La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

STAGE DE DÉBUT DE SAISON 13 SEPTEMBRE 2008. SOMMAIRE DE LA SÉANCE 1. Vérification des licences 2. Officiels de la rencontre 3. Réserves 4. Fautes techniques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "STAGE DE DÉBUT DE SAISON 13 SEPTEMBRE 2008. SOMMAIRE DE LA SÉANCE 1. Vérification des licences 2. Officiels de la rencontre 3. Réserves 4. Fautes techniques."— Transcription de la présentation:

1 STAGE DE DÉBUT DE SAISON 13 SEPTEMBRE 2008

2 SOMMAIRE DE LA SÉANCE 1. Vérification des licences 2. Officiels de la rencontre 3. Réserves 4. Fautes techniques / disqualifiantes 5. Incidents 6. Réclamation 7. Résultats et Signatures ARRET

3 Procédures administratives

4 Rappel : le 1 er arbitre est le garant de la vérification et des inscriptions sur la feuille de marque. Il doit sassurer des inscriptions annotées par le Marqueur. Annotations obligatoires : Numéro de licence Type de licence Surclassement

5 Type de licence : M, B ou T Surclassement : D, R ou N

6 Licences présentées : – Licence de la saison (carton licence muni de la photo) avec – Double de la licence de la saison avec une pièce didentité Absence de licence : – Pièces didentité (liste limitative) carte didentité nationale, permis de conduire, carte de scolarité, carte professionnelle, passeport, carte de résident ou de séjour

7 Les interdits : Photocopie des licences INTERDITES. Dans le cas où une photo est accrochée avec un trombone ou une agrafe, le 1 er arbitre devra exiger une pièce officielle.

8 En cas de non présentation de licence En cas de non présentation de licence, le licencié devra présenter une pièce officielle. Il apposera sa signature dans la case n° de licence de la feuille de marque. Cet état de fait est consigné sur la feuille de marque par le 1 er arbitre (case « Réserves »). Le licencié ne présentant pas sa licence et ne pouvant justifier de son identité avant la rencontre Le licencié ne présentant pas sa licence et ne pouvant justifier de son identité avant la rencontre peut être inscrit sur la feuille de marque. Toutefois il devra présenter une pièce didentité avant : entraîneur la rencontre : sil est entraîneur joueur son entrée en jeu : sil est joueur

9 Régional SENIORR ou N. Pour évoluer en Championnat Régional SENIOR, le surclassement doit être du type R ou N. Pour les jeunes, le surclassement D est autorisé. Pour les jeunes, le surclassement D est autorisé. En cas de problème, le noter dans la case « réserves ». Le joueur peut jouer !

10 On annote le surclassement uniquement pour la catégorie supérieure (catégorie pour laquelle le joueur est surclassé). Par exemple : sur une rencontre Cadets Top 16, un cadet possède un surclassement pour jouer en Senior. Ici on nannotera pas le surclassement.

11 Procédures administratives

12 Le marqueur Le marqueur Le chronométreur Le chronométreur Si aucun officiel na été désigné, les groupements sportifs concernés doivent les fournir dans tous les cas. Le partage des tâches se fait sous lautorité du 1 er arbitre. Si léquipe visiteuse ne peut présenter dofficiel de table, le groupement sportif organisateur doit y pourvoir en totalité. Lopérateur des 24 secondes Lopérateur des 24 secondes Il peut être désigné par la CRAMC ! Un officiel ne peut être récusé, sil présente une convocation officielle. Le 1 er arbitre valide ces personnes !!!

13 Licencié MAJEUR du club recevant Ses attributions sont : accueillir les arbitres, officiels de la table de marque, délégué éventuellement qui devront être présents au moins une heure avant le début de la rencontre, assurer louverture et la fermeture des vestiaires des arbitres dès leur arrivée et jusquà leur départ, aider le 1 er arbitre (ou le délégué éventuellement), à faire respecter lheure officielle et la période déchauffement (fixée à 20 minutes), rester à proximité de la table de marque pendant la rencontre, à disposition du premier arbitre. En conséquence, il ne pourra exercer aucune autre fonction, prendre, à la demande des arbitres, ou du délégué, toute décision durant la rencontre pour que celle-ci se déroule dans les meilleures conditions de régularité possible jusquà sa fin normale, prendre toutes mesures garantissant la sécurité des arbitres et officiels jusquau lieu de départ de leur moyen de transport, voire jusquau moment où ils sont en pleine et entière sécurité.

14 Procédures administratives

15 le terrain ou le matériel avant le début Les réserves concernant le terrain ou le matériel doivent être obligatoirement signifiées à larbitre avant le début de la rencontre par le capitaine en titre. la qualification dun joueur Il en est de même en ce qui concerne la qualification dun joueur. Toutefois, si un joueur absent mais inscrit sur la feuille de marque pénètre sur le terrain en cours de partie, des réserves sur la qualification pourront être faites par le capitaine en titre plaignant, immédiatement à la fin de la mi-temps si le joueur est entré en jeu au cours de la 1 ère ou 2 ème période de jeu, ou à la fin de la rencontre, si le joueur est entré en jeu au cours de la 3 ème ou 4 ème période.

