La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Le Tourisme à Paris 2004/2005 4eme 1 Julie Baumard Mathilde T.O.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Le Tourisme à Paris 2004/2005 4eme 1 Julie Baumard Mathilde T.O."— Transcription de la présentation:

1 1 Le Tourisme à Paris 2004/2005 4eme 1 Julie Baumard Mathilde T.O

2 2 Sommaire Le tourisme, poids lourd de léconomie parisienne Le tourisme de Loisirs Le tourisme daffaires Transports et laccueil des touristes Lhôtellerie parisienne Enquête dépenses Définitions

3 3

4 4 Introduction : Paris est lune des villes les plus visités au monde, cest pour cela quelle possède un immense parc hôtelier. Cest une ville historiquement et architecturalement riche avec ses nombreux musées et monuments. Artistiquement, Paris nest pas délaissée ave ses galeries et expositions. Cest aussi une ville gastronomique et festive avec ses restaurants et ses spectacles et opéras. Paris bénéficie dune image de luxe avec de grands hôtels 4*luxe dit « palace », lavenue Montaigne … Ce qui attire aussi énormément de touriste. Paris est la 1ere ville de congrès du monde et est donc bénéficiaire du tourisme daffaires. Tout ce tourisme lui rapporte de grande retombées économiques, ce qui lui permet aussi de restaurer ses monuments.

5 5 Le tourisme, poids lourd de léconomie Parisienne. 1. Quelques chiffres daffaires 2. Lemploi dans le tourisme 3. Les établissements touristiques Economie Parisienne.

6 6 Quelques Chiffres dAffaires 2003 (hors taxes). Hôtellerie : 3,09 milliards deuros, dont 1,36 milliards deuros estimé pour le tourisme daffaire. Restauration : 5,4 milliards deuros. Foires et Salons : 3,25 milliards deuros Aéroports de Paris : 1,712 milliards deuros RATP : 2,955 milliards deuros Sources : Insee, RATP, CCIP, ADP, OTCP

7 7 Economie Parisienne. Quelques Chiffres dAffaires 2003 (hors taxes). Années Chiffres daffaires estimé en milliards deuros 2,232,632,652,813,13,273,09 Le chiffre daffaires estimé est en progression presque régulière jusquen 2003 où lon observe une baisse. Source : Insee

8 8 Economie Parisienne. Lemploi dans le tourisme Paris comptabilise près de 15% de lemploi touristique national. Les emplois touristiques comptabilisent 11% de lemploi salariés de Paris Il y a environ emplois salariés directs dans les activités caractéristique du tourisme. Le secteur où il y a le plus demplois est la Restauration, le secteur où il y a le moins demplois est les Loisirs EmploisHébergementRestaurationTransportsLoisirsTotal Paris Evolution par rapport à Source : GARP et UNEDIC Répartition des emplois touristiques en France 15% 14% 71%

9 9 Economie Parisienne. Lemploi dans le tourisme Années Nombre demploi Il y a eut une brusque évolution du nombre demploi dans le tourisme en Sinon, ce chiffre est depuis 1997 toujours en hausse. De façon presque régulière. Source : GARP et UNEDIC

10 10 Economie Parisienne. Les établissements touristiques Répartitions des établissements touristiques en France Paris représente 44,9% des établissements touristiques franciliens et 8,8% de ceux nationaux. Il y a établissements touristiques. 11% 9% 80% EtablissementsHébergementsRestaurationTransportsLoisirsTotal Paris Evolution des établissements Source : GRAP et UNEDIC

11 11 Economie Parisienne. Les établissements touristiques Années Nombre établissements Il y a eut une baisse du nombre détablissements touristiques en Le nombre a augmenté en 2001 sans toutefois revenir au nombre de Cependant au final, ce nombre a augmenté pour finir en 2003 à Source : GRAP et UNEDICT

12 12 Le Tourisme de Loisirs 1.Offre de Loisirs 2.Principaux résultats 3.Disneyland Paris 4. Tour Eiffel 5. Louvre 6. Arc de triomphe Tourisme de loisirs

