La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Péril fécal, prévention des épidémies en situation de crise humanitaire Problème de leau potable Péril fécal, prévention des épidémies en situation de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Péril fécal, prévention des épidémies en situation de crise humanitaire Problème de leau potable Péril fécal, prévention des épidémies en situation de."— Transcription de la présentation:

1 Péril fécal, prévention des épidémies en situation de crise humanitaire Problème de leau potable Péril fécal, prévention des épidémies en situation de crise humanitaire Problème de leau potable Jérôme Léglise Référent Eau & Assainissement - MSF Faculté de Médecine Denis Diderot 30 janvier 2013

2 Péril fécal, prévention des épidémies en situation de crise humanitaire 1.La transmission 2.Les maladies liées à leau 3.Contextes dintervention et minimum requis en Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) 4.Le choléra : réduire la transmission

3 1-Transmission des maladies liées à lenvironnement

4 Les problèmes sanitaires liés à leau

5 2- Maladies liées à leau [1/2]

6 Maladies liées à leau [2/2]

7

8

9 Diarrhées vs Maladies infectieuses Sources OMS

10

11 1.Les sites de déplacés par un conflit. Milieu fermés. Réponse rapide possible. 2.Les sites de déplacés par une catastrophe naturelle. Milieu ouvert. Champ daction vaste. 3.Les situation stables. Généralement des épidémies en milieu ouvert. 4.Les structures de santé : systématique et prioritaire pour MSF, 3- Contextes d intervention et minimum requis en EHA

12 Site de d é plac é s par un conflit La ressource existante: pas toujours présente, qualité variable et souvent inconnue.

13 Les eaux de surfaces: mauvaise qualité bactériologique, facilement accessible, quantité variable selon la saison.

14 Les eaux de pluie: problématique en saison sèches.

15 Pompage en urgence : Attention à la défécation en champ ouvert ! Distance minimale des ressources en eau > 30 m des lieux de défécation Turbidité < 5 NTU (20 NTU en extrême urgence) 0,3 < CRL < 0,6 mg/L

16 Amélioration progressive du réseau

17 Minimum requis : 5L/pers/jour en urgence 20L/pers/jour ou plus dès que possible Distance < 250 m 1 latrine/20 personnes 5 L/consultation L/patient/jour en hospit.

18 Augmentation progressive des points deau (puits…)

19 Les eaux souterraines: qualité physico-chimiques variables mais microbio OK en général. Difficilement accessible, risqué.

20 Sites de sinistr é s apr è s une catastrophe naturelle

21 4-Le chol é ra : R é duire la transmission

22 Routes de transmission du choléra Réservoir environnemental du vibrion Transmission primaire Transmissions secondaires

23 Les strat é gies 1/ Limiter le taux de létalité (<2% fermé, <5% ouvert) Mettre en place des structures de traitement du choléra multiples et décentralisées (Centres ou Unités de Traitement du Choléra, Points de Réhydratation Orale) : circuits, isolation. Etablir des protocoles de prise en charge et former le personnel Organiser une recherche active des cas Assurer un approvisionnement régulier 2/ Limiter le taux dattaque = réduire la transmission Améliorer lapprovisionnement en eau potable Améliorer lassainissement Informer et sensibiliser la population Mettre en place un système de surveillance épidémiologique. Se coordonner avec les autorités compétentes

24 CTC: plan d é taill é

25 R é duire le taux d attaque [1/2] Approvisionnement H2O: -Augmenter la quantité (20L/p/jour) et la qualité -Améliorer, Protéger ou Fermer les sources dappro dangereuses: Système de distribution classique durgence (réservoirs souples avec de leau chlorée, rampes de distribution et camionnage de leau) Chloration directe dans les récipients des gens ! La chloration des puits (désinfection) na pas defficacité sur le long terme. Distribution dune solution mère (1 %) à la population (risque?),autres produits commercialisés ? Évacuation des excréta: -Augmentation du ratio si nécessaire (1 Latrine / 20p) -Garantir le nettoyage Gestion des déchets: Garantir collecte et destruction

26 R é duire le taux d attaque [2/2] R é duire le taux d attaque [2/2] Désinfection des maisons des patients avec sol. À 0,2% Recherche active de cas = 1 sensibilisateur / 100 familles Attention au cérémonies funéraires: - préparation des corps - procédures simples et acceptables culturellement - décourager les grands rassemblements Ciblez vos actions sur les foyers identifiés à partir des relevés épidémiologiques

27 Nourriture:Manger chaud, les fruits et les légumes lavés, pelés Hygiène:Lavage des mains après les toilettes et avant de manger/cuisiner Utiliser du savon Laver la vaisselle Eau:Boire de leau protégée (désinfectée, bouillie… ) Stocker leau dans des containers propres et fermés Assainissement: Utiliser des latrines Nettoyer les latrines Attention aux excrétas des enfants Messages de sensibilisation

28 Merci…


Télécharger ppt "Péril fécal, prévention des épidémies en situation de crise humanitaire Problème de leau potable Péril fécal, prévention des épidémies en situation de."

Présentations similaires


Annonces Google