La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La cyberintimidation, pour y voir plus « Net »! Passionnés de réussites? Rendez-vous sur l’île! Priscilla Côté, CSMB Lise Desbiens, CSMB Denis Leclerc,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La cyberintimidation, pour y voir plus « Net »! Passionnés de réussites? Rendez-vous sur l’île! Priscilla Côté, CSMB Lise Desbiens, CSMB Denis Leclerc,"— Transcription de la présentation:

1 La cyberintimidation, pour y voir plus « Net »! Passionnés de réussites? Rendez-vous sur l’île! Priscilla Côté, CSMB Lise Desbiens, CSMB Denis Leclerc, CSMB 20 février 2009

2 Vrai ou Faux? Appeler quelqu’un par un surnom.
Pousser quelqu’un contre un casier. Lancer les objets personnels de quelqu’un dans la classe. Humilier quelqu’un en public en criant «salope» à chaque fois qu’on la croise. Toute la classe se moque d’un gars parce qu’il a une drôle de démarche.

3 Conception et illustrations Lise Desbiens, en collaboration avec Naomi Lemay

4 Deux types d’intimidation
Directe Physique ou verbale Type Garçon Indirecte Exclusion, rejet Aliénation sociale Rumeurs Type Fille

5 La victime Élève passif Élève différent Bouc émissaire Élève explosif
Intimidation circonstancielle

6 Conception et illustrations Lise Desbiens, en collaboration avec Naomi Lemay

7 L’intimidateur Garçon ou fille Peu empathique Besoin de dominer
Attitude positive envers la violence Considère avoir été provoqué Parfois, est également intimidé Souvent, il s’agit d’un intimidateur « suiveux »

8 Conséquences pour l’intimidateur
Rejet éventuel Conséquences, punitions Trajectoire délinquante Problèmes avec la justice

9 L’intimidation existe « parce qu’il y a des témoins »!
Les témoins L’intimidation existe « parce qu’il y a des témoins »! Donnent du pouvoir à l’intimidateur Leur silence parle beaucoup Pourtant, les plus efficaces lorsqu’ils interviennent

10 Les différents rôles que peuvent jouer les gens dans une situation d’intimidation
L’intimida-teur Intimida-teur passif, «homme de main» Supporter ou intimida-teur passif Supporter passif de l’intimidation, potentiel intimidateur Badaud Défenseur passif Défenseur de la victime A B C D E F G Initie l’intimi-dation et y prend une part active Prend une part active mais ne commence pas Encourage l’intimida-tion mais sans y prendre une part active Est d’accord avec l’intimidation mais sans rien faire Regarde ce qui se passe : «c’est pas de mes affaires» N’aime pas la situation d’intimidation et pense qu’il devrait aider (mais ne le fait pas) S’oppose à l’intimida-tion et aide ou tente d’aider la victime Tiré de Générations, un service de Tel-Jeunes

11 Conception et illustrations Lise Desbiens, en collaboration avec Naomi Lemay

12 Cyberintimidation Courriels d’insultes ou de menaces
Création d’un site Web visant à déprécier Diffusion d’informations obtenues par clavardage Distribution de photos ou vidéos prises par téléphone cellulaire pour ridiculiser Diffusion de propos haineux par messagerie texte de téléphone cellulaire (textos)

13 Mêmes caractéristiques de base que l’intimidation
Cyberintimidation Mêmes caractéristiques de base que l’intimidation Impact négatif beaucoup plus grand à cause du potentiel de circulation de l’information 1 seul évènement, diffusé largement sur internet, crée la répétition Permanence des informations sur le Web Confusion entre le réel et le virtuel Les adultes en autorité sont eux aussi ciblés

14 Sondage: école secondaire CSMB 747 répondants
Insulté quelqu’un via Internet Reçu messages d’insultes Essayé de nuire à quelqu’un via Internet, d’un téléphone portable ou d’une caméra Web Quelqu’un qui a tenté de te nuire via Internet, d’un téléphone portable ou d’une caméra Web 46% 26% 15%

15 Cyberintimidation Victime Sentiment de solitude et d’impuissance
Souvent, ne connaît pas l’identité de l’agresseur Ne connaît pas l’ampleur de la situation (combien de « témoins »?) Même la maison n’est plus un refuge Dommages multipliés

16 Pourquoi la victime ne parle pas?*
Cyberintimidation Pourquoi la victime ne parle pas?* C’est mon problème, pas celui de l’école Les intervenants de l’école ne peuvent rien faire de toute façon Cela risque d’augmenter si je dénonce S’ils l’apprennent, mes parents vont restreindre mon accès à Internet Je serai considéré comme un « stool » Cela risque de nuire à mes amis Je dois régler mes problèmes seul * Shaheen Shariff, 2008

17 Cyberintimidation Victime adulte
Insinuation ou accusations de comportements à caractère sexuel Discussions sur des sites tels Facebook du style d’enseignement, de l’hygiène ou encore de l’orientation sexuelle d’un enseignant Vidéos mis sur Youtube pour ridiculiser l’enseignant

18 Cyberintimidation Cyberintimidateur
Sentiment d’impunité dû à l’anonymat Banalisation Le cyberintimidateur ne voit pas directement la conséquence sur la victime Déculpabilisation Des jeunes non intimidateurs habituellement se permettent de faire de la cyberintimidation

19 Cyberintimidation Témoins
Distance émotive pour eux également qui diminue la perception de gravité Déresponsabilisation: « Ce n’est pas moi qui l’ai créée, j’ai seulement regardé et fait suivre » Absence de dénonciation (à qui?)

