La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Eau, Environnement et Santé Humaine Mr M. Nedhif Direction de lhygiène, MSP Célébration de la journée nationale et internationale de leau Lassainissement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Eau, Environnement et Santé Humaine Mr M. Nedhif Direction de lhygiène, MSP Célébration de la journée nationale et internationale de leau Lassainissement."— Transcription de la présentation:

1 Eau, Environnement et Santé Humaine Mr M. Nedhif Direction de lhygiène, MSP Célébration de la journée nationale et internationale de leau Lassainissement pour un développement durable en Tunisie Tunis, 18 mars 2008 République Tunisienne Ministère de la Santé Publique Direction de lhygiène du Milieu et de Protection de lEnvironnement

2 POSITION DU PROBLEME ariditéTunisie, comme les autres pays du Maghreb, affectée par l'aridité ; Tunisie, en position charnière entre les régions tempérées de l'hémisphère Nord et les régions intertropicales = particulièrement vulnérable aux changements climatiques, En Tunisie, les ressources en eau (eaux de surface en particulier) largement dépendantes de la variabilité du climat et des précipitations. Selon les normes internationales, la Tunisie se trouve dans une situation de stress hydrique proche de la pénurie, accentuée par une très forte pression anthropique. EAU PROBLEME QuantitatifQuantitatif = Disponibilité Qualitatif = qualitéQualitatif = Exigence dune qualité élevée dans un contexte de pénurie !!!

3 NATURE DES RISQUES LIES A LEAU DANS UN CONTEXTE DE CHANGEMENT CLIMATIQUE EN TUNISIE dessalementEn contexte de pénurie deau de boisson recours au dessalement : Quel impact sur la santé ? inondationsEn situation de réchauffement global, fréquence plus grande des pluies issues d'orages ou d'averses diluviennes doù risque dinondations; eaux traitéesRéduction des ressources en eau pour lagriculture recours aux eaux traitées Quel impact sur la santé ? vecteurs de maladiesun climat plus chaud et plus variable favoriseraient le développement dinsectes vecteurs de maladies

4 RISQUES EN TERME DE MORBIDITE Risque infectieux +++ la contamination microbienne : principal problème en PVD. Émergence des maladies à transmission vectorielle Intoxications aigues (Arsenic, Cyanures) ou chroniques (Arsenic). Cancerigénécité sur exposition long terme (chrome, dérivés nitrés, pesticides…).

5 Les Maladies Hydriques Les principales maladies à transmission hydrique sont: Choléra, Fièvre typhoïde, Shigella, parasitoses intestinales, Poliomyélite, Méningite et Hépatite A et E, Hydatidose…tec. La prévention de ces maladies passe par un approvisionnement en eau potable, une amélioration de lassainissement et le respect des conditions dhygiène.

6 Les Maladies Transmises par les Vecteurs Les principales maladies transmises par les arthropodes sont : Le Paludisme, la leishmanioses, West Nil, lEncéphalite japonaise, la Dengue……. Les maladies à transmission vectorielle posent le problème de la gestion de lenvironnement : création des barrages en zone peuplées, création des périmètres irrigués en zone sylvatique, utilisation des insecticides, méthodes biologiques de lutte contre les insectes.

7 La contamination chimique des eaux de boisson Leau de boisson peut véhiculer de façon durable certains contaminants (fluor, larsenic, cyanures...) ou des précurseurs des sous produits de la désinfection, comme les THM (substances potentiellement cancérigènes) pouvant être à lorigine dune morbidité chronique ou carcinologique dorigine environnementale. La qualité de leau de boisson, dans un contexte de pénurie, est une variable dont il faudrait se soucier si on se soucie de garantir une protection de la population contre les expositions toxiques