13 13 Tourisme de loisirs Offre de Loisirs Paris « Ville Lumière » : 200 bâtiments illuminés tout les soirs. Paris « Ville Verte » : 450 parcs et jardins. Paris « Ville Culturelle » : 137 musées, 24 monuments, 86 cinémas. Paris « Ville des Spectacles et loisirs » : 121 salles de spectacles, 138 théâtres, 69 discothèques, 3 opéras, environ 33 cafés-théâtres et chansonniers. Source : OTCP et Pariscope

14 14 Tourisme de loisirs Classements des 10 principaux musées et monuments. Musées Variation 03/02 1. Notre-Dame de Paris Estimations 2. Basilique du Sacré-Cœur Estimations 3. Tour Eiffel ,7 4. Musée du Louvre ,3 5. Centre Pompidou ,3 6. Cité des Sciences et de lindustrie ,7 7. Muséum National dHistoire Naturelle ,4 8. Musée dOrsay ,1 9. Arc de Triomphe ,6 10. Musée de lArmée ,8 Source : musée et monuments

15 15 Tourisme de loisirs Le « top 10 » des expositions à Paris en 2003 ExpositionLieuNombre de visiteurs Moyenne par jour 1. Matisse-PicassoGaleries nationales du Grand Palais Léonard de VinciMusée du Louvre Nicolas de StaëlCentre Pompidou Manet-VélasquezMusée dOrsay ModiglianiMusée du Luxembourg ChagallGaleries nationales du Grand Palais Paris-St-PétersbourgMusée de larmée MagritteGaleries nationales du Jeu de Paume ConstableGaleries nationales du Grand Palais Max BeckmannCentre Pompidou

16 16 Tourisme de loisirs Disneyland Paris Disneyland et Walt Disney Studios ont accueilli 12,4 millions de visiteurs en 2004 comme en Dont 43 % de Français, 19% de Britanniques, 16% de ressortissants du Bénélux, 8%despagnol, 6% dallemand, 3% ditaliens Chaque visiteurs a dépensé, en moyenne, pour lentrée, la restauration et ses achats sur place, 42,7 euros hors taxe. Le taux doccupation des hôtels est passé de 85,1 en 2003 à 80,5% en Source : Disneyland Resort Paris

17 17 Tourisme de loisirs Tour Eiffel Date de Naissance : 31 mars 1889 (pose du drapeau au sommet), édifiée pour l'Exposition universelle qui devait célébrer le centenaire de la Révolution Française Age : 115 ans Entrepreneur : Gustave Eiffel & Cie Composition : pièces métalliques, rivets Poids de la charpente métallique : tonnes Poids total : tonnes Hauteur : 324 m Nombre de visiteurs jusqu'au 31 décembre 2004 : Signe particulier : Reconnaissable dans le monde entier Nombre de marches : 1665 Propriétaire : La ville de Paris

18 18 Tourisme de loisirs Tour Eiffel

19 19 Tourisme de loisirs Musée du Louvre Nom : Louvre Construction : 1793 Utilité : musée Le Louvre nétait nullement destiné, à lorigine, à devenir un musée. La « salle des antiques » que Henri IV avait construire au raz-de-chaussée nétait pas accessible au grand public non plus le cabinet des dessins du roi, crée en 1671, ou celui des tableaux du roi, réservé à quelques privilégiés. Du jour où, sous Louis XIV, le Louvre se vide de lessentiel de ses occupants, sa vocation de « palais des arts » paraît simposer aux yeux des artistes résidents et des académies. Dès 1747 est émise lidée dun palais des muses, ou « Muséum », où lon pourrait voir les collections royales. La notion de musée, toute nouvelle alors, appartient au même courant de pensée que lEncyclopédie et la philosophie des Lumière. Organisées en 8 départements, les collections du Louvre rassemblent des œuvres datant de la naissance des grandes civilisations antiques jusquà aujourdhui. Source : Musée du Louvre

