La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un aéroport créateur demplois ? Projet de Notre Dame des Landes Oudon - janvier 2014 ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un aéroport créateur demplois ? Projet de Notre Dame des Landes Oudon - janvier 2014 ?"— Transcription de la présentation:

1 Un aéroport créateur demplois ? Projet de Notre Dame des Landes Oudon - janvier 2014 ?

2 Le message officiel Oudon - janvier 2014

3 2 - qui dépense ? Décryptage Oudon - janvier 2014 « Investissement de 550 M injecté dans léconomie locale » 3 - dépensons largent public pour des projets UTILES ! 1 - pas uniquement dans léconomie locale Cadeau NA Emprunt Et qui gagne ? - les entreprises de TP - les bureaux détudes - les activités annexes … durant le temps du chantier Vrai mais

4 Décryptage Oudon - janvier 2014 « Activité liée au chantier : 4,5 millions dheures de travail, soit léquivalent de emplois directs sur une année » 4,5 millions dheures cest 700 ETP chaque année pendant 4 ans Affichent maintenant 5,4 millions dheures 840 ETP pendant 4 ans En corollaire, disparition demplois agricoles et induits : tout de suite : 200 emplois agricoles et indirects, durables ; au bout de cinq ans : 560 sous leffet des pressions (aménageurs, démographique, foncière) Sur le long terme, le bilan pour lemploi est sans doute négatif. Faux « La question centrale n'est pas celle de la création des emplois, puisqu'il est vrai que si on déplace l'aéroport, on déplace les emplois qui vont avec. Bien sûr il y aura un chantier, mais les emplois liés au chantier ne seront que provisoires. » Christophe Clergeau, 1 er vice président de la Région Pays de la Loire, sur France Inter le 3 décembre 2012

5 Ce sont essentiellement des transferts ActivitéEmplois estimés Transport aérien de passagers et de fretenv 650 Affrètement, organisation transp, manutentionenv Services auxiliaires des transports aériens148 Sécurité privée138 Hôtels et hébergements similaires40 Location voitures53 Services Etat233 CCI / AGOenv 150 Commerces, restauration, tours opératorsenv 150 TOTALenv 1850 Source : étude CETE Ouest fev 2011 Cela aggraverait le déséquilibre en emplois de lagglo : 1,8 nord / 1 sud Oudon - janvier 2014 Décryptage « 2900 emplois pérennes directs liés à lactivité de la plateforme à louverture (4 millions de passagers) » 1) Ambigu

6 Décryptage Oudon - janvier 2014 suite « 2900 emplois pérennes directs liés à lactivité de la plateforme à louverture (4 millions de passagers) » 2) Faux Fin 2010Fin 2012 Date ouverture Nombre de passagers3 M3,6 M4 M Nombre demplois (ETP) Sources : étude CETE Ouest fev 2011, étude CCI Nantes, début 2013 Sur Nantes Atlantique : +226 emplois pour 1 million de passagers supplémentaires Lactivité et lemploi augmenteraient tout aussi bien (mieux) sur Nantes Atlantique

7 NDL prévu pour du low cost et modernisé Taux demplois / million de passagers moindre ! Beauvais -Tillé (3,8 M passagers) : 220 emplois strictement aériens Nantes aujourdhui (3,6 M passagers) : 650 emplois strictement aériens Emplois perdus des petits aéroports proches ? Risque de baisse dactivité Un emploi aéroportuaire moindre ? Oudon - janvier 2014 Les non-dits

8 Un aéroport créateur demplois ? « Estimation » basée sur : - les très grands aéroports - si 13 millions de passagers supplémentaires !! 3000 emplois créés ! 4,5 millions dheures de travail ! Développement dactivités grâce à louverture au monde ! Le chantier : emplois pendant 4 ans On a déjà un aéroport ! Prendre en compte - Les transferts - Les suppressions demplois Oudon – janvier 2014