8 Evidences concernant Relation entre Qualité de leau de boisson, Assainissement, comportement hygiénique et Santé

9

10

11

12 Rôle de lamélioration de lapprovisionnement en eau potable et de lassainissement sur la situation épidémiologique Différence dincidence après amélioration Maladies étudiées Catégorie détude Type dinstallation ou damélioration Lieu 17% de différence entre groupes Maladies diarrhéiques Cas-TémoinPompes manuelles et éducation sanitaire Teknaf, Bangladesh 77% de différence entre groupes SchistosomiaseCas-TémoinLatrines, bornes- fontaines, lavoirs, douches et pompes manuelles Nord-est du Brésil 16% de différence entre groupes ascarioseCas-témoinsLatrines de cour et bornes fontaines Khuzestan, Iran 76% de réductionDysentérieAvant et aprésEau en canalisationUttar Pradesh, Inde 82% de différence de mortalité infantiles entre les groupes Maladies diarrhéiques Cas-TémoinsToilettes et eau courante Péninsule malaise 81% de réductionDraconculoseAvant et aprésForages, pompes manuelles et éducation sanitaire Etat de Kwara Nigéria 42% de réductionMaladies diarrhéiques Avanat et aprésLatrines sanitaires privées Cébu, Phillipines 31% de différence entre groupes AscarioseCas-TémoinsEau dans ménages et latrines Ste. Lucie 37% de réductiontypoideAvant et aprésProlongement des conduites deau Luzaka, Zambie

13 SITUATION EN TUNISIE Des Acquis mais encore des Défis ACQUIS: la vaccination, l'élévation du niveau socio- économique, l'amélioration du niveau d'hygiène et de lassainissement ont nettement contribué à réduire la morbidité et la mortalité d'origine infectieuse: - Eradication du paludisme (1979) - Eradication de la Bilharziose (1982) - Elimination du Choléra (1986) - Eradication de la Poliomyélite virale (1992) La régression des maladies à transmission hydrique: Hépatite A, fièvre typhoïde DEFIS: Disparités régionales, qualité eau et sécheresse Émergence et menace des maladies vectorielles

14 Évolution des principaux indicateurs de santé I

15 Autres indicateurs de santé

16 Relation entre lamélioration de lassainissement et la régression de lhépatite A Bonne Corrélation entre lamélioration des indicateurs de lassainissement et la régression de lhépatite A

17 Relation entre lamélioration de lassainissement et la régression de la Fièvre typhoïde Évolution du taux de branchement au réseau Bonne Corrélation entre lamélioration des indicateurs de lassainissement et la régression de la Fièvre typhoïde

18 Relation entre lamélioration de lassainissement et la régression des diarrhées Bonne Corrélation entre lamélioration des indicateurs de lassainissement et la régression des diarrhées

19

20

21 Cause de décès Affections périnatales46,67 % Infections respiratoires14,02 % Affections congénitales10,02 % Diarrhée50 %40 %9,66 % Accidents3,22 % Principales causes de décès chez les enfants âgés de moins de 5 ans.

22 Mortalité chez les enfants de moins de 5 ans imputable au manque deau potable et des installations dassainissement et dhygiène D iarrhée 4ième cause des décès chez les enfants de moins de 5 ans: 9.66 %. = 10% des décès des enfants de moins de 5 ans seraient imputables à cette insuffisance environnementale (La diarrhée étant essentiellement due aux insuffisances en eau potable et en installations dhygiène). La proportion des enfants de moins de 5 ans parmi la population totale est estimée à 10%. Leffectif de cette tranche dâge en 2004 est Le taux spécifique de mortalité par diarrhée est estimé à 0.57 en Le nombre estimé des décès des enfants de moins de 5 ans serait dà peu près 545 décès

23 LES INDICATEURS DEXPOSITION La santé environnementale de la santé des enfants en Tunisie CEHI TN 04 » LES INDICATEURS DEXPOSITION

24 Indicateur : « tabagisme passif » Enfants de 0 à 4 ans Répartition selon le milieu du total des enfants âgés de 0 à 4 ans vivant dans un ménage ou il y'a au moins un fumeur régulier. Etude "CEHI TN 004" 70 % 71, 2 % 70, 4 % 69, 4 69, 6 69, , 2 70, 4 70, 6 70, , 2 71, 4 Milieu urbain Milieu rural Total P=0,588 - DNS

