La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le dispositif académique des coopérations technologiques vous souhaite la bienvenue… Rectorat De Rouen – Conseil Régional - Ministère de la Recherche.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le dispositif académique des coopérations technologiques vous souhaite la bienvenue… Rectorat De Rouen – Conseil Régional - Ministère de la Recherche."— Transcription de la présentation:

1 Le dispositif académique des coopérations technologiques vous souhaite la bienvenue… Rectorat De Rouen – Conseil Régional - Ministère de la Recherche

2 Programme de votre journée - Présentations - Le guide des coopérations technologiques - Échanges de pratiques : différents thèmes sont abordés et des outils sont présentés. Priorité à linteractivité des échanges !

3 Pause café : 10h45 Pause déjeuner : 12h30 Reprise : 13h30 Pause : 15h00 Fin des échanges : 16h30 Distribution de la documentation Évaluation Organisation de votre journée

4 -Nos invités et partenaires - Les missions de nos partenaires dans le dispositif des coopérations. -La définition des coopérations - Lunivers des coopérations technologiques -les objectifs des coopérations PRESENTATIONS

5 Nos Invités * MINISTERE DE LÉDUCATION NATIONALE Mr Boucheron * RECTORAT – DAAFIC Mr Collignon * DÉLÉGATION RÉGIONALE À LA RECHERCHE ET À LA TECHNOLOGIE Mr Puechberty

6 * CONSEIL RÉGIONAL – SERVICE RECHERCHE Mr Rochelle * CAP INNOV- Lyon Mme Tümpling et Mme Genty * RELAIT-MIP – TOULOUSE Mr Moulia – Mr Duvivier Nos invités

7 Les missions de nos partenaires dans le dispositif des coopérations technologiques

8 Ministère de la jeunesse de l éducation nationale et de la recherche Directions DT Direction de la technologie DTC4 Bureau DES Direction de l enseignement supérieur Plates- formes technologiques Positionnement des coopérations technologiques dans léducation nationale DESCO Direction de l enseignement scolaire DESCO A7 Bureau de la formation professionnelle initiale de Lapprentissage et de linsertion DESCO A5 Bureau du partenariat avec le monde professionnel Lycée des métiers Coopérations technologiques Conventions de branches Référentiels et guides daccompagnement Structures GIP ITT Qui fait quoi ?

9 Direction de la technologie DTC4 DRRT Délégation régionale de la recherche et de la technologie Positionnement des coopérations technologiques dans léducation nationale DESCO A5 Rectorat Délégation académique DAET / DAFPIC DESCO A7 Dispositif de suivi des coopérations technologiques Formation initiale Cadre académique et régional des coopérations technologiques. Conseil régional Services du Conseil régional Lycée des métiers Plates- formes technologiques Réseaux et dispositifs de transfert et dinnovation Cellule relation école- entreprises CREE

10 Direction de l enseignement scolaire DESCO Bureau du partenariat avec le monde professionnel DESCO A5 Centre de ressources des coopérations technologiques Positionnement des coopérations technologiques dans léducation nationale Rectorat Dispositif de suivi des Coopérations technologiques Le centre de ressources des coopérations technologiques Délégation académique à l enseignement technique DAET / DAFPIC Cellule relation école- entreprises CREE

11 Dans le respect des politiques académiques: Sa mission Créer et diffuser des outils méthodologiques à lattention des acteurs régionaux Capitaliser des expériences et pratiques de terrain Développer des actions de promotion pour sensibiliser les professionnels à lintérêt de ces pratiques Mettre en réseau des acteurs et des structures Soutenir au plan territorial toute initiative de rapprochement entre lécole et lentreprise

12 Son action se concrétise par Sur le terrain La production doutils méthodologiques et de communication L organisation de journées thématiques, groupes projets, rencontres régionales et académiques … La gestion dun fonds documentaire La diffusion dinformations techniques et juridiques Lanimation du site internet La publication de la lettre dinformation La Clé

13 Relait-Mip : dispositif académique des coopérations technologiques à Toulouse. 10 ans dexpérience

14

15 Quest ce quon entend par coopérations technologiques ?

16 Où et Quand parle ton de coopérations technologiques ? Plates- formes technologiques Lycée des métiers Formation initiale Accords nationaux de partenariats avec les branches professionnelles Plus pédagogique Obtention dun diplôme. Aide au développement économique local. Déclinaison académique des conventions nationales. Application de la loi dorientation Pourquoi ?