20 20 Tourisme de loisirs Arc de Triomphe Nom : Arc de Triomphe Construction : 1806_1836 Constructeur : Chalgrin Dès le milieu du VII ème siècle, les autorités cherchent à aménager le vaste espace situé en haut des Champs Elysées, sur lequel débouchent cinq rues. Les projets les plus farfelus se succèdent. Napoléon Bonaparte décide finalement du sort de la place de lEtoile. Couvert de gloire après la bataille dAusterlitz, il décide dy faire élever en 1806, un monument dédié à lArmée Impériale. Le bâtiment doit prendre la forme dun Arc de Triomphe, allusion à son génie militaire et à lantiquité. Cest sous larc quont été rendus les derniers hommages de nombreux militaires. En 1920, le corps dun soldat inconnu, mort pendant la première guerre mondiale y est enterré. Trois ans plus tard, une flamme en souvenir des morts de la guerre est allumée près de sa tombe. Cet arc sinspire des arcs de triomphes de lantiquité, mais en plus grand ( 50m de haut, 45m de large). Source : Arc de triomphe

21 21 Le Tourisme dAffaires 1.Paris 1ère ville de congrès du monde 2.Chiffres clés 3. Principaux salons 4. Part du tourisme daffaires dans lhôtellerie parisienne. Tourisme daffaires

22 22 Tourisme daffaires Paris, 1ère ville de congrès du Monde en 2003 Classement des Villes 2003 ( nb de réunions) Part de Marché 2003Évolution 2003/ Paris % Vienne % Genève % Bruxelles % Londres % Singapour % Barcelone % Copenhague % Berlin % Rome %+0.34 Total du « top 10 » %+0.57 Total mondial % Source : UAI

23 23 Tourisme daffaires Paris, 1ère ville de congrès du Monde en 2003 Depuis 54 ans, lUnion des Associations Internationales (UAI) recense et analyse les résultats des réunions dassociations internationales et nationales à forte participation internationales. Sont prises en compte les associations figurants dans le « Yearbook of international Organizations » de lUAI et les réunions respectant les critères minima suivants : au moins 300 participants dont 40% détrangers, 5 nationalités et une durée de 3 jours. Avec 272 réunions dassociations internationales en 2003, Paris reste la première ville de congrès du monde pour la 25ème années consécutive. Elle accueille 42% du marché national et 2.9% du marché internationale. Source : UAI

24 24 Tourisme daffaires Chiffres clés en salons dont; -211 salons professionnels salons grand public - 21 salons mixtes Ces salons ont loué une surface brute dexposition de 5.7 millions de mètre carré et ont accueilli environ entreprises exposantes, dont 25 % étrangères et environ 8.5% millions de visiteurs. Il y a eut à peu près 3.25 milliards deuros de retombées économiques. Source : CCIP

25 25 Tourisme daffaires Principaux salons SalonType de Salon FréquenceNb de visitesAnnées Mondiale de lautomobileGrand publicBiennal Salon international de lagriculture Grand publicAnnuel Foire de ParisGrand publicAnnuel BatimatProfessionnelBiennal Mondial du 2 roueGrand publicBiennal Salon nautique international de Paris Grand publicAnnuel Maison&objetProfessionnelSemestriel Salon du livreGrand publicAnnuel Salon du chevalGrand publicAnnuel Salon mondial du tourismeMixteAnnuel Source : CCIP

26 26 Tourisme daffaires Part du tourisme daffaires dans lhôtellerie parisienne. Depuis 1996, la part du tourisme daffaires dans la fréquentation de lhôtellerie parisienne a légèrement progressé (+2.2 points). Estimation du poids du tourisme daffaires dans lhôtellerie Parisienne de 2000 à 2004 Paris Nuitées hôtelière totales Pourcentage clientèle affaires41.5%43.9%43.7%44%45.2% Nuitées clientèle affaires Variation 2004 par rapport+2.5%-1.4%-1%+5.1%/ Source : Insee et Ortif

27 27 Tourisme daffaires Part du tourisme daffaires dans lhôtellerie parisienne. Le nombre estimé de nuitée imputable au tourisme daffaires dans lhôtellerie parisienne a augmenté de près de 28% depuis En 2004, le tourisme daffaires parisien redémarre (+5%) pour atteindre les niveaux proches de Années Nb de nuitées Source : Insee et Ortif