25 Enfants âgés de 0 à 14 ans vivant dans des ménages dépourvus de services de base pour lapprovisionnement en eau et lévacuation des eaux usées et le ramassage des ordures : « services de base »

26 Indicateur: « services de base » Définition : le pourcentage denfants âgés de 0 à 14 ans vivant dans des logements dépourvus en un ou plusieurs services de base pour lapprovisionnement en eau, lévacuation des eaux usées ou le ramassage des déchets LES MALADIES DIARRHÉIQUESProblème de santé : LES MALADIES DIARRHÉIQUES « services de base » = 100 x (C tot – C serv )/ C tot - C serv : nombre denfants âgés de 0 à 14 ans vivant dans des logements ayant de leau de robinet à domicile où dans le jardin, raccordés à lONAS ou ayant une fosse septique ou une latrine et ayant un système de ramassage des déchets. - C tot : nombre total denfants âgés de 0 à 14 ans vivant dans le secteur.

27 Indicateur : « services de base » Cet indicateur est composite et dépend de trois variables : - Approvisionnement en eau dans les ménages : « service, eau». - Lévacuation des eaux usées dans les ménages : « service,assainissement» - Ramassage des ordures : « service,déchets»

28 Services, Base Service, Eau Service, Déchets Service, Assainissement

29 « Service, Eau» Répartition selon le milieu des enfants de 0 à 14 ans vivant dans des ménages dépourvus en service d'approvisionnement en eau. Etude "CEHI TN 04" 1, 4 % 21, 1 % 8, 9 % Milieu urbain Milieu rural Total P < DS

30 « Service, Assainissement» Répartition selon les gouvernorats des enfants âgés de 0 à 14 ans vivant dans des ménages dépourvus en service d'évacuation des eaux usées. Etude "CEHI TN 04" 8, 1 % 29, 0 % 15, 9 % Milieu urbain Milieu rural Total P < DS

31 « Service, Déchets » ++ Répartition selon les gouvernorats des enfants de 0 à 14 ans vivant dans des 0 à14 ménages dépourvus en service de ramassage des ordures. Etude "CHEI TN 04" 3,7 % 23,2 % 11,1 % Mileu urbain Mileu rural Total P < DS

32 Indicateur : « Services de Base » Répartition selon le milieu des enfants de 0 à 14 ans vivant dans des ménages dépourvus en services de base : 'approvisionnement en eau / évacuation des eaux usées / ramassage des déchets) Etude "CEHI TN 04" 10,5 % 55,7 % 27,6% Mileu urbain Mileu rural Total P < DS

33 Indicateur : « services de base » Enfants de 0 à 4 ans Répartition selon le milieu des enfants de 0 à 4 ans vivant dans des ménages dépourvus en services de base: approvisionnement en eau / évacuation des eaux usées / ramassage des déchets). Etude "CEHI TN 04" 9,5 % 55,2 % 25,9 % Milieu urbain Milieu rural Total P < DS

34

35 ++

36 Enfants âgés de ans vivant dans des ménages ne disposant pas dun accès continu et régulier à leau : « accès eau »

37 Indicateur : « Accès eau » Définition : le pourcentage denfants âgés de 0 à 14 ans vivant dans des logements ne disposant pas dun accès continu et régulier à leau ni dans la maison ni au voisinage immédiat. Problème de santé : les blessures physiques. « accès eau » = 100*(C acc / C tot ) - C acc : nombres denfants âgés de 0 à 14 ans vivant dans des ménages qui ne disposent pas d'accès à une conduite dapprovisionnement en eau en continu et régulier ni à la maison « pas de robinet à domicile » ni à cinq minutes à pied de la maison. - C tot : nombre total denfants âgés de 0 à 14 ans vivant dans le secteur