17 Une coopération technologique est un échange de ressources ou de compétences entre un établissement denseignement et une entreprise pour répondre à un besoin technologique identifié. DEFINITION

18 Les Objectifs institutionnels lÉtat et la Région encouragent les échanges entre les établissements, les laboratoires et les entreprises. Faire dun lycée un centre technique de proximité à disposition des PME PMI

19 19 Les enjeux pour lécole- les jeunes- lentreprise. Pour L ETABLISSEMENT DENSEIGNEMENT Pour LENTREPRISE Ressources de proximité Émergence de projets Meilleure connaissance des formations Mise à jour des connaissances Enrichissement des formations Prise en compte des réalités du développement local Motivation des élèves Mise à jour des connaissances Valorisation du potentiel des élèves et des étudiants Faciliter l insertion Mutualiser les savoirs et les moyens Echanger des expériences et des informations

20 Les différents textes de référence * la loi dorientation de 1989, * la loi sur linnovation du 11 juillet 1999, le décret n° du 30 juin 2000, le décret n° du 19 décembre 2001, la circulaire n° du 27 novembre BO n°45 du 5/12/2002 la circulaire « PPCP » n° du 5 décembre 2001, la circulaire « lycée des métiers » n° du 27 février 2003 *la loi dinitiative économique du 05 août 2003 Document de référence indispensable

21 21 Les coopérations technologiques et la loi dorientation de 1989 Offre pédagogique de formation Partenariats école- entreprise GRETA Formation initiale Formation continue 1989 Projet détablissement 1985 Décentralisation les établissements scolaires deviennent E.P.L.E Etablissement Public Local dEnseignement la loi dorientation de 1989 Incite les E.P.L.E à organiser dans le cadre des projets détablissement, des contacts, des échanges avec lenvironnement économique, culturel et social. A ce titre les E.P.L.E constituent un élément de développement du territoire. Thèmes BTS Stages Prestations de formations pour les entreprises

22 Tableau 0622 Champ des coopérations technologiques école- entreprise. Formation initiale Loi dorientation 10/07/1989 Mission dinsertion Partenariats école- entreprise PPCP Projets pluridisciplinaires à caractère professionnel Circulaire du 05/12/2001 Transfert de technologie Loi sur linnovation 11/07/1999 Prestations de services à titre onéreux Thèmes de BTS Constitution de GIP Prestations technologiques rémunérées Décret du 30/06/2000 Champ des coopérations technologiques Objets confectionnés

23 Le guide des coopérations technologiques Objectifs du guide. Construction du guide. Structuration du guide. Bientôt en ligne sur

24 Cadrer les actions de coopérations technologiques dans les limites définies par les lois et textes réglementaires. Faciliter, à tout acteur du monde éducatif, le développement des coopérations technologiques école – entreprise. Créer un dispositif, professionnel, structuré et durable pour développer coopérations technologiques. Objectifs du Guide Permettre aux dispositifs de coopérations technologiques de sintégrer parmi les partenaires régionaux daide à linnovation et aux transferts technologiques.

25 Construction du guide Le guide est construit selon une démarche de projet utilisable pour créer un dispositif de coopérations technologiques structuré, professionnel, durable et évolutif.

26 Analyser la situation Préparer le cadre des coopérations Mettre en œuvre une prestation Evaluer les coopérations Démarche dun projet de dispositif de coopérations technologiques. Entrée 1Entrée 2Entrée 3Entrée 4 Qualité Pédagogie Communication Attention permanente Construction du guide.