28 28 Transports 1.Les résultats des Transports 2. Aéroports

29 29 Transports Les Résultats des Transports TransportsNb de passagersDesserte Aéroports de Paris : Paris-Roissy Paris-Orly 70,7 millions 48,2 millions 22,5 millions 512 villes au départs et à destinations de Paris dans 128 pays. Eurostar :7,24 millions4 villes RATP : Métro RER Réseaux dautobus 2613,1 millions 1247,9 millions 400,4 millions 960,1 millions 381 stations 67 stations stations. On compte actuellement taxis circulants dans Paris intra-muros et 470 stations. Source : ADP, SNCF,RATP. Laéroport du Bourget a enregistré en 2003 un trafic de passagers, assuré essentiellement par laviation daffaires. 70,7 millions de passagers : -1,2 % par rapport à Paris-Roissy : 48,2 millions de passagers soit –0,3% par rapport à Paris-Orly : 22,5 millions de passagers soit –3,1% par rapport à 2002.

30 30 Transports Fréquentation des aéroports internationaux en Aéroport2003 *Rappel 2002*Variation 03/02 1. Londres113,7110,7+2,8% 2. Tokyo89,790,2-0,3% 3. Chicago88,283,6+5,5% 4. New York83,681,1+3,1% 5. Atlanta79,176,9+2,9% 6. Paris70,771,5-1,2% 7. Los Angeles61,562,7-1,9% 8. Dallas58,858,5+0,7% 9. Francfort48,448,5-0,2% 10. Houston42 stable Total735,7725,7/ * En millions Parmi les 10 plus villes internationales ayant accueilli le plus de passagers en 2003, trois seulement se situent en Europe. Sur ce continent, Paris est placée en 2ème position derrière Londres mais loin devant Francfort. Source : ADP

31 31 Transports Fréquentation des aéroports internationaux en Entre 1990 et 2000, la croissance des aéroport à été de 57,2%. Le trafic se stabilise depuis 2001 en raison du développement du TGV. On observe une baisse du nombre de passagers total en Roissy a plus de passagers que Orly A Roissy*38,743,648,34848,448,2 A Orly*2525,4 2323,222,5 Nombre total*63,76973,77171,670,7 *en millions Source : ADP

32 32 Hôtellerie Parisienne Hôtellerie Parisienne : 1.Offre en Hébergement 2. Résultats Hôtelier

33 33 Hôtellerie Parisienne Offre en hébergement. Paris dispose dune offre en hébergements variée qui sappuie sur un vaste parc hôtelier, mais qui comprend également un camping, des résidences de tourismes et des centres dhébergement pour jeunes. Type dhébergementsEtablissementsChambresLits (estimation) Hôtels homologués Résidences de tourisme Camping1510, dont 75 mobil-home / Centres dhébergement pour jeunes 28+ la Cité Internationale Universitaire n.c la Cité Internationale Universitaire Source : Insee

34 34 Hôtellerie Parisienne Offre en hébergement. CatégorieNombre dhôtelsEvolution 1990/04Nombre de chambreEvolution 1990/04 0*31+244,4% ,6% 1*120-57,8% ,4 2*557-12,4% ,9% 3*580+29,2% ,8 4* ;1% ,4% 4*luxe5+66,7%642+44% Total ,1% ,1 Lhôtellerie 2 et 3* est majoritaire, avec près de 79% du parc des hôtels et 67% du parc des chambres. Les hôtels 3* sont les plus représentés suivis des hôtels 2*. Depuis 1990, on assiste à une montée en gamme de lhôtellerie parisienne. Paris comptabilise 5 hôtels 4*luxe dit « palace » ( Lhôtel Ritz Paris, lhôtel Plaza Athénnée Paris). Cette appellation est une notion subjective qui ne repose pas sur des critères juridiques. Pour être considéré comme un palace, un établissements doit être reconnu comme tel aussi bien que par sa clientèle que par des professionnels du tourisme. Source : Préfecture de Paris