16 - Dans cette case, le 1 er arbitre annote tous les problèmes sur les licences et les surclassements. - Chaque fois quune annotation est faite dans le cadre « réserve », les capitaines en titre et les deux arbitres doivent la contresigner. NB:Pour les jeunes mineurs, lentraîneur signe.

17 Rappel : si un capitaine ne veut pas signer, le noter OBLIGATOIREMENT. Le joueur n° 15 de léquipe B, CARMAUX M. na pas présenté de licence, mais une carte nationale didentité.

18 Procédures administratives

19 Chaque fois quun licencié inscrit sur la feuille de marque (joueur, entraîneur, entraîneur adjoint) est sanctionné dune faute technique et quil est identifié, cette faute technique sera nominative au compte du fautif, au verso de la feuille de marque, indépendamment de lenregistrement qui est fait au recto de la feuille en conformité avec le règlement officiel. Sil nest pas identifié, linscription au verso de la feuille de marque sera faite au compte de lentraîneur. Pour les accompagnateurs autorisés à se trouver dans la zone du banc et qui sont sanctionnés dune faute technique, linscription au verso de la feuille de marque sera faite au compte de lentraîneur.

20 Rayer le texte - Inscription des fautes techniques. Pour les entraîneurs, dans le cas de personne non identifiée, le 1 er arbitre doit le préciser. En cas de refus de signature dun capitaine, le 1 er arbitre doit le noter DURAND D geste provocateur envers le public DUPONT R Propos insultant dun accompagnateur

21 Un licencié sanctionné au cours dune rencontre dune faute disqualifiante est immédiatement exclu du jeu, et doit se rendre dans les vestiaires (ou quitter la salle). Si à lissue de la rencontre, la faute disqualifiante nest pas confirmée sur la feuille de marque, la sanction prend fin avec la rencontre (mais figure parmi les fautes techniques et disqualifiantes sans rapport). NOTA : ATTENTION : joueur ou joueuse MINEUR (E) sanctionné dune faute disqualifiante doit rester sous la responsabilité dun dirigeant licencié du groupement sportif dappartenance.

22 Attention ! disqualifié pour deux fautes antisportives Un joueur qui est disqualifié pour deux fautes antisportives naura pas dinscription dans la case « fautes techniques et disqualifiantes ».

23 Rayer le texte - Inscription des fautes disqualifiantes. En cas de refus de signature par un capitaine, le 1 er arbitre doit le noter. DURAND D coup de coude volontaire à un adversaire

24 Entourer le texte - Inscription des fautes disqualifiantes. Le 1 er arbitre doit conserver la feuille de marque et récupérer les rapports des officiels DURAND D coup de poing au visage du joueur B14

25 Rappel de procédure : circonstancié, personnalisé et MANUSCRIT Les officiels (Arbitres + OTM) doivent faire IMMEDIATEMENT un rapport circonstancié, personnalisé et MANUSCRIT et le remettre au 1 er arbitre Le 1 er arbitre doit expédié sous 24 heures ouvrables la feuille de marque et les rapports. Le 1 er arbitre doit signaler que la personne disqualifiée est immédiatement suspendu sans autre avis, jusquau prononcé de la décision. Cette personne devra adresser son rapport à lorganisme compétent dans les 24 heures ouvrables suivant la fin de la rencontre.

26 Procédures administratives

27 Lorsque des incidents, de quelque nature que ce soit, sont constatés à loccasion dune rencontre quelle soit arrêtée définitivement ou non par larbitre du fait : - soit de lenvahissement de laire de jeu ou de ses abords immédiats par le public, - soit de la mauvaise tenue des joueurs, entraîneurs, accompagnateurs et « supporters », larbitre est tenu : a) de consigner les faits sur la feuille de marque, b) den aviser les officiels et les capitaines des deux équipes (en particulier le capitaine du licencié incriminé), c) de faire contresigner les capitaines, ou les entraîneurs dans le cas des équipes composées de licenciés mineurs, d) dadresser la feuille de marque à lorganisme chargé du championnat ainsi que les rapports.

28 rapport circonstancié, personnalisé et MANUSCRIT Doivent immédiatement fournir un rapport circonstancié, personnalisé et MANUSCRIT sur les incidents : – les arbitres et tous les officiels de la table de marque – les arbitres et tous les officiels de la table de marque, – le 1 er arbitre devra récupérer au terme de la rencontre les rapports et les transmettre lui- même à la Ligue, au plus tard 24 heures ouvrables après la rencontre Ces officiels doivent utiliser le formulaire type.