20 Cyberintimidation Parents
Écart entre les connaissances des parents et celles de leurs enfants en lien avec les nouvelles technologies Absence de supervision parentale Mauvaise compréhension des risques de la part des parents: banalisation ou encore dramatisation

21 Cybercriminalité Crimes particuliers faisant intervenir des ordinateurs et des réseaux: Piratage Facilitation de crimes traditionnels grâce à l’utilisation d’ordinateurs: Pornographie juvénile Crimes haineux Télémarketing frauduleux

22 Cybercriminalité Harcèlement criminel
Communiquer de façon répétée avec une personne ayant pour effet que cette dernière craint pour sa sécurité.

23 Cybercriminalité Proférer des menaces
Proférer des menaces de manière à ce que la personne qui fait l’objet de celles-ci craigne pour sa sécurité.

24 Cybercriminalité Libelle diffamatoire
Un écrit ou une image, destiné à nuire à la réputation de quelqu’un en l’exposant à la haine, au mépris, au ridicule.

25 Cybercriminalité Extorsion
Sans justification, obliger quelqu’un à poser un geste contre son gré en échange de quelque chose, par la menace ou la violence.

26 Cybercriminalité Leurre
Communication électronique avec une personne que l’on sait être un enfant dans le dessein de faciliter la perpétration d’infractions sexuelles.

27 Pornographie juvénile
Cybercriminalité Pornographie juvénile Personne âgée de moins de 18 ans ou présentée comme telle Écrit ou représentation visuelle Activités sexuelles explicites Représentation, dans un but sexuel, d’organes sexuels Préconise ou conseille une activité sexuelle Possession, production, distribution Même pour un mineur!

28 « Cyberproblèmes » Certaines utilisation problématiques ne sont pas vraiment de la cyberintimidation ni assez graves pour être criminelles: Infractions au Code de vie Filmer et distribuer des comportements inappropriés ou criminels Comportements à risque

29 Prudence! Prudence! Protection des renseignements personnels: Nom
Numéro de téléphone Adresse à la maison Adresse courriel Âge, sexe Mot de passe

30 Conseils aux élèves en cas de cyberintimidation
Prévenir un adulte Quitter l’environnement en ligne Bloquer les messages Ne pas répondre aux messages intimidants Enregistrer le message intimidant (ne pas l’effacer) Transmettre le message au fournisseur de service Internet Alerter les policiers si vous soupçonnez qu’il y a infraction criminelle

31 Solutions sur le plan légal
Aucune législation spécifique au Québec en lien avec la cyberintimidation Aucune jurisprudence Une cause devant les tribunaux (Rawdon) où les accusés invoquent la liberté d’expression. Si cybercriminalité, la police peut intervenir Le Code de vie de l’école peut être utilisé bien que sa portée est parfois limitée face à la cyberintimidation

32 Réglementation particulière au sein de l’école
Règles régissant une utilisation éthique des technologies fournies par l’école ainsi que les courriels CS Règles claires en lien avec l’intimidation et par extension, la cyberintimidation. Le Code de vie s’ applique aux événements qui se produisent « à l’occasion ou par le fait de l’école ». Cellulaire: règles claires applicables et appliquées!

33 Stratégies d’intervention
Actions globales de prévention Information et sensibilisation Réglementation et implantation d’un protocole Démarche éducative en lien avec l’utilisation adéquate des TIC Support aux victimes Affirmation de soi Développement d’une meilleure capacité à éviter les situations à risque Encadrer les intimidateurs Vérifier la capacité d’empathie Sanctionner lorsque nécessaire

34 Travail avec les parents
Miser sur une sensibilisation générale Composer avec les demandes contradictoires de la part des parents des élèves victimes et ceux des élèves intimidateurs Travailler à établir une collaboration particulière avec les parents des élèves impliqués

35 Références Intimidation
« L’intimidation à notre école, on n’en veut pas, qu’on se le dise! », CSMB Programme « Plein Feux sur l’intimidation » Site de « Tel-Jeunes » Multitude d’autres ressources accessibles sur le Net

36 Références Cyberintimidation
Site « Internet 101.ca » Site « webaverti.ca » Capsules de Denis Talbot pour la campagne de Videotron (www.vigilancesurlenet.com) Shariff, S. (2008). Cyber-bullying: Issues and solutions for the school, the classroom, and the home.


Télécharger ppt "La cyberintimidation, pour y voir plus « Net »! Passionnés de réussites? Rendez-vous sur l’île! Priscilla Côté, CSMB Lise Desbiens, CSMB Denis Leclerc,"

Présentations similaires


Annonces Google