supérieur court) : - Etablissements publics : Privés confessionnels –CNEAP:200 - MFR : autres privés: 49

14 Les effectifs scolarisés dans le second cycle professionnel : élèves

15 Histoire et spécificités

16 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 16 Naissance du mouvement 1935 : Expérience avec quatre jeunes dans le Lot et Garonne : Cours par correspondance Suivi par le curé de la paroisse (membre du SCIR) Alternance du travail sur la ferme familiale et du travail scolaire au presbytère 1937 : Les familles se réunissent en A.G. et achètent une maison : la première Maison Familiale est née

17 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 17 Les Maisons Familiales Rurales en France 429 associations locales, établissements de formation 67 associations fédératives

18 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 18 Les Maisons Familiales Rurales dans le monde 506 MFR en Europe 133 MFR en Afrique 9 MFR en Asie 1 MFR aux Caraïbes 2 MFR dans lOcéan Indien 3 MFR en Amérique du Nord 35 MFR en Amérique Centrale 228 MFR en Amérique du Sud

19 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 19 Maisons Familiales Rurales, Instituts Ruraux et Centres Fédérations régionales Un mouvement structuré Union nationale Fédérations départementales

20 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 20 Maison : les élèves vivent ensemble, en internat, apprennent à se connaître et participent à la vie de létablissement. Ce dernier reste à taille humaine avec des effectifs réduits. Familiale : les parents sont responsables du fonctionnement de lassociation et impliqués dans léducation de leur enfant. Rurale : les structures MFR sont situées à la campagne pour la plupart. M.F.R. comme :

21 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 21 Étapes législatives de 1937 à 1960 : les MFR fonctionnent dans le cadre juridique de lapprentissage et post-scolarité (après 14 ans) dès 1942 : première formation continue avec le Ministère du travail à partir de 1959 : scolarité obligatoire jusquà 16 ans 1960 : loi sur lenseignement agricole les MFR peuvent fonctionner grâce à un statut scolaire « à rythme approprié » : première MFR « artisanale » dans le cadre de lapprentissage 1984 : loi Rocard sur lEnseignement agricole lassociation « MFR » peut signer un contrat avec lEtat

22 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 22 Une Maison Familiale Rurale cest aujourd'hui en moyenne : 140 élèves, apprentis ou stagiaires 150 adhérents 300 maîtres de stage 18 administrateurs dans un conseil dadministration une équipe de 14 salariés dont : 1 directeur 8 moniteurs 5 autres personnels (secrétaire, Maîtresse de maison, surveillant de nuit, personnel dentretien …)

23 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 23 Lalternance temps Maison Familiale Rurale Milieu de vie familial, social, professionnel Activités du jeune Expériences Observations Interrogations Expérimentations Prise de responsabilités Activités Observations Interrogations Mise en commun du vécu Recherche dinformations, dexplications Visites détudes intérêt, motivation exercices dintégration

24 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 24 Lalternance des MFR cest… une formation générale associée à une formation professionnelle un va-et-vient pédagogique permanent en stage : travailler, approfondir, échanger, étudier à la MFR : analyser un projet professionnel bâti pas à pas une insertion sociale et professionnelle facilitée reconnaître que tout ne vient pas de lenseignant

25 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 25 Être moniteur de Maison Familiale Rurale Diplôme requis pour exercer ce métier Pour les formations du Ministère de lAgriculture : 75% des enseignements sont dispensés par un moniteur possédant au moins un diplôme de niveau II (Master à partir de 2015) 25% des enseignements peuvent être dispensés par un moniteur possédant un diplôme de niveau III (niveau II à partir de 2015) Formation pédagogique au métier de moniteur Tous les moniteurs nouvellement arrivés suivent une formation pédagogique au centre national pédagogique des MFR à Chaingy (près dOrléans) Le statut de moniteur Les moniteurs sont recrutés et salariés localement par chaque MFR, dans le cadre dune convention nationale spécifique

26 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 26 La vie associative Les adhérents de lassociation (des familles majoritaires, des professionnels, des élus…) Le conseil dadministration Le bureau (au minimum un Président, un Trésorier, un Secrétaire)

27 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 27 Les missions des administrateurs orientation des activités de lassociation gestion du budget animation de lassociation orientation des activités de lassociation rôle éducatif de la MFR place dans le développement local

28 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 28

29 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation élèves Des garçons : 40 % Des filles : 60 % 4ème et des 3ème: 44 BEPA SAP: 41 Bac * Seconde: 23 * 1 ère - Term : 68 Un établissement de formations initiales

30 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 30 La MFR: un établissement ouvert vers lextérieur La MFR : lieu de formation continue pour les agriculteurs La MFR : lieu de formation continue pour les agriculteurs La MFR: acteur du développement rural (cuisine pour la cantine du village, séminaires dentreprises,..) La MFR: acteur du développement rural (cuisine pour la cantine du village, séminaires dentreprises,..) La MFR : lieu de rencontre (réunions dassociations, de syndicats, …) La MFR : lieu de rencontre (réunions dassociations, de syndicats, …)

31 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 31 Léquipe éducative : * ladministration : 1 directeur et 2 secrétaires * ladministration : 1 directeur et 2 secrétaires * léquipe pédagogique : 11 formateurs * léquipe pédagogique : 11 formateurs * le personnel vie résidentielle : 8 salariés * le personnel vie résidentielle : 8 salariés

32 Maison Familiale Rurale dÉducation et dOrientation - 32 Le Conseil dadministration * 17 membres élus en assemblée générale des familles dont: * 17 membres élus en assemblée générale des familles dont: un Président et deux vice-président un Président et deux vice-président et 14 membres et 14 membres * 6 membres représentant les collectivités locales et les organisations socio-professionnelles * 6 membres représentant les collectivités locales et les organisations socio-professionnelles


Télécharger ppt "En France, lorganisation et la gestion de lenseignement sont confiées : * au ministère de lÉducation nationaleministère de lÉducation nationale * au ministère."

Présentations similaires


Annonces Google