27 Un livret qui regroupe les phases et fiches étapes nécessaire s à la réalisation du dispositif. Un livret qui regroupe les phases et fiches étapes nécessaire s à la réalisation du dispositif. Un manuel qui rassemble lesinformations, parthèmes,nécessaires àlapprofondissement des différentesphases et étapesde réalisation dudispositif decoopérationstechnologiques. Un manuel qui rassemble lesinformations, parthèmes,nécessaires àlapprofondissement des différentesphases et étapesde réalisation dudispositif decoopérationstechnologiques. Les deux parties du guide. Structuration du guide

28 ECHANGES DE PRATIQUES Ce matin : -Construire lenvironnement du lycée 5 thèmes Cet Après midi : -Préparer le cadre des coopérations au sein du lycée 6 thèmes PROGRAMME DE VOTRE JOURNEE

29 Construire lenvironnement du lycée

30 Thème 1 :Identifier les entreprises et se renseigner sur leurs besoins. Thème 2 : Identifier les ressources et les potentialités du lycée. Thème 3 : Prendre en compte les aspects pédagogiques. Thème 4 : Faire linventaire des formes des coopérations et prestations possibles. Thème 5 : Identifier les partenaires du développement économique.

31 THEME 1 Identifier les entreprises et se renseigner sur leurs besoins E.P.L.E Notoriété Les potentialités et ressources technologiques Loffre de formation Les équipes pédagogiques

32 Le tissu industriel Les partenaires Linstitution La concurrence E.P.L.E THEME 1 Identifier les entreprises et se renseigner sur leurs besoins

33 Tableau 0733 Offre Relation de coopération « formation initiale ». Demande forte Demande Entreprise École Entreprise École Relation de coopération « prestations de services ». Le dispositif de coopération est demandeur. Le dispositif de coopération est offreur. Cest la particularité nouvelle de la loi sur linnovation. Les relations avec les entreprises

34 Les actions pour communiquer - Participer à des salons - Prospecter les entreprises - Créer des clubs -Organiser des rencontres -Site Internet Alyense

35 Thème 2 : Identifier les ressources et potentialités du lycée. Votre site ALYENSE

36 Et répondre aux besoins des entreprises : Investir Lycée Néruda /financement/relait mip

37 Les coopérations technologiques dans la filière de loutillage Lycée support : Lycée Anguier Cayet de EU Formation : STS ERO (Etude et Réalisation dOutillages de mise en forme des matériaux) Jeudi 2 décembre 2004 « Les coopérations technologiques : mode demploi »

38 Les coopérations technologiques dans la filière de loutillage Lindustrie de loutillage en pleine mutation : - Démarche productique - Chaîne numérique totale - Fonctions « conception-préparation- réalisation » décloisonnées Jeudi 2 décembre 2004 « Les coopérations technologiques : mode demploi »

39 Les coopérations technologiques dans la filière de loutillage Mise en œuvre des moyens actuels les plus modernes au niveau : - de la définition (CAO) CATIA V5 - de la fabrication (FAO, CATIA V5, MOCN) fraisage UGV - du contrôle (MAO) MMT - du prototypage rapide Imprimante 3D Tous ces moyens connectés en réseau Jeudi 2 décembre 2004 « Les coopérations technologiques : mode demploi »

40 Les coopérations technologiques dans la filière de loutillage Ces moyens sont mis à la disposition des entreprises locales sous la forme de : - Formations pour adultes - Transferts de technologie - Prestations - Thèmes industriels pour les étudiants Jeudi 2 décembre 2004 « Les coopérations technologiques : mode demploi »

41 Les coopérations technologiques dans la filière de loutillage Cas particulier dun investissement de pointe : Centre de fraisage UGV HURON KX TTC (40% FEDER, 20% Etat, 20% Région, 10% GRETA, 10% FAM) Sommes avancées par le lycée Retour des fonds européens très longs Possible avec une trésorerie importante Jeudi 2 décembre 2004 « Les coopérations technologiques : mode demploi »

42 Les coopérations technologiques au lycée Anguier Cayet Société MG2 : M. Morille (Distributeur CAO/CFAO et machines de prototypage rapide). Prestation technologique : Année 2000, demande de Valéo Prototype dun carburateur en aluminium Délai actuel : 3 à 6 semaines Objectif : sortir des prototypes dans un délai réduit à 2 semaines (bruts et usinages compris) Prestation non aboutie. Jeudi 2 décembre 2004 « Les coopérations technologiques : mode demploi »

