La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

12 juin 2007 Poitiers La communication sur Internet enjeux & usages

Présentations similaires


Présentation au sujet: "12 juin 2007 Poitiers La communication sur Internet enjeux & usages"— Transcription de la présentation:

1 12 juin 2007 Poitiers La communication sur Internet enjeux & usages

2 Ressources sur ce séminaire : Introduction

3 Joël Ronez > Qui suis-je ? Joël Ronez 35 ans [Cup Of Tea] Contenu éditorial & nouveaux médias A paraître : « Communiquer sur Internet Le contenu éditorial on-line » (ed. CFPJ – mai 2007)

4 Introduction : 10 ans dInternet en France

5 Une décennie dInternet en France > 10 ans = 10 millions dinternautes Foyers connectés : 96 : : X 100

6 10 ans dInternet en France > 10 ans = 6 ans + 1 an + 3 ans 6 ans : Internet émerge et séduit 1 français / 4 Charnière ADSL Source : Médiamétrie, 10 ans dInternet en France / colloque

7 10 ans dInternet en France > Classement cyber-eStats Mai 2006 / médiamétrie

8 10 ans dInternet en France > Classement cyber-eStats Mai 2007 / médiamétrie

9 > Le web nest plus un outil informatique > Nous sommes tous des créateurs de contenus > La frontière entre correspondance et publication a disparu > La notion de confidentialité est à réinventer > Quelle est votre identité numérique ? > Tendances ans dInternet en France

10 Ce qui a changé avec Internet

11 Quest-ce qui a changé avec Internet > Rapport à lespace

12 Quest-ce qui a changé avec Internet > Rapport au temps #1- Immédiateté 1 mn

13 Quest-ce qui a changé avec Internet > Rapport au temps #2- Flux VS périodique

14 Quest-ce qui a changé avec Internet > Mode dindexation Dewey TAGS

15 Quest-ce qui a changé avec Internet > Mode darchivage

16 Quest-ce qui a changé avec Internet > Rapport à linformation Internet : centre de gravité

17 Quest-ce qui a changé avec Internet > Demande de valeur ajoutée Services Contenu Transparence Valeur dusage

18 Plus grande attente public - public moins indulgent, moins patient, plus averti Besoin de réactivité / immédiateté Besoin de services Existence dun nouveau territoire de communication vers lequel il faut aller, en y renforçant sa crédibilité, avec ses valeurs Comportement : Réactivité – Simplicité - Usabilité Quest-ce qui a changé avec Internet > Demande de valeur ajoutée

19 Les modes de lecture dun contenu multimédia From Jean-Marc HardyJean-Marc Hardy

20 Les modes de lecture dun contenu multimédia > Recherche / Consommation

21 Les modes de lecture dun contenu multimédia > Scanning / Reading > 79 % des internautes lisent en diagonales > 16% lisent mot à mot

22 Les modes de lecture dun contenu multimédia > Textes VS Images

23 Les modes de lecture dun contenu multimédia > Lecture en « F » From Jakob Nielsen Nielsen

24 Les modes de lecture dun contenu multimédia > Lecture en « F » From Laurent Goffin

25 Les modes de lecture dun contenu multimédia > Lecture en « F » From Laurent Goffin

26 Les modes de lecture dun contenu multimédia > Les zones prioritaires

27 Les modes de lecture dun contenu multimédia > A noter > On lit 25 % moins vite à lécran > Les internautes scrollent > Les internautes consultent plusieurs sites en même temps From Jean-Marc HardyJean-Marc Hardy

28 Architecture de linformation hypertexte

29 > Au niveau dun site 7 clés dorganisation du contenu : > Alphabétique > Géographique > Thématique > Typologique > Chronologique > Orienté action > Orienté audience RUBRIQUAGE From Jean-Marc HardyJean-Marc Hardy

30 Architecture de linformation hypertexte > Au niveau dun site Le rubriquage structure le site

31 (0) accueil 1-1 conseil 4-1 Dirigea nts 2-1 En France 4-2 Comité éthique 1-2 concepti on 1-4 Nos atouts 2-2 Etran ger 3-1 Philos ophie 1-3 audit 1 Activités 4-3 partenai res 3-2 exemple s 3-3 Référenc es A Contac t B Mentions légales C Crédits 2 Implantati ons 3 Notre métier 4 Hommes & réseaux …vers lexhaustif Architecture de linformation hypertexte > Au niveau dun site Du synthétique…

