La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Université Paris Descartes « Rapport dactivité DSI » (non exhaustif) Période 01/01/2005-31/08/2007 JM Coris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Université Paris Descartes « Rapport dactivité DSI » (non exhaustif) Période 01/01/2005-31/08/2007 JM Coris."— Transcription de la présentation:

1 Université Paris Descartes « Rapport dactivité DSI » (non exhaustif) Période 01/01/ /08/2007 JM Coris

2 Plan Un cahier des charges : –L« audit » initial dOctobre 2004.L« audit » initial dOctobre –Un schéma directeur pluriannuel.Un schéma directeur pluriannuel. Une DSI : –le service, ses missions, ses moyens (locaux, Personnels, Budget) Les actions / projets du CQE ou … pas! Les résultats au 31/08/2007 Le PRES : PCU (P1, P5, P7) LUNR Ile de France

3 1er Janvier 2005 Un schéma directeur : –La DSI –Les infrastructures –Le système dinformation Une situation décrite dans le rapport daudit remis le 23 Octobre 2004 à la présidence. Un nouveau directeur pour mettre en exécution ce schéma directeur.

4 La DSI en Juillet 2007

5 La DSI (cf Statuts)Statuts Un service général de luniversité avec: –Des missions –Des moyens: Un budget Des personnels Des m2 –Un comité de pilotage Système dinformation –Un CARI (Conseil dAdministration des Ressources Informatiques => statuts) pour le pilotage de la DSI et la définition de la politique informatique de létablissement. (encore à créer!)

6 La DSI Missions et Périmètre (cf Statuts)Statuts Les infrastructures de réseaux et serveurs de létablissement La gestion du parc du siège et de certaines composantes (Staps, CFC, divers) Le système dinformation et son référentiel La sécurité daccès au Système dInformation Laccès à linformation et aux applications (ENT) Enquêtes & dépouillement, Accès à linfocentre source des tableaux de bord et pilotage TICE : –Accompagnement de projets dingénierie pédagogique pour la production de contenus pédagogiques –Création de contenus

7 La DSI : Organisation 12 Rue de lEcole de Médecine - RDC - A8 Un guichet unique (DT):guichet unique (DT): –Application de demandes de travaux générique offrant un réel suivi et complètement intégré au Système dInformation Un accueil centralisé : 08H30-17H30 Tel: / Fax: Un mail : Une visioconférence: visio-dsi.univ-paris5.fr Un Site Web : Un service achats & conseils cf DT Des forums / listes de diffusionforums / listes de diffusion

8 La DSI : Organisation Un règlement intérieur de cadrage!règlement intérieur Un site WEB DSI dinformationsWEB DSI Des fiches de postes DSI repensées et reprécisées pour chaque personnel. Des réunions régulières Des points fréquents programmés ou pas fonction des besoins Une disponibilité forte Une transparence interne et externe du temps et des activités …

9 La DSI : des équipes Une interface usagers Cellule conseils / achats informatiques / suivi des actions et projets Un pôle système dInformations Une équipe Infrastructures / Services / Serveurs / Réseaux & Télécoms: –RéSysT (Réseaux Systèmes & Télécommunications) –Une équipe SOS / Gestion de parc Une cellule infocentre & pilotage Un service TICE (localisé aux St Pères)

10 La DSI : des services Gestion de lannuaire / référentiel –Création de tous les comptes informatiques utilisateurs Gestion des comptes invités (notamment pour le WiFi)Gestion des comptes invités Gestion des fournitures pour le siège –Achat, stockage, guichet. Une application de gestion des commandes!Une application de gestion des commandes Gestion des achats de licences logicielles négociées au niveau national: –Par exemple : les logiciels microsoft Et Une application de gestion des commandes!Et Une application de gestion des commandes Développement de logiciels autour du système dinformation et du référentiel de létablissement Des formations spécifiques à la demande Extractions et analyses de données Enquêtes, traitements, … Etc etc …

11 La DSI : des services Gestion des salles de formation: –3 salles de formation au CUSP (St Pères) BROCA = 20 Postes Broca 2 = 10 postes Bourgery = 10 postes –Une application de réservation en réseauUne application de réservation en réseau Gestion de prêts de matériel –Vidéoprojecteur –Portable PC –Visio (à venir) –… Une application de gestion de réservation de ces objets Gestion de lespace ENT (Nouvel Intranet)ENTIntranet

12 La DSI : des emplois Beaucoup(!) demplois détat (35) et souvent de niveau élevé (par exemple 9 IGR, 18 IGE!) –La moyenne dâge aussi!:-) (> 50 ans) –Un potentiel important. Des fiches de poste repensées, un cadre, un ré-équilibrage des missions, des projets, des équipes, un pilotage, un suivi, … –Un personnel en grande partie remotivé, travailleur et disponible –Mais il y a encore du chemin à parcourir!