29 rapport circonstancié, personnalisé et MANUSCRIT sur les incidents dans les 24 heures ouvrables Doivent fournir un rapport circonstancié, personnalisé et MANUSCRIT sur les incidents dans les 24 heures ouvrables, après la rencontre : – le responsable de lorganisation, – le capitaine et lentraîneur de chacune des équipes en présence, – et plus généralement toute personne directement mise en cause. Les intéressés pourront provoquer, également, les rapports des témoins et faire état de tous les autres éléments juridiquement admis quils estiment utiles à la défense de leur thèse. Il est vivement recommandé aux arbitres, au délégué éventuellement, dindiquer explicitement les points sur lesquels porteront leurs rapports.

30 Exemple : Arrêt de la rencontre pendant 14 minutes suite à lenvahissement du terrain par les spectateurs après un coup de poing du joueur A14 sur B15.

31 Procédures administratives

32 Qui peut la déclarer ? Lentraîneur ou le capitaine en jeu Quand peut il la déclarer ? a) immédiatement si le ballon est mort et le chronomètre de jeu arrêté ; b) au premier ballon mort et chronomètre de jeu arrêté si le ballon est vivant au moment de la faute darbitrage supposée commise. A qui peut il la déclarer ? à larbitre le plus proche au moment où le fait se produit

33 Que doit on noter à ce moment là ? – Léquipe réclamante – Le réclamant : entraîneur ou capitaine en jeu – La période – Le temps restant à jouer dans la période – Le score A et B – Les capitaines en jeu A et B Où le noter ? En haut de la feuille de marque ou sur une autre feuille

34 A la fin de la rencontre : Le réclamant doit se rendre dans le vestiaire des arbitres pour confirmer ou infirmer la réclamation Le réclamant doit remettre un chèque de 70 à lordre de la ligue Le réclamant doit dicter sa réclamation au 1 er arbitre qui lenregistre. Le réclamant doit vérifier les écrits et signer le verso. Il doit faire consigner si le capitaine en jeu adverse refuse de contresigner la feuille de marque. Le réclamant doit signer AUSSI dans la case sur le recto de la feuille.

35 Qui doit faire un rapport INDIVIDUEL sur un formulaire type ? Les arbitres (remis au 1 er arbitre) Les OTM (remis au 1 er arbitre) Sur une feuille : Les entraîneurs (expédition sous 24 heures) Les capitaines en jeu (expédition sous 24 heures) Le 1 er arbitre doit expédier à la Ligue sous 24 heures la feuille, le chèque, les rapports des officiels

36 Règles générales : Le 1 er arbitre doit faire respecter la procédure de la réclamation (cest son devoir)!! Pour être recevable sur la forme, le président ou le secrétaire général du club réclamant doit la confirmer sous 24 heures par L.R.A.R. avec un chèque complémentaire de 100. La CRAMC vérifie la recevabilité de la réclamation quant à la forme, puis statue sur le fond.

37 Exemple : Alors quil restait 45 secondes à jouer dans le 4 ème quart-temps, le score était de A: 84 – B : 83, suite à un temps-mort après un panier réussi par léquipe A, larbitre nous a fait faire la remise en jeu depuis la ligne de fond. Nous aurions dû bénéficier de la remise en jeu au milieu du terrain en face de la table de marque. Nous avons posé la réclamation au premier arrêt du chronomètre de jeu qui a suivi la remise en jeu. La réclamation a été dictée par le capitaine en titre et en jeu de léquipe B Crédit Agricole 70

38 Procédures administratives

39 Dès la fin de la rencontre, les arbitres, les OTM ainsi que les capitaines en titre doivent se rendre dans le vestiaire arbitre pour procéder aux formalités de fin de rencontre. Le 1 er arbitre doit vérifier le score de la rencontre et léquipe gagnante avant de signer la feuille de marque (fin de la rencontre). Il doit faire exécuter les corrections nécessaires dans léventualité derreur.

40 Si le résultat est correct, les capitaines (ou les entraîneurs dans le cas dune compétition « de licenciés mineurs ») inscriront « approuvé » après avoir vérifié et signeront la feuille de marque au recto, sous le résultat, avant que le 1 er arbitre la signe, ce qui mettra fin à la rencontre. Si les capitaines en titre ne se rendent pas immédiatement dans le vestiaire des arbitres à la fin de la rencontre, le 1 er arbitre le mentionnera au verso de la feuille de marque. Aucune rectification ou ajout sur la feuille de marque ne peut être effectué après sa signature par le 1 er arbitre.

41 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "STAGE DE DÉBUT DE SAISON 13 SEPTEMBRE 2008. SOMMAIRE DE LA SÉANCE 1. Vérification des licences 2. Officiels de la rencontre 3. Réserves 4. Fautes techniques."

Présentations similaires


Annonces Google