32 Architecture de linformation hypertexte > Au niveau dun site Laisser voir ce quil y a en profondeur … Importance des micro-contenus

33 Architecture de linformation hypertexte > La logique dossier > Type « sommaire détaillé » LES RANDONNEES A PIED EN ANE DE BÂT Le principe Pendant une semaine, partez à la découverte de la nature avec un animal sympathique. Lâne, mode demploi Les conseils pour bâter correctement et organiser sa randonnée sans stresser. Les adresses de loueurs Toutes les coordonnées, région par région Les chiffres clés >65 loueurs dânes en France >2 fédérations de professionnels Pour en savoir plus… > Fédération ânes et randonnéesFédération ânes et randonnées > Dossier randonnée sur > Salon de la randonnée > Les assurances à avoirDossier randonnée surSalon de la randonnéeLes assurances à avoir Historique Lâne à travers les âges, ou histoire dun incompris. Dossier réalisé par Joël Ronez Mise en ligne le 10 Jan 2004 Dernière mise à jour : 07 juin 2004 Contact :

34 Architecture de linformation hypertexte > La logique dossier Type « chapô + pistes» LES RANDONNEES A PIED EN ANE DE BÂT La randonnée en âne bâté est en plein essor. Surfant sur la vague des sports de plein air, les professionnels se sont organisés en fédération et proposent de nombreux circuits partout en France. Nous avons regroupé pour vous les ressources pour préparer ses vacances. Les chiffres clés Témoignages Lâne, mode demploi Les adresses Les choses à savoir Pour en savoir plus… > Fédération ânes et randonnéesFédération ânes et randonnées > Dossier randonnée sur > Salon de la randonnée > Les assurances à avoirDossier randonnée surSalon de la randonnéeLes assurances à avoir Dossier réalisé par Joël Ronez Mise en ligne le 10 Jan 2004 Dernière mise à jour : 07 juin 2004 Contact : TELECHARGEMENT -Guide rando PDF - Carte France des pros Blogs de vacances -La famille Moulinot en âne (vidéo MPEG 1,Mo)

35 Architecture de linformation hypertexte > Au niveau dune page From Xavier de Mazenod, AdverbeAdverbe

36 + important, récent + ancien, détaillé Who ? When ? Where ? Why ? What ? RUBRIQUAGE SUPERIEUR parties principales du site (visible pendant toute la nav) SOUS – MENU + services CONTENU APPROFON- DISSEMENT - encadré - téléchagts - illustrat° - liens - focus - dossiers - zoom… etc… BAS DE PAGE : contact, plan du site

37 Architecture de linformation hypertexte > Au niveau dune page From Xavier de Mazenod, AdverbeAdverbe Chaque page est une page daccueil > Via les moteurs, le visiteur entre par n'importe quelle page > Contextualiser : lui donner les moyens de se repérer (charte graphique, titraille, chapôs, illustration, cohérence, …) > Dater les publications & actualisations

38 + Neuf + Important + Proche + général + détails + explicatif Who ? When ? Where ? Why ? What ? Architecture de linformation hypertexte > Au niveau dun texte > La pyramide inversée

39 Architecture de linformation hypertexte > La pyramide inversée (ex dépêche AFP) + Neuf + Important + Proche + général + détails + explicatif Essentiel Détail (AFP) Mardi 16 novembre 2005 CHAPÔ TEXTE TITRE

40 Architecture de linformation hypertexte > La pyramide inversée (ex dépêche AFP) Essentiel Détail (AFP) Mardi 16 novembre 2005 Un incendie « non accidentel » a endommagé dans la nuit de mardi à mercredi les locaux dune école maternelle à Lunel (Hérault); a-t-on appris auprès du groupement de gendarmerie de Languedoc-Roussillon. Cet incendie, « qui nest pas accidentel » mais dont les causes restaient indéterminées, a pris vers 22h30 et endommagé des locaux qui ne sont pas des salles de class, ce qui devrait permettre à lécole de rouvrir lundi, a-t-on précisé. La gendarmerie de la brigade territoriale de Lunel et la brigade de rapprochement et dinvestigation judiciaire à Montpellier ont été chargées de lenquête. MONTPELLIER –Une école maternelle dans lHérault endommagée par un incendie