13 Lévolutions des emplois DSI 01/01/ /06/2007 Direction de la DSI : - 3 ETP –Une gestion plus « plate » et plus rationnelle Equipe développement logiciel : - 2,3 ETP –Plus aucun CDD en précarité dans cette équipe Equipe Réseaux, Systèmes et gestion de Parc de la DSI (Infrastuctures) : + 3,5 ETP Cellule TICE : + 8 ETP Bilan : Redéploiement et renforcement du service aux usagers => + 6,2 ETPs en tout mais +11,5 ETPs pour le service aux usagers!

14 La DSI : des mètres carrés! Un regroupement au Siège des activités traditionnelles de la DSI –=> Suppression des bureaux individuels Espace TICe très fonctionnel aux St Pères Des serveurs rationalisés dans une seule salle serveur au lieu de 2! –Rationalisation et sécurisation globale de larchitecture informatique Résultat: –Malgré +6,2 ETPs, plus de #400 M2 ont été retournés à létablissement (Pavillon Broca => IDS, SCD, …)

15 La DSI: des actions De nombreuses actions de fond inscrites dans la durée : –Industrialisation de la gestion du parc matériel et logiciel ZAP, Suite Mozilla (Thunderbird, FireFox, …), TOUT réseauZAP –Refonte de larchitecture de serveurs –Infrastructures de réseaux: RAP (Réseau Académique Parisien) passage au très haut débit! Téléphonie sur IP : migration de tous les autocommutateurs sur 3 ans. En cours. WiFI : couverture totale de létablissement –Sécurité des accès au système dinformation –Haute disponibilité –Sauvegarde / Archivage / Stockage –POP: Prêt dOrdinateurs Portables (en test au Staps, prêt pour la rentrée 2007) –Visioconférence, Vidéosurveillance, contrôle daccès, … –Système dinformation globalisé –TICE –… cf contrat quadriennal en cours ou site DSIcontrat quadriennal en cours site DSI

16 Un travail initial de fond Bilan des compétences –Renforcement des équipes Rationalisation de larchitecture informatique –Normalisation et standardisation des matériels et logiciels (un seul système : Linux) –Sécurisation, haute disponibilité, recentrage, mutualisation des services Industrialisation de la gestion du parc informatique: –Une équipe de terrain renforcée (contractuels) Proximité STAPS => 2 1/2 journées programmée par semaine Proximité St Pères => 2 1/2 journées programmées par semaine Un management renforcée par un présentiel fort. Des nouvelles méthodes de gestion du parc –Une gestion de lInventaire à jour! –Une remise à niveau totale : De léquipement du siège (240 postes => tous les personnels) Des salles informatiques libre service des St Pères De la chaîne dinscription Des postes de travail du SCD (en cours)

17 La DSI : son budget 2 sources sont à considérer: –Le « fonctionnement » annuel financé par la DGF (Dotation Globale de Fonctionnement) de létablissement et les recettes externes de la DSI. –Le CQE « pluriannuel » correspondant au financement des actions du contrat quadriennal dont la DSI est maîtrise dœuvre.

18 La DSI : le budget Une diminution importante # -500 K par rapport à 2004! Mais avec des + : Des charges en nette augmentation depuis 2005: –Intégration du renouvellement du parc du Siège dans le budget de la DSI (#80K/an) –Intégration des consommables du Siège (#40K/an) –Création de la cellule TICE (#105K de budget de fonctionnement) Des services en progression : –Facture RAP intégrée au budget de la DSI (pas de refacturation) multipliée par 3 (#330K) pour un débit (1GBs) multiplié par 300 (STAPS, Malakoff) à 10 (CUSP, Pharmacie, Siège, …) selon les composantes. (Montrouge debit multiplié par 30) »Budget RAP à prévoir en nette diminution en 2008 (-30%) –Assistance, écoute, accompagnement, développements spécifiques, achats, marchés, téléphonie, gestion du parc (CUSP, Pharmacie, CFC, SCD, …) –Des salles informatiques partagées complètement rénovées sautofinançant (locations en « heures creuses »), … –Une cellule TICE

19 Les réductions de dépenses Acquisitions logicielles : –Plus de logiciels libres et dopen source –Plus de mutualisation –Plus de faire que de faire faire! Les contrats de maintenance: –Mise à plat –Arrêt des contrats « oubliés » –Annulation des contrats inutiles –Mutualisation forte & rationalisation Les charges de personnels sur BU (hors TICE): –Diminution du nombre de CDD (cf tableau évolution des emplois) Diminution du coût de fonctionnement interne de la DSI : –Rationalisation et meilleur contrôle des dépenses –Suppression des coûts exorbitants de télécommunication (abandon de lautocommutateur propre à la DSI!) –… Rationalisation poussée et industrialisation de larchitecture informatique

