La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Notre Héritage grec 1.La démocratie (2 à 22).2 2.Le parachèvement de lalphabet (23 à 24).23 3.Les fondements de tous les arts : architecture (25 à 42),

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Notre Héritage grec 1.La démocratie (2 à 22).2 2.Le parachèvement de lalphabet (23 à 24).23 3.Les fondements de tous les arts : architecture (25 à 42),"— Transcription de la présentation:

1 Notre Héritage grec 1.La démocratie (2 à 22).2 2.Le parachèvement de lalphabet (23 à 24).23 3.Les fondements de tous les arts : architecture (25 à 42), sculpture (43 à 63), peinture (64 à 72), littérature (73 à 85) Les fondements de notre système éducatif : formation du corps (sports : 86 à 113) et de lesprit (114 à 115) Le développement de la philosophie et des sciences: 1. Les Présocratiques (117 à 134) Les Guerres médiques, tremplin des Sophistes (135 à 143) Les Sophistes (144 à 149) Socrate, Platon, Aristote, Hippocrate, Archimède (150 à 154)150

2 (de δημος « dèmos » : le peuple et το κρατος « kratos » : la domination, la puissance.) Le pouvoir, pour la première fois, nest plus dans les mains dun monarque ou dune caste au pouvoir absolu, mais dans celles du peuple.

3 Dias 4 à 8

4 La « polis » ( πολι) (Depuis quand?)

5

6

7

8 La « polis » ( πολι)-Athènes (Structure géographique) Campagne

9 Grèce et colonisation grecque

10 Dias 11 à 22

11 Attique Le cheminement vers la démocratie prit deux siècles. DraconSolon

12 Pisistrate

13 LES REFORMES DE CLISTHENE Clisthène la zone urbaine :τ στυ (astu) la zone rurale : μεσγεια (χρα) (mésogée) la zone côtière : παρλια (χρα) (paralia) 2 ème moitié du –VIème siècle

14 Agora et Pnyx (les sites de la démocratie)

15 Agora

16 Bouleuterion sur lagora (La Boulè)

17 Tholos : extérieur

18 Tholos : intérieur

19 Maquette de lagora

20 La Pnyx (Lecclèsia) ete/citoyennetefr/ecclesia-pouvoirs.htmhttp://www.musagora.education.fr/citoyenn ete/citoyennetefr/ecclesia-pouvoirs.htm

21 Jetons de vote Tessons de vote d'ostracisme. Jetons de vote à l'Héliée.

22 Bilan (Retour au sommaire)Retour au sommaire Ayant débuté par une révolution profonde, et en luttant contre l'ordre de choses établi, Clisthène avait réussi à bâtir, malgré l'opposition des puissantes familles de l'aristocratie, une constitution démocratique qui, sauf des changements de détail, demeura en vigueur tant qu'Athènes conserva son indépendance. Ce n'était pas la démocratie intégrale, car ses avantages étaient réservés aux seuls hommes libres; encore exigeait-on des candidats à certaines fonctions publiques qu'ils justifiassent de la possession d'un certain capital, à la vérité assez modeste. Mais, en tout cas, cette constitution donnait tous les pouvoirs : législatif, exécutif et judiciaire, à une assemblée (Ecclèsia) et à une cour (Héliée) composées de citoyens, à des magistrats nommés par l'assemblée et responsables devant elle et à un conseil (Boulè) dont les membres étaient désignés par tirage au sort et aux travaux duquel beaucoup de citoyens participaient au moins pendant douze mois de leur existence. Les Athéniens connurent la joie de pouvoir agir, parler et penser librement. Ils apprirent à respecter des institutions qui étaient le produit de leur libre volonté et à aimer passionnément un Etat qui assurait l'unité de la nation, sa puissance, et qui leur procurait toutes facilités pour donner libre cours à leur activité. Quand le souverain le plus puissant de l'époque se mit en tête d'anéantir ces petites cités éparses auxquelles on donnait le nom de Grèce, ou du moins de les placer sous sa dépendance, il oubliait qu'en Attique il allait se heurter à des hommes qui étaient propriétaires du sol qu'ils cultivaient, et maîtres du gouvernement auquel ils obéissaient. Ce fut un vrai bonheur pour la Grèce, et sans doute pour l'avenir de l'Europe tout entière, que Clisthène ait pu compléter l'œuvre de Solon et achever sa propre tâche douze ans avant la bataille de Marathon. (Will Durant, Histoire de la Civilisation, La Vie de la Grèce).