43 Les coopérations technologiques au lycée Anguier Cayet Société SCAMIA : Prestation technologique : Année 2000 Mise à disposition de lextrudeuse-calandreuse à la société SCAMIA pour une démonstration à un client (DOW) Durée : ½ journée Prestation aboutie Jeudi 2 décembre 2004 « Les coopérations technologiques : mode demploi »

44 Les coopérations technologiques au lycée Anguier Cayet Société BRICARD : Prestation technologique : Année 2000 Métallographie sur barillet sécurité Visualisation de micro-fissures engendrant une amorce de rupture sur pièce en carbure de tungstène et nickel. Mise à disposition du matériel et du professeur Prestation aboutie Jeudi 2 décembre 2004 « Les coopérations technologiques : mode demploi »

45 Les coopérations technologiques au lycée Anguier Cayet Ciments dOrigny : Prestation technologique : Année 2000 Mise en place dessais grandeur nature pour définir lincidence de lajout de produits réfractaires pré-mélangés et fournis par la société dans le sable à vert. Organisation de tests de validation dans une phase de fabrication de pièces avec les réalisations de moules éprouvettes de sable à vert et coulées déprouvettes en fonte grise GL avec suivi et contrôle laboratoire. Prestation non aboutie Jeudi 2 décembre 2004 « Les coopérations technologiques : mode demploi »

46 Les coopérations technologiques au lycée Anguier Cayet VIVENDI : Prestation technologique : Année 2000 Moulage et usinage dune série de 55 carrés de manœuvre 30x30 pour poteau incendie. Devis réalisé. Rémunération des heures professeurs pour la partie étude par le CAFOC. Procédure objets confectionnés pour la partie réalisation avec les élèves. Devis non accepté par lentreprise. Jeudi 2 décembre 2004 « Les coopérations technologiques : mode demploi »

47 Les coopérations technologiques au lycée Anguier Cayet Franck MEPLOND : Maquettiste pour bateau de luxe à Fécamp Transfert de technologie : Année 2004 Formation au moulage à la cire perdue et création dun atelier de moulage à la cire perdue pour petits accessoires de bateau. Prestation technologique : Année 2004 Prototypage rapide et moulage à la cire perdue de petits accessoires de bateau. En cours. Jeudi 2 décembre 2004 « Les coopérations technologiques : mode demploi »

48 FONDS FEDER Lycées Midi-Pyrénées

49 OBJECTIF 2 – AXE 3 – MESURE 10 – 1 Soutenir la reconversion économique et sociale des zones connaissant des problèmes structurel par un cofinancement des investissements productifs, des infrastructures liées au développement régional en direction des PME ET TPE FONDS FEDER

50 OBJECTIF 2 – AXE 3 – MESURE 10 – 1 Développer la recherche et les transferts de technologie. Investissements matériels et immatériels dans les structures dinterface denseignement technologique Ces fonds sont délégués en gestion à la préfecture de région dans le cadre dun partenariat avec le Conseil Régional FONDS FEDER

51 L objectif 2 est zoné zones éligibles, zones transitoires (jusquen 2005), zones non éligibles Adresse du site Internet maritime.pref.gouv.fr/SGAR/l'Europe/Introduction/IntroCentre.htm Le bénéficiaire final ou cible dune action doit être en zone éligible FONDS FEDER

52

53 PRINCIPES APPLICABLES EN CE QUI CONCERNE LES COFINANCEMENTS Le Feder est le dernier fonds à mobiliser sur un projet (maximum 50%) Les cofinancements possibles Létat Les collectivités locales Autres (Branches et syndicats professionnels,etc) FONDS FEDER

54 MODALITES DE VERSEMENT (Si lettre dintention des autres financeurs) Avance de 20% au démarrage du projet 20% minimum du Feder réservé à la clôture-trésorerie minimum indispensable Acomptes versés sur présentation de factures acquittées et au pourcentage de réalisation Durée des projets : 2 ans FONDS FEDER