20 Des augmentations de recettes Des recettes DSI multipliées par >2 : –Maintien des recettes existantes: Concours de linternat : 91 K Contrat INVS : 36 K –Mise à disposition dun IGE à RAP compensée 18K / an jusquen 2005, 42,3 K / an après reprise du dossier par la nouvelle direction de la DSI! –Participation active au consortium Open Source Cocktail (Jefyco, Papaye, GRHUM, Kiwi, Feve, Corail/GEDI, ScolariX, ManGUE,…): Reversement du consortium # 100 K (cf document)cf document –Locations des Salles informatiques en « heures creuses », –...

21 Le Budget 2007 de la DSI

22 Les infrastructures fondamentales Une priorité

23 Infrastructures fondamentales cf le schéma directeur réseaux et systèmes cf le schéma directeur réseaux et systèmes Les Réseaux Les Serveurs Les Services La téléphonie La visioconférence La salle blanche & la sécurité La gestion de parc Le référentiel du Système dInformation

24 Schéma général de principe simplifié

25 Les Actions

26 Le point sur qq Actions Stockage et sauvegarde en réseau: –Capacité de stockage multipliée par 10 depuis 2005! TICEs Web Centralisation de tous les comptes informatiques. »Aurait pu (du? Cf propositions) aussi se réaliser dans le cadre de Paris Centre Universités!Cf propositions Serveurs généralistes: –TICEs (streaming, podcast, Moodle, …) –Nouvel ENT »Aurait pu (du? Cf propositions) aussi se réaliser dans le cadre de Paris Centre Universités!Cf propositions

27 Le point sur qq Actions : TOIP Téléphonie IP: –=> Un réseau « informatique » performant : Débit => RAP au Gigabit sur tout P5 (2ème semestre 2007) –La seule université dans ce cas sur Paris! QoS (Qualité de service) => évolution de lactif de réseau Sécurisation des matériels et locaux Une solution originale : –Centrex IP (cf présentation) :cf présentation Une externalisation totale possible, grande souplesse et robustesse –Une approche très « observée » par la communauté universitaire et même RENATER! –Des « Partenariats » avec lINRIA, lINSERM le CNRS. –Un potentiel de mutualisation élevé »Aurait pu (du? Cf propositions) aussi se réaliser dans le cadre de Paris Centre Universités!Cf propositions

28 Le point sur qq Actions: TOIP Téléphonie sur IP : ça ne démarre réellement quen 2007 avec 580 postes dinstallés (IUT, SHS, SCD, DSI, UFR Math, …)

29 Le point sur qq Actions Infrastructures de Réseaux : –Le Wifi Après MIPE 1 => > 100 bornes sur P5 Poursuite de léquipement par les composantes Une application décentralisée de création de comptes invités ou de « ticket » –RAP Paris Descartes luniversité Haut Débit de la capitale –Le seul établissement complètement en Gigabit Ethernet fin 2007 (Malakoff et MontRouge sont ralentis par le génie civil) »Le GBs pour tous! –Des coûts de fonctionnement RAP pris en charge par létablissement (services centraux) a/c de »Intégrés dans le budget de la DSI

30 Le point sur quelques Actions Visioconférence –Equipement homogène de tous les doyens et directeurs dUFR: Enfin opérationnel (Juin 2007) –Les Cordeliers –Necker –Cochin –CUSP –Biomédicale SHS Math –Odontologie / Montrouge –Psychologie / Boulogne –STAPS –Droit / Malakoff –Service communication / Siège

31 Le point sur quelques Actions Gestion technique (CCTP) de tous les Marchés TIC et Téléphoniques La LOLF, P5 prêt dès 2006 grâce à : –Jefyco –Lapplication FEVE : Application de gestion des fiches fonction Silland / Lolf –Papaye: Gestion de la Paie sur BU Gestion des retours TG: fichiers KA (paie des fonctionnaires) quand ils ont été disponibles! Paiement des heures complémentaires directement par létablissement (intégration (pontage) de Geisha à Papaye) Gestion de la RAFP

32 Le point sur qq Actions Divers autres : –Une remise à niveau complète et une revalorisation des salles de formation 3 salles (au CUSP) complètement remises à niveau et au planning maintenant très chargé –21 postes –11 postes »Des salles auto-financées par leur location « calculée » –Mise en place du prêt dordinateurs portable étudiants (MIPE2) –Une chaîne des inscriptions renouvelée (2007) –Vidéosurveillance déployée au Siège –Un accès banalisé, plus sécurisé et homogène aux applications informatiques: –Une authentification centralisée et unique (SSO) : ZAPZAP

