La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post-censitaires Tunis, 7-11 décembre 2009 LEVALUATION DES RECENSEMENTS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post-censitaires Tunis, 7-11 décembre 2009 LEVALUATION DES RECENSEMENTS."— Transcription de la présentation:

1 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post-censitaires Tunis, 7-11 décembre 2009 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD

2 En dépit de toutes les dispositions jugées efficientes prises (ingéniosité dans la conception et lélaboration des documents techniques, formation accrue et continue des agents, contrôles exhaustifs et minutieux), un Recensement Général de la Population et de lHabitat (RGPH) nest jamais parfait, certaines insuffisances subsistent et proviennent essentiellement : De la cartographie (découpage du territoire en aires dénumération) ;

3 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD De la qualité des documents du dénombrement (manuels, questionnaires et autres formulaires) ; Du personnel de collecte ; Des personnes recensées (manque de coopération, ignorance, refus de fournir de bonnes informations, invention des individus) ; Des activités de codification, de saisie, de traitement et de tabulation.

4 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD Il convient de procéder à une évaluation de la qualité des données issues du RGPH et éventuellement de les ajuster. De toutes les méthodes dévaluation envisageables, lEnquête Post-Censitaire de Contrôle paraît la plus satisfaisante. Le Tchad qui a eu à organiser deux recensements (1993 et 2009) devait normalement aussi procéder à une évaluation de la qualité des données issues de ces RGPH. En 1993, le Tchad a organisé une Enquête Post-Censitaire qui a été totalement manuellement traitée. Elle a donné comme taux domission du RGPH1 : 2%.

5 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD Le RGPH2 du Tchad devait être organisé dans le cycle de recensement de 2000( ) mais à cause des difficultés dordre financier et des conditions sécuritaires non rassurantes, il na été réalisé quen mai Afin dévaluer le degré dexhaustivité du dénombrement du RGPH2 du Tchad, le Bureau de Coordination du Deuxième Recensement (BCDR) compte réaliser une Enquête Post-Censitaire (EPC) dont les aspects méthodologiques et techniques sont retracés dans les lignes qui suivent. Lobjectif principal de lEPC du RGPH2 est de mesurer les erreurs de couverture aussi bien au niveau national que dans les subdivisions administratives et selon le milieu de résidence et éventuellement celles de contenu.

6 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD Lobjectif principal de lEPC du RGPH2 est de mesurer les erreurs de couverture aussi bien au niveau national que dans les subdivisions administratives et selon le milieu de résidence et éventuellement celles de contenu. Plus spécifiquement, lEPC permettra : Lévaluation quantitative de la justesse des résultats en termes dexhaustivité (couverture) et éventuellement de la qualité des réponses (contenu) pour certaines variables importantes ;

7 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD Lévaluation de la qualité des Zones de Dénombrement (limites des ZD, taille des ZD, …) comme base de sondage pour les enquêtes intercensitaires ; Lidentification éventuelle des problèmes de concepts et de procédures pouvant être améliorés pour les prochains recensements. La collecte des données pour lEPC se fera quelques mois après le recensement. Elle commencera après que tous les questionnaires du recensement soient rentrés au BCDR pour maintenir une indépendance complète entre les deux opérations.

8 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD L ES PRINCIPALES ACTIVITÉS DE COLLECTE POUR L EPC CONSISTERONT EN UNE NOUVELLE MISE À JOUR DE LA LISTE DES STRUCTURES ET MÉNAGES DES ZD ÉCHANTILLONNÉES, SUIVIE DU REMPLISSAGE DES QUESTIONNAIRES DANS TOUS LES MÉNAGES QUI APPARTIENNENT À CHACUNE DES ZD- ÉCHANTILLON POUR DÉNOMBRER TOUS LES RÉSIDENTS HABITUELS ET TOUTES LES PERSONNES QUI SONT PARTIES DU MÉNAGE APRÈS LE RECENSEMENT ( PARTANTS ). O N FERA : L E DÉNOMBREMENT DES ARRIVANTS, PARTANTS ET NON MIGRANTS ; L APPARIEMENT DES NON MIGRANTS ET PARTANTS.

9 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD L APPARIEMENT DES NON MIGRANTS ET DES PARTANTS PERMETTRA D OBTENIR L ESTIMATION DU TOTAL DES PERSONNES APPARIÉES ET DU DEGRÉ DE COUVERTURE DU RECENSEMENT.

10 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD La base de sondage sera composée de toutes les ZD sédentaires du pays. LEPC du RGPH2 sera précisément menée sur un échantillon de 180 ZD sédentaires couvrant lensemble des régions par tirage stratifié aléatoire simple (NDjaména, urbain et rural). 40 ZD seront tirées dans la strate 1 (ville de NDjaména). Dans la strate 2 constituée du milieu urbain autre que NDjaména, également 40 ZD seront tirées et 100 ZD dans la strate 3 (milieu rural).

11 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD Les résultats globaux préliminaires du RGPH2 sont publiés depuis le 13/10/2009 mais lEPC du RGPH2 nest pas encore réalisée à cause dun gap de 2 milliards de F CFA enregistré dans le budget total du RGPH2. Leffectif de la population du Tchad dénombrée au RGPH2 est de habitants. Elle se décompose en : (i) hommes (49,3 %) et femmes (50,7 %) ; (ii) nomades (3,5 %) et sédentaires (96,5 %). Cette population comprend réfugiés venant des pays voisins et vivant généralement dans des camps.

12 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD La densité de la population est ainsi passée de 4,9 habitants au km 2 en 1993 à 8,7 en Le taux annuel moyen daccroissement intercensitaire est de 3,6 % (3,5 % sans les réfugiés), soit un doublement potentiel de la population en moins de 20 ans. Il est à noter quil sagit ici de leffectif de la population effectivement dénombrée lors du RGPH2. En effet, malgré tous les moyens mis en œuvre et tous les efforts fournis pour couvrir lensemble du territoire national, les populations de certaines zones des régions du Sila et du Tibesti nont pas pu être recensées à cause des problèmes dinsécurité.

13 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD Il sagit pour le Sila des sous-préfectures de Tissi et Moudeina et dune partie des sous- préfectures de Mogororo et dAdé, et pour le Tibesti de la commune de Zouar. On estime leffectif de ces populations à , ce qui porterait la population totale du Tchad à

14 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD La population résidente tchadienne âgée de 18 ans et plus est de Elle représente près de 43 % de la population totale et est composée très majoritairement de femmes ( , soit 53 %). Pour produire les résultats globaux préliminaires du RGPH2, on a eu à comparer les données issues du traitement informatique avec celles d autres sources.

15 LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES AU TCHAD MERCI


Télécharger ppt "Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post-censitaires Tunis, 7-11 décembre 2009 LEVALUATION DES RECENSEMENTS."

Présentations similaires


Annonces Google