55 bouteur machines commande numérique Plate forme mécanique amélioration pole technologique compléments pour chaine numérique stratoconception rectifieuse stations de travail productique et maintenance Chaine numérique, Chargeuse-pelleteuse Engin de levage Matériels assemblage électronique Centre d'usinage + perceuse Matériels financés : quelques exemples Jean Vigo 120 Champollion 251 Maréchal Soult 271 Jean Jaures 186 Rascol 258 Decazeville 139 Monteil 122 La Borde Basse 290 Jean Dupuy 793 Jean Vigo 57 Le Garros 70 Lycée Bourdelle 472 LP du batiment 386 Montant global du projet

56 Thème 3 : prendre en compte les aspects pédagogiques

57 Tableau 1457 Actions en faveur de linnovation et du transfert de technologie Pour une application du référentiel de formation Pour aider au développement de lentreprise Pédagogique Réglementation des objets confectionnés Loi sur linnovation Décret n° du 30 juin 2000 Non pédagogique Réglementation des activités de transfert.

58 Thème 4 : Faire linventaire des formes de coopérations et prestations possibles mutualiser les compétences tertiaires et industrielles

59 Tableau 0859 Formes de collaborations avec une entreprise. Elle est « Partie prenante » de la formation Pour aider à son développement Collaborer avec une entreprise Pour apporter « un plus » pédagogique Coopérations technologiques

60 Tableau 0960 Type « projet technologique » Type « aide ponctuelle » Prestation pour une entreprise Les caractéristiques sont la durée, pouvant sétaler sur plusieurs années, lélaboration dun cahier des charges, dun plan de financement et dune contractualisation spécifique selon le projet. Les caractéristiques sont la réactivité, la courte durée de réalisation, des conventions et des rémunérations spécifiques et pré- établies. Typologie des prestations pour une entreprise.

61 Le transfert de technologie est le passage de lidée, née en général dans les laboratoires, les universités, les centres techniques,les écoles dingénieurs, le cerveau dun créateur indépendant, à une application industrielle. La prestation technologique est un service technologique fourni dans la gamme des compétences et des ressources identifiées et possibles dun établissement de formation.

62 formes de coopérations avec entreprises.xls

63 Thème 5 : Identifier les partenaires du développement économique territorial, du transfert de technologie et les dispositifs académiques. Constituer un réseau.

64 Tableau 0264 Etablissement s de formation Laboratoires de recherche publics ou privés. Structures dappui Technique aux entreprises Les 7 familles daide à linnovation et au transfert de technologie Partenaires économiques et industriels Collectivité s territoriales et dispositifs territoriaux Organismes daides à linnovation Dispositifs académique s de coopération Les 7 familles de partenaires daide à linnovation et au transfert de technologie.

65 PREPARER LE CADRE DES COOPERATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LE LYCEE

66 Thème 6 : Établir une stratégie de développement des coopérations. Thème 7 : Préparer les documents contractuels. Thème 8 : Examiner les modalités de financement Thème 9 : Mettre en place une cellule de veille et de protection des coopérations. Thème 10 : Définir une structure « coopérations » au sein du lycée. Thème 11 : Évaluer et capitaliser.

67 Thème 6 : Établir une stratégie de développement des coopérations -Inscription dans le projet détablissement -Formuler un cahier des charges

68 Thème 7 : Préparer les documents contractuels - Convention de coopération -Cahier des charges -Annexe financière - Devis

69 Exemple lycée Dumézil – Vernon

70 Thème 8 : Examiner les modalités de financement -les aides ANVAR -Le budget du dispositif Alyense

71 Les aides jeunes : ANVAR

72 LE BUDGET ALLOUE AU DISPOSITIF Organisations de manifestations : Participations à des salons professionnels : Interventions de partenaires extérieurs : Fonds documentaire : Investissements matériels (État) : Et toutes nouvelles demandes liées à vos projets …

73 LA PROCEDURE - vous établissez une fiche projet afin détablir une demande de financement (modèle téléchargeable). - vous nous faites parvenir la fiche et les devis correspondants. - nous validons la demande et nous établissons un bon de commande au GIP. - le GIP règlera vos dépenses.

74 Thème 9 : Mettre en place une cellule de veille et de protection des coopérations -Comment protéger ses idées et savoirs faire ? -A qui appartient les résultats ? -Comment breveter ?

