La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les aspects internationaux de lIntelligence Compétitive Henri Dou Directeur dAtelis Research Professor Peking University Expert WIPO International Advisory.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les aspects internationaux de lIntelligence Compétitive Henri Dou Directeur dAtelis Research Professor Peking University Expert WIPO International Advisory."— Transcription de la présentation:

1 Les aspects internationaux de lIntelligence Compétitive Henri Dou Directeur dAtelis Research Professor Peking University Expert WIPO International Advisory Board Ministry of Science and Technology du Viet Nam Ajaccio 30 Septembre 2011

2 Un monde nouveau La globalisation a introduit des changements qui nous laissent sans repères et référentiels Une concurrence exacerbée, au-delà de tout ce que nous avons pu envisager se développe Nous sommes mal armés (vieille Europe) pour faire face à ce défi du XXIème siècle Les nouveaux Pays BRIIC introduisent de plus en plus rapidement une Intelligence Compétitive au niveau décision et programmation

3 Les précurseurs Le Japon, après la seconde guerre mondiale a reconstruit un potentiel scientifique et technologique de premier plan. A la base de cette évolution une exploitation rationnelle et systématique des Informations. Les USA par réaction ont développé lIntelligence Compétitive à partir de la SCIP (Strategic Competitive Intelligence Professionnals) avec un engagement très prononcé de lEtat (Small Buisiness act, In-q-Tel Agency ( Accelerating the Acquisition and Implementation of New Technologies for Intelligence ), Echelon, Small Business Act…… LEurope a suivi quelques années après (excepté pour lAngleterre avec la Business Intelligence, qui a démarrée avant)

4 LEspagne Les outils automatiques de traitement de linformation sont utilisés par differentes entreprises privées de veille stratégique pour éditer des bulletins de plus en plus fins et stratégiques. (sur abonnement cf Prf Pere Escorsa IALE). La langue permet un rayonnement sur lAmérique du Sud, entre autre par création de bureaux repésentatifs, de traitements de linformation et dIntelligence Compétitive (Chili, Mexique,..) Diverses universités offrent des programmes proches de lIntelligence Compétitive (Barcelone, Madrid). La Pays Basque Espagnol est très compétitif dans ce domaine exemple Mondragon qui est passé du stade de coopérative à celui dune multinationale.

5 LESPAGNE, Exemple

6 Le Luxembourg Il a développé un Centre de Veille Stratégique National: le Centrre de Veille Technologique. Ce Centre de veille travaille pour les entreprises du pays et est très actif dans le domaine des programmes Européens ainsi que dans lanalyse et le traitement des brevets. Dés 1999

7 Corée du Sud Un exemple à suivre Extract from a presentation made in Morocco by a South Korean delegation.

8 Incremental innovation or creative imitation A B Potential barrier Energy Time Energy Technological evolution goes step by step to decrease the energy to go from A to B and to create the competences Echec Succès

9 LInde Des îlots de savoir se développement Exemple Bengalore pour linformatique, mais le contexte social est défavorable. Utilisation systématique des informations REVIEW OF SOIL REMEDIATION TECHNOLOGIES THROUGH PATENT ANALYSIS Rajendra Prasad Founder and Chairman, Merit India Consultants Pvt. Ltd., C-89, Mansarover Garden, New Delhi Ref. 9. Patent analysis for competitive technical intelligence and innovative thinking; H Dou, V Leveillé, S Manullang & JM Dou Jr, Data Science Journal, Volume 4, 31 December Matheo Patent Software (www.matheo-software.com)

10 La Thailande STRENGTHEN OF COUNTRY COMPETITIVENESS BY EXPLOIT PATENT INFORMATION.,,,. Pramote Tammarate, Siriporn Stonsaovapak, Pornwisa Boonyong, Kassamaporn Puntaburt, Ladda Kangwankiettichai. Institute of Food Research and Product Development, Kasetsart University, Bangkok, Thailand address: : …… Patent Hunter, IP-Discover, Patent Browser INAS Matheo Patent patent software

11 Matheo-Patent (http://www.matheo-software.com) 1905 Coconut (Title) 532 Data from Internet - Bred data were indicated in English in he paper Thailand, Strategic patent analysis -Coconut 2005 Extract from

12 (Les principales Technologies du domaine) Utilisation de la CIB, analyse Matheo-Patent

13 To prepare the experts analysis, strategic information related to SMEs are extracted from the patent mapping

14 La Malaisie Une volonté de développer avec des savoirs faire endogènes des produits importés: par exemple automobile. En bénéficiant des FDI (Foreign Direct Investments), et en intégrant les technologies étrangères (formation de cadres, ingénieurs et techniciens), production actuelle de la PROTON, qui couvre 40 à 50% des besoins malaisiens et qui est exportée.