41 Remettons la pyramide à lenvers…

42 « le web 2.0 est juste un jargon » Tim Berners-Lee Jai été surpris par ce billet, résumant la pensée de Tim Berners Lee (inventeur du concept « web 2.0 »). Son recul vis à vis du sujet, nous laisse entrevoir une bulle, aussi instable que la première…ce billet A laube dune bulle internet 2.0, Tim Berners Lee remet les pendules à lheure dans une récente interview :interview Linterviewer : "Vous savez, à propos du Web 2.0, une explication fréquemment avancée est que le Web 1.0 consistait à connecter des ordinateurs et à rendre linformation disponible. Le Web 2.0 lui connecte les individus et facilite leur collaboration. Est-ce la façon dont vous voyez le Web 2.0 ?"

43 Architecture de linformation hypertexte > Les 5 W Who When Where Why What + How How Much Qui Quand Où Pourquoi Quoi + Comment Combien

44 > Qui êtes vous ? > Comment linfo est organisée ? > Comment obtenir de laide ? > Où sont les services ? > Quoi de 9 ? Architecture de linformation hypertexte > 5 HP essentials

45 Les bonnes pratiques éditoriales sur le web

46 Ecrire concis & faire court Le web nest pas le papier Du synthétique vers lexhaustif Lessentiel toujours en premier Une idée / paragraphe, un concept / page Ne pas vouloir trop en dire Mettre en relief Penser au référencement Contextualiser Si la formation durait 10 minutes… Les bonnes pratiques éditoriales pour le web

47 connaître son public - qui ? - à quel moment vient-il ? - que va-t-il chercher ? avoir la plus forte valeur dusage (usability) et surtout… Les bonnes pratiques éditoriales pour le web

48 > La valeur dusage (usability) > Possibilité dutiliser facilement un dispositif > Interaction intuitive > Service rendu

49 Titre Accroche Chapô Texte Portes ouvertes chez Eurotronics Le 3 février 2005, la jeune société iséroise vous invite à découvrir son laboratoire CLIC Portes ouvertes chez Eurotronics Leader des systèmes de vision, lentreprise dEchirolles organise une journée dinformation et de démonstration. Loccasion de découvrir le contrôle qualité au guidage de robot en passant par la lecture et la vérification optique. TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE Les bonnes pratiques éditoriales pour le web > Soigner les micro-contenus

50 La titraille Faire des titres informatifs Georges Simenon est mort Maigret casse sa pipe INFORMATIF INCITATIF

51 Evitons la langue de bois ! (par pitié…) Les bonnes pratiques éditoriales pour le web

52 Utiliser des mots forts Les bonnes pratiques éditoriales pour le web > Eviter lécriture automatique, qui engendre des expressions toutes faites > Eviter les lieux communs > Chercher le mot précis, juste Eviter les pièges > Traquer les erreurs et pièges courants

53 Aérer, donner du relief Les bonnes pratiques éditoriales pour le web > Intertitres > Illustrations > Tableaux > Gras (éviter litalique) > Mise en exergue (retrait, guillemet, fond de couleur,) > Eviter la justification > Découper en paragraphes

54 Ecrire multimédia Les bonnes pratiques éditoriales pour le web > Les photos - recadrées sur détail - avec apport informatif - balises ALT et TITLE > Son : podcasting > Vidéo (stream plutôt de download) > Animation (penser aux plug-in) Et surtout… > Proposez des ressources complémentaires (ex lemonde.fr)

55 Lécriture multimédia est hypertexte

56 > La culture du fragment

57 > Vers lintérieur et lextérieur Vers le contenu profond -dans le temps -dans larborescence Vers les ressources externes