33 Le point sur qq Actions I F Sécurité du système dinformations

34 Le Système dInformation

35 Larchitecture multi-référentiel de lURD JEFYCOJEFYCO + Papaye + Recherche + SaphaRI + Prestation + Plannings + GEDI + KIWI + Coconuts + … ApogéeHarpège GRHUM LDAP SUPAnn référentiel! GestorFormatic référentiel! ESup référentiel! ShareObjects référentiel! Spip

36 Le Système dInformation Larchitecture (interne) ciblée! GFCGRH ENT Référentiel! LDAP SUPAnn Appli N

37 Le Référentiel! La 1ère des priorités: –Socle / bus du Système dInformation Opérationnel à P5 depuis 2006 Unique source de(s) lannuaire(s) LDAP Moteur de la cohérence Elément fédérateur et auto-contraignant du SI Une économie générale ou globale importante (notamment sur les coûts cachés!)

38 Le Référentiel (GRHUM) Cest une base de données relationnelle –Elle intègre toutes les structures de données ayant vocation à être partagées par plusieurs applicatifs (applications) –Elle est la source unique de limage LDAP de létablissement Des conséquences heureuses: –Décloisonnement des domaines fonctionnels –Décloisonnement des informaticiens affectés à ces derniers.

39 Référentiel & Groupes le nerf de la guerre ENT! Le + de P5! (Si elle sait sen servir !)

40 GRHUM (Cocktail) Personnes physiques Personnes morales groupes dindividus Groupes mixtes Groupes de groupes LDAP Le référentiel GRHUM utilisé comme référentiel fédératif! ESup KSup TOIP Fournisseur Entreprises Autres, … Enseignant Etudiant Directeur Contact Invité Harpège Apogée Gestor JEFYCO PAPAYE Autres Cocktail

41 SSO

42 Les trombinos étudiants: un service (attendu) sous réserves dautorisations strictes

43 La GEIDE lautre Référentiel! Linformation non structurée est celle accessible, produite et reçue par tous les acteurs de létablissement : –Lettres (courrier interne et externe), projets, rapports, , documents pédagogiques, sites Web statiques, comptes- rendus, procès-verbaux, etc etc => tout type de fichiers bureautiques, … –Mais aussi : Publications, Thèses, CV, résultats de recherches,... Contrats, Arrêtés, notes de service, Conventions, Brevets, appels doffres, réponses, description des formations, … Devis, …

44 La GEIDE lautre Référentiel! Elle concerne par ailleurs toutes les activités de luniversité Elle est à lorigine de toute linformation structurée de létablissement! Elle est encore trop rarement associée aux actes de gestion (au sens large) cest-à-dire référençable depuis ces derniers.

45 La GEIDE lautre Référentiel! Elle nécessiterait des traitements : –Référencement homogène. Un identifiant unique sur létablissement! –Indexation –Semi-structuration (méta-données, mots clefs, schémas XML, sémantiques, …) –Datation et durée de vie –Versionning, sauvegarde et archivage –Contrôle, partage et sécurité daccès –Respecter les schémas standards permettant linteropérabilité, la réutilisation et le partage –Sémantiques contextuels –…

46 Larchitecture mono(bi)-référentielle! GFCGRH ENT GRHUM / LDAP CMS / GEIDE Appli N Cocktail-Office

47 Le CMS GEDI GEDIBUS / EOF Enregistrement et stockage SGBDR Filesystem local ou FTP ou WebDav Documents de tous types ou formats upload stockage WS / Mails SAM / Fax / Push / RSS Vague (Gedi) Ccoconuts Contrats SAPics / Marchés MàPA CCTPs CCAP Avenants Carambole Bon de cde Factures Papaye Contrats Fiches de paie Forums Cf CdC PIE Factures Titres Devis? Auto prélévmt Conventions Corossol Bons de livraions Fiches dinventaire Fiches de MAD DT / Guichet Cf CdC Bureautique Word /Excel / PPT / OpenOffice HTML, PDF, Mpeg, Jpeg, … ManGUE(GRH) ScolariX Java / SWING / Ajax / HTML Kiwi OM Etats de liquidation SaphaRI Arrêtés WebGenie Sites Web industriels dynamiques

