La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EXPLOSIMETRIE TOXIMETRIE OXYGENOMETRIE CATHAROMETRIE MX 2000.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EXPLOSIMETRIE TOXIMETRIE OXYGENOMETRIE CATHAROMETRIE MX 2000."— Transcription de la présentation:

1

2 EXPLOSIMETRIE TOXIMETRIE OXYGENOMETRIE CATHAROMETRIE MX 2000

3 Objectif A lissus du module, les stagiaires seront capables de Connaître le fonctionnement du MX 2000, Utiliser le MX 2000 à proximité datmosphères toxiques ou inflammables, Adapter son raisonnement tactique en fonction des mesures transmises par le MX 2000.

4 proportions L'inflammation, éventuellement explosive, d'une atmosphère contenant des gaz ou des vapeurs combustibles, survient lorsqu'ils sont mélangés à l'air dans des proportions convenables et qu'un apport d'énergie permet d'amorcer la réaction de combustion. limites inflammabilitéexplosivité concentrationLes proportions énoncées ci-dessus sont définies par des limites de domaines d'inflammabilité ou d'explosivité correspondant à une concentration de gaz ou de vapeur inflammable dans l'air.

5 Les limites d explosivité explosivité Le domaine d explosivité est défini par deux limites représentant des concentrations (en %) de gaz dans l air : la LIE (limite inférieure d explosivité) la LSE (limite supérieure d explosivité)

6 Les appareils de mesure Lexplosimètre Lexplosimètre : de la LIE Appareil de mesure permettant de mesurer un pourcentage (0 à 100 %) de la LIE

7 Les appareils de mesure

8 Méthane Gaz inflammable que lon retrouve dans les alimentations dimmeuble (gaz de ville ou gaz naturel) Butane Propane Gaz conditionné en bouteille pour les foyers, on les retrouves aussi dans les entreprises, dans les gaz propulseur daérosol Ethylène Gaz utilisé en chimie pour éviter la corrosion des solutions de glycol Acétylène Gaz particulier car il fabrique son comburant lors de sa combustion,il est de plus très instable. Gaz pour la soudure ou la découpe. HEXANELiquide incolore volatil dodeur très désagréable. Il est utilisé comme solvant dextraction dhuile végétale. Il entre dans la composition des caoutchouc, on lutilise dans le milieu pharmaceutique Hydrogène sulfuréActivité pétrolière, présent dans les égouts chimiques, odeur dœuf pourrit à faible concentration. XylèneLiquide incolore entrant dans la fabrication des colles et peintures hydrogène Gaz innodore incolore et sans saveur. Utilisé dans de nombreuse activité dans les entreprises (electronique, traitemùent thermique, centrale nucléaire…)

9 Indication des LIE et des formules chimiques des substances analysées. Acétate dEthylèneC 4 H 8 O 2 3 AcétoneC3H6OC3H6O2,15 AcétylèneC2H2C2H2 1,5 ButaneC 4 H 10 1,5 1,3 - ButadièneC4H6C4H6 1,4 2 - ButanoneC4H8OC4H8O1,8 DyméthylétherC2H6OC2H6O3 EthanolC2H6OC2H6O3,3 EthylèneC2H4C2H4 2,7 Gaz naturelCH 4 5 HexaneC 6 H 14 1,2

10 HydrogèneH2H2 4 IsobutaneC 4 H 10 1,5 IsopropanolC3H8OC3H8O2,15 MéthaneCH 4 5 PentaneC 5 H 12 1,4 PropaneC3H8C3H8 2 Super SP 95/1,1 ToluèneC7H8C7H8 1,2 XylèneC 8 H 10 1 Indication des LIE et des formules chimiques des substances analysées.

