La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA PRATIQUE DES A.P. CHEZ L'ASTHMATIQUE : Alain VARRAY.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA PRATIQUE DES A.P. CHEZ L'ASTHMATIQUE : Alain VARRAY."— Transcription de la présentation:

1 LES BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA PRATIQUE DES A.P. CHEZ L'ASTHMATIQUE : Alain VARRAY

2 A.P.A. ET MALADIES CHRONIQUES Adaptations pédagogiques liées aux contraintes du handicap ? Adaptations pédagogiques liées aux contraintes du handicap ? problème secondaire : problème secondaire : intégrité motrice intégrité motrice compréhension des tâches motrices... etc. compréhension des tâches motrices... etc. Absence de problème adaptatif ? Absence de problème adaptatif ? NON, car : NON, car : amélioration de la santé = objectif incontournable amélioration de la santé = objectif incontournable DONC, impossible d'ignorer les rapports étroits entre sport et santé dans les maladies chroniques.... DONC, impossible d'ignorer les rapports étroits entre sport et santé dans les maladies chroniques....

3 RAPPEL HISTORIQUE - RAPPORT SPORT ET ASTHME - Jusqu'en 1980, entités radicalement opposées Jusqu'en 1980, entités radicalement opposées crainte de l'exacerbation de la maladie (B.P.E.) crainte de l'exacerbation de la maladie (B.P.E.) MAINTENANT : MAINTENANT : changement radical changement radical référence à la sélection U.S. des J.O. de 1984 (L.A.) référence à la sélection U.S. des J.O. de 1984 (L.A.) reconnaissance diffuse des bienfaits affectifs, sociaux and psychomoteurs reconnaissance diffuse des bienfaits affectifs, sociaux and psychomoteurs

4 EVOLUTION POSITIVE ? OUI, car le cercle vicieux du déconditionnement est évité OUI, car le cercle vicieux du déconditionnement est évité dynamique péjorative classique dans les pathologies chroniques dynamique péjorative classique dans les pathologies chroniques conséquences à long terme sur le développement de l'enfant par adjonction d'une pathologie secondaire conséquences à long terme sur le développement de l'enfant par adjonction d'une pathologie secondaire

5

6 EVOLUTION POSITIVE ? NON, car les justifications de base et la validité des procédures de pratique des A.P.S. ne sont pas définies... NON, car les justifications de base et la validité des procédures de pratique des A.P.S. ne sont pas définies... Par conséquent : Par conséquent : "programmes empiriques" "programmes empiriques" potentiellement inappropriés (une seule pratique pour une seule santé = équation impossible) potentiellement inappropriés (une seule pratique pour une seule santé = équation impossible) évaluation globale impossible par manque d'objectif(s) précis à atteindre évaluation globale impossible par manque d'objectif(s) précis à atteindre

7 RISQUERISQUE REMISE EN QUESTION DE L'ACCEPTATION DURABLE DE LA PRATIQUE DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES DANS UN DOMAINE OU LA FINALITE THERAPEUTIQUE EST FINALITE THERAPEUTIQUE EST UNE PRIORITE ABSOLUE

8 QUESTIONS... Pour promouvoir les A.P.A. aux enfants asthmatiques, il est indispensable de répondre clairement à ces questions : Pour promouvoir les A.P.A. aux enfants asthmatiques, il est indispensable de répondre clairement à ces questions : Y-a-t-il des raisons spécifiques pour proposer des A.P. à des enfants souffrants de pathologies chroniques ? Y-a-t-il des raisons spécifiques pour proposer des A.P. à des enfants souffrants de pathologies chroniques ? aspects liés aux bénéfices attendus et à l'inocuité de la pratique aspects liés aux bénéfices attendus et à l'inocuité de la pratique Y-a-t-il une relation entre gains physiologiques et amélioration de la santé ? Y-a-t-il une relation entre gains physiologiques et amélioration de la santé ? En fait, QUESTIONS INDISSOCIABLES

9 BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES de la PRATIQUE des A.P.A. POUR REPONDRE

10 COMMENT CONSTRUIRE CES BASES ? CONNAISSANCE DES ADAPTATIONS PHYSIOLOGIQUES à l'EFFORT ANALYSE DES PROBLEMES - Quelles conséquences à court et long termes ? - ANALYSE DES PROBLEMES - Quelles conséquences à court et long termes ? - DEDUCTION DES BUTS PHYSIOPATHOLOGIQUES A ATTEINDRE PAR LA PRATIQUE DES A.P.A. DEDUCTION DES BUTS PHYSIOPATHOLOGIQUES A ATTEINDRE PAR LA PRATIQUE DES A.P.A.