23

24 Lalphabet (Retour au sommaire) (Retour au sommaire) Alphabet latin archaïque

25

26 Les trois ordres architecturaux DoriqueIonienCorinthien

27 Le Theseion

28 Acropole dAthènes

29 Reconstitution de lAcropole

30 Vue aérienne de lAcropole

31 Parthénon

32 Métope du Parthénon

33 Titanomachie et Gigantomachie Le combat dAthéna Gigantomachie Le subterfuge de Rhéa Titanomachie

34 Fronton Ouest du Parthénon

35 Frontons du temple de Zeus à Olympie Tantale

36 Temple dAthéna Nikè

37 Erechteion

38 Les caryatides

39 Chapiteau corinthien

40 Olympieion

41 Maison Carrée à Nîmes

42 Palais de Justice à Dinant (Retour au sommaire) (Retour au sommaire)

43

44 Évolution de la sculpture grecque

45 Kouros

46 Korè

47 Kouros

48 Apollon de Piombino

49 Aurige de Delphes (-478 ou -474) Bronze de 180 cm

50 Ephèbe de Critios

51 Groupe dAthéna et de Marsyas de Myron

52 Discobole de Myron

53 Doryphore

54 Vénus génitrix de Callimaque

55 Aphrodite de Cnide de Praxitèle Cnide

56 Satyre au repos et Apollon sauroctone Satyre au repos Apollon sauroctone

57 Ariane endormie

58 Victoire de Samothrace

59 Satyre au repos

60 Enfant à loie.

61 Vieille dame

62 Groupe de Laocoon

63 RETOUR AU CLASSICISME (Retour au sommaire) (Retour au sommaire) Groupe dAmphion et de Zéthos Vénus de Milo

64

65 Amphore protogéométrique

66 Amphores protogéométriques

67 Amphore géométrique

68 Cruches géométriques

69 Cruche de style orientalisant

70 Vase François

71 Amphore à figure rouge

72 Cratère à figure rouge (Retour au sommaire) (Retour au sommaire)

73

74 La littérature La Grèce antique a inventé les genres littéraires ( l'épopée, la tragédie, la comédie, la poésie lyrique, l'historiographie, les dialogues et traités philosophiques, l'art oratoire, la biographie…) dont elle va fixer les modèles pour de nombreux siècles.

75 Lépopée Homère. Portrait imaginaire d'Homère

76 LA POESIE LYRIQUE Sappho Sappho lisant un poème à ses amis Poétesse lyrique grecque de la fin du - 7ème siècle, Sappho ou Sapho, originaire de l'île de Lesbos, célébra la beauté et la grâce des jeunes filles qu'elle formait dans une sorte d'école en leur apprenant la danse, la musique et la poésie. Elle écrivit surtout des chansons, dont il ne reste que des fragments.

