La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L'heure inoubliable CEOP Paris. materiel Sur un bureau placé de façon central : une horloge qui marche avec 2 aiguilles : une rouge pour les heures, une.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L'heure inoubliable CEOP Paris. materiel Sur un bureau placé de façon central : une horloge qui marche avec 2 aiguilles : une rouge pour les heures, une."— Transcription de la présentation:

1 L'heure inoubliable CEOP Paris

2 materiel Sur un bureau placé de façon central : une horloge qui marche avec 2 aiguilles : une rouge pour les heures, une bleue pour les minutes, une jaune pour les secondes Une horloge qui ne marche pas avec 2 aiguilles : une rouge pour les heures, une bleue pour les minutes Deux aiguilles à tricoter et deux bougies de mêmes longueurs ( les bougies doivent être consumer en une heure). Les 4 sont tenues à la verticale par des supports de pâte à modeler Trois bandes de papier de même longueur que les aiguilles à tricoter.

3 Sur la table de chaque enfant : une horloge en carton avec deux aiguilles : une rouge pour les heures et une bleue pour les minutes une bande de papier avec 13 horloges dessinées sans aiguilles une crayon rouge et un crayon bleu

4 petits nécessaires : 15 petites pinces à linge 1 paire de ciseau 1 feutre noir Autre matériel : une flûte et un tambourin deux sabliers : 1 mn et 3 mn 60 grandes pailles 60 perles sur un cordon 2 montages éléctriques : ampoule sur pile avec interrupteur Une bande papier avec 60 cases numérotées Un métronome Un chronomètre

5 Les enfants observent tout le matériel disposé devant eux. Il y a un premier travail de dénomination et dorthographe avec les mots écrits au tableau. Les enfants émettent des hypothèses. Certains ont trouvé que la grosse horloge centrale ressemblait à une machine pour peser ( une balance). On vérifie.

6 On demande des volontaires pour nous aider. 3 enfants se proposent : lun sera chargé des aiguilles des grosses horloges centrales, le second est en charge dune aiguille à tricoter et dune bande de papier, le troisième de lautre aiguille à tricoter et de lautre bande de papier. 2- On commence à lheure pile : à 11H, on dit « TOP ». a) lenseignant allume une bougie (lautre sert de référent). Il place une pince à linge en haut de chaque aiguille à tricoter au niveau de la flamme de la bougie allumée. Il marque un repère en haut des deux bandes de papier, la troisième servant de référent. b) chaque enfant place tout de suite les aiguilles sur leur horloge en carton et dessine une aiguille bleue et une aiguille rouge sur la première horloge de leur bande dessinée. -on observe ensemble laiguille jaune sur lhorloge centrale. Avec les enfants, lenseignant tape dans ses mains au même rythme que les pulsations de laiguillejaune pendant un tour de cadran. On incite ensuite les enfants à prendre linitiative ensuite en tapant seul les pulsations en rythme durant un tour de cadran, puis les uns après les autres.

7 3- au « TOP », tout le monde regarde lhorloge centrale. (11h05) a) Le premier des volontaires vient mettre en adéquation les aiguilles de lhorloge qui ne marche pas avec celle qui marche. Le second vient faire glisser sur son aiguille à tricoter la pince à linge au niveau de la flamme de la bougie qui se consume. Il place également la bande de papier à la verticale près de la bougie et marque un trait au niveau de la flamme. Le troisième vient accrocher une nouvelle pince à linge sur son aiguille à tricoter au niveau de la flamme. Il place également une bande de papier à la verticale près de cette même bougie et marque un trait correspondant au niveau, puis avec ses ciseaux il coupe au trait. Il place le morceau obtenu à côté. b) tous les enfants déplacent leurs aiguilles sur leur horloge en carton et dessine la position de celle-ci sur une nouvelle horloge dessinée sur leur bande. - en suivant toujours les pulsations de laiguille jaune de la grande horloge centrale, avec les enfants, on tire la langue en rythme durant un tour de cadran, puis chacun à son tour, puis 5 pulsations…..Dautres mouvements moteurs peuvent être entrepris…..