9 UN GROS BOBARD, VITE DEMENTI "La croissance prévue du trafic lors de la mise en service de Notre-Dame-des-Landes pourrait entraîner la création de 2 à 300 emplois supplémentaires". Le 9 avril, le rapport de la commission du dialogue, mise en place par Jean-Marc Ayrault "dans un souci dapaisement" à propos de Notre-Dame-des-Landes, explique que des postes seront créés avec le nouvel aéroport. "Linstallation dune base de la compagnie Régional (filiale du groupe Air France) apporterait environ 200 emplois basés donc un gain total de 4 à 500 salariés à louverture", poursuit le rapport. L'information, fausse, fait bondir la responsable de Régional. Non seulement il ny aura pas dembauches, mais lordre du jour est plutôt aux départs volontaires. Dans un courrier daté du 3 mai, et publié par Rue89, Martine Selezneff, directrice général de la filiale, signale "le caractère erroné de ces informations". Elle demande au sous-préfet en charge du dossier la suppression de ces lignes, concernant aussi bien les "perspectives dinstallations" que celles de développement, via des embauches. Démenti donc, au plus haut niveau. Et ce ne sont pas les difficultés croissantes dAir France en court courrier qui vont changer les choses, bien au contraire ! Oudon - janvier 2014 Geneviève Lebouteux & Jean-Marie Ravier

10 Analyse Oudon - janvier 2014 « Bon pour léconomie régionale, développement de lactivité des entreprises par louverture au monde » Paroles de patrons

11 Fleury-Michon : projet dépassé et néfaste pour la Vendée Sollicité par Ouest-France, Yves Gonnord, ancien patron et actuel vice-président du Groupe Fleury-Michon, géant vendéen de lagroalimentaire, confirme son hostilité au projet et estime plus urgent « dinvestir dans des équipements routiers et ferroviaires prioritaires, qui conditionneront le développement économique de la région : nouveaux ponts sur la Loire, 2e rocade autour de Nantes, réalisation de la LGV (Ligne à Grande Vitesse) qui mettrait Nantes à 1h30 de Paris ». Régis Lebrun, directeur général de Fleury-Michon, est encore plus critique : « Cest un projet dun autre temps selon des modèles de pensée aujourdhui dépassés. En outre il est à mon sens négatif pour la Vendée […] Il la renvoie à lextrémité de la région, particulièrement lest et le sud. Il vaudrait mieux investir dans un réseau de trains à grande vitesse du type du Shinkansen au Japon à haute vitesse et haute fréquence, ce qui mettrait Nantes à moins de 2 h de Roissy et de toutes les destinations du monde ». Un avis partagé « par de nombreux chefs dentreprise vendéens ».

12 « J'ai toujours trouvé Nantes Atlantique très pratique. Voici mes comparaisons de coûts : Nantes AtlantiqueNDL BusTan 98 = 1.5 Non Navette7 15 ? Taxi h ou h ou 76 Voiture5 16 Refaire le plein avant de rendre une voiture de locationPrix Leclerc Océane? Nuit dhôtel pour un vol tôt matinNombreux choix Hôtel Vinci sans concurrence Parking 1 jour14 ++ Parking semaine Distance à partir du centre de Nantes (Commerce)11 km33 km Temps de transport (de commerce en voiture)22 mn44 min Oudon - janvier 2014 Un patron nantais : tous les coûts seront plus élevés A partir du sud Loire, l'incertitude sur la traversée des ponts rend NDL difficilement praticable. Plus 33 km. »

13 Le coût des voyages augmentera Le coût d'un voyage sera augmenté de 25 à 50, soit de 50 à 100 pour un aller/retour ; Pour un Nantais, le temps de transport passera de 20 min à une heure ; Pour un passager venant de sud Loire, il faut utiliser sa voiture, le surcoût minimum est de 33 (17 pour Vinci, 16 pour la voiture), sans parler du temps de transport. Il faudrait demander aux usagers qui prennent des vols : S'ils veulent payer plus pour changer daéroport ; S'ils acceptent l'augmentation du temps de transport ; Si vu laugmentation du coût et du temps de transport, ils ne vont pas privilégier le TGV vers Paris CDG. Exemple de Munich. Je suis souvent allé à Munich Franz Josef Strauss, qui est un aéroport flambant neuf perdu en campagne, à 40 km du centre. Il faut prévoir des marges de temps énormes pour être sur d'avoir le vol ; plus c'est loin plus il y a de risques de bouchons ; Il n'y a qu'un seul hôtel sur le site qui est inabordable. Les autres sont très loin ; Une station très chère pour faire le plein. » Oudon - janvier 2014

