La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lactivité de lecture orale Les données Lhistoire Lactivité de compréhension Lactivité de lecture orale Conclusions Remarques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lactivité de lecture orale Les données Lhistoire Lactivité de compréhension Lactivité de lecture orale Conclusions Remarques."— Transcription de la présentation:

1 Lactivité de lecture orale Les données Lhistoire Lactivité de compréhension Lactivité de lecture orale Conclusions Remarques

2 Lactivité de lecture orale Maintenant que le texte est bien compris et que cette compréhension a été vérifiée, le texte va être lu par les enfants pour être enregistré. La confiance règne même chez les lecteurs en difficulté : On connaît lhistoire, elle ne nous pose plus de problème, on ne va pas bégayer ou hésiter ! LT

3 Lactivité de lecture orale Puisquil y a 20 enfants en classe, les instituteurs partagent le texte en 20 morceaux, certains un peu plus longs, dautres un peu plus courts. Ils attribuent les morceaux en fonction des difficultés repérées dans le texte et chez les enfants. Les enfants en difficulté ne reçoivent pas nécessairement les morceaux les plus faciles. LT

4 Lactivité de lecture orale Exemples : « Pour nourrir sa famille, le père part un … mendier sur le grand … « Elle creuse pour le sortir, mais plus elle creuse, … le grain senfonce au fond du trou. » « Tout le … sendort avec un creux à …. » Dans chaque morceau quelques mots ont été effacés: ce sont ceux qui vont revenir de manière quasi automatique car ils senchaînent tout seuls. Exemples : « Pour nourrir sa famille, le père part un jour mendier sur le grand chemin. « Elle creuse pour le sortir, mais plus elle creuse, plus le grain senfonce au fond du trou. » « Tout le monde sendort avec un creux à lestomac.» temps LT

5 Lactivité de lecture orale Les enfants sont invités à colorier dans le morceau quils vont lire, tous les mots quils connaissent déjà parce quils se trouvent dans leur tiroir à mots. Ce sont des mots pour lesquels ils sont certains de ne pas hésiter puisquils les connaissent bien. Il sagit bien ici dun appel aux acquis automatisés. Salvatore, par exemple, a colorié en vert tous les mots. Cest effectivement un bon lecteur. A partir dici commence un travail spécifique au niveau du code : LT

6 Lactivité de lecture orale Les enfants doivent aussi repérer les mots qui ne sont pas encore dans leur tiroir à mots ; pour lire correctement ces mots, ils vont devoir utiliser les ciseaux afin de les découper pour les déchiffrer correctement. Yunus a colorié en bleu les mots connus, mais il a aussi dessiné des ciseaux pour les mots qui ne sont pas dans son tiroir à mots : très, tristes, sen, quand, cherche, longtemps. LT

7 Lactivité de lecture orale Et voici les feuilles de Mélanie et Ruslan : LT

8 Lactivité de lecture orale Andrew a colorié peu de mots. Il devra donc utiliser souvent ses ciseaux même sil ne les a pas dessinés ! Petite parenthèse : létat de la feuille montre bien que le travail na pas été de tout repos ! LT

9 Lactivité de lecture orale Enfin les enfants ajoutent les mots effacés comme vous en avez vu quelques exemples précédemment. Ce sont des mots familiers dont lanticipation immédiate est facile et peut rendre la lecture plus fluide. Un geste de réflexion très rapide permet de trouver ces mots. Dans les exemples qui suivent, ce sont les mots écrits à la main par les enfants et, parfois, avec les fautes dorthographes originales ! LT

10 Lactivité de lecture orale LT

11 Lactivité de lecture orale Si vous souhaitez entendre Valérie expliquer lusage des pictogrammes cités : Si nécessaire, tapez sur Escape pour arrêter avant la fin cliquez sur « pictogrammes » (2 minutes)« pictogrammes » LT

12 Lactivité de lecture orale Les enfants sentraînent alors à lire tout haut : les mots coloriés sont censés aller tout seul, ainsi que les mots complétés. Restent les mots non coloriés : ils prennent le temps de les déchiffrer calmement avant de venir enregistrer. Les enfants qui nont pas de difficulté prennent du temps pour repérer les virgules, les points, et ils anticipent ainsi les endroits où ils feront des pauses dans leur lecture. Cest le cas dInès qui a bien indiqué ses points en rouge : LT

13 Lactivité de lecture orale Idem pour Ilham, déjà rencontrée plus haut, ainsi que pour Océane : LT

14 Lactivité de lecture orale 4 conseils élémentaires sont donnés aux enfants qui sont invités à les mémoriser. Je dois faire attention à la hauteur de ma voix et à ma vitesse de lecture car les gens doivent comprendre ce que je lis Sil y a des images, je peux les regarder pour maider. Je dois bien regarder les mots pour dire ce qui est écrit et pas autre chose. Je dois mettre de lexpression LT

15 Lactivité de lecture orale Ensuite, les enfants viennent par groupes de 3 ou 4 dans le local de Valérie pour enregistrer. Lun deux rappelle les conseils de lecture. On vérifie sils sont bien dans la tête, prêts à lemploi pour lexercice de lecture et les enregistrements commencent. Après lenregistrement, les enfant critiquent, de manière positive et négative, avec comme critères les 4 grands conseils donnés au départ. Le lecteur même peut se critiquer et réagir aux commentaires des autres. Chaque enfant peut être réenregistré une 2 ème fois, une 3 ème fois, ou plus. Ce sont les enfants qui décident sils veulent recommencer ou non. LT

16 Lactivité de lecture orale lls réécoutent les différents enregistrements (toujours en fonction des 4 grands conseils) et choisissent celui quils veulent garder. Si vous le désirez, vous pouvez entendre lhistoire lue par les enfants. Vous pourrez ainsi vous rendre compte du travail accompli par Valérie ! Cest magnifique et charmant ! Pour entendre lhistoire lue par les enfants, cliquez « ici ».« ici ». LT


Télécharger ppt "Lactivité de lecture orale Les données Lhistoire Lactivité de compréhension Lactivité de lecture orale Conclusions Remarques."

Présentations similaires


Annonces Google