48 Base de contenus JCR Apache-Jackrabbit API JCR Bibliothèque de modules génériques (éditeur en ligne, formulaires dédition,…) API CMS A létude pour 2007: Cocktail-Office et CMS Anyware Technologies V3 Web CMS ODF (rendu) Composant Cocktail 1 Composants Open Source de loffre CMS Anyware Technologies Composants Open Source Cocktail pouvant sappuyer sur le CMS Anyware Technologies Offre De Formation (saisie) Composant Cocktail 2 Gestion des contenus (modélisation dobjets métiers, gestion des versions, workflow,… Runtime (authentification, droits, librairie graphique AJAX,…) Framework de publication Apache-Cocoon Agenda partagé … … … Annuaire de la Recherche GEDIBUS

49 La GEIDE Ici un exemple de la gestion du courrier: un nœud déchange et un recueil essentiel Une « autre » vue de la GEIDE / CMS Pour un « autre » référentiel

50 Produire des entrepôts de données Nécessaires au Pilotage & à lInfocentre

51

52 Lentrepôt de données Paie Un exemple de cas particulier

53

54 Le paiement des heures complémentaires via Papaye Le pontage de Geisha vers GRHUM et Papaye! Une réalisation Paris5(DSI)-Cocktail.

55

56 Le suivi des actions, projets, contrats, … Des possibilités (Coconuts) à mieux exploiter (Attention! limpact organisationnel nest pas neutre)

57 Convention, Contrats, Actions, Projets

58 Exemple : Le suivi pluriannuel des actions Grâce à Coconuts –une application du consortium Cocktail développée à P5 Chaque action est associée / enregistrée comme une convention particulière (type projet) pour un suivi De même des codes analytiques spécifiques complètent les possibilités de suivi. Grâce aussi aux codes analytiques de Jefyco donnant une dimension analytique supplémentaire

59 La prise en compte de la Recherche Une approche orientée utilisateurs! Et sa présentation (vidéo) au CSIESR (Mai 2007)

60 La gestion de la Recherche Intégration des spécificités Recherche dans le SI et dans son référentiel Un annuaire de la Recherche : –http://www.univ-paris5.fr/cgi-bin/WebObjects/Labshttp://www.univ-paris5.fr/cgi-bin/WebObjects/Labs Un outil de validation pour les directeurs de laboratoires :

61 Une information recherche « publique » assez complète

62 La gestion de la Recherche Gestion des colloques / congrès: –Aspects administratifs et financiers –Aspects documentaires Gestion des prestations externes : –Une application à déployer Gestion des contrats –Application Coconuts Gestion des brevets (à venir) –Application Coconuts

63 Synoptique daccès aux prestations pour les clients

64 Une offre de service en cours dexpérimentation:

65 Paiement en ligne de tout type de prestation. Très attendue notamment pour les factures à létranger Très intéressant pour les congrès / colloques par exemple

66 Tous les types de prestations sont possibles Catalogue des logiciels Microsoft

67 Le site WEB

68 Le WEB Le site Web avec maîtrise dœuvre de la DSI fut un échec certes : –De travail en équipe (DSI / COM) –Dintégration de la Geide (Gestion électronique des documents ou CMS) dans le Système dinformation Par exemple difficultés dintégration de paiement en ligne des ressources électroniques (CMS) à la volée (demande) => web « marchand » (cf réalisation IDS) –De pédagogie auprès des utilisateurs –Dappropriation de loutil de la DSI par les utilisateurs Mais surtout ce fut un problème de conception initiale incompatible avec un outil industriel quel quil soit! –Depuis un nouveau site moins « sophistiqué »,totalement différent du précédent, a été réalisé mais avec un autre outil nimpliquant plus la DSI!

69 Le WEB La DSI assure par ailleurs lhébergement de plus de 20 sites Web de composantes

70 LENT sur socle Esup Une étagère de briques logicielles!

71 Le socle intégrateur Esup Lire la présentation en ligne de Juin 2006: –http://www.univ-paris5.fr/gedfs/ged/ /ENT-URD.pdf#3045.0http://www.univ-paris5.fr/gedfs/ged/ /ENT-URD.pdf# Le résultat en devenir: –http://ent.univ-paris5.frhttp://ent.univ-paris5.fr

72 Les briques de lENT Remplacement de ShareObject devenu obsolète par –Un nouvel Intranet / Extranet Des nouveaux Forums La gestion des Salles, Plannings, Emplois du temps et Agendas partagés La gestion des guichets (DTs) La gestion des groupes La gestion des prêts de tout type de ressources (Kiosque) La gestion des trombinoscopes La gestion de questionnaires en ligne La gestions des comptes invités Wifi La gestion des profils