14 « On ne vous dit pas tout ! La belle croissance du trafic de Nantes sest faite ces dernières années, et se fera les années à venir par la croissance du low cost, Ryanair, Easyjet, plus récemment Vuelling, et Volotea, qui vient de créer à Nantes un véritable pôle low cost. Notre Dame des Landes, va faire fuir ces low cost. Des expériences multiples prouvent quelles sont frileuses et allergiques aux taxes daéroport élevées. Rennes et Angers sont prêts à dérouler le tapis rouge pour les accueillir, et NDDL redescendra inéluctablement sous les de passagers annuels. Désastre financier garanti ! Impossibilité de couvrir les frais directs dun aéroport surdimensionné et, encore plus grave, de rembourser une dette très importante. Désastre surtout pour le contribuable car léquipe davocats de Vinci a très bien « blindé » son contrat ! Le chef dentreprise que je suis sera pénalisé doublement. 1/ Parce que lexplosion du low cost nantais ces derniers temps ma permis une bien meilleure présence commerciale sur certains territoires, notamment à lexportation, mon carnet de commandes en ressent déjà limpact favorable, malgré la conjoncture. 2/ Tout parallèlement, mes clients viennent beaucoup plus facilement me rendre visite, des Anglais la semaine prochaine, des Suisses dans quinze jours, quil était très difficile de faire venir avant le low cost. Le low cost favorise donc de façon significative lactivité et la compétitivité (mot à lordre du jour) des entreprises régionales. Sans parler de limpact quaurait le départ des low cost sur le tourisme local… En conclusion, NDL sera une plate-forme non compétitive, ce qui fera fuir les low costs avec des impacts lourds sur lactivité et lemploi. » Oudon - janvier 2014 Un patron dAncenis : probable fuite des low costs

15 Les règles dor de lentreprise TEMPS PERDU ? Le temps cest de largent Pour augmenter les salaires, comme en inflation nulle, les prix sont figés, il faut de la productivité COUTS AUGMENTES ? Toute augmentation de couts vient en déduction des profits Les profits daujourdhui sont les investissements de demain et les emplois daprès demain Nos concurrents étrangers font moins de bêtises que nous, doù nos difficultés sur les marchés extérieurs Oudon - janvier 2014

16 Jacques Bankir, ancien PDG de Régional Airlines Les compagnies ne sont pas intéressées. Les coûts dexploitation vont augmenter. Nantes Atlantique convient tout à fait et peut être réaménagé pour bien moins cher. Le bruit va continuer de régresser.

17 Un précédent : Lyon Saint Exupéry Historique succinct Première piste 4000 m 1975 Deuxième piste 2670m 1989 Gare TGV 1994 Un équipement qui a tout pour plaire ! LE BILAN : ACCABLANT! Croissance lente 2012:2000 =+ 40% (NANTES ATLANTIQUE:+82% ; BEAUVAIS : +298% depuis 2003) En 2005, un rapport commandé par le gouvernement au groupe de travail des Conseillers au Commerce Extérieur (CCE) sur Saint-Exupéry critique violemment la gestion de l'aéroport, pointant du doigt son retard de développement par rapport à d'autres aéroports européens de taille comparable, le manque de compagnies régulières et à bas prix, Malgré une zone de chalandise triple de Nantes, il ny a jamais eu de ligne régulière long courrier : Lyon New York na jamais tenu, seul Nice a du trafic international long courrier régulier: 1 quotidien New York, 1 quotidien Doha mais pour 12 millions de passagers ! Les low costs se limitent à EASYJET ; 21,8% contre plus de 30% à NANTES Confirme le discours de M. GENDRON: « Il ne faut pas rêver, ce nest pas parce quon déplacera laéroport que de nouvelles lignes se créeront! » 17

18 Lyon-St Exupéry : où sont les usines ? NANTES ATLANTIQUELYON SAINT EXUPERY

19 Comment dépenser de largent pour créer des emplois durables Embaucher des fonctionnaires Diminuer les embouteillages (rocade de Nantes) Transition énergétique Améliorer les formations utiles aux entreprises IUT BTS Ingénieurs Non Oui, très efficace! Attention! Lénergie doit être compétitive Oui, très efficace! Oudon - janvier 2014

20 22 février h Nantes Préfecture Oudon - janvier 2014


Télécharger ppt "Un aéroport créateur demplois ? Projet de Notre Dame des Landes Oudon - janvier 2014 ?"

Présentations similaires


Annonces Google