8 4- au « TOP », tout le monde regarde lhorloge centrale. (11h10) a) Le premier des volontaires vient mettre en adéquation les aiguilles de lhorloge qui ne marche pas avec celle qui marche. Le second vient faire glisser sur son aiguille à tricoter la pince à linge au niveau de la flamme de la bougie qui se consume. Il place également la bande de papier à la verticale près de la bougie et marque un trait au niveau de la flamme. Le troisième vient accrocher une nouvelle pince à linge sur son aiguille à tricoter au niveau de la flamme. Il place également une bande de papier à la verticale près de cette même bougie et marque un trait correspondant au niveau, puis avec ses ciseaux il coupe au trait. Il place le morceau obtenu à côté. b) tous les enfants déplacent leurs aiguilles sur leur horloge en carton et dessine la position de celle-ci sur une nouvelle horloge dessinée sur leur bande. - en suivant toujours les pulsations de laiguille jaune, on présente aux enfants les montages éléctriques. Chacun à son tour doit allumer au rythme dune pulsation, et de 5 pulsations. Il peut aussi le garder allumer durant 5 pulsations ou un tour de cadran.

9 5- au « TOP », tout le monde regarde lhorloge centrale. (11h15) a) Le premier des volontaires vient mettre en adéquation les aiguilles de lhorloge qui ne marche pas avec celle qui marche. Le second vient faire glisser sur son aiguille à tricoter la pince à linge au niveau de la flamme de la bougie qui se consume. Il place également la bande de papier à la verticale près de la bougie et marque un trait au niveau de la flamme. Le troisième vient accrocher une nouvelle pince à linge sur son aiguille à tricoter au niveau de la flamme. Il place également une bande de papier à la verticale près de cette même bougie et marque un trait correspondant au niveau, puis avec ses ciseaux il coupe au trait. Il place le morceau obtenu à côté. b) tous les enfants déplacent leurs aiguilles sur leur horloge en carton et dessine la position de celle-ci sur une nouvelle horloge dessinée sur leur bande. - en suivant toujours les pulsations de laiguille jaune, on présente aux enfants une flûte et un tambourin. Même demande en rythme.

10 6- au « TOP » (11h20) a) Le premier des volontaires vient mettre en adéquation les aiguilles de lhorloge qui ne marche pas avec celle qui marche. Le second vient faire glisser sur son aiguille à tricoter la pince à linge au niveau de la flamme de la bougie qui se consume. Il place également la bande de papier à la verticale près de la bougie et marque un trait au niveau de la flamme. Le troisième vient accrocher une nouvelle pince à linge sur son aiguille à tricoter au niveau de la flamme. Il place également une bande de papier à la verticale près de cette même bougie et marque un trait correspondant au niveau, puis avec ses ciseaux il coupe au trait. Il place le morceau obtenu à côté. b) tous les enfants déplacent leurs aiguilles sur leur horloge en carton et dessine la position de celle-ci sur une nouvelle horloge dessinée sur leur bande. - on demande aux enfants ce quils observent pour chacune des aiguilles. Il faut être attentif à leur dessin. Puis on leur demande ce qui se passe et ce qui va se passer ensuite. en suivant les pulsations, on présente aux enfants les pailles. Deux à deux, ils doivent se passer les pailles une à une au rythme des pulsations. Idem avec un cordon de 60 perles.

11 7- au « TOP » (11h25) a) Le premier des volontaires vient mettre en adéquation les aiguilles de lhorloge qui ne marche pas avec celle qui marche. Le second vient faire glisser sur son aiguille à tricoter la pince à linge au niveau de la flamme de la bougie qui se consume. Il place également la bande de papier à la verticale près de la bougie et marque un trait au niveau de la flamme. Le troisième vient accrocher une nouvelle pince à linge sur son aiguille à tricoter au niveau de la flamme. Il place également une bande de papier à la verticale près de cette même bougie et marque un trait correspondant au niveau, puis avec ses ciseaux il coupe au trait. Il place le morceau obtenu à côté. b) tous les enfants déplacent leurs aiguilles sur leur horloge en carton et dessine la position de celle-ci sur une nouvelle horloge dessinée sur leur bande. - on vérifie leur observation et leurs horloges. On demande encore ce qui va se passer ensuite. Les enfants peuvent continuer leurs jeux pailles et perles.