11 Fonctionnement du Oldham MX 2000 description Détection explosion (méthane) Cellule 0² Cellule tox 1 CO Cellule tox 2 H²S

12 Fonctionnement du Oldham MX 2000 description Lexplosimètre fonctionne selon le principe de combustion catalytique sur filament: – Dans une chambre de combustion, un filament est chauffé à haute température grâce à un courant électrique qui le traverse. – Lorsque le mélange gazeux combustible est admis dans cette chambre, il y a oxydation, cest-à-dire combustion, déclenchée et aidée par un catalyseur. (platine) – Cette oxydation provoque sur le filament, une élévation importante de température. Sa résistance électrique change, ce qui fait varier le courant électrique qui le traverse. – Cette modification du courant électrique est traduite par un voyant, qui indique une teneur en gaz de 0 à 100% de la LIE du gaz impliqué.

13 lexplosimètre est employé comme : explosimètre : il mesure le % L.I.E du gaz mesuré catharomètre : il mesure le % du mélange gazeux combustible gaz-air (uniquement CH4) Méthane. toxicomètre : mesure les PPM du CO 1ère alarme à 50 PPM 2ème alarme à 75 PPM oxygenomètre : Affiche le pourcentage doxygène dans latmosphère ou il se trouve

14 Emploi de lappareil En fonction explosimètre,le MX2000 nous donne parmi lun des 22 gaz sélectionnés le % de la L.I.E. Le MX 2000 doit avoir comme gaz par défaut le Méthane ou Gaz de ville. Particularité de laffichage du résultat gaz: Si à laffichage sur lécran on à un nombre avec des décimales ( 0,0 ) : On a le pourcentage gaz Si à laffichage sur lécran on a un nombre sans décimale ( 0 ): On a le pourcentage LIE

15 Diagramme LIE LSE Zone dangereuse Zone mesurée par l explosimètre 60% 0 100% gaz 100% air 0 % d air Méthane 5%15% 3% 1.9%8.5% 0.957% Butane 100% LIE

16 Mise en marche ou arrêt de lappareil Validation Intensité lumineuse forte momentané Effacement des alarmes. Défilement, réglage Fonctionnement du Oldham MX 2000 description

17 Voyants alarme Alarme tox 1 CO Alarme tox 2 H²S Alarme 0² Risque dexplosion Fonctionnement du Oldham MX 2000 description

18 Pour la mise en route appui sur MX 2000 F 1.17 test Puis apparaît successivement Fonctionnement du Oldham MX 2000 description

19 Une fois lauto test terminé, apparaissent successivement les différentes voies programmées X-CO X-H2S X-02 X- GAZ Fonctionnement du Oldham MX 2000 description

20 SI UNE OU PLUSIEURS VOIES NE SONT PAS EN SERVICES OU DEFAILLANTES, LAFFICHEUR LINDIQUE DE LA MANIERE SUIVANTE GAZ OFF Fonctionnement du Oldham MX 2000 description

21 Mise en route avec option choix du gaz Pour utiliser cette fonction il suffit dappuyer simultanément sur MX 2000 METH % BUTANE le nom de lappareil apparaît puis la version Vous faites défiler les gaz. En appuyant sur la touche F 1.17

22 BUTANE Un appui sur la touche Permet de valider le gaz souhaité. Mise en route avec option choix du gaz

23 Fonctionnement du Oldham MX 2000 ECLAIRAGE Un appui momentané permet daugmenter lintensité lumineuse pendant 2 minutes environ puis léclairage redevient normal

24 Fonctionnement du Oldham MX 2000 mise à larrêt Pour stopper lappareil il suffit dappuyer momentanément, jusquà larrêt de lappareil sur Et attendre le défilement suivant…….. ARRET 3 ARRET 2ARRET 1

25 Les limites d explosivité La déflagration : Phénomène obligatoire. Cest une combustion très vive qui se déplace dans un mélange explosif. La vitesse de progression de la flamme est inférieure à 300 m/s. -la pression est de l ordre de quelques mbars à 10 bars

26 Les limites dexplosivité La détonation : - phénomène aléatoire - les gaz de combustion ont du mal à séchapper et compriment donc les gaz frais, il en résulte une onde choc et une onde combustion. - la pression est de l ordre de 15 à 30 bars. - la vitesse de progression de la flamme est de 300 à m/s. soit 7200 km/h

27 Les limites dexplosivité Lorsque les conditions idéales sont atteintes, la combustion est complète sans excès d'air et lénergie est maximale. Mélange stœchiométrique Les différentes valeurs des limites sont propres à chaque gaz ou chaque vapeur.