15 Le Brésil LIntelligence Compétitive a été développée au Brésil par des Français Henri Dou, Luc Quoniam et une Brésilenne: Gilda Massari. A partir de cette formation (plus de 400 personnes et 15 doctorants) une Ecole dIntelligence Compétitive brésilenne est née. Banco do Brazil, Petrobras, Telebras, Ambraer, … Cette Ecole dIC est particulièrement active et aggressive. Dés 1996

16 Text mining as a valuable tool in foresight exercises: a study on nanotechnology Marcio de Miranda Santos, Gilda Massari Coelho, Dalci Maria dos Santos, Lélio Fellows Filho Center for Management and Strategic Studies - CGEE SCN Quadra 2, Bloco A, Ed. Corporate Financial Center, 11º andar, Sala 1102, CEP Brasília - DF – Brazil Développement de la base Lattes CV accessibles en ligne, de manière ouverte

17 Exemple Brésil : le Tenofovir Partie de cette étude de cas est accessible sur Intelligence Competitive 2.0, Organisation, Innovation et Territoires, sous la direction de Luc Quoniam et Armand Lucien Hermes Lavoisier, 2010 ISBN Information Brevet 2.0 transfert de technologies et valorisation des ressources H.Dou pp Propriété industrielle: arme de la compétitivité 2.0, le cas du Tenofovir Wanise Barroso et Joachim Queyras Le ministère de la santé Brésilien a inclus le Tenofovir dans les traitements de lutte contre le sida en En 2004, comprimés ont été achetés à un prix de 7,68 US $ lunité soit 15,28 millions de $ US, réévalué à 25 millions de Dollars US en Lanalyse du contexte brevet a été réalisé en utilisant trois recherches réalisées sur la base de données UPS (OEB) 1 – Dans le titre le résumé le terme tenofovir 2 – Dans le titre le le résumé le terme PMPA 3 – Dans un contexte général (avant 1985) dans le titre et le résume fumarate salt

18 Une synergie doutils Base de données brevets OEB via Matheo Patent, Base de données brevet INPI du Brésil, Internet et base de données bes brevets US a conduit à Rejeter le brevet US basé sur une meilleure disponibilité du Tenofovir en utilisant un sel de fumarate.

19 Economie de plus de 15MUS$ Lensemble des résultats obtenus a permis de formuler une demande dopposition de dépôt de brevet au Brésil. En se basant sur la loi de la propriété industrielle n°9279/96 ainsi de la norme 127/97, en invoquant le manque dactivité inventive du brevet en dépôt.

20 La Chine Elle a accomplie ces dernières années un effort sans précédent dans le domaine de linformation. Portail du CNKI, Baidu pour laccès Internet, accroissement de 20% par an dans loctroi de brevets (majorité à priorité chinoise et non étendus) Elle bénéficie aussi de lapport en information venant de stagiaires présents dans divers pays du monde. Elle a aussi réalisée un très important effort de traduction. Les données étant maintenant accessibles, elle se penche sur lintégration des méthodes et des pratiques de pays significatifs pour Elle. Détection des experts, invitations, colloques, livres, etc…

21 La Chine National interview Business TV. China (June 2006) Impact de lIntelligence Competitive sur le développement régional Paris 2010 ACFCI, Centre CI Hunan Association Franco – Chinoise dIntelligence Compétitive

22 CHINA Institute of Scientific and Technical Information of Shanghai November 14, 2006 International Symposium: Competitive Intelligence, Regional Development and Role of the Government. Speakers Jonathan Calof (Canada), Henri Dou (France) See for the executive conclusionshttp://www.ciworldwide.org The role of Government in the development of Competitive Intelligence

23 Thèses, Livres Conférences Internationales Réunions en France Ou dans des Provinces Chinoises ….

24 2010 Beijing

25 Des millions de reférences disponibles, production chinoise, étrangères, sites web …..

26 LAfrique Un effort important est entrepris pour aider les PME à se structurer autour de projets fédérateurs ( Valorisation des ressources naturelles, Machines agricoles de premières transformations, etc…) avec laide de lOMPI de lOAPI; de lEU de USAID de lONUDI et de la Banque Mondiale. Burkina Faso, Septembre 2011

27 Douala (Cameroun), Avril 2010 Dakhla Maroc 2010

28 Le Viet Nam Il vient de mettre en place lIAB, International Advisory Board du Ministre de la Science et de la Technologie (10 membres). Promotion and strengthening of public-private sector partnerships for innovation; providing the right incentives to stimulate innovative thinking and behaviour among researchers/students/staff of research institutions and universities

29 Conclusion Dans la majeure partie des Etats, les concepts de Veille Stratégique et dIntelligence Compétitive se développent. Certains en parlent beaucoup et agissent peu, dautres en parlent moins et agissent beaucoup (Europe du Nord). Dans le domaine des partenariats Publics Privés, les meilleures réussites sont obtenues lorsque le travail des universitaires et des chercheurs dans le domaine de lapplication de leurs recherches est reconnu. (Corée du Sud, Japon, Chine, Malaisie par exemple). Au delà des méthodes et des outils, il faut une volonté politique soutenue dans le temps. Une autre remarque importante est que les groupes les plus actifs dans le domaine sont petits et pluridisciplinaires et donc incompatibles avec un seuil de reconnaissance des activités de recherche trop élevé en nombre de chercheurs.

30 Conclusion (suite) En France, la structure universitaire ainsi que celle des organismes de recherche ne permet pas un passage cohérent des compétences de recherche au niveau industriel. Ceci pour plusieurs raisons, Entre autre un manque dinformation technique dans les laboratoires de recherche et un manque de vison globales (analyse) de ces secteurs. Une faible reconnaissance par les organismes de recherche des efforts fait par les chercheurs engagés dans les opérations de transfert. Le quasi abandon des sciences de lInformation. Une utilisation incohérente dindicateurs scientifiques.

31 Merci de votre attention Zao-Zhuang Complexe construit en une année


Télécharger ppt "Les aspects internationaux de lIntelligence Compétitive Henri Dou Directeur dAtelis Research Professor Peking University Expert WIPO International Advisory."

Présentations similaires


Annonces Google