73 Les briques métiers de lENT La BIUM –Paiement en ligne Le CFC –Échéancier, prélèvement, éditions convention, devis, facture, catalogue Les fiches de paie individuelles –Édition à la demande La LOLF –Les fiches de poste, les fiche fonction, les tableaux de bords Le suivi des actions –Codes analytiques et/ou gestion des actions via Coconuts La gestion du courrier entrant et sortant –Une traçabilité totale possible Le CMS GEDI –Lautre référentiel! (Documents, informations) Le pilotage et linfocentre (BO, cellule) La gestion des relations internationales …

74 Le nouvel annuaire Web Partie émergée du Système dInformation

75 SuperPlan La gestion des « agendas » La centrale des plannings! –Emplois du temps enseignement –Réunions / Salles / Objets –Agendas individuels et de groupes –Partage dagendas ICS –Exports ICS –Intégrée aux autres applications: Missions (Kiwi) Congés (HamAC / Gestor) helpDesk (DT) … Démo : –http://www.univ-paris5.fr/gedfs/ged/ /Ligntning_viewlet_swf.htmlhttp://www.univ-paris5.fr/gedfs/ged/ /Ligntning_viewlet_swf.html –http://www.univ-paris5.fr/gedfs/ged/ /EDTscol_viewlet_swf.htmlhttp://www.univ-paris5.fr/gedfs/ged/ /EDTscol_viewlet_swf.html A utiliser!

76

77 Et bien dautres choses! Consulter le site de la DSI –http://www.dsi.univ-paris5.fr

78 La Cellule TICE Cf rapport de la VP TICE –Site TICE : Réflexions et propositions détailléesRéflexions et propositions En résumé 2 solutions: –1) Rester en létat : Les TICE intégrées à la DSI –2) Créer un service distinct de la DSI Cest possible aujourdhui avec des TICE « installées » « Small is beautiful » (un DSI moins grosse avec les TICe en moins) et efficace si la coordination, complémentarité, clarté des missions sont respectées.

79 Si évolution vers solution 2 Comme proposé dans laudit initial: –Créer un service TICE distinct sans autre objet que ceux décrits dans les statuts actuels de la DSI. Créer un CR financier rattaché au 900. –Autonomie de gestion Affecter les personnels titulaires : –Attention à la PFI! Désigner un responsable de service distinct de la MOA (Maîtrise dOuvrage) aujourdhui représentée par la VP TICE: –Pour pérenniser le service et assurer des réalisations dans la durée!

80 Paris Centre Universités Les TIC Propositions de mutualisation Jean-Marc Coris (Juin 2006)

81 Les partenariats (qui auraient été) possibles: Salle Blanche cf projet PCUcf projet PCU Hébergements croisés: –Mutualisation des infrastructures Système Global dInformation –Mise en cohérence des systèmes dinformation –Cartes des formations (=> co-habilitations, …) TOIP: –Mutualisation des infrastructures et des compétences en téléphonie sur IP Mobilité, Nomadisme : –WiFi –Fédération didentités –Eduroam –ENT / profils utilisateurs Gestion de parc => pour une industrialisation mutualisée; Esup / ENT (environnement numérique de travail) Visioconférence!

82 UNR Universités Numériques Région Ile-de-France Paris Bientôt un an et un résultat concret: –La carte multiservice oui mais. Remarques qui nengagent que lauteur : –luniversité doit sintéresser à la valeur ajoutée quelle apporte à létudiant et non à celle quelle apporte à la RATP, le CROUS, les fournisseurs de cartes / badges, photocopies, etc dautant quil est probable que nous soyons ensuite contraint de suivre les évolutions technologiques de ces « partenaires » –Quant au paiement Monéo, toutes les cartes bleues disposent d'un porte monnaie Monéo, et bientôt tous les téléphones portables! Et surtout attention aux coûts (complets) sur le long terme.

83 UNR Un constat (UNR) au moins sur les TIC: –Paris Descartes semble bien en avance (sur Paris Intramuros) par : Son référentiel, Son architecture, La cohérence de son schéma directeur informatique, Ses applications, Le niveau de son réseau, Ses actions en cours La structuration de sa DSI

84 UNR Des appels à projets UNR déjà activables et généralisables à ParisDescartes!! : –Gestion des emplois du temps –Gestion des polycopiés numériques –Podcasting (cf TICE)

85 Conclusion Et aussi quelques constats, avis et conseils!

86 Conclusion Jespère que ce rapport d'activité vous permettra d'évaluer le très important chemin parcouru dans tous les domaines de compétences dune DSI refondée. –Nécessairement « cartésien »:-) il ne se base que sur des faits et non des ressentis. Tout cela ne s'est pas fait sans difficulté ni même sacrifice mais : –J'y ai beaucoup appris et ce fût une expérience très enrichissante bien que nécessairement souterraine pour l'essentiel des 32 derniers mois.