28 Les limites dexplosivité température Influence de la température : lorsque la température augmente on observe un élargissement du domaine d'inflammabilité (élévation de la LSE et abaissement de la LIE) pression Influence de la pression : une élévation de la pression se traduit par une forte augmentation de la LSE et un faible abaissement de la LIE Il est bien évident qu'une augmentation simultanée de la température et de la pression va accroître l'élargissement du domaine d'inflammabilité. Si le pourcentage doxygène augmente, la LIE elle ne bougera pas, par contre la L.S.E, elle peut considérablement augmenter.

29 Les limites dexplosivité Zone de mélange trop pauvre en gaz Conditions idéales = stoechiométrie % de gaz combustible % dair LIELSE DANGER Zone de mélange trop riche en gaz

30 Limites hydrogène AIR GAZ HYDROGENE 0 % 100 % LIE LSE 4 % 75 %

31 Limite méthane (CH 4 ) AIR GAZ METHANE 0 % LIE LSE 5 % 15 % 100 %

32 Limite hydrogène sulfuré H 2 S AIR GAZ COMBUSTIBLE 0 % LIE LSE 4,3% 45,5 % 100 % 0 %

33 Limite monoxyde de carbone CO AIR GAZ MONOXYDE DE CARBONE 0 % LIE LSE 12,5 % 74 % 100 %

34

35 La FDS Que trouve ton sur une fiche donnée sécurité Celle-ci est en 16 points. 1 - Identification du produit chimique et de la personne physique ou morale responsable de sa mise sur le marché. 2 - Informations sur les composants. 3 - Identification des dangers. 4 - Description des premiers secours à porter en cas durgence. 5 - Mesures de lutte contre lincendie, prévention des explosions et des incendies.

36 La FDS 6 - Mesures à prendre en cas de dispersion accidentelle. 7 - Précautions de stockage,demploi et de manipulation. 8 - Procédures de contrôle de lexposition des travailleurs et caractéristiques des équipements de protection individuelle. 9 - Propriétés physico-chimiques Stabilité du produit et réactivité Informations toxicologiques.

37 La FDS 12 - Informations écotoxicologiques 13 - Informations sur les possibilités délimination des déchets Informations relatives au transport 15 - Informations réglementaires 16 - Autres informations

38 Les appareils de mesure Vocabulaire courrant (glossaire) PPM : (Partie Par Million). 1 PPM =Les PPM 1 cm3 de gaz par m3 d'air. En pourcentage : 1 % = PPM. Valeur Limite dexposition (V.L.E) Concentration maximale admissible par une personne durant une exposition de 15 minutes. Elle sexprime en ppm ou mg / m3 Valeur Moyenne dexposition (V.M.E) Concentration maximale admissible par une personne durant une exposition de 8 heures par jour ou 40 heures par semaine. Elle sexprime en ppm ou mg / m3

39 Les PPM 1 PPM est égal à 1 cm3 dune substance X dans un mètre cube dair.

40 Règles opérationnelles 1) Durant le trajet : Le chef dagrès aura pris la précaution de commander à ses personnels le port de lARI. En effet, outre linflammabilité du gaz, il est à craindre le risque toxique car à cet instant, le gaz na pas été identifié. Éventuellement demander lengagement GDF au départ des secours si besoin sur place. Il est bien évident que les bips, téléphones portables ou toutes autres objets succeptibles de créer une énergie sous quelque forme que ce soit est laissés dans le véhicule. 2) Arrivée sur les lieux et reconnaissance. Faire stationner son engin pompe avant, ou après les lieux de lintervention suivant limportance du sinistre. Prendre contact avec le requérant. La reconnaissance permet au responsable de lintervention de visualiser et danalyser correctement lintervention, dans lunique finalité de stabiliser la situation et revenir dans une zone de sécurité pour les intervenants et la population.