11 APTITUDE PHYSIQUE AEROBIE

12 1 à 4 = score allant de mauvais à excellent. Dans une population normale, 25% des enfants devraient se trouver dans chaque catégorie. ______________ Strunck et al., Am. J. Dis. Child. 1988, 142:

13 p<0.05 ____________________ Clark et al., Thorax 1988, 43:

14 NS p<0.05 ________________ Varray et al., Eur. Resp. J., 1993, 6:

15 Prédiction de la consommation maximale d'oxygène par la fonction respiratoire de repos ________________ Varray et al., Sciences et Sports, 1989, 4: droite d'identité

16 SYNTHESE APTITUDE PHYSIQUE AEROBIE Aptitude physique diminuée Aptitude physique diminuée Résultat de l'hypoactivité de l'enfant ? Résultat de l'hypoactivité de l'enfant ? Ne suffit pas à expliquer cette diminution Ne suffit pas à expliquer cette diminution Liée à la sévérité de la maladie : Liée à la sévérité de la maladie : surtout au niveau de l'obstruction bronchique surtout au niveau de l'obstruction bronchique IMPORTANCE ??? IMPORTANCE ??? atteinte du développement cardiorespiratoire normal atteinte du développement cardiorespiratoire normal conséquences à long terme pour l'âge adulte conséquences à long terme pour l'âge adulte

17 ADAPTATIONS VENTILATOIRES

18 Sains Asthmatiques <0.01 <0.01 <0.01 <0.01 <0.05 <0.05 <0.05 _______ Chryssanthopoulos et al., J. All. Clin. Immunol. 1979, 63:

19 Running Hyperventilation PROVOCATION ____________________ Bundgaard et al., Allergy 1981, 36:

20 LIEN ENTRE HYPERVENTILATION ET B.P.E. HYPERVENTILATION Refroidis. t des V.A. Perte d'eau des V.A. HYPEROS-MOLARITE constrictionbronchique BRONCHOSPASMEPOST-EXERCICE

21 INFLUENCE DE L'APTITUDE PHYSIQUE AEROBIE SUR B.P.E.

22 ________ Haas et al. Med. Sci. Sports Exerc. 1986, 17: Max Max Unfit Fit Paired t=3.18 p<0.01

23 ________ Haas et al. Med. Sci. Sports Exerc. 1986, 17: Unfit Fit Wmax Niveau d'obstruction cliniquement significatif

24 ROLE DE L'APTITUDE PHYSIQUE AEROBIE SUR B.P.E. Relation inversement proportionnelle entre valeur de l'aptitude physique aérobie et importance du B.P.E. Relation inversement proportionnelle entre valeur de l'aptitude physique aérobie et importance du B.P.E. Due à une augmentation de la broncho- dilation induite par l'exercice Due à une augmentation de la broncho- dilation induite par l'exercice

25 ADAPTATIONS CARDIO-VASCULAIRES

26 ________________ Varray et al., Eur. Resp. J., 1993, 6: NSp<0.01NSp<0.01

27 ______________ Varray et al., Eur. Resp. J., 1993, 6: NSp<0.05 NSp<0.01 NSp<0.01

28 Control Moderate Asthma Severe Asthma _________________ Varray et al., Eur. Resp. J., 1993, 6:

29 _____________ Baab et al., J. Appl. Physiol., 1991, 70: NS p<0.01 ControlObstructive

30 V O 2 max=0.041EELV+4.21 ControlObstructive

31 SYNTHESE DES ADAPTATIONS CARDIORESPIRATOIRES Volume d'éjection systolique et débit cardiaque diminués : Volume d'éjection systolique et débit cardiaque diminués : effort maximal effort maximal effort sous-maximal effort sous-maximal Lié à la sévérité de l'asthme Lié à la sévérité de l'asthme Fortement dépendant de l'hyperventilation : Fortement dépendant de l'hyperventilation : hypothèse explicative : les interactions coeur-poumons hypothèse explicative : les interactions coeur-poumons

32 HEART LUNG INTERACTIONS CHUTE +++ DE LA PRESSION PLEURALE (OBSTRUCTION) augmentation des résistances de la circulation pulmonaire CHUTE DU DEBIT VENTRICULAIRE DROIT augmentation des résistances de la circulation pulmonaire CHUTE DU DEBIT VENTRICULAIRE DROIT AUGMENTATION DU VOLUME ALVEOLAIRE COMPRESSION DES VAISSEAUX INTRA-ALVEOLAIRES DIMINUTION DU DEBIT CARDIAQUE

33 SYNTHESE - les bases physiopathologiques - Améliorer l'aptitude physique aérobie (lutte contre la détérioration fonctionnelle et le B.P.E.) Diminution de l'hyperventilation d'exercice - Individualisation des pratiques (intensité) - (hétérogénéité liée à la gravité de l'asthme) Dyspnée B.P.E. Limitation du V.E.S.

34 BILAN ET PERSPECTIVES Approche opérationnelle ? Approche opérationnelle ? OUI, car : OUI, car : possibilité d'atteindre ces objectifs de façon irréfutable possibilité d'atteindre ces objectifs de façon irréfutable conception et principes de cette approche acceptés par l'European Respiratory Society conception et principes de cette approche acceptés par l'European Respiratory Society publication des effets de la pratique dans la littérature internationale publication des effets de la pratique dans la littérature internationale

35 EFFETS +++ SUR LE RECRUTEMENT D'ENSEIGNANTS D'E.P.S., CAPABLES D'INTEGRER LES OBJECTIFS THERAPEUTIQUES DANS UN ENSEMBLE PEDAGOGIQUE COHERENT


Télécharger ppt "LES BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA PRATIQUE DES A.P. CHEZ L'ASTHMATIQUE : Alain VARRAY."

Présentations similaires


Annonces Google