38 Indicateur : « Accès eau » Répartition selon le milieu des enfants de 0 à 14 ans vivant dans des ménages ayant un problème d'accès à l'eau. Etude "CEHI TN 04" 0,2 % 10,6 % 4,1 % Milieu urbain Milieu rural Total P < DS

39 Répartition selon le milieu des enfants de 0 à 4 ans vivant dans des ménages ayant un problème d'accès à l'eau. Etude "CEHI TN 04" 0,2 % 11,5 % 4,2 % Milieu urbain Milieu rural Total Indicateur : « accès eau » Enfants de 0 à 4 ans P < DS

40 Approvisionnement en eau potable non conforme aux normes nationales de qualité microbiologique : « eau non conforme »

41 Indicateur : « eau non conforme » Définition : le pourcentage de personnes consommant une eau non conforme aux normes nationales de qualité microbiologique. Les maladies diarrhéiquesProblèmes de santé : Les maladies diarrhéiques « Eau non conforme » = 100 x C non conf / C tot - C non conf : nombres de personnes ne consommant pas leau de SONEDE (personne ne consomme pas leau de robinet : personne qui na ni une robinet à eau à domicile ni dans le jardin) - C tot : nombre total de la population de létude.

42 Indicateur : « Eau non conforme » Répartition selon le milieu des personnes consommant une eau non conforme aux normes nationales de qualité microbiologique de l'eau. Etude "CEHI TN 04" 1, 0 % 19, 1 % 7, 8 % Milieu urbain Milieu rural Total P < DS

43 Indicateur : « eau non conforme » Enfants de 0 à 4 ans Répartition selon le milieu des enfants de 0 à 4 ans consommant une eau non conforme aux normes nationales de qualité microbiologique de l'eau. Etude "CEHI TN 04" 1, 2 % 19, 8 % 7, 8 % Milieu urbain Milieu rural Total P < DS

44 Conclusion : indicateurs dexposition

45 tabagisme passif les indicateurs « expositions » environnementaux de la santé des enfants de 0 à 4 ans. Etude « CEHI TN 04 »

46 Tabagisme passif les indicateurs « expositions » environnementaux de la santé des enfants de 0 à 4 ans (urbain/ rural). Etude « CEHI TN 04 »

47 LES INDICATEURS DIMPACT

48 Prévalence de la diarrhée chez les enfants âgés de 0 à 4 ans : « diarrhée »

49 Indicateur: « diarrhée » Définition : pourcentage denfants âgés de 0 à 4 ans qui avaient présenté un épisode diarrhéique. Problème de santé : les maladies diarrhéiques « Diarrhée » = 100 x Mdiar / C tot - Mdiar: nombre denfants âgés de 0 à 4 ans ayant présenté un épisode diarrhéique au cours des trois derniers mois. - C tot : nombre total denfants âgés de 0 à 4 ans vivant dans le secteur.

50 Indicateur : « diarrhée » Répartition selon le milieu du total des enfants de 0 à 4 ans ayant présenté un épisode diarrhéique au cours des trois derniers mois. Etude "CEHI TN 04" 20,2 % 20,8 % 20,4 % 19, ,1 20,2 20,3 20,4 20,5 20,6 20,7 20,8 20,9 Milieu urbain Milieu rural Total P = DNS

51

52

53 Conclusion

54 Ces indicateurs ont permis de mesurer dune manière objective la qualité de lenvironnement et létat de santé de notre population denfants. Rural / Urbain +++ Ouest / Est + Ces indicateurs peuvent servir pour un système de surveillance éco épidémiologique permanent : Dalerter les décideurs sur les urgences environnementales et de les orienter vers les priorités nationales en matière de santé de lenvironnement. Dévaluer limpact des programmes dintervention environnementale sur létat de santé du pays.


Télécharger ppt "Eau, Environnement et Santé Humaine Mr M. Nedhif Direction de lhygiène, MSP Célébration de la journée nationale et internationale de leau Lassainissement."

Présentations similaires


Annonces Google