87 Des constats restent à faire Un CSSI (Comité Stratégique des Systèmes dInformations) sessoufflant : –Dernière réunion en décembre 2006! Un CARI (Conseil dAdministration des Ressources Informatiques) non encore constitué! –Un besoin essentiel et … pédagogique! Un audit (mon contrat initial) malheureusement de plus en plus « oublié »! Des propositions de GRH / GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) malheureusement non retenues (demande dannulation de la mise à disposition dun IGE à RAP (P6)) –Objectif : renforcer léquipe infrastructures informatiques satisfaire les exigences de continuité de service attendues de la DSI! Il y a risque. Des projets innovants au niveau Systèmes dInformations encore inachevés Un travail en « équipe » à développer!

88 Quelques avis / conseils! Certains avis décrits dans le rapport daudit reste encore dactualité! Fiche de poste, Evaluation, GPEC, Primes, valorisation, considération, professionnalisme, compétences, formations, mobilité, … –Pratiquer plus que théoriser! Maintenir à la DSI un mode de gestion de type Scrum et sen inspirer!Scrum Assurer une réelle séparation de la maîtrise douvrage de la maîtrise dœuvre. Considérer la GEIDE (Gestion électronique des documents et de lInformation (GEDI à P5)) comme partie intégrante du SI! Oser / Innover davantage en matière de gestion! Avis / Conseils

89 Système Global dInformations O ser la gestion intégrée et autonome? Une nécessité pour TOUS les établissements –Ladoption dun PGI-ERP (Progiciel de Gestion Intégrée) est souvent freinée par: Une certaine frilosité voire crainte vis à vis de son caractère « Big Brother » les coûts Les moyens / ressources à y consacrer –P6, P1, P7 se sont par exemple engagés sans réelle analyse comparative pour la solution la plus coûteuse! Il est en effet courant de considérer que ce qui est cher et de surcroît fait par dautres est meilleur et plus … professionnel! –Les contre-exemples sont pourtant légions Avis / Conseils

90 Système Global dInformations O ser la gestion intégrée et autonome? Il existe un PGI-ERP Open Source, Gratuit et fonctionnel : Cocktail-Office –dont sont issus Papaye, JEFYCO et GRHUM utilisés à P5 En ladoptant entièrement P5 pourrait être très en avance et … très autonome! –P5 est un acteur important dans le consortium Cocktail –La DSI présente une équipe re-motivée, compétente, rajeunie et réactive avec un professionnalisme renforcé. –Maîtrisant totalement son système dinformation (le plus important) avec agilité et souplesse. –Avec une traçabilité complète et une capacité au pilotage idéale Avis / Conseils

91 Système Global dInformations O ser la gestion intégrée et autonome? Oser remplacer : –Harpège par son clone gratuit et multi-plateforme ManGUE –Gestor par le module HAmAC (Gestion des congés ARTT) –Et, pourquoi pas?, Apogée par ScolariX (pas indispensable de suite) –… Utiliser ainsi des applications Open Source : –Déjà diffusées dans plusieurs établissements universitaires –Maîtrisées techniquement par les équipes de la DSI –Evolutives à la demande –Proches des utilisateurs –Gratuites –… Avis / Conseils

92 Système Global dInformations O ser la gestion intégrée et autonome? Avec de GROS avantages: –Un référentiel unique et déjà en place (GRHUM) => Plus de problèmes de synchronisation de données => Un « entrepôt » permanent, naturel et fiable –Des économies directes à redéployer ou gains: Plus de 320 K de redevances / maintenances sur la durée du contrat. Globalement plus de 2,5 ETP IGE « de libérer » à la DSI. Une maîtrise totale de notre système dinformation (le plus important) –Une agilité et une souplesse incomparables. –Une traçabilité totale et une capacité au pilotage incomparable –PLUS de réactivité / disponibilité / fiabilité / interopérabilité Avis / Conseils

93 Système Global dInformations O ser la gestion intégrée et autonome? Avec de GROS avantages: –Un projet de service structurant pour la DSI: Une réponse binaire aux états dâme des uns et des autres! Être dedans ou dehors? Une responsabilisation certaine Une revalorisation des emplois Une mobilité interne ou … externe! Une remise en question de certaines rentes de situation Une professionnalisation accrue de lactivité Une interdépendance et un décloisonnement des compétences entraînant un vrai travail en équipe. –Des personnels informaticiens plus transverses! –Un déploiement simplifié et indépendant de la plateforme cliente (Windows, Mac, Linux) => coûts dexploitation diminués –Une indépendance et une autonomie totales –MOINS de dépendances vis à vis de linformaticien! –… Avis / Conseils