35 35 Hôtellerie Parisienne Résultats Hôteliers. Paris intra-muros Var 2003/2004Var 2002/2004 Nombre darrivées15,2*14*14,8*+8,7%+2,4% Nombre de nuitées31,6*30,9*33*+2,3%-4,3% Durée moyenne du séjour2,08 nuitées2,21 nuitées2,22 nuitée-0,13 point-0,14 point Taux doccupation moyen69,8%69,4%73,2+0,4 point-3,4 points *en millions En 2004, lhôtellerie parisienne est en nette progression par rapport à 2003, avec une hausse de 8,7% de ses arrivées et de 2,3% de ses nuitées. Elle enregistre cependant une baisse de la durée de séjour et ne retrouve pas totalement son niveau de Source : Insee et Ortif

36 36 Hôtellerie Parisienne Résultats Hôteliers. En 2004, on observe une baisse sensible de la durée du séjour ( -0,14 point). Celle-ci atteint son niveau le plus bas depuis Sur le long terme, cette chute affecte moins les étrangers ( -4,5 % par rapport à 1990) que les nationaux ( - 13,8% par rapport à 1990). Cette évolution est notamment liée au développement des lignes à grandes vitesse et à la réduction du temps de trajet quelle entraîne. NuitéesJanv.Fév.MarsAvrilMaiJuinJuil.AoûtSept.Oct.Nov.Déc.Moy ,112,082,192,272,282,232,372,492,202,162,062,092, ,041,992,012,122,152,062,232,312,012,081,952,032,08 La durée de séjour est plus élevée en juillet et en Août car la part représentée par la clientèle de loisirs y est plus importante. Source : Insee et Ortif

37 37 Hôtellerie Parisienne Résultats Hôteliers. Le Taux doccupation moyen progresse de 0,4 point entre 2003 et Il reste néanmoins inférieur au taux doccupation constaté en Lhôtellerie parisienne enregistre ses meilleurs résultats aux mois de juin, septembre et Octobre. Source : Insee et Ortif

38 38 Hôtellerie Parisienne Résultats Hôteliers. Pendant les mois de Mai, Juin, Septembre et Octobre, la capitale enregistre ses meilleurs chiffres de fréquentation car la clientèle daffaires sajoute à celle de loisirs. Source : Insee et Ortif

39 39 Hôtellerie Parisienne Résultats Hôteliers. La saisonnalité des touristes étrangers est très peu marquée. On observe cependant un pic de fréquentation en Octobre et un fléchissement en Janvier. Source : Insee et Ortif

40 40 Hôtellerie Parisienne Résultats Hôteliers. Source : Insee et Ortif Paris accueille toute lannée des touristes nationaux. Leur fréquentation fléchit néanmoins en juillet et en août du fait du ralentissement du tourisme daffaires et de lattractivité des destinations balnéaires.

41 41 Hôtellerie Parisienne Résultats Hôteliers. La fréquentation des touristes est essentielle à Paris car celle-ci représente environ 58% de la clientèle hôtelière. Source : Insee et Ortif Arrivées hôtelière à Paris 2004Part total Var 2003/2004 Total % ,4% Etrangers % ,7% Français % ,3%

42 42 Hôtellerie Parisienne Top « 10 » des arrivées hôtelières étrangères Nationalités2004Part total étrangers Evolution 2003/2004 Nord-Américain ,1% ,8% Britanniques % ,8% Italiens ,1% ,8% Japonais ,8% ,7% Allemands ,6% ,7% Espagnols ,2% % Autres* ,6% ,4% Néerlandais ,2% ,9% Sud-Américain ,2% ,6% Belges % ,8% Source : Insee, Ortif et OTCP *Asiatiques, Australiens, Océaniens.