58 > Renseigner ses liens

59 Ecrire hypertexte Les bonnes pratiques éditoriales pour le web > Environ 7 liens par page > Couleur différente > Intitulé clair > Pas de redondance > Au sein du texte VS sur la droite > Indiquer si pas HTML (PDF, etc…) > Vers où je vais ? > Utiliser linfobulle

60 Lécriture multimédia est structurée

61 Flux RSS Real Simple Syndication

62 Flux RSS Real Simple Syndication

63 > Un nouveau format déchange dinformation Blog content Other Blogs & sites content Feed aggregator (software) content Blog search engines (technorati, google blog search..) Flux RSS

64 > Qui diffuse en RSS ? Flux RSS > Tous les blogs > Certains sites web (presse, ministères, …) > Moteurs spécialisés (technorati, …)

65 > Quest-ce quon diffuse ? Flux RSS > Entête, résumé > Contenu complet > Images > Son -> Podcasting > Vidéo -> Videocasting VS Broadcasting Sur le blog Via un agrégateur

66 > Comment les lire ? Flux RSS > Navigateurs (Mozilla, plug-ins) > Moteurs (technorati) > Agrégateurs en lignes > Agrégateurs desktop > Applications ASP en ligne (Netvibes) Feeddemon, NewsNetWire

67 > Evolution du RSS Flux RSS > Compatibilité SMTP / RSS RSS SMTP RSS Blogs Site web courriel Blogs Site web mobile Outils: > Outlook > Gmail > etc.

68 > Spectre étendu : 700 fils RSS / heure RSS & veille > Gains quantitatifs > Gains qualitatifs > Filtres internes au contenu > Syndication sous différents formats > Syndication personnalisée /mot clé > Chaînage automatique dans SI entreprise

69 Auto-évaluer son site

70 Les 5 axes qualité Auto-évaluer son site > Qualité de visibilité > Qualité de perception > Qualité technique > Qualité du contenu > Qualité des services

71 Les 4 volets qualité des contenus Auto-évaluer son site > Qualité de présentation > Qualité du style > Qualité de la structure > Qualité de fond

72 Référencement & visibilité

73 > Les critères de référencement > Contenu - fréquence des mots, titres, > Noms de domaines, fichiers, répertoires > Les META & TITLE > Les liens entrants, ou IPP Page Rank

74 Linnovation Internet est dans le grand public

75 > Linnovation Internet est dans le grand public

76 > Les individus inventent des usages (mashups ou « salade numérique ») > Les individus participent et publient du contenu > Les individus sorganisent en groupes sociaux informels ou structurés, pour : loisirs, conso, intérêts, … Web 2.0

77 > pendant ce temps dans lentreprise…

78 Les outils de lentreprise ne sont plus adaptés aux usages (et aux besoins)

79

80

81

82 François Nonnenmacher Padawan.info Phase du développement dInternet où les décideurs ont découvert qu'une fraction conséquente et croissante de la population s'en sert effectivement dans la vie quotidienne. Il ne sagit pas de technologie, mais de la découverte temporelle de lusage social du web Définitions croisées : > WEB 2.0

83 François Nonnenmacher Padawan.info Phase du développement dInternet où: > le PDG a découvert le web 2.0, et il veut son blog sur le champ >le stagiaire skyblogueur découvre son poste de travail, et demande où sont les blogs > le responsable intranet et le DSI sont dans un bateau... > Intranet 2.0

84 les outils sont verrouillés les SI ont perdus la capacité à répondre à des demandes simples les SI ont perdu la confiance des autres services les déploiements se font toujours sur des cycles longs les projets CMS sont coûteux on veut toujours tout centraliser > problèmes

85 Prenons le parti de « linfobésité »

86 « infobésité » > Conduite à tenir > Renoncer à rationaliser > Laisser les gens organiser eux-mêmes leurs outils > travailler sur les moyens alternatifs dindexation et de classification > travailler sur des projets à cycles courts > renoncer à tout rendre interdépendants > oublier le ROI et lamortissement des outils

87 Les gens ne sont pas des techos…

88 > On nest pas des geeks… Publier et gérer des publications est aussi simple que denvoyer un mail