94 Système Global dInformations O ser la gestion intégrée et autonome? Inconvénients éventuels: –Résistance au changement des utilisateurs métier Pourrait certainement se régler avec un « management » adapté et un accompagnement spécifique. Pourrait nécessiter quelques réaffectations internes si besoin –=> Une mobilité interne plutôt saine en général! –Entorse à « la pensée unique » et au politiquement correct. –Accepter une responsabilisation accrue –Adopter une gestion des risques différente ou novatrice! Avis / Conseils

95 Système Global dInformations O ser la gestion intégrée et autonome? Oser un vrai projet / challenge : –Celui imaginé au moment de laudit. –En effet : Cette approche / concept (Cocktail) cest aujourdhui celle que recommande une récente étude dun très grand cabinet de consultants (Ernst & Young). Cette étude est celle commandée par le PRES de Bordeaux (8 établissements) pour lui permettre de faire choix. »Une démarche étonnant unique dans le paysage universitaire! Avis / Conseils

96 @+ JM Coris

97 TICE Quelle structure / organisation Réflexions & Propositions JM Coris Directeur DSI Août 2007

98 Rappels de mon audit 2004 Extraits Audit 2004

99 Création dun service TICE? Indépendant de la DSI: –C'est un service qui produit une information particulière faisant certes appel aux nouvelles technologies et s'appuyant sur le SI mais la DSI n'est en fait qu'une fonction support. Sous la direction de la VP Tice et/ou un PRAG (pas un PRCE si Ingénieurs affectés au service) C'est un guichet unique, ouvert, accessible dont l'activité est transparente. Sa localisation devrait être la plus neutre possible. Son activité régie par des contrats, etc etc... Audit 2004

100 Crétaion dun service TICE? Le directeur d'un service TICE peut (doit?) être un enseignant ( de préférence PRAGs) détaché ou déchargé de service. Une cellule de coordination et pilotage à laquelle appartient le Directeur Informatique. Un scénario possible? –Affectation de M. X (DSI) à ce service –Affectation de M. Y (DSI) à ce service –Détachement d 1 PRAG (totalement déchargé sans possibilité de faire des heures complémentaires) (minimum 3 permanents au service) Secrétariat? Audit 2004

101

102 Situation actuelle

103 La DSI en Juillet 2007

104 Situation / Constat La cellule TICE initialement créée avec 3 emplois de lancienne DSI sest ensuite ajustée (départ dun IGE administratif, recrutement dun IGE informaticien, recrutement CAE, apprentis, CDD, affectation dun IGE titulaire informaticien de la DSI (retour de mise à disposition) Les recrutements ont été effectués avec la plus grande « souplesse » et réactivité possible! Le secrétariat et ladministration (de la DSI), particulièrement performant, disponibles (tous les jours de 08H00 à 18H00) et compétent a été à la disposition des TICE (évidemment cest un secrétariat mutualisé!)

105 Situation / Constat Des crédits sont fléchés TICE Des locaux confortables ont été attribués (7ème étage CUSP de lancienne DSI): –Les personnels des TICE disposent par exemple de plus de mètres carrés au St Pères que les ingénieurs de la DSI au Siège! – Euros ont été consacrés en bureaux et réfection de bureaux pour les locaux des TICE! –Les salles de formation ont été complètement rénovées. Des équipements ont été acquis : –Postes de travail, Ordinateurs portables, iPod vidéo, Camescopes, … et des logiciels.

106 Mais … Des problèmes de recouvrement de périmètre / mission Des problèmes de compréhension Des problèmes de double tutelle! Des problèmes dautonomie / indépendance Pas de frontière entre MOA / MOE –Une maîtrise douvrage (MOA) aussi maîtrise dœuvre (MOE)! …

107 Propositions Hypothèse 1: –Comme proposé dans laudit initial: Créer un service TICE distinct sans autre objet que ceux décrits dans les statuts actuels de la DSI. –Créer un CR financier rattaché au 900. Autonomie de gestion –Affecter les personnels titulaires : Attention à la PFI! –Désigner un responsable de service distinct de la MOA (Maîtrise dOuvrage) aujourdhui représentée par la VP TICE: Pour pérenniser le service et assurer des réalisations dans la durée! Tjrs ma préférence

108 Propositions Hypothèse 2: –Conserver lorganisation (affichée) existante. –Revoir très précisément le rôle de la MOA et MOE. –Repréciser les interfaces et périmètres avec les autres équipes de la DSI –Désigner un responsable technique de la cellule –…

109 JM Coris 31/08/2007 Retour au rapport dactivité


Télécharger ppt "Université Paris Descartes « Rapport dactivité DSI » (non exhaustif) Période 01/01/2005-31/08/2007 JM Coris."

Présentations similaires


Annonces Google