75 Thème 10 : Définir une structure « coopérations» au sein du lycée

76 Tableau 0376 Dispositif Représentation dun dispositif de coopération et transfert technologique. Structure « support technique » Structure « support administratif » Fonction gestion des coopérations Fonction réalisation des coopérations Entreprise Échanges administratifs et financiers Échanges techniques Convention cadre, et règles de fonctionnement

77 77 Structure « support technique » LYCEES, IUT, IUP, ECOLES Plateau technique, Plate- Forme Technologique, Plateau technologique, Structure « support administratif » Gestion des coopérations Réalisation des coopérations Identification et choix du support technique. Quel cadre technique ?

78 78 Identification et choix de la structure administrative. Structure « support technique » Gestion des coopérations Réalisation des coopérations Structure « support administratif » Structure administrative dun E.P.L.E. GIP ITT ( Groupement dintérêt public innovation et transfert de technologie ) Quel cadre juridique ?

79 Thème 11 : Évaluer et capitaliser Votre site ALYENSE

80 Démontrer aux décideurs régionaux limplication des lycées: Site Alyense : un outil de relevé des coopérations Une réponse pratique aux objectifs suivants Être un outil de communication. A linterne : fertilisation croisée, échange de bonnes pratiques A lexterne : diffusion des potentialités sources de coopérations futures Être un outil structurant. « Oblige » à se poser des questions (source de progrès … ) sur les coûts, la qualité, le conventionnement, la confidentialité, limpact sur les acteurs impliqués, …

81 Exemple 2 : Conception et réalisation d'une machine destinée au mouchetage de vases funéraires. Objectif: obtenir un effet granité par projection d'émail sur un vase préalablement émaillé par trempage. Cette opération était réalisée manuellement à l'aire d'un pistolet. La machine permettra le mouchetage de deux vases à partir de deux pistolets trois axes (x, z, et poignet rotatif). La programmation des mouvements nécessaires est en relation avec la forme et les dimensions du vases. L'opérateur choisit un code vase, la machine adapte le processus d'émaillage. Le lycée a apporté un financement de 80% du montant TTC de l'opération soit 15500, sur le FIR du Conseil Général (Fonds Innovation Recherche) qui appuie les projets étudiants en partenariat avec les entreprises locales. Exemple 3 : Conception et réalisation d'une maquette de document de communication. Objectif : Présenter aux fournisseurs les fonctionnalités d'un département de l'entreprise. Travaux réalisés : - Rédaction des textes, - Mise en page et insertion d'images, -Réalisation de versions en Français, Anglais et Allemand. Exemple 1 : Le projet concerne l'étude, la mise en oeuvre, les essais d'un poste permettant le contrôle REGULIER (un contrôle chaque cinq minutes) d'une ligne de production de biscuits. Production : biscuits / heure Contrôle : masse, diamètre, clarté de la couleur sur les deux faces, taux résiduel d'humidité, épaisseur Gestion des résultats par superviseur SIEMENS, affichage des courbes d'évolution, alarme mini-maxi destinée aux services de la production et de la maintenance dans le but de corriger au plus tôt une dérive de la production. Le texte décrivant le projet doit être conçu pour être lu par un internaute technicien, pour linformer, résoudre son problème. Quelle était la commande du partenaire du lycée ? Quelle a été la réponse du lycée ? Quels résultats ont été obtenus ?

82

83

84 Le détail de ces informations napparaît pas sur le site. Il est cependant important de qualifier ces coûts.

85

86 LE MODE DE FONCTIONNEMENT POUR VOS COOPERATIONS Toute lannée : - nous vous accompagnons dans la réalisation et la recherche de financements de vos projets. - vous mettez à jour les données sur le site (prestations, ressources, projets). Décembre et juin : Nous réalisons un bilan semestriel pour le Conseil Régional et un bilan annuel. Février : Nous déposons le dossier de demande de subventions auprès du Conseil Régional

87 Merci pour votre attention et votre participation.. Nous vous souhaitons une année riche en projets ! CONCLUSIONS


Télécharger ppt "Le dispositif académique des coopérations technologiques vous souhaite la bienvenue… Rectorat De Rouen – Conseil Régional - Ministère de la Recherche."

Présentations similaires


Annonces Google