43 43 Hôtellerie Parisienne Top « 10 » des arrivées hôtelières étrangères En 2004, tous les marchés étrangers sont en progression par rapport à Les Américains redeviennent la première clientèle touristique étrangère de Paris avec une hausse de 9,8% de leurs arrivées. Les Japonais enregistrent également de meilleurs résultats quen Cependant, ces deux clientèles traditionnelles nont pas encore rattrapé leur niveau de Quand aux nouvelle nationalités telle que la Chine ou lInde sont en fortes croissances. Nuitées hôtelières à Paris2004Part total Var 2003/2004 Total % ,3% Etrangers % ,6% Français % ,4% Source : Insee, Ortif et OTCP

44 44 Hôtellerie Parisienne Top « 10 » des Nuitées hôtelières étrangères Nationalités2004 Nord-Américain Britanniques Italiens Japonais Allemands Espagnols Autres* Sud Américains Proche et Moyen- Orientaux Néerlandais *Asiatiques, Australiens, Océaniens. En 2004, la clientèle nationale a joué un rôle moteur dans la croissance avec une progression des nuitées de +5,4% par rapport à Malgré une amélioration des résultats des principales clientèles de Paris, la hausse des étrangers est modeste, seulement 0,6% par rapport à 2003.

45 45 Enquête dépenses Enquête sur les dépenses. Cette enquête analyse les activités et les dépenses des touristes de loisirs et daffaires à Paris pour les huit marchés les plus présents dans la capitale : français, allemand, britannique, italien, espagnol, américain, japonais (loisirs uniquement), chinois (loisirs uniquement) et russes ( loisirs uniquement). 1.Les touristes de Loisirs 2. Les touristes dAffaires

46 46 Enquête dépenses Touristes de loisirs JaponaisChinoisBritanniquesAméricainsEspagnolsAllemandsFrançaisRussesItaliens Hébergement Restauration Visites sorties Transports dans Paris Achats de nécessité Shopping Total Les touristes de loisirs Japonais, Chinois, Britanniques, américains et espagnols ont une dépense moyenne par jour supérieur à 200. Dépenses moyennes par jour et par nationalité ( touristes de loisirs)

47 47 Enquête dépenses Activités Pratiquées Les touristes privilégient à 91.2 % les visites de musées et de monuments pour leurs sorties. Arrivent en seconde position les bars et les pubs puis les promenades en bateaux-mouches. Cela nous confirme laspect culturel de Paris

48 48 Enquête dépenses Shopping La gamme de souvenirs rapportés par les touristes de loisirs va du vêtement de haute couture à la carte postale en passant par des disques et des livres ainsi que de spécialités gastronomiques française.

49 49 Enquête dépenses Touristes daffaires Touristes de loisirs AméricainsBritanniquesAllemandsFrançaisEspagnolsItaliens Hébergement Restauration Visites sorties Transports dans Paris Achats de nécessité Shopping Total Avec une dépense moyenne journalière de 326, les touristes daffaires américains arrivent nettement en tête des nationalités les plus dépensières. Dune manière générale, on constate que les touristes daffaires ont une dépense moyenne journalière plus élevée que celle des touristes de loisirs.

50 50 Enquête dépenses Activités pratiquées par les Touristes daffaires Les principaux lieux de visites et de sorties des touristes daffaires sont les musées et expositions suivis de très près par les bars et les pubs.

51 51 Enquête dépenses Perception de la capitale 99.5 % des touristes daffaires déclarent vouloir revenir à Paris. Cependant, près de 81 % dentre eux estiment que Paris demeure une ville très chère. Avec 97.8 % dintentions de retour, les touristes de loisirs sont extrêmement satisfaits de leur séjour. Cependant, 78.9 % dentre eux estiment que la capitale est chère.

52 52 Définitions Touriste : visiteur qui passe au moins une nuit et pas plus dannée dans un moyen dhébergement collectif ou privé. Arrivée hôtelière : personne enregistrée à son arrivée dans un hôtel. Nuitée hôtelière : période égale à une nuit de présence dun touriste dans un hôtel. Durée de séjour : rapport entre le nombre de nuitées et le nombre darrivées. Taux doccupation des chambres : cest le résultat du nombre de chambre occupées divisé par le nombre de chambre disponible multiplié par 100. Tourisme daffaires : ensemble de voyages déterminés par lactivité économique. Le tourisme daffaires comprend des déplacements individuels à but professionnel, les réunions et la participation à des salons. Salons : toute manifestation qui met en présence des exposants avec des visiteurs dans un but commercial.

53 53 Fin


Télécharger ppt "1 Le Tourisme à Paris 2004/2005 4eme 1 Julie Baumard Mathilde T.O."

Présentations similaires


Annonces Google