77 Latragédie Eschyle

78 La tragédie Sophocle

79 La tragédie Euripide

80 La comédie Aristophane

81 Lhistoriographie Thucydide Amphipolis

82 Dialogues et traités philosophiques Platon Portrait de Platon d'après un original sculpté par Silanion vers 370 avant J. C. pour l'Académie d'Athènes

83 Aristote Dialogues et traités philosophiques

84 Art oratoire Démosthène

85 Biographie (Retour au sommaire) (Retour au sommaire) Plutarque

86

87 La Grèce et les Jeux

88 Site dOlympie

89

90

91 Maquette de lAltis Palais du sénat Ateliers de Phidias

92 Scène de palestre

93 Procession dElis à Olympie

94 Maquette de lAltis Palestre Temple de Zeus Temple dHéra Grand autel de Zeus

95 Temple de Zeus

96 Entrée/Sortie du stade EntréeSortie

97 Entrée au stade

98 Stade dOlympie

99 Courses

100 Pentathlon

101 Le saut en longueur Haltère appartenant au champion olympique de Pentathlon, Akmatida de Sparte. Son poids est de 4,629 kgs

102 Lancer du disque Disque en bronze, dédié à Zeus par le vainqueur olympique du pentathlon, Asklipiadis de Corinthe en 241 ap. J.-C.

103 Lancement du javelot

104 Sprint Ligne de départ

105 Lutteurs

106 Pugilistes

107 Le pancrace Le règlement interdit aux athlètes de mettre les doigts dans les yeux de l'adversaire. Le juge frappe avec une baguette l'athlète pris en faute. L'athlète au sol lève le doigt en signe d'abandon, mais son adversaire s'apprête néanmoins à le frapper. Le juge le frappe avec sa baguette

108 Emplacement de lhippodrome

109 Course de chevaux

110 Course de chars

111

112 LES RECOMPENSES Pièce en argent frappée par le roi macédonien Philippe à l'occasion de sa victoire à Olympie à la course de chevaux. Pièce en or frappée par le roi macédonien Philippe à l'occasion de sa victoire à Olympie à la course de chars.

113 Pindare (Retour au sommaire) (Retour au sommaire)

114

115 Formation de lesprit (Retour au sommaire) (Retour au sommaire)

116

117 (dans leur approche des origines de la Terre)

118 Ionie ECOLE DE MILET Les matérialistes : Thalès, Anaximandre, Anaximène

119 Thalès -624 à -547

120 Anaximandre -611 à -540

121 Anaximène -560 à -500

122 Héraclite dEphèse Principale activité au tournant des -6 ème et -5 ème siècles.

123 La Grande Grèce

124 Ecole italique Pythagore ( fin du -6 ème siècle) et les Pythagoriciens Samos Crotone

125 Ecole dElée ParménideXénophaneZénon

126 Xénophane Vers -570 à vers -475

127 Parménide Né à Elée vers -540

128 Zénon Né à Elée entre 490 et 485 avant J.-C.

129 Latomisme Démocrite Leucippe

130 Sans doute dans le courant du -6 ème siècle

131 Démocrite Né vers -460

132 Eclectisme Un essai de synthèse des doctrines antérieures. Empédocle Anaxagore

133 Empédocle dAgrigente Agrigente

134 Anaxagore Lampsaque (Retour au sommaire)

135 Les sophistes ProtagorasGorgiasProdicosHippias L'apparition des sophistes plonge ses racines dans le bouleversement des structures sociales issu des suites des guerres médiques.

136

137 Le monde grec en -550

138 Empire perse

139 Marathon

140 Artemision (avant Salamine) Trière

141 Salamine

142 Platées et Mycale

143 Athènes la puissante (Retour au sommaire) (Retour au sommaire)

144

145 Protagoras

146 Gorgias Leontium (Leontini)

147 Hippias

148 Prodicos Ceos dans lAntiquité

149 Les sophistes:bilan (Retour au sommaire) (Retour au sommaire)

150 Socrate

151 Platon

152 Aristote

153 Hippocrate Gravure de Peter Paul Rubens en 1638

154 Archimède (Retour au sommaire)


Télécharger ppt "Notre Héritage grec 1.La démocratie (2 à 22).2 2.Le parachèvement de lalphabet (23 à 24).23 3.Les fondements de tous les arts : architecture (25 à 42),"

Présentations similaires


Annonces Google