La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment faciliter vos relations avec vos banques ? La relation Banquier, entrepreneur, se construit et se consolide durant toute la vie de lentreprise.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment faciliter vos relations avec vos banques ? La relation Banquier, entrepreneur, se construit et se consolide durant toute la vie de lentreprise."— Transcription de la présentation:

1 Comment faciliter vos relations avec vos banques ? La relation Banquier, entrepreneur, se construit et se consolide durant toute la vie de lentreprise. Si demander à sa banque un crédit ou une facilité de caisse est un geste anodin pour beaucoup de chefs dentreprise, il nen demeure pas moins vrai quil convient à chaque demande de convaincre le banquier de la bonne justification des concours quil doit accorder. Il convient par ailleurs de lui donner les preuves de la viabilité économique de votre entreprise. Le banquier « prête largent de ses déposants » il est donc responsable de ce fait devant eux et devant la loi. Les bonnes pratiques : -démontrer que lon a une stratégie cohérente avec les moyens de sa société -apporter la preuve au regard des principaux documents financiers de la justification des crédits sollicités et de la viabilité économique de votre entreprise Le besoin de financement doit répondre à un besoin identifié et raisonnable eu égard à la taille et à la capacité de remboursement de lentreprise.

2 Les fondamentaux à respecter Sassurer de la viabilité économique du projet en menant en amont toutes les études et analyses nécessaires Bien dimensionner lapport financier dorigine par rapport à lactivité envisagée : (capital social suffisant et intégralement libéré) Se former à la pratique de la gestion :Trop de chefs dentreprises négligent cet aspect privilégiant le rôle de technicien quils maîtrisent mieux. Se faire accompagner et conseiller par un expert en gestion : lexpert - comptable

3 Prévenir et Anticiper …au quotidien... Quelques signaux dalarme Une baisse du Chiffre daffaires Une rentabilité négative Une dégradation du « Haut de bilan » - ex : Haut de bilan sous dimensionné par rapport à une activité à forte intensité capitalistique Des tension de trésorerie dues à un décalage entre les dépenses et les recettes non financé. Une dégradation des dettes fiscales et sociales Laccroissement et laugmentation des besoins de trésorerie est une véritable problématique de nos territoires qui doit retenir lattention de tous. Plusieurs possibilités techniques existent, mais leur mise en application exige au préalable que la structure financière soit «bancable »… Le banquier qui transgresse cette règle est devant la loi accusé de soutien abusif

4 Pérenniser et développer Présenter son activité via un dossier économique et financier Etablir une stratégie dentreprise : le business plan Offrir de la visibilité aux partenaires en dialoguant avec eux Réaliser un suivi financier de laffaire en se faisant aider par un expert comptable Échanger régulièrement avec son partenaire banquier Dans tout le cycle de vie de lentreprise, il faut anticiper et traduire une bonne idée en une idée viable et rentable, il est donc essentiel de déterminer le financement adéquat à son besoin…et éviter de mettre le banquier partenaire devant le fait accompli…

5 FINANCEMENT DES BESOINS EN FONDS DE ROULEMENT Ylda CILIRIE Tiny RUPAIRE Jean-Pascal AGIUS

6 PLAN Crédits en blanc –Facilité de caisse –Découvert Crédits causés –Escompte –DAILLY Affacturage

7 INTRODUCTION Les crédits d'exploitation sont des crédits à court terme (quelques mois maximum),court terme accordés habituellement par des banques ou des fournisseursbanquesfournisseurs aux entreprisesentreprises permettant de financer des actifs circulants (stocks, travaux en cours, créances sur clients...) non couverts par le fonds de roulement.fonds de roulement

8 FACILITE DE CAISSE La banque autorise lentreprise à rendre son compte débiteur «quelques jours par mois» selon la formule consacrée. Pourquoi quelques jours seulement? Le paiement des fournisseurs se fait généralement à dates fixes. Il en est de même pour les salaires et pour les cotisations sociales. De leur côté les créances clients sont encaissées au fil de leau et, en tous cas, pas aux mêmes dates. En demandant que le compte redevienne périodiquement créditeur, la banque sassure que la structure financière de votre PME est suffisante, cest-à-dire que le fonds de roulement couvre les besoins en fonds de roulement liées au cycle dexploitation.

9 DECOUVERT Comme son nom lindique, le compte est débiteur pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois sans interruption. Le clignotant bancaire passe de lorange au rouge. Cest le signe dune détérioration de trésorerie dont il faut déterminer les causes. La situation est devenue délicate surtout lorsquelle est repérée par le banquier et non diagnostiquée en amont au sein de lentreprise. CAS FAVORABLE : lorsquune entrée de fonds inhabituelle est attendue à une date précise (créance client exceptionnelle ou cession dun matériel par exemple) la banque nhésitera pas à vous aider, à condition de linformer et lui demander son accord au préalable pour un dépassement de découvert autorisé.

10 ESCOMPTE (1) L'escompte est une opération qui consiste pour une banque à racheter à une entreprise les effets de commerce (billets à ordre et traites) dont elle est porteuse (bénéficiaire final) avant l'échéance et ce moyennant le paiement d'agios, le cédant (le bénéficiaire du crédit) restant garant du paiement. L'escompte fait donc intervenir trois parties : l'entreprise bénéficiaire de l'escompte, appelée le cédant, le débiteur de l'effet, appelé le cédé et le banquier qui est, lui, le cessionnaire. L'escompte permet donc à une entreprise d'assurer la liquidité d'une partie de ses créances et son coût est, en principe, moins élevé que le découvert.

11 ESCOMPTE (2) Pour utiliser l'escompte, l'entreprise doit : être payée au moyens d'effets de commerce (traite ou billet à ordre ; voir les rubriques correspondantes) ; obtenir de son banquier un accord pour une ligne d'escompte ; céder avant échéance les effets qu'elle détient à son banquier ; ce dernier, après tri éventuel, créditera le compte de son client du montant des effets, déduction faite des agios (intérêts et commissions). Pratiquement, le cédant va remettre l'effet à sa banque soit en l'endossant si le nom du bénéficiaire est déjà indiqué, soit en inscrivant comme bénéficiaire le banquier.

12 LOI DAILLY (1) Cette technique de crédit permet à une entreprise quels que soient sa forme (entreprise personnelle, société, profession libérale, agriculteur) et son secteur d'activité (industrie, commerce ou services) de mobiliser la partie de son poste "clients" qui n'est pas représenté par des effets de commerce. Cette technique de financement permet donc à une entreprise de bénéficier de crédit en contrepartie de la production de factures représentatives de créances sur ses clients ou de créances sur une collectivité publique (État, région, département, commune). Il est donc possible de mobiliser une créance sur un client, une subvention obtenue mais non versée, un crédit de TVA, une indemnité d'assurance due mais non réglée, etc.

13 LOI DAILLY (2) Le banquier signe avec son client une convention cadre dans laquelle seront définies les conditions de mobilisation, d'utilisation et de recouvrement des créances. La cession ou le nantissement s'opère par la remise à l'établissement de crédit d'un bordereau reprenant les caractéristiques des créances cédées. Pour prévenir les risques d'impayés, le banquier peut : - notifier la cession au débiteur : la notification interdit au débiteur de la créance de régler sa dette en d'autres mains que l'établissement de crédit bénéficiaire de la cession ou du nantissement, - demander au cédé de s'engager à le payer ; après acceptation, le cédé ne peut plus invoquer d'éventuels litiges avec son fournisseur. On a ainsi trois modalités de recouvrement : sans notification au débiteur, avec notification et avec notification plus engagement de payer.

14 Affacturage Classique AFFACTURAGE Accordons au poste clients lattention quil mérite 3 services à forte valeur ajoutée GARANTIE À 100% CONTRE LINSOLVABILITÉ DE VOS CLIENTS FINANCEMENT DE VOS FACTURES SOUS 24H Schéma de fonctionnement GESTION INTÉGRALE DE VOTRE POSTE CLIENT Relance adaptée aux spécificités de votre activité, Traitement rapide des règlements de vos clients, Pré-contentieux et contentieux dans le cadre de la garantie. Les + produit Sécurisation et optimisation de votre poste clients. Financement souple du court terme et de vos projets de développement. Mobilisation de vos ressources sur les objectifs stratégiques de votre entreprise. 7. Règlement 3. Livraison, facturation 6. Relance 1. Commande 5. Financement 2. Niveau de garantie 4. Envoi factures dématérialisées ACHETEUR PROSPECT

15 Affacturage Classique DONNEZ DU SOUFFLE A VOTRE ACTIVITE Financez simplement votre poste clients en France comme à linternational Sécurisez vos opérations commerciales Financez votre quotidien et vos projets de développement Financement en ligne : à la demande ou versement des fonds disponibles Gestion du contrat via notre site intranet Sécurisez votre développement commercial 95% des demandes dapprobation en ligne traitées sous 48h Analystes Crédit, Crédit Agricole Factoring spécialisés par secteur Optimisez vos charges Réduction des coûts de structure Allègement de vos tâches administratives Accélérez le paiement de vos factures Relance adaptée au profil de vos clients Expertise « tous secteurs » acquise auprès de débiteurs 70% des règlements lettrés sous 24h Suivi en ligne des actions, arriérés, litiges AFFACTURAGE Accordons au poste clients lattention quil mérite

16 Affacturage Classique UNE SOLUTION ADAPTEE A CHAQUE TYPE DENTREPRISE Sécurisez vos opérations commerciales PREFERENCE CA compris entre 200 K et 2 M SOLUTION GLOBALE SUR LA BASE DUN FORFAIT MENSUEL FINANCEMENT DEPLAFONNE CA > à 500 K CA compris entre 200 K et 1,5 M AFFACTURAGE Accordons au poste clients lattention quil mérite PREFERENCE OSEO SOLUTION GLOBALE SUR LA BASE DUN FORFAIT MENSUEL FINANCEMENT DE SITUATIONS DE TRAVAUX LIMITE FINANCEMENT DE 200 K AFFACTURAGE CLASSIQUE SOLUTION CLASSIQUE ET MODULABLE

17 Affacturage Classique Une gamme complète Des solutions pour financer, sécuriser et optimiser les postes clients SERVICES Pour gagner encore en performance FINANCEMENT du quotidien et des projets de développement Poste Clients Du créateur dentreprise au groupe européen En complément du financement, le poste client est sécurisé : garantie contre le risque dinsolvabilité externalisation éventuelle de la gestion des factures CAL&F propose un éventail de services répondant à des problématiques ponctuelles ou structurelles : Renseignement commercial / ciblage Diagnostic du poste clients Relance Offres spécifiques Entreprises de Taille Intermédiaire et Corporate OPTIONS Pour personnaliser sa solution de financement

18 Affacturage Classique THEOFINANCE AFFACTURAGE Accordons au poste clients lattention quil mérite vivez votre contrat en toute simplicité Avec réduisez vos coûts et vos délais. Profitez pleinement dun accès illimité 24/24h et 7/7j, à lensemble de nos services. Laccès à ces fonctionnalités est ouvert à un nombre dutilisateurs illimité. Vous avez également la possibilité de personnaliser les habilitations en fonction des différents profils dutilisateurs. Une assistance informatique utilisateur dédiée est à votre service si vous rencontrez des difficultés techniques à utiliser nos outils.

19 ECHANGES LA PAROLE EST A VOUS !


Télécharger ppt "Comment faciliter vos relations avec vos banques ? La relation Banquier, entrepreneur, se construit et se consolide durant toute la vie de lentreprise."

Présentations similaires


Annonces Google