89 Power Tools To The People !!!

90 Power Tools To The People !!!

91 > WEB 2.0

92 François Nonnenmacher Padawan.info Phase du développement dInternet où les décideurs ont découvert qu'une fraction conséquente et croissante de la population s'en sert effectivement dans la vie quotidienne. Il ne sagit pas de technologie, mais de la découverte temporelle de lusage social du web Définitions croisées : > WEB 2.0

93 François Nonnenmacher Padawan.info Création ou transposition de conventions et contextes sociaux par le biais de logiciels et de technologies (social software) > « Social computing »

94 Social Software / Web 2.0

95 Premier âge de lInternet : -> Adaptation au media Deuxième âge : -> Ére du partage Ce qui compte nest plus de détenir une information, mais de savoir la partager Nouvelles sociabilités Nouveaux codes Nouvelle culture Nouveaux outils > Encore un changement dère ? Social Software / Web 2.0

96 > Web 2.0 Piqué chez Fred Cavazza

97 > Web aspects principaux : > Interfaces riches, interactivité > Participation des individus qui fournissent du contenu

98 > Caractéristiques service Web 2.0 > Simplicité de création profil

99 > Caractéristiques service Web 2.0 > Personnalisation de linterface

100 > Caractéristiques service Web 2.0 > Auto-indexation -> tags Tag cloud

101 > Caractéristiques service Web 2.0 > Espace privé / partagé / public

102 > Caractéristiques service Web 2.0 > Communauté qui valide

103 > Caractéristiques service Web 2.0 > Différents formats personnalisables de diffusion > RSS / XML -> Syndication & agrégation

104 David Sifry PDG Technorati « Arrêtons de parler de pages, à propos du web Le web est un flux de conversations Et le lien hypertexte nest pas un lien entre documents, mais une forme daction sociale »

105 > Social Software : définition Outils pour partager et interconnecter : Social Bookmarking Partage de bookmarks (ex Social networking Partage de contacts (ex WIKI Partage de contenu (ex. blogs Partage dinformation (ex. ) - idées - informations - opportunités - connaissance - contacts - …

106 TAGS Derniers bookmarks Navigation par TAG et PSEUDO

107 -Le contenu est ouvert et partagé -Les pseudos et tags sont utilisés en pivot de navigation -On peut récupérer les bookmarks de quelquun Les liens bookmarkés par plusieurs personnes ont plus de poids > social bookmarking

108 > Le wiki : définition Un site web dynamique permettant à tout individu den modifier les pages à volonté

109 > Quest-ce quun blog ? Le premier format éditorial né du web Social Software / Web 2.0

110 > Un blog quest-ce que cest ? Un site web…... composé darticles classés par date… … et par catégories Social Software / Web 2.0

111 > Un blog quest-ce que cest ? Un système de publication simplifié Social Software / Web 2.0

112 Les retroliens Les « feed » RSS Les permaliens Les commentaires > Les nouveautés de format Social Software / Web 2.0

113 un ton et un contenu informel un format court et concis un grande sensibilité à lactualité > Les nouveautés de contenu Social Software / Web 2.0

114 > Typologie de blogs internes > Blogs de salariés (IBM : blogueurs, Compass) > Blogs évènements (rebranding blog, Cap Gemini) > Blogs KM > Blogs projet > Blogs expression (syndicat, association,..) > Blogs intranet (PME: ex AGOSPAP)

115 > Ecrire pour un blog > Une écriture libre > Le billet comme unité dinformation > Ouverture au monde > Passion, personnalité, impertinence

116 > 7 conseils > Respectez la thématique > Exprimez vous librement > Séduisez vos lecteurs > Soyez exacts et de bonne foi > Voyez large ! > Ne trahissez pas de secrets > Pensez interactif

117 > 7 bonnes pratiques pour que ça marche… 1 > Respecter le format et son état desprit 2 > Former tous les utilisateurs (1h suffit) 3 > Constituer un comité éditorial de blog 4 > Adopter une charte de publication 5 > Ne pas censurer ni polémiquer, dialoguer 6 > Montrer lexemple 7 > Donner des consignes rédactionnelles


Télécharger ppt "12 juin 2007 Poitiers La communication sur Internet enjeux & usages"

Présentations similaires


Annonces Google