41 Règles opérationnelles 3) Lintervention Il nengagera que le personnel strictement nécessaire et fera mettre en place un périmètre de sécurité. Il fera placer en attente, à titre préventif, la clé de barrage gaz sur la vanne quart de tour située au pied de limmeuble, sous le trottoir et il prévoira le barrage gaz. Si lintervention se situe en entreprise les coupures seffectueront en concertation avec le chef détablissement. Si lutilisation de lampes torches se justifie, celles-ci seront actionnées à lextérieur même les lampes SP F1. Identifier le gaz présent dans le volume à analyser, Il est impératif de suivre scrupuleusement la procédure suivante: -Appareil en état de marche et vérifié. -Connaître la nature du mélange à analyser. -Se faire remettre la fiche produit ou la F.D.S.

42 Règles opérationnelles -Sassurer que le mélange soit bien air/gaz, car lexplosimètre a besoin doxygène pour effectuer ses analyses. -Attention aux mélanges poussiéreux qui risquent dobturer le filtre dentrée. -Attention aux mélanges à haute température, car la condensation dans lappareil peut lendommager et fausser les relevés explosimètriques. -Attention à la vapeur et la saturation en humidité qui risquent de détériorer le filament de lexplosimètre. -Attention aux vapeurs dessence avec plomb tétraéthyl, produits chlorés, silicones ou sulfureux. Risques de destruction du filament. -Ne pas déposer de liquide. -Ne pas exposer lappareil aux fumées dun incendie ainsi quaux dépôts de cendres et de goudron sur le filtre. -Ne pas insister avec une atmosphère au-dessus de la LIE, il y a risque dusure prématurée du filament.

43 Règles opérationnelles Dans le cas ou les relevés explosimètriques identifieraient une atmosphère comme étant potentiellement explosive, les mesures durgences en atmosphère explosive seraient appliquées dès 40% de la LIE. Ne jamais ouvrir, ou fermer, un circuit électrique dans une zone supposée dangereuse (Sonnette, téléphone, inter-phone, éclairage, disjoncteur…). Lensemble des volumes sera reconnu. Les gaz tels que le méthane sont plus légers que lair, on privilégiera donc, les relevés en parties hautes, faux plafonds par exemple. Le propane quant à lui, étant plus lourd, sera recherché dans les points bas tels que les sous-sols. Néanmoins, les différentes caractéristiques de gaz nexcluent pas un contrôle dans lensemble des volumes, contrôles verticaux et horizontaux… Attention aux temps danalyse qui peuvent être de quelques secondes en générale celle-ci sont comprises entre 10 et 20 secondes suivant lanalyse. Localiser si possible la fuite. Pour ce faire, lutilisation deau savonneuse sur canalisation, ou compteur, suffit à produire, en cas de fuite même infime, une réaction moussante. (Des bombes prêtes à lemploi, sont commercialisées et spécialement conçues pour ce type de détection.)

44 Règles opérationnelles Si lexplosimètre relate la présence dune atmosphère explosible, il y aura lieu de ventiler le ou les volumes. Si la fuite est enflammée, ne pas éteindre directement. La fermeture dune vanne en amont fera cesser le risque. Si cette fermeture savère impossible, se contenter de protéger les éléments de toute propagation du feu, par la mise en place de moyens en eau adaptés. La responsabilité générale de lopération, appartient aux Sapeurs-Pompiers, conseillers techniques de lautorité de police, même lorsque les services compétents sont présents. Il sera donc nécessaire de ne pas quitter les lieux de lintervention, tant quun risque, même latent, subsistera. La coupure du gaz sera toujours réalisée de laval vers lamont. - Dans le local ou se situe la fuite. - Au compteur situé sur le palier ou à lentrée du volume. - Au pied du site. Les moyens hydrauliques seront bien sûr renforcés si le risque est jugé plus important.


Télécharger ppt "EXPLOSIMETRIE TOXIMETRIE OXYGENOMETRIE CATHAROMETRIE MX 2000."

Présentations similaires


Annonces Google