12 8- au « TOP » (11h30) a) Le premier des volontaires vient mettre en adéquation les aiguilles de lhorloge qui ne marche pas avec celle qui marche. Le second vient faire glisser sur son aiguille à tricoter la pince à linge au niveau de la flamme de la bougie qui se consume. Il place également la bande de papier à la verticale près de la bougie et marque un trait au niveau de la flamme. Le troisième vient accrocher une nouvelle pince à linge sur son aiguille à tricoter au niveau de la flamme. Il place également une bande de papier à la verticale près de cette même bougie et marque un trait correspondant au niveau, puis avec ses ciseaux il coupe au trait. Il place le morceau obtenu à côté. b) tous les enfants déplacent leurs aiguilles sur leur horloge en carton et dessine la position de celle-ci sur une nouvelle horloge dessinée sur leur bande. on présente aux enfants les sabliers et le chronomètre. Ils observent.

13 9- au « TOP » (11h35) Même procédure. on présente aux enfants une bande de papier verticale sur laquelle figure 60 cases numérotées. Lorsque laiguille jaune est en haut on fait défiler les cases une à une en rythme des pulsations en comptant à haute voix de 1 à 60. On peut reproduire. 10- au « TOP3 (11h40) Même procédure. On observe bien les aiguilles dessinées. On incite les enfants à dire ce qui se produira ensuite. On énonce en rythme le mot « SECONDE », « SECONDE »…….chaque fois durant plusieurs tours de cadran.

14 11- au « TOP » (11h45) Même procédure. on demande aux enfants de refaire les gestes moteurs comme tirer la langue, assis /debout, cette fois en essayant de se mettre en rythme et de ne plus regarder ensuite lhorloge, ou encore les yeux fermés. 12- au « TOP » (11h50) Même procédure. on effectue un certain nombre de tâches au rythme sans regarder laiguille. 13- au « TOP » (11h55) Même procédure. on effectue un comptage de 1 à 60 en cherchant à rester en rythme. 14- au « TOP » (12h) Même procédure.

15 vocabulaire Les différents noms des objets utilisés. Les verbes correspondants à leur fonction. Des notions temporelles : en même temps, plus vite, moins vite, en rythme….. Des notions de durée : longtemps, pas longtemps… Le mot « SECONDE ».

16 remarques En observant la bougie consumée, les aiguilles à tricoter, en les comparant, deux enfants ont spontanément verbalisés quelles symbolisaient UNE HEURE qui était passée. Les pulsations des secondes sont bien perçues par les enfants. Mais pour certains, il y avait une réelle difficulté à rester en rythme dans différentes tâches. Lexercice « les yeux fermés » permet à certains dintégrer cette notion temporelle. La notion de 60 nest ici quévoquée.

17 Prolongements éventuels à partir de l aiguille à tricoter avec 13 pinces à linge, il est possible de faire retrouver aux enfants à quel dessin dhorloges sur leur bande correspond tel ou tel emplacement de pince à linge. Linverse est également possible. Les mêmes « aller-retours » sont possible avec les bandes de papiers marquées ou découpées. Egalement, avec les bandes des 13 horloges dessinées des enfants, il est possible de faire différents exercices après les avoir découpées : On demande aux enfants de les ranger dans lordre, puis on en déplace une et il faut la replacer, on permute deux éléments puis on en supprime un quil faut resituer dans la série.


Télécharger ppt "L'heure inoubliable CEOP Paris. materiel Sur un bureau placé de façon central : une horloge qui marche avec 2 aiguilles : une rouge pour les heures, une."

